You are currently viewing Introduction: Les 31 astuces pour économiser sur les billets d’avion

Pour te donner envie d’assister à notre webinaire gratuit sur comment économiser sur les billets d’avion (soit en direct mardi soir ou soit quand tu veux — si tu t’inscris quand même avant mardi), je veux te partager un avant-goût des 31 astuces pour économiser sur les billets d’avion. 

Si tu veux vraiment apprendre, tu devrais vraiment t’inscrire à notre webinaire gratuit.

Je vais te partager notre expertise pendant une heure (et ensuite répondre à tes questions); on est objectivement très bons pour voyager pour pas cher en général, mais SURTOUT pour trouver des billets d’avions pas chers.

Voici donc une introduction à notre guide complet qui va regrouper (et bien expliquer) toutes les astuces sur comment économiser sur les billets d’avion. Il va y avoir beaucoup plus de contenu à venir, mais je veux te partager ceci sans plus attendre.

 

Rappel de la base de comment voyager pour moins cher

Tu peux apprendre les 7 meilleures astuces de pro simples pour voyager pour moins cher si tu télécharges notre ebook gratuit sur comment voyager pour moins cher.

La 1ère des 7 astuces, c’est d’apprendre à économiser sur les billets d’avion. Parce que c’est une dépense tellement variable: le même billet peut se vendre 500$ ou 1500$ (et c’est normal). Ne sois pas la personne qui paye 1500$!

Si tu veux être un pro des voyages pas chers, c’est vraiment très bon d’apprendre comment économiser sur les billets d’avion.

Il y a plein d’autres moyens d’économiser évidemment, mais celui-là est tellement important qu’il mérite son propre point et on va vraiment aller en profondeur sur ce volet-là sur Flytrippers dans les prochaines semaines.

Finalement, pour économiser sur les vols, comme pour les 6 autres astuces les plus vitales, il y a toujours 3 trucs importants plus globaux à faire pour économiser:

  • Investir du temps
  • Être flexible
  • Comparer et calculer 

Plus tu peux faire ces 3 choses-là, plus tu vas économiser sur tes voyages. Incluant sur tes vols. Pas sorcier (pas toujours facile, mais pas compliqué comme concept).

 

Comment économiser sur les billets d’avion

Il existe bien des astuces pour économiser sur les vols. Aucune fonctionne 100% du temps, d’où l’importance de prendre le temps de toutes les essayer.

Je classe les 31 astuces en 3 étapes principales à suivre dans l’ordre pour tout billet d’avion que tu veux acheter.

Premièrement, profite des deals de billets d’avion.

C’est de loin le meilleur moyen d’économiser. Le plus facile aussi.

Deuxièmement, si tu ne peux pas profiter des deals, comprends la base des prix de billets d’avion.

C’est très de base, mais justement il faut que tout le monde sache ça. Et c’est important!

Finalement, très concrètement, applique les astuces de pro pour économiser sur les billets d’avion.

Ces astuces-là vont te faire trouver des vols beaucoup moins chers dans presque toutes les situations si la base à elle seule ne fonctionne pas.

Voici l’avant-goût (et on va avoir une vidéo et un article détaillé sur chacun).

 

Profite des deals de billets d’avion (3 astuces)

La première chose à essayer.

 

1. Planifie tes voyages en fonction des deals de vols

Toutes les astuces plus bas vont t’aider si tu as un destination précise, mais la clé c’est vraiment d’être ouvert à plusieurs destinations. Notre monde est plein d’endroits intéressants!

Environ 99% des gens choisissent une destination en premier. C’est évidemment de loin le pire moyen d’économiser sur les billets d’avion. Pas pour rien que la plupart des gens sont assez terribles pour trouver des vols pas chers.

Quand je suis allé au Liban à 390$ aller-retour, ou à Singapour à 499$ aller-retour, ou en Afrique du Sud pour 550$ (tous des prix au départ de Montréal que Flytrippers a repéré pour toi sur notre page de deals de vols pas chers et que j’ai acheté moi-même aussi évidemment)… je n’avais évidemment pas prévu d’aller là nécessairement.

