6 autres arnaques de voyages communes

Bien que notre monde soit plein d’expériences superbes et d’endroits spectaculaires, de mauvaises choses peuvent parfois survenir. Certaines de ces choses sont des arnaques de voyage. Il faut qu’on soit vigilant et attentif, surtout en interagissant avec des étrangers car malheureusement certains veulent nous tromper.

Il y a quelques mois, on a déjà publié les 10 arnaques de voyage les plus communes (et comment les éviter) pour te faire prendre conscience du sujet (en 2 parties, maintenant rendues au même endroit). Mais comme on t’a dit à ce moment-là, il ne faut pas non plus exagérer et se priver de voyager. Ne gobe pas toutes les choses épeurantes que tous veulent te faire croire. Avoir peur de tout n’est pas une qualité, alors ne les laisse pas t’infecter avec cette mentalité.

La dernière fois, on vous a demandé quelles arnaques vous avez vécu comme arnaques. Donc on veut partager avec vous ce que vous nous avez dit—pour vous donner un peu de reconnaissance et pour partager vos expériences. Et si tu en as à partager toi aussi, n’hésite pas à le faire dans les commentaires pour aider les autres voyageurs dans un futur article!

Alors, sans plus tarder, voici 6 arnaques de voyage de plus!

 

11. Monnaie dans une autre devise

Most common travel scams
Devises diverses (crédit photo: Steve Johnson)

 

“En Floride, dans un dépanneur, on m’a remis de la monnaie cubaine comme change. Je ne m’en suis pas aperçu… ensuite dans un magasin, je donne cette monnaie… et on me dit que l’argent n’est pas bon. Je l’examine, pour reconnaître des pesos cubain.” — Pauline B.

Ça pourrait arriver dans n’importe quel pays. Il est vraiment facile de ne pas remarquer ce qu’on reçoit comme monnaie dans ces situations. De plus, si tu n’es pas de là-bas, tu ne sauras pas reconnaître la devise locale.

 

Comment éviter l’arnaque de la monnaie dans une autre devise

Il est important que tu portes attention à ce que la personne te redonne après une transaction. Ça aide aussi de savoir ce dont la devise locale a l’air (une recherche rapide sur Google suffit). Sinon, tu pourrais recevoir des pièces ou des billets qui valent beaucoup moins sans même t’en rendre compte.

 

12. Substitution de billets

 

“Au Mexique, les pompistes subtilisent les billets pour faire croire que tu n’as pas donné assez pour payer l’essence. Ça va très vite! Par exemple, tu mets pour 200 pesos d’essence tu tends un billet de 200$ et immédiatement le pompiste te montre un billet de 20 pesos et te dit qu’il manque de l’argent. Immédiatement tu te mets à douter.” — Julie B.

Restons dans la thématique de l’argent. Il important que tu sois vigilant aux stations d’essence, mais ailleurs aussi. Ce ne sont pas que les pompistes qui pourraient te faire le coup de la substitution de billets. 

Ils font ça au touristes à longueur de journée, donc ils sont très bons. Tu n’as aucune preuve que c’est vraiment un billet différent que tu lui as donné, et donc sous la pression plusieurs cèdent et laissent plus d’argent.

 

Comment éviter l’arnaque de substitution de billets

Cette soumission incluait aussi le truc pour éviter l’arnaque, et c’est effectivement la bonne approche: “Il faut montrer les billets avant de leur donner, et leur nommer le montant. De cette façon, ils voient immédiatement que tu connais leur truc”.

 

13. Toiles par terre

Vendeur (crédit photo: PublicDomainPictures)

 

“L’arnaque d’afficher ses toiles par terre au coin du trottoir et obliger le touriste qui marche dessus à l’acheter”

Il est possible de se faire avoir là où des vendeurs exposent leurs toiles dans les rues. Des vendeurs (ou bien des arnaqueurs dans ce cas) mettent les toiles par terre volontairement, juste devant les piétons qui ne semblent pas porter attention et ceux-ci les abîment.

On s’entend que souvent ces toiles ne leur rapportent pas grand chose et ne sont qu’un piège pour les touristes qui aiment ramener des trucs. Donc c’est plus payant de les briser et culpabiliser ceux qui ont marché dessus en étant très fâché, pour que la personne l’achète à cause qu’elle l’a abîmé.

 

Comment éviter l’arnaque des toiles par terre

Il n’y a pas d’autre moyen que de regarder où tu vas et éviter de marcher sur quoi que ce soit.

