La Chine, Taïwan, Hong Kong et Macao sont-ils des pays différents ?

Hong Kong et Macao ne sont pas des pays indépendants, mais ton passeport sera tamponné lorsque tu voyages de ces territoires vers la «Chine continentale». Et puis il y a Taïwan, qui s’appelle officiellement la «République de Chine»… normal donc que de nombreux voyageurs confondent la Chine, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Nous voulons donc t’aider à clarifier les choses. Les divisions politiques de la Chine font l’actualité, compte tenu des manifestations actuelles à Hong Kong.

C’est un sujet sensible pour des raisons historiques, et nous ne voulons pas entrer dans le débat politique: nous souhaitons simplement que cet article t’aide à mieux comprendre les différences entre les 4 régions qui pourraient être appelées la “Chine”:

  • la Chine continentale («mainland China» en anglais)
  • Taïwan
  • Hong Kong
  • Macao

De manière informelle, le terme «Greater China» («Grande Chine») est utilisé pour désigner l’ensemble de ces régions.

Qu’est-ce que tout cela signifie ? Et la suite de cet article viendra la semaine prochaine: pourquoi visiter chacune de ces régions ?

 

Survol de la Grande Chine

Voici une carte de l’emplacement des 4 territoires.

China, Taiwan, Hong Kong, and Macau
Une carte de la Chine, de Taïwan, de Hong Kong et Macao

 

La Chine

Le pays qui est toujours appelé la Chine, que tout le monde connaît sous le nom de la Chine, s’appelle officiellement la République populaire de Chine (PRC en anglais).

Voici comment chacun des 3 autres territoires est relié à la “Chine”.

 

La Chine… et Taïwan

Premièrement, Taïwan est un État situé sur une île à environ 160 kilomètres de la côte sud de la Chine (la République populaire de Chine), de l’autre côté du détroit de Taïwan.

Le nom officiel de Taïwan est la République de Chine (ROC en anglais).

 

Les deux pays ayant “Chine” dans leurs noms, ça porte souvent à confusion. Par exemple, China Airlines est la compagnie aérienne nationale de Taïwan (alors que c’est Air China qui est la compagnie aérienne nationale de la Chine). Et beaucoup ne comprennent pas la situation politique complexe.

La Chine (la PRC) n’a aucun contrôle sur l’île de Taïwan, mais elle considère que Taïwan fait partie de la Chine. Taïwan ne fait donc pas partie de l’ONU, car la Chine continentale milite fortement pour la «politique d’une seule Chine» («One-China policy»): elle refuse les relations diplomatiques avec tout pays reconnaissant Taïwan, isolant Taïwan sur la scène internationale.

Taïwan et la Chine sont donc complètement séparés pour les voyageurs, chacun ayant sa propre politique en matière de visa, par exemple. Mais même si Taïwan est de facto autonome, son statut politique demeure incertain. C’est un État indépendant, mais avec une reconnaissance limitée.

Ça complique les choses pour ceux comme nous qui veulent visiter tous les pays du monde, pays qui sont souvent déterminés par le membership à l’ONU. Mais bon, c’est mineur ça.

Alors pourquoi les deux sont appelés la « Chine »?

Eh bien, en 1949, le gouvernement chinois a fui à Taïwan (qui faisait alors partie de la Chine) lorsque le Parti communiste chinois a pris le contrôle du continent pendant la guerre civile chinoise, ce qui a mené à la situation actuelle.

Sur le plan politique, Taïwan est une démocratie multipartite, tandis que la Chine est une république socialiste à parti unique. Alors que la Chine compte 1,4 milliard d’habitants, Taïwan n’a que 24 millions d’habitants.

La Chine est immense: c’est le troisième plus grand pays du monde, couvrant une grande partie de l’Asie de l’Est continentale avec des villes gigantesques telles que Shanghai, Beijing, Guangzhou et bien d’autres. Taïwan ne contrôle que l’île anciennement connue sous le nom de Formose, ainsi que quelques petites îles voisines, et sa capitale et sa principale agglomération métropolitaine est Taipei.

Enfin, l’indice de développement humain des Nations Unies est une mesure de l’état de développement d’un pays: la Chine se classe au 86ème rang alors que Taïwan se classerait au 21ème rang s’il était membre de l’ONU.

 

La Chine… et Hong Kong

Passons maintenant aux deux territoires contrôlés par la Chine. Les relations entre Hong Kong et la Chine sont à la base des manifestations actuelles à Hong Kong.

Hong Kong est également un groupe d’îles, mais c’est très près de la Chine, c’est presque directement adjacent à la partie continentale de la Chine, et son territoire est beaucoup plus petit que Taïwan. C’est essentiellement une seule ville avec des îles environnantes.

 

La question commune, c’est est-ce qu’Hong Kong fait partie de la Chine ou non? Hong Kong était une colonie britannique jusqu’en 1997, il n’y a pas si longtemps. Le territoire a ensuite été transféré à la Chine.