J’étais ouvert à plusieurs destinations et j’ai sauté dessus quand il y a eu le deal. J’ai adoré tous ces voyages… et j’ai économisé beaucoup sur les billets d’avion!

Planifie simplement tes voyages autour des bons deals à moitié prix si tu veux économiser sur les billets. Il y en a toujours plein de bons deals!

 

2. Préapprouve tes destinations et tes dates à l’avance

Pour profiter des deals, il faut que tu sois prêt. Ce n’est pas difficile, il faut juste te faire une liste de destinations qui t’intéressent (d’avance)! Tout le monde est capable de faire ça. Pour les dates, c’est de toujours au moins avoir une idée générale de quand tu peux partir.

Parce que les deals partent vite, donc quand il y en a un, tout ce que tu as le temps de faire c’est trouver des dates qui fonctionnent pour toi et réserver, rien d’autre. Si tu commences à te demander si tu veux aller à cet endroit ou pas, tu vas passer à côté du deal.

C’est si simple de te poser ces questions-là avant, donc fais-le!

 

3. Réserve le deal rapidement

Il faut être vite pour les deals. Ça dure souvent quelques heures, ou disons une journée si tu es chanceux. Rarement plus que ça. Plus le deal est bon, plus ça va partir vite. 

Même les meilleures dates partent vite, parce que seulement quelques sièges sont disponibles pour chaque date. Tu ne peux pas attendre si tu veux en profiter.

Il y a 4 trucs pour pouvoir réserver le deal vite:

  • Suis-nous sur Facebook
  • Sélectionne “Favoris” dans les paramètres de notre page Facebook
  • Inscris-toi à notre infolettre gratuite
  • Parles-en à tes compagnons de voyage pour qu’ils te partagent un deal si tu le manques

 

Comprends la base des prix des billets d’avion (17 astuces)

C’est plus général, mais c’est très important à comprendre. 

 

4. Intéresse-toi aux récompenses-voyage

Tellement de gens ne paient pas tous leurs vols. C’est l’astuce la plus facile. Nos lecteurs Flytrippers ont maintenant accumulé plus de 2 millions de dollars en voyages gratuits, ce n’est pas rien!

C’est si facile d’accumuler des centaines de dollars en voyages gratuits chaque année grâce aux récompenses-voyage (tout en améliorant ta cote de crédit et en obtenant plein d’autres avantages géniaux, comme les assurances et des bienfaits pour tes voyages comme l’accès aux salons d’aéroport).

Par exemple, la Carte Aventura Or CIBC Visa te donne 513$ gratuitement que tu peux appliquer à n’importe quel vol réservé sur n’importe quel site (et elle te donne 4 accès gratuits aux salons d’aéroport)! Très simple! La Carte Aventura CIBC Visa Infinite est la version pour ceux qui gagnent plus de 60 000$.

Si tu gagnes plus de 60 000$, il y en a une qui te donne encore plus de vols gratuits, soit la Carte Visa Infinite TD Classe ultime Voyages. Elle te donne 650$ gratuitement et ça peut être utilisé pour n’importe quel vol réservé sur leur plateforme (presque tous les vols sont là). Assez simple aussi.

Si tu veux, les points Aéroplan sont encore plus avantageux (mais donc nécessairement moins simples). La Carte Visa Infinite TD Aéroplan te donne ≈ 941$ en valeur nette sous forme de rabais sur certains vols précis (la Carte Aéroplan American Expresss est pour ceux qui ne gagnent pas 60 000$ et te donne un peu moins).

Bref, c’est facile d’avoir plein de vols gratuits de cette façon. C’est la beauté des primes de bienvenue! C’est pas mal mieux qu’un terrible taux de 1% ou 2% sur une vieille carte (ou pire; que de jeter de l’argent aux poubelles en payant par débit).