 

14. Souvenirs locaux

Oeuvre faite à la main (crédit photo: Swapnil Dwivedi)

 

“Le souvenir qui avait supposément été fait par la personne elle-même était en fait un item issu de la production de masse qui pouvait être trouvé à plein d’endroits différents.”

Parlant de choses inutiles, cette arnaque les impliquant est encore plus commune. La personne vendant l’item va toujours dire que c’est fait à la main, fabriqué localement, ou fait authentiquement par un artiste. Mais plusieurs items sont déguisés ainsi, mais sont en fait fabriqués en usine ailleurs, par des travailleurs avec de très mauvaises conditions de travail en plus.

 

Comment éviter l’arnaque des souvenirs locaux

Le meilleur moyen est de ne pas en acheter, autant que possible. Garde ton argent pour plus de voyages et ramène des souvenirs dans ta tête au lieu de choses qui vont encombrer ton chez-toi et nécessiter que tu aies un bagage de cabine, ce qui est plus cher, moins pratique et mauvais pour l’environnement. Si tu veux acheter des souvenirs, au moins assure-toi qu’ils soient locaux pour encourager des gens de la place. Trouve un local de confiance qui pourra t’indiquer quels artisans font des oeuvres qui ne sont pas “Made in China”.

 

15. Questions personnelles 

“Méfie-toi des gens qui t’abordent. Ils ont toujours leurs raisons. Dans les endroits où les vendeurs et les arnaques sont communs (comme en Égypte par exemple), ils demanderont d’où tu viens. Ils ne veulent pas être courtois, ils font du profilage. Si tu réponds que tu viens d’un pays “riche” (États-Unis, Norvège, Royaume-Uni) ils vont te mettre beaucoup de pression pour que tu achètes. Si tu viens d’un pays “gentil” (Canada, Japon, Nouvelle-Zélande) ils vont te faire culpabiliser (“tu ne veux pas aider les gens locaux”?)” — Tony C.

De temps en temps, des gens pourraient t’arrêter pour te demander plein d’infos personnelles: d’où tu viens, comment tu t’appeles, etc. La plupart du temps, les gens ne font que faire du profilage pour adapter leur “pitch” de vente, ce qui est assez inoffensif tant que tu sais comment dire non (j’espère que c’est le cas si tu as voyagé un peu, sinon ça va te coûter cher que n’importe quelle arnaque!)

Cet automne au Zimbabwe, un vendeur m’a nommé les 10 Premiers Ministres canadiens depuis Pearson (ce que la majorité des Canadiens ne peuvent pas faire j’en suis sûr) pour me convaincre qu’il aimait le Canada… pour que je le soutienne en échange. Je n’ai pas mordu, mais en tant que quelqu’un qui suit la politique, j’ai évidemment été impressionné par ses connaissances (il a même nommé Kim Campbell alors clairement il a simplement mémorisé la liste, mais quand même).

Mais parfois, ces questions pourraient être utilisées pour d’autres choses plus sérieuses comme te voler. 

 

Comment éviter l’arnaque des questions personnelles

Ne dis jamais à personne l’hôtel ou le hostel où tu séjournes. Ça ce sont des informations qui peuvent être dangereuses. Sois vigilant et évite de donner trop de détails à des étrangers et ne leur raconte pas toute ta vie. Bien que certains soient simplement curieux et amicaux, d’autres ont des motifs ultérieurs (et rarement des bons).

 

16. Les polisseurs de chaussures

“En Turquie les polisseurs de chaussures vont “échapper” leur brosse et t’offrir de nettoyer tes souliers gratis pour te remercier de l’avoir aidé en la lui rendant. Ils voudront ensuite te charger une somme pas possible.. morale: n’accepte jamais rien de gratuit! (sauf le thé qui n’est pas une promesse d’achat dans les boutiques/bazar etc. c’est juste culturel).” — Tanja M.

Similaire à celle des trucs gratuits (#9), les gens vont rarement t’offrir des choses gratuites. Quoique, j’ai bel et bien eu un cirage de chaussures gratuit à Istanbul… mais c’était à l’hôtel St. Regis à 400$ la nuit que j’ai eu gratuitement en décembre (zéro argent, zéro Points Marriott—je te partage cette astuce de pro sous peu).

Je suis allé en Turquie moi-même deux fois dans les 3 dernières années, et c’est vrai que les gens sont gentils. C’est une des raisons pourquoi c’est un de mes pays préférés. Je n’avais jamais entendu parler de cette arnaque, mais ça ne m’étonne pas vraiment parce que je méfie toujours des choses gratuites en voyage (peut-être trop, mais comme ça je ne me suis jamais fait arnaquer après 60 pays).