Hong Kong est donc une région administrative spéciale («Special Administrative Region») de la République populaire de Chine: Hong Kong fait partie de la Chine mais jouit d’un degré élevé d’autonomie. «Un pays, deux systèmes», voilà comment la Chine le décrit. Hong Kong conserve son propre système économique, juridique et administratif distinct.

Cela signifie que Hong Kong a son propre système d’immigration, passeport, système juridique et monnaie (après avoir visité 59 pays, c’est encore la seule que j’ai vue qui a le logo d’une banque privée). Hong Kong a un système économique capitaliste.

Quand j’y suis allé en 2017, j’ai pris le métro de Hong Kong à Shenzhen (en Chine) et les formalités à la frontière entre les deux territoires étaient les mêmes que si j’avais traversé dans un pays complètement séparé (par contre, à ma connaissance il n’y a pas d’autres endroits dans le monde où tu peux prendre le métro pour traverser une frontière).

Mon aveu personnel: Hong Kong est l’une de mes villes préférées dans le monde et c’est vraiment un endroit unique. Unique, notamment, en raison du mélange de cultures et du nombre élevé d’expatriés qui y vivent.

Avec plus de 7 millions d’habitants dans la ville très compacte, c’est l’un des endroits les plus densément peuplés du monde. La ville compte également le plus grand nombre de gratte-ciel au monde. C’est pourquoi on l’appelle souvent la ville la plus verticale du monde. J’adore les gratte-ciel, alors un dernier fait amusant: il n’y a aucune ville au monde qui a plus d’habitants vivant au-dessus du 14ème étage que Hong Kong.

Malgré sa faible population, il s’agit de l’un des principaux centres financiers au monde et sa monnaie est le 9ème plus échangée du monde, aidée par le fait que HK est le 10ème exportateur et le 9ème importateur (impressionnant puisque HK se classerait seulement au 102ème rang au niveau de la population si c’était un pays).

Enfin, Hong Kong se classe au 7ème rang mondial pour l’indice de développement humain. Sa population a la 9ème plus longue espérance de vie au monde et la plus forte concentration d’individus très fortunés («ultra-high-net-worth») de toutes les villes du monde.

J’arrête et je garde le reste pour l’article de la semaine prochaine.

 

La Chine… et Macao

Celui-ci sera très simple: Macao (parfois épellé Macau) est comme Hong Kong. C’est aussi un petit territoire très proche du continent (une ville encore plus petite), ça a également appartenu à un pays européen jusqu’à la fin des années 1990, c’est aussi une région administrative spéciale et le territoire dispose également de son propre système juridique, passeport et de sa propre devise.

La différence est que Macao était une colonie portugaise au lieu d’une colonie britannique et ils l’ont cédée à la Chine en 1999, deux ans après Hong Kong. C’est situé non loin de Hong Kong, à l’autre extrémité de l’embouchure de la rivière des Perles (Pearl River).

Carte de la ville de Macao (Crédit Photo: Wikipedia)

 

Au lieu d’être une plaque tournante du commerce et de la finance comme Hong Kong, Macao est une plaque tournante des jeux de hasard.

En fait, Macao génère 7 fois plus de revenus de jeu que Las Vegas! Il ya de nombreux casinos et le territoire se classe au 9ème rang mondial en termes de revenus touristiques totaux !

Le règne portugais de près de 500 ans a créé une culture et un patrimoine uniques. C’est le seul endroit où tu verras des panneaux de signalisation en chinois (cantonais) et en portugais. Quand les Portugais l’ont cédé à la Chine, beaucoup considéraient Macao comme la dernière “colonie” officielle au monde.

Macao est minuscule en termes de population: seulement 700 000 personnes y vivent (10 fois moins que Hong Kong). Mais comme son territoire est également plus petit, il s’agit officiellement du territoire le plus dense du monde (mais ne t’attends pas à autant de gratte-ciel qu’à Hong Kong, ce n’est pas pareil du tout).

Macao affiche également un indice de développement humain très élevé: si c’était un pays, il se classerait parmi le top 20 mondial.

green metal street post during daytime close-up photography
Signes en cantonais, en portugais et en anglais à Macao (Crédit photo: Elton Yung)

 

Pourquoi visiter chaque région de la Grande Chine?

Reviens la semaine prochaine pour savoir comment te rendre dans chacune des régions pour pas cher, et surtout pour découvrir les raisons d’aller visiter chacune d’entres elles.

Ou encore mieux: reçois l’article dans ta boîte de courriels directement:




 

Sommaire

La situation politique complexe peut être difficile à saisir. Mais espérons que tu comprends mieux maintenant pourquoi la Chine et Taïwan utilisent le nom “Chine” et comment Hong Kong et Macao sont liés (et diffèrent de) la Chine continentale.

 

As-tu des questions sur les différents territoires? Pose-les dans les commentaires ci-dessous!

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: Carte de la Chine, Taiwan, Hong Kong, Macao (Crédit photo: James Coleman)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne votre coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Laisser un commentaire

×

Cart