Métropole animée, technologie et culture nippone: voici tout ce que le Japon a à vous offrir

Julie est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Suivez-la sur Instagram et lisez sa bio au bas de cette page.


 

Des trains ultra-modernes aux quartiers de geishas, tout un éventail se dévoile sous vos yeux au Japon.

Il y a les promenades tranquilles dans un des magnifiques jardins de ce pays. Mais aussi l’expérience de prendre le métro dans une foule imposante. Vous y retrouverez une sorte de calme malgré l’effervescence de tout ce chaos. C’est ce qui m’a charmé du Japon.

Il y en a pour tous les goûts, que ce soit pour les amants de la nature, les gourmands, les accros de technologie, les amateurs de manga: le Japon est une destination qui vous offre un dépaysement assuré.

 

Mon voyage au Japon

Mon périple en sol nippon débuta lors d’un voyage de 6 mois. Je rêvais de voir les magnifiques cerisiers en fleurs et comme je partais seule, le Japon était un excellent premier pied en sol asiatique sans tout le désordre de Bangkok ou Bali.

Le Japon est considéré comme un des pays les plus sécuritaires au monde et il y est facile de voyager seule.

Il faut cependant savoir qu’une fois sur place, le Japon est une destination assez chère, mais qui vaut le détour. Surtout quand vous pouvez au moins économiser sur le billet d’avion en trouvant un rabais sur la page d’aubaines de vols pas chers de Flytrippers, souvent à environ 800$ aller-retour.

Comme je partais pour 6 mois, j’ai tout de même réussi à le faire de façon économe. Sachez que les auberges de jeunesse (très modernes et propres) possèdent majoritairement des cuisines. Alors, j’y prenais le petit déjeuner et le souper. Ce qui me faisait économiser.

LIRE AUSSI: Pourquoi les hostels (auberges de jeunesse) sont géniaux

De plus, il y a beaucoup de 7-Eleven (petits dépanneurs) qui vendent de la nourriture à un prix abordable et c’est un moyen pratique lorsque vous êtes “on the go“. J’aimais particulièrement les boules de riz au thon enrobées d’algues (même au petit déjeuner!).

Pour ma part, j’ai opté pour la passe de train (Japan Rail Pass) à première vue très dispendieuse mais qui facilite énormément les déplacements. On n’a pas besoin de réserver les trains lorsqu’on la possède, il suffit simplement de la montrer au contrôleur. Également, elle permet de prendre le train qui se rend à l’aéroport et plusieurs trains de banlieue pour faire des escapades d’une journée au départ des grandes villes.

J’y ai passé un peu moins de 3 semaines, alors je me suis concentrée sur les principales villes. Mon itinéraire fut le suivant; Tokyo et ses environs, Kanazawa, Kyoto et Nara, Hiroshima et Miyajima pour finir en boucle sur Tokyo.

 

Tokyo

Métropole qui est sans cesse en mouvement, à la pointe de la technologie, mais qui garde tout de même son cachet culturel.

Du carrefour Shibuya où un nombre impressionnant de piétons défilent dans ce “Times Square” nippon aux multiples temples, cette ville possède tout pour vous plaire.

tokyo
Passage piéton shibuya

Il faut aller visiter le marché de poisson dans le quartier Tsukiji et y manger. Le poisson cru y est excellent et la variété y est bien présente. Allez-y tôt le matin, profitez du décalage horaire et de votre réveil prématuré pour vous y rendre et prendre le petit déjeuner. Eh oui, du poisson pour déjeuner, vous vous rendrez compte assez vite que les déjeuners ici sont assez différents des rôties au beurre d’arachide auxquels vous êtes habitué.

tokyo
Marché aux poissons tsukiji

Dépendant de la période à laquelle vous serez au Japon, essayez d’aller voir les combats de sumo. Ce sport emblématique japonais vous imprégnera une fois de plus de leur riche culture.

 

tokyo
Eentraînement de sumo

Un arrêt obligatoire s’impose au plus vieux temple de la capitale japonaise dans le quartier d’Asakusa.

J’ai effectué la visite du temple de Senso-ji de jour et de soir, je vous dirais que j’ai préféré la visite du soir car la masse de gens y est absente et le temple est illuminé ce qui lui donne un aspect différent.