 

Comment éviter l’arnaque des polisseurs de chaussures

Tu peux ignorer leur offre, tout simplement. Comme ça ils ne peuvent pas te demander d’argent.

 

Tu veux en apprendre plus sur comment voyager pour moins? 



 
 

Sommaire

N’importe où dans le monde, il vaut mieux être vigilant et attentif. Il y a plein de personnes qui veulent t’arnaquer afin de faire un peu d’argent. La liste des arnaques est presque interminable. Des nouvelles arnaques sont inventées chaque jour et les gens essayent toujours de trouver de nouvelles façons de te tromper. Mais ça ne change rien au fait que voyager est génial; il suffit d’être prudent, préparé et informé!

Si tu as une autre arnaque ou bien une expérience à partager avec tout le monde, laisse un commentaire!

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 6 commentaires

  1. Élise Bourque

    Je me suis fait arnaquer dès ma première journée au Vietnam. Il faut dire que j’étais arrivée à Ho Chi Minh Ville en pleine nuit et je devais avoir l’air d’une enfant en sortant de l’hostel. Un conducteur de cyclo-pousse me fait signe. J’avais l’information comme quoi ce moyen de transport serait un jour interdit car il ralentit la circulation. Après négociation, j’indique à l’homme que je ne désire pas faire le tour de la ville, le tour du quartier sera suffisant. Mais il arrêtait ici et là devant des temples, des marchés, come! Come! Visit! I wait! Étourdie de découvertes, je n’ai pas réalisé qu’il y avait trois heures qu’il me baladait ici et là et au final, j’ai payé le double du prix qu’il m’avait indiqué. En argent canadien, ça faisait 60$ mais ça grugeait déjà mon budget 🙂
    Aussi, un truc fort utile, c’est qu’au lieu de demander How much? pour la bouffe de rue, je regarde les billets que tendent les locaux. Ainsi, j’arrive avec l’argent prêt et évidemment, j’ai eu quelques regards courroucés mais sans plus.

  2. Bertrand Lavoie

    À Bilbao, je me suis fait avoir. J’ai pris un taxi pour une distance de 1 km. Je suivais le trajet sur le compteur. Le conducteur était gentil, parlait même en français. La dernière fois que j’ai regardé le compteur ça indiquait 7 euros. On arrive, il sort nos valises, nous montre le compteur qui indiquait 15 euros. Ça s’est fait tellement vite que je n’ai pas eu le temps de réaliser et contester. C’est rien Que en sortant que j’ai réalisé que je m’étais fait avoir..

  3. Michel Saint-Onge

    Nous sommes aller au Pérou pour moins de 300$ le billet aller retour repéré d’air la page de deals d’où de Flytrippers (non ce n’est pas ça l’arnaque)
    Nous sommes allé manger dans un restaurant a Arequipa. On s’installe a une table dans une magnifique ruelle qui se trouve derrière la cathédrale de la plaza de armas. Je demande un plats qui est dans le menu et il n’en ont pas. Ont décidé donc de commander a partir du menu écrit sur un ardoise a coté de la porte.
    Notre commande arrivée, nous commençons a manger. A peine 2 bouchées, le repas n’est vraiment pas bon. On prend la décision d’aller manger ailleurs, mais de payer quand même notre repas. On demande donc la facture en expliquant la situation. La serveuse se montre alors très désagréable avec nous. Le repas devait nous coûter 40 soles et nous recevons une facture de 120 soles incluant le pourboire. La serveuse ne veut pas baisser son pris, je demande de voir le patron ou gérant, elle répond qu’il n’y a pas de responsable. On se rend à l’intérieur car le ton montait et nous ne voulions pas nous donner en spectacle dans la magnifique ruelle. A l’intérieur il y a un couple qui semblent les propriétaires et un cuisinier.(tous mange du McDo) tout le monde s’en mêle et un menace d’aller chercher la police. A cette menace je lui dit d’y aller tout de suite si non c’est moi qui va aller la chercher. Finalement une policière arrive je lui explique la situation ensuite la femme dit être là propriétaire explique que le menu sur l’ardoise est valide seulement jusque 18h00. A mon tour je dit a la policière qu’on nous a jamais donné cette information et que si le menu n’est plus bon, ils doivent l’enlever et surtout ne pas nous le proposer. Finalement la policière à pris nos 40 soles et les a donné à la propriétaire en lui disant que nous avoins raison.
    En me rendant sur différents sites pour donner mon évaluation du restaurant, je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de commentaires, sur ce restaurant, décrivant cette arnaque, mais tous avaient abdiqués et décidés de payer le gros prix suite a la manager d’aller chercher la police.
    Depuis cette expérience, avant de rentrer dans un resto, on fait une petite recherche Google.

