Des retards à l’aéroport à cause de la situation des migrants à la frontière?

Ce weekend, plusieurs articles d’actualité ont retenu notre attention par rapport aux temps d’attente dans les aéroports. Comme nous savons que plusieurs d’entre vous vont voyager dans les prochaines semaines et les prochains mois, peut-être que le sujet vous intéresse.

Notre but chez Flytrippers (outre vous trouver des deals à moitié prix sur notre page d’aubaines de vols pas chers bien sûr) est de devenir votre référence pour tout ce qui touche au voyage. Et ce sujet d’actualité est bien pertinent pour ceux qui passent par les files d’attente aux aéroports, spécialement puisque la saison forte approche.

Sans entrer dans le débat moral, éthique, philosophique ou politique, vous avez sûrement entendu parler dans les derniers mois de la situation des migrants et demandeurs d’asile qui traversent la frontière entre le Québec et les États-Unis. Ceux-ci sont encore en assez grand nombre pour nécessiter davantage de personnel aux postes frontaliers affectés.

Mais deux articles dans les médias ce weekend mentionnent que cette même crise pourrait être responsable de plus d’attente aux douanes des aéroports.

Est-ce vraiment le cas? Voici plus de détails.

Les deux articles 

Un article dans La Presse de vendredi intitulé “Des douaniers en renfort, des retards possibles à l’aéroport” explique en gros que des douaniers vont être réaffectés de l’aéroport Trudeau vers la frontière terrestre pour aider à répondre à la demande des migrants et demandeurs d’asile, et que ça allait causer des retards à l’aéroport pour les voyageurs.

Du côté de Toronto, dans le Globe and Mail de jeudi dernier, on pouvait lire la même chose, mais par rapport aux douaniers de l’aéroport de Toronto. Eux aussi vont causer des retards en étant réaffectés en partie à la frontière du Québec selon l’article “Travel delays expected as customs agents being moved from GTA to Quebec to handle migrant surge“.

Le constat?

Il manque de douaniers aux frontières à cause de la situation particulière, donc on envoie des douaniers des aéroports là-bas et on va faire écoper les voyageurs dans les aéroports. C’est essentiellement le message qui en ressort si on ne lit que les titres, comme plusieurs le font.

Mais est-ce vraiment aussi simple que ça?

L’article de La Presse est en fait une entrevue avec le président du Syndicat des douanes et de l’immigration. Ce sont eux qui prétendent que ça va causer des retards à l’aéroport. Le dernier sous-titre de l’article, c’est “AUCUNE INCIDENCE DIRECTE, SELON L’ASFC”…

… l’ASFC étant l’Agence des services frontaliers du Canada, c’est-à-dire ceux qui gèrent réellement les douanes, contrairement au Syndicat.

Pour être plus précis, l’article se termine par cette citation exacte: «La réaffectation d’agents des services frontaliers à Saint-Bernard-de-Lacolle pour aider à gérer les passages frontaliers irréguliers n’a aucune incidence directe sur les opérations à l’aéroport Pearson et à l’aéroport Montréal-Trudeau, explique Jayden Robertson, porte-parole de Agence des services frontaliers du Canada»

Même chose pour ce qui est de l’article du Globe and Mail, qui lui cite un mémo interne d’Air Canada qui avertit ses pilotes que des retards sont à prévoir aux douanes. Encore là, l’ASFC nie catégoriquement qu’il y aura des retards à l’aéroport en lien avec les migrants au Québec, même si oui certains douaniers sont définitivement réaffectés là-bas temporairement. Personne ne sait d’où Air Canada prend ses informations, il n’y a pas plus de détails.

LIRE AUSSI: Un vol Air Canada passe près de causer le «pire désastre aérien de l’histoire»

Alors, qui croire?

D’un côté (et encore sans s’embarquer dans des débats philosophiques ou idéalogiques), quelle que soit votre opinion des syndicats, il faut reconnaître que leur priorité, c’est de défendre leurs membres (certains diraient même de générer plus de cotisations, pour ensuite défendre leurs membres), et non pas le service à la clientèle aux douanes, ou quoi que ce soit d’autre que de défendre leurs membres. C’est leur rôle, par définition.

Certains remarqueront que très souvent, les syndicats sont dans les médias pour dénoncer des situations (qui peuvent être ou ne pas être justifiées, là n’est pas le point) mais que très très souvent ils sont surtout dans les médias pour demander plus de personnel, plus de membres. Votre propre perception teintera donc sans doute la validité que vous accorderez à leurs avertissements par rapport aux retards causés à l’aéroport par les migrants. Dans tous les cas, continuons du côté de ceux qui sont en charge.