Temple Sensoji

Il est très agréable de visiter les différents quartiers de Tokyo, tous différents l’un des autres, chacun y méritent un arrêt.

C’est impressionnant comment il y a des gens mais comme tout est d’une certaine sérénité. Tout est propre, les trains sont toujours à l’heure et tout est bien structuré. Les gens sont polis et courtois même lorsqu’on prend le train aux heures de pointe. Je n’avais jamais vu autant de gens dans un endroit qu’à la gare de train de Tokyo.

Ce fût d’ailleurs toute une expérience de prendre le train avec mon gros sac à dos. Les contrôleurs poussent pour faire entrer le plus de gens possible. Tu te dis «je vais attendre le prochain» mais c’est le même spectacle amusant qui se déroule sous tes yeux au train suivant. Les gens demeurent calmes et pour eux tout semble normal.

 

Escapades d’une journée au départ de Tokyo

Vous pouvez vous rendre au mont Takao pour faire une randonnée l’instant d’un après-midi et y admirer, si vous êtes chanceux, au loin le mont Fuji. La montagne possède un téléphérique qui vous mènera à mi-chemin si vous n’avez pas l’énergie de gravir le sommet à pied.

tokyo
Mont Takao

Vous pouvez vous rendre également à Kamakura, une charmante petite ville côtière,  pour y contempler le Grand Bouddha de bronze du temple de Kotoku-in ou visiter plusieurs temples. À seulement 50 km de la capitale, vous pouvez vous y rendre pour une journée et le déplacement est compris dans votre passe de train.

kamukara
Grand bouddha de bronze

De plus, une journée à Nikko s’impose pour visiter les temples et s’imprégner de la culture japonaise.

À la gare de train, ils vendent des bento (petite boîte contenant un repas) et je mangeais cela dans le train, pratique et économe.

Nikko
Nikko

 

Kanazawa

Si vous êtes au Japon pendant la période des cerisiers, vous devez vous y arrêter. La ville possède l’un des plus beaux jardins du Japon, celui de Kenroku-en. Tout aussi impressionnant de jour que de soir, car le jardin est illuminé et nous dévoile une autre atmosphère. Il est l’arrêt idéal après l’étourdissante métropole pour y passer quelques jours avant de se rendre dans la ville culturelle du Japon; Kyoto.

jardin
1- Jardin Kenroku-en
2- Jeunes mariés

Je vous suggère de loger à l’auberge Pongyi, car les gens qui y travaillent sont dévoués et vous donnent d’excellents conseils. Ils organisent plein d’activités pour que les invités échangent entre eux et comme l’auberge est petite, c’est l’endroit idéal pour y rencontrer d’autres personnes lorsque vous voyagez seul.

Ils nous ont amenés à un onsen (spa typique du Japon où les femmes et les hommes sont séparés car la tenue des plus intimes y est de mise). Un peu intimidant en premier mais vous devez vraiment vivre cette expérience.

Il est possible de louer un vélo à Kanazawa, ce que je vous conseille fortement pour découvrir cette magnifique ville en toute liberté. Je me suis promenée le long de la rivière où les cerisiers étaient en fleurs, c’était de toute beauté.

Je me suis également rendue au quartier geisha où j’ai visité une maison de thé et dégusté un thé vert qui est toujours offert avec un petit dessert sucré, car le thé est amer.

Il faut ensuite vous promener dans le jardin, qui est d’une beauté et d’un calme époustouflant. Je me promenais sereinement lorsque sous mes yeux, une magnifique scène se dévoila. Sous les cerisiers, deux mariés effectuaient une séance photo dans les habits traditionnels, je n’avais jamais vu quelque chose d’aussi beau. Le kimono de la marié représentant la richesse de tradition que ce pays a à offrir et je me sentais choyée de pouvoir assister à ce si beau spectacle.

Ma journée se termina par un arrêt au musée où on m’habilla dans des costumes traditionnels de cette ancienne forme de divertissement d’art.

kanazawa
1. Promenade le long de la rivière à vélo
2. Auberge Pongyi
3. Thé vert et sucrerie

 

Kyoto; ville culturelle

Kyoto, ancienne capitale du Japon, saura vous charmer par ses nombreux temples, palais impériaux et sanctuaires shintos.