  4. guy pelletier

    Bonjour et toutes mes félicitations pour votre extraordinaire travail…Je vous invite à continuer de nous informer et de nous sensibiliser …À ce propos,j aimerais vous partager une expérience de tentative d arnaquage que j ai vécue,l an dernier, en République Tchèque dans le métro de Prague….Alors que j étais assis bien gentiment,une grosse dame noir,intallée plus loin en face de moi se léve et se raassoit plus loin derrière moi…Quelques secondes plus tard j apeçois un porte feuille sur le siège qu elle venait de quitter….C est ainsi que je me lève à mon tour pour récupérer l objet et je me dirige vers elle pour lui demander s i elle en était la propriètaire??? Mais ce n était pas le cas…Donc ,sans ouvrir le porte feuille,je l insère dans mon sac avec l intention de faire ce que j ai déjà fait au Québec,c.a.d. attendre d être dans un lieu plus tranquille et tenter de trouver le nom et le numéro de téléphone du détenteur ….Je fonctionne de cette manière parce que je ne ferais pas confiance à une tierce personne s il s avérait qu il y ait un montant d argent important ….Et ,en ce qui me concerne,mes faits et gestes sont toujours guidés par ma croyance aux lois de l univers ,dont celle du retour, ce qui motive mes comportement…
    Mais ,voilà,qu à la sortie un individu tente de me faire comprendre ,qu il en est le propriétaire,dans sa langue natale et en joignant les gestes à la parole il m indique la présence des caméras et d une auto de police que l on peut voir au loin???? Entre temps,j avais eu le temps d ouvrir le fameux porte feuille pour constater qu il n y avait que du papier….J ai ,aussitôt ,compris les intentions malhonnête de mon bonhomme et parce que j ai un caractère très impulsif, j ai explosé de rage et je lui ai servi une crise verbale à la québécoise,très bien sentie,et ,fortement,appuyée par de nombreux jurons bien connus dans ma province…Ajoutez à cela une gestuelle non équivoque et une énergie des plus aggressive et ,même si l envie de lui sacrer une volée était presque irrésistible,je me suis controlé et il a ,sans aucun doute bien compris parce que ,un instant plus tard je montais à bord de l autobus en toute quiétude…
    Enfin je veux ici dénoncer la bande de moutons présente ,à mes côtés,dans le métro et parmi laquelle certains individus était,assurément,au courant de ce stratagème sans ,pour autant,me prévenir…Vive la nature humaine….Par contre,lors de ce voyage de 8 mois autour du globe,ce fut le seul incident négatif alors que j ai vécu de nombreux dénouement des plus àgréables…Merci et bonne route à tous…Guy

  5. Jean-Sébastien Girard

    Arnaque vécue personnellement à Daytona Beach, à Paris (près du Louvre) et sur le chemin de Compostelle en Espagne. Des faux sourds muets te présentent une pétition pour soutenir une demande de création par le gouvernement local d’un centre offrant des services aux sourds muets (on ne peut pas vraiment être contre le principe). Lorsque tu signes, ils te demandent ensuite une contribution en te montrant que les derniers donateurs ont été généreux (en pointant une donation de 25 dollars ou euros sur leur feuille). En fait, ils ne souffrent d’aucun handicap et les fonds récoltés n’iront à aucune cause. Selon mes recherches, cette arnaque a cours aussi dans d’autres pays comme la Belgique et la Suisse.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-la-vraie-arnaque-des-faux-sourds-muets-14-08-2011-1565188.php

  6. Jean-Sébastien Girard

    Arnaque vécue à Daytona Beach il y a quelques années. Je reçois un appel de la “réception” de l’hôtel en pleine nuit. On m’explique qu’il y a eu un dégât d’eau ayant affecté leur système informatique et qu’ils ont perdu les informations concernant ma réservation. Pour m’éviter de devoir descendre à la réception à cette heure tardive, on me propose de redonner mes informations par téléphone. Je ne suis heureusement pas tombé dans le panneau.

Leave a Reply