Un avion fait demi-tour au-dessus de l’océan à cause d’un passager qui s’est trompé d’avion

Un vol de 8 heures, c’est déjà long. Imaginez faire un vol de 8 heures… pour revenir au point de départ. C’est ce qui est arrivé hier à 200+ passagers sur un vol de la compagnie aérienne ANA qui ont eu la chance de faire un vol de 8 heures de Los Angeles… à Los Angeles.

On vous propose toutes sortes d’itinéraires sur notre page d’aubaines de billets d’avion… mais un vol de 8 heures pour revenir au point de départ, c’est assez unique. Tout ça parce qu’un passager s’est trompé d’avion. Et clairement, il y a eu des graves lacunes… jamais quelqu’un qui n’a pas de billet ne devrait pouvoir se rendre à bord d’un avion.

C’est pourtant ce qui est arrivé sur un vol All Nippon Airways (ANA) Los Angeles-Tokyo… et le fait que les passagers aient fait 8 heures de vol pour rien avant leur vol de 11 heures, ce n’est même pas ce qu’il y a de pire.

Non, le pire c’est que le passager en question… allait lui aussi à Tokyo.

Voici ce qui est arrivé… et comment faire pour être sûr que ça ne vous arrive pas.

 

Ce qui est arrivé

Oui, le passager allait à Tokyo, comme le vol… mais l’avion est retourné à Los Angeles pour le débarquer et a retardé tout le monde de plusieurs heures… avant de repartir pour le vol de 11 heures vers Tokyo.

La trajectoire du vol, gracieuseté du site FlightAware (via One Mile At A Time).

 

Comment est-ce arrivé? C’est que All Nippon Airways et United ont chacun un vol Los Angeles-Tokyo qui décollent à la même heure de LAX. Et le passager est embarqué dans le mauvais avion. Ce qui est évidemment très étrange, considérant qu’un scanner valide chaque billet avant l’embarquement à la porte…

Mise à jour: apparemment, le passager aurait volontairement embarqué sur ce vol pour être avec son frère, qui lui avait un billet pour le vol ANA. Ils auraient imprimé deux copies du billet pour contourner le contrôle (même si ça ne devrait pas marcher). Les passagers feront fort probablement tous les deux face à des accusations criminelles. Donc peut-être que c’est volontaire au lieu d’être quelqu’un qui s’est trompé de vol… je ne suis pas sûr si c’est plus idiot ou moins idiot comme raison?

Bref, quand l’équipage s’est rendu compte que le passager était dans le mauvais vol après 4 heures passés au-dessus de l’océan Pacifique, le pilote a décidé de retourner à Los Angeles pour débarquer le passager qui n’était pas censé être à bord. Apparemment c’est la politique de la compagnie aérienne de faire cela, pour des raisons de sécurité.

La compagnie dit être en train d’enquêter sur les circonstances de l’incident. Les informations connues à cette heure (le peu d”information) ont été dévoilées notamment par les nombreux tweets de la top-modèle Chrissy Teigen, qui était à bord du vol.

 

 

Comment vous pouvez éviter d’être l’idiot du mois

On va justement instaurer très prochainement une nouvelle chronique nommé “les idiots du mois” sur notre blog, pour vous faire rire… et vous dire quoi ne pas faire.

Afin d’éviter de vous retrouver dans l’article, voici comment faire pour ne pas vous tromper de vol et ruiner la journée de centaines de personnes. Votre numéro de vol est indiqué sur votre billet, assurez-vous de bien regarder le numéro de vol à la porte d’embarquement. Plutôt simple!

Non, mais blague à part, voici le vrai conseil: comprenez les codeshares.

Parce qu’il aurait été fort possible que ce soit la cause de cette confusion, étant donné que United et ANA sont des partenaires dans Star Alliance. La compagnie qui vous vend un billet, même via des sites de réservations de tierces parties, n’est pas nécessairement la compagnie qui opère votre vol. C’est assez simple à comprendre une fois qu’on le sait, alors voici en quelques mots ce que ça veut dire.

C’est que plusieurs compagnies aériennes ont des partenariats et vendent des billets sur les vols de leurs partenaires sous leur propre nom. Ce sont des codeshares ou des «partages de codes» pour les anti-anglicismes?.

Donc, en vous enregistrant en ligne pour votre vol 24 heures avant le départ à la maison (ce que vous devriez toujours faire), vérifiez sur votre réservation quelle compagnie aérienne opère réellement votre vol, pas quelle compagnie vous l’a vendu. Et regardez le bon numéro de vol, car les vols ont plusieurs numéros. Bref, même si c’est écrit Air China à l’achat, ça ne veut pas dire que le vol est opéré par Air China.

Je vous ai déjà expliqué ce qu’étaient les codeshares dans cet article-ci si vous voulez plus de détails et même un exemple pour bien comprendre!

Et ne manquez pas dans les prochains jours le palmarès des pires histoires insolites de 2017 et dès le début janvier la première édition de la chronique “idiots du mois” avec plusieurs passagers ou voyageurs qui vont vous donner envie de vous mettre la paume de la main au visage!

Sommaire

Toute une mésaventure pour des passagers qui s’en allaient au Japon. Comme quoi c’est important de regarder et d’embarquer sur le bon vol. Qui l’aurait cru.

Avez-vous des questions? Posez-nous les dans les commentaires ci-dessous.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment ne pas avoir de voisin de siège dans l’avion

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Laisser un commentaire

×

Cart

Share
Tweet
Share
Pin
Email