Déambulez dans cette ville de temple en temple et imprégnez-vous de la culture. Souvent bondés de monde, les sites restent quand même sereins et magnifiques sous une pluie de pétales de cerisiers.

kyoto
Kinkaku-ji – Le pavillon d’or de Kyoto

Il vous faut également visiter la forêt de bambou d’Arashiyama et le temple Tenryu-ji inscrit au patrimoine UNESCO, où la nature y est en premier plan.

Depuis la forêt de bambou, on trouve une montagne de l’autre côté du pont Togetsukyo. Il s’agit d’Iwatayama, un parc naturel habité par une centaine de macaques et on a une vue spectaculaire sur Kyoto de là.

kyoto
Iwatayama ; la montagne des macaques

Je vous conseille également d’aller visiter le sanctuaire Fushimi Inari caractérisé par ses torii rouges, portes traditionnelles à l’entrée des sanctuaires shintoïstes. Par centaines, ils se succèdent tout le long du sentier.

kyoto
Le sanctuaire Fushimi Inari

Nara, à 45 km de Kyoto, mérite une visite d’une journée au départ de l’ancienne capitale. Vous y retrouverez un bouddha de 15m et de multiples temples. Il est également agréable d’y circuler à vélo et vous y verrez plein de daims en liberté. Cette petite escapade d’une journée vous charmera.

kyoto
Les daims du parc de Nara

 

Hiroshima

Connu majoritairement pour l’attaque nucléaire pendant la deuxième guerre mondiale, cette ville rend aujourd’hui hommage aux victimes de ce malheureux évènement.
Une visite au musée du mémorial de la paix s’impose pour les mordus d’histoire. Le musée est intéressant et très bien fait.

Je m’arrête ensuite sur un banc en face des ruines du dôme de Genbaku, les seuls présentes dans la ville depuis le bombardement de 1945 et je m’imprègne de tout ce que je viens de vivre émotionnellement au musée.

ruines
Ruines du dôme de Genbaku

Je passe la soirée avec les gens de l’auberge et on déguste l’okonomiyaki, une sorte d’omelette japonaise typique et on déambule de bar en bar en sirotant notre Asahi (bière japonaise).

oko
Okonomiyaki ” omelette japonaise ”

Le lendemain est consacré à la visite de l’île de Miyajima connu pour son torii rouge au milieu de l’eau. On doit prendre un traversier pour s’y rendre et la vue y est magnifique.
On fait l’ascension du Mont Misen et nous sommes récompensés par ce qui se présente devant nos yeux. Ça fait vraiment du bien d’être loin de la foule et d’être dans la nature.

miyajima
1. Vue du Mont Misen
2. Le Torii flottant, symbole de Miyajima

 

Sommaire

Après plus de 900 photos et 18 jours passés à explorer ce merveilleux pays, je ne sais plus combien de temples et combien de barres de chocolat au thé vert j’ai consommées, voilà que se termine mon séjour.

Tout est différent d’ici, même les toilettes sont technologiques avec le banc chauffant et une télécommande dont l’utilisation semble une mission.

Si, tout comme moi, vous êtes adepte de bonnes bouffes, vous trouverez votre compte dans ce pays de ramens. Les sushis, les soupes, la crème glacée au thé vert, tout y est succulent. Laissez-vous séduire par sa gastronomie.

Bref, vous serez charmé par les coutumes, la technologie, la gastronomie (dont les fameux restaurants de sushis au tapis qui déroule devant vous), les soirées de karaoké, les nombreux temples et la gentillesse et la politesse de ses gens.

 

Avez-vous déjà visité le Japon? Rêvez-vous de le faire? Dites-nous le dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
L’Australie, c’est contagieux!

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: ruines du dôme de Genbaku (crédit photo: Julie, blogueuse-invitée)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Publié le 23 mars 2018, mis à jour le 4 juin 2019.

julie côté

Petite fille ordinaire qui à la bougeotte ainsi qu'une soif de découvrir le monde et d'y voir comment les gens abordent leur quotidien en harmonie avec leur culture et leurs valeurs. Une curiosité insatiable m'habite et me pousse à vouloir partir vers de nouvelles destinations sans pouvoir m'arrêter. Le Québec est ma maison, mon repère, mon refuge le temps de refaire le plein d'énergie mais le monde est mon terrain de jeu. Suivez mon blog de 6 mois en Asie en 2013 en cliquant sous ma photo ✈ De nouvelles entrées à partir d'octobre 2018 (un nouveau 6 mois ????)