L’ASFC, c’est ceux qui gèrent les douanes. Cette grosse organisation gouvernementale qui a certainement bien à cœur les relations publiques, et qui ne veulent certainement pas avouer qu’ils vont volontairement faire souffrir les voyageurs en allongeant leurs files d’attente. Il y a beaucoup de politique là-dedans et leur défense est certainement très politisée aussi…

On peut se poser la question: est-ce qu’une organisation gouvernementale priorise davantage de bien paraître ou de bien servir les voyageurs (des clients forcés et captifs qui n’ont aucune autre option de toute façon)? Et si ça n’a pas d’incidence, ils les prennent où leurs douaniers supplémentaires? Mais sinon, ils mentent carrément en pleine face des journalistes en disant que ça n’a pas d’incidence? Bref, encore là, on vous laisse faire votre opinion en fonction de vos expériences et croyances.

Le point, c’est que rien n’est noir ou blanc, ne prenez rien à la lettre, peu importe la source qui vous inspire le plus confiance en ce moment. Le fait est qu’à ce stade-ci, il ne semble pas y avoir de preuve réelle d’un lien direct entre ce qui se passe à la frontière terrestre et les temps d’attente à l’aéroport. Il est beaucoup trop tôt pour ça. La saison estivale n’est pas encore commencée et on va certainement suivre la situation pour vous et voir si d’autres éléments sont découverts… en espérant que l’attente demeure “normale” pour les voyageurs.

Mais on est surtout très intéressés de savoir ce que vous, nos lecteurs, pensez de tout ça?

Personnellement, ayant eu la “chance” trèèèèèèèèès souvent depuis 10+ ans de voir une file interminable aux douanes en atterrissant à Montréal-Trudeau, je ne suis pas sûr que l’ASFC ait besoin d’une crise de migrants pour faire attendre les voyageurs, mais ça c’est assez anecdotique. Peut-être que votre expérience à vous diffère. Par contre, dans l’article ils disent qu’à Montréal, dans 99% des cas cette année, l’attente a été de moins de 20 minutes aux douanes! C’est très bien ce chiffre là je suis le premier à l’avouer.

Mais en conclusion, je prends toujours avec un grain de sel toutes les sorties médiatiques des groupes de lobby (comme les syndicats) et les phrases méticuleusement conçues par des agences gouvernementales pour faire des relations publiques et nous faire croire que nous, les utilisateurs, sommes leur priorité… je préfère m’en tenir aux faits alors je vais garder mon jugement pour lorsqu’on en saura davantage! À voir si l’attente sera réellement plus longue premièrement, ensuite la cause.

De toute façon, il n’y a pas grand chose que vous pouvez faire même si réellement les retards se concrétisent, autre que de prendre votre mal en patience! En fait, il y a une chose, un truc super pratique: devenir membre NEXUS (je le suis d’ailleurs depuis 1 an, ça vaut tout à fait la peine pour ne plus jamais avoir à attendre à l’aéroport). Comme notre expertise c’est justement de vous donner des astuces de voyage, on vous fera un article détaillé là-dessus pour vous aider à éviter l’attente aux douanes (et même à la sécurité).

Car oui, en plus il y a tout ce sujet là aussi, soit les attentes plus longues à la sécurité aussi avant votre vol… selon un reportage de TVA la semaine dernière, les voyageurs attendaient plus d’une heure à la sécurité, mais le site web de l’ACTSA (Agence canadienne de la sécurité du transport aérien) disait que l’attente était de seulement 30 minutes.

C’est peut-être en s’inspirant des méthodes de calcul de leurs collègues à la sécurité que les douaniers sont arrivés à leur calcul de temps d’attente de 20 minutes mentionné tout à l’heure, qui sait!

Pour l’instant, ce n’est pas clair que les douaniers réaffectés à la frontière terrestre vont causer des retards aux aéroports, en fait l’agence en charge le nie formellement. À vous de vous faire votre propre idée, à première vue, qu’en pensez-vous?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Truc de pro pour ne pas avoir de voisin de siège

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 2 commentaires

  1. Marie-Claude

    C’est bien beau de dire plus de temps ici et là puis tenter de trouver le responsable mais un fait de base est…le nombre de voyageur a considérablement augmenté dans les dernières années. Cependant, l’aéroport n’est pas plus grand pour autant 😉

    1. Andrew D'Amours

      En effet, si c’est bien géré par contre ils devraient s’adapter, mais de l’achalandage de plus comme ça, ça ne fait pas des beaux titres ;P

Leave a Reply