This Post Has 11 Comments

  1. Bonjour Andrew, j’aurais plein de réponses à donner à Katia au sujet du Japon car je reviens d’un voyage de 3 semaines (25 avril-17 mai).
    Toutefois, j’ai peur de perdre mon temps car la plupart de mes commentaires et/ou questions ne sont jamais publiés sur ton blogue. Par exemple, le 29 mars dernier, un mois avant mon départ, j’avais posé des questions à Julie mais celles-ci n’ont jamais été publiées et donc, je n’ai eu aucune réponse. Je respecte pourtant l’étiquette et, selon moi, mes commentaires/questions sont pertinents. Il faudrait peut-être que tu expliques tes critères de modération.
    Pour moi, un blogue sert avant tout à partager des expériences de toutes sortes!
    Bonne journée,
    Claire

    1. Bonjour, on publie tous les commentaires pourtant, mais notre logiciel anti-spam peut parfois être trop sévère pour des raisons X selon son propre algorithme, c’est souvent bloqué avant de se rendre à nous. Je viens de vérifier et approuver les manquants, j’en ai trouvé 6 en effet, désolé pour ça!

    2. Bonsoir claire, j ose espérer lire et que vous partagerez vos conseils fraichement vécu, sûrement vous avez eu un tres beau voyage au japon. Merci d avance.

  2. Bonsoir, j adore votre article. Ça tombe pile, je suis entrain de planifier notre voyage en famille, 20 jours au Japon cet été en août. Nous avons choisi Japon pour la bonne bouffe. J aurai quelques questions. Côté hébergement, est ce que vous avez essayé ryokan? Comme je voyage avec 2 jeunes adultes qui adorent les jeux videos, j imagine qu ils seront biens servis dans ce pays de technologie. Côté itineraires, nous aimerons passer 7 jours à Tokyo et les environs et le reste du sejour visiter kyoto, osaka. est ce que vous avez visité mont Fuji? Je me rend compte que le Japon est grand et beaucoup chose a voir. Est ce que vous nous recommanderiez quand même la passe de train JR pass de 21 jours Ou 14 jours. Au Québec où est ce qu on peut acheter les JR PASS? et le sejour à tokyo en achetant la passe de metro?
    Merci beaucoup, c est tres éclairant votre article.

  3. Merci Julie pour toutes ces informations!
    J’y vais seule du 26 avril au 17 mai prochain (3 semaines) et je prévois acheter la carte de trains JR Pass
    C’est assez dispendieux (environ 750$ pour 21 jours). A quel endroit as-tu acheté ta carte?
    Je prends note de ta recommandation d’auberge à Kanazawa. As-tu aussi une suggestion pour Kyoto et Hiroshima?
    Est-ce facile de louer un vélo?
    Merci à l’avance!
    Claire

  4. Très bel article Julie ! Tu écris bien et même si je n’avais pas mis le Japon sur ma bucket list, j’y pense maintenant ! ???? T’es bonne mon amie ! J’ai hâte de lire tes articles sur notre voyage en Asie ????

  5. Tellement un beau blog sur le Japon
    ca donne le goût vraiment et surtout partir pr
    qques mois !!!! un rêve!!!
    un gros Merci

    1. Merci du commentaire 😉 contente que vous avez aimé

  6. Bonjour, j’aimerai voyager au Japon cette été cependant, les voyage guidés sont très dispendieux. Est-ce facile de voyager au Japon sans guide et sans parler le japonais ?
    Merci !

    1. Je ne peux pas parler pour le Japon personnellement, mais je dirais oui à 99%. Parce que j’ai été en Chine il y a un an (qui est pas mal pire que le Japon côté absence de connaissance de l’anglais par les locaux) et même si c’était ma première fois en Asie, c’était faisable:)

    2. J’y suis allée seule ça se fait vraiment bien.

Laisser un commentaire

×
×

Cart

123 Shares
Share123
Tweet
Share
Pin
Email