Et au minimum, si tu n’as pas encore assez de points (une des erreurs les plus communes), sers-toi toujours de tes achats de billets d’avion pour t’aider à atteindre les montants minimums requis pour débloquer les primes de bienvenue.

Tu peux lire notre nouvelle infographie qui résume la base des récompenses-voyage en une page.

En ne faisant pas comme tous ceux qui pensent que c’est trop beau pour être vrai sans s’informer davantage, tu vas facilement sauver beaucoup sur tes vols.

 

5. Comprends le fonctionnement des prix de billets d’avion

Tellement de gens n’ont aucune idée de comment les mécanismes de prix fonctionnent. C’est normal quand on ne connait pas ce monde qui est très différent de toutes les autres industries.

Par exemple, le prix des billets n’a RIEN à voir avec ces 3 éléments:

  • La distance parcourue
  • Le nombre de vols de l’itinéraire
  • Les coûts d’exploitation de l’itinéraire

Comprendre ça est essentiel, pour pouvoir comprendre qu’il faut contourner ça avec toutes les astuces.

Le prix d’un billet représente tout simplement le montant maximal que le transporteur aérien pense pouvoir te charger pour un itinéraire précis à des dates précises (au moment précis où tu le magasines). Jamais plus et jamais moins. Rien d’autre entre en compte.

Donc ça varie énormément et souvent! Il faut comprendre ça.

 

6. Ignore les mythes et vérifie les prix tôt et souvent

Il n’y a pas d’heure précise dans la journée ou de nombre de semaines précis avant ton vol qui va te permettre magiquement de trouver des vols moins chers.

Ça fait du bon clickbait sur des sites pas experts ces “trucs” là (comme de mettre ton navigateur privé) mais la réalité c’est que les prix des billets varient toujours tellement! Il y a des règles générales, mais aucunes ne s’appliquent à toutes les destinations et à toutes les dates.

Vérifie les prix tôt pour avoir une idée des prix. Vérifie les prix souvent pour voir comment les prix changent. Pas de recette secrète, juste du temps à mettre.

Pour ce qui est de décider quel prix est bon, tout dépend de ta flexibilité encore une fois.

Si tu es très décidé de partir le 23 précisément et sur le vol direct X précisément et que tu n’as aucune flexibilité sur rien, tes chances d’économiser sont carrément nulles (à part en utilisant tes récompenses-voyage évidemment). Donc tu es souvent mieux de réserver plus tôt (généralement environ 2-3 mois avant pour les vols courte-distance ou 3-6 mois pour les vols longue-distance, mais je veux encore répéter que ça varie tellllllllement).

Si tu es un peu flexible, tu peux attendre plus. Si tu es très flexible, tu peux attendre encore plus. Flexible sur tout, pas juste les dates.

Mais les variations de prix vont fonctionner différemment pour littéralement toutes les dates et destinations, les patterns de mécanismes de prix aussi…

 

7. Sois flexible sur les dates OU la destination

Si tu ne peux pas trouver de deal, être flexible sur TOUT est la clé comme j’ai dit. Mais surtout sur au moins 1 de ces 2 éléments si tu veux trouver des vols pas chers.

Si tu dois absolument voyager à des dates précises, pas de problème. Il va presque toujours avoir des vols pas chers pour certaines destinations.

Si tu dois absolument voyager à une destination précise, pas de problème. Il va presque toujours avoir des vols pas chers pour certaines dates.

Mais trouver des vols pas chers pour une destination précise à des dates précises par hasard… ça va très rarement arriver. D’où l’importance de toutes les autres astuces dans ces situations-là.

 

8. Sois flexible sur le jour précis des vols

Sans changer les dates de ton voyage au complet, sois au moins flexible de quelques jours.

Partir le samedi peut être la moitié du prix comparativement à partir le vendredi. Ça varie énormément. 

Utilise l’outil Kiwi pour plusieurs options de recherche par plages de dates.

 

9. Sois flexible sur les heures de vols

Les heures de vols les moins désirables vont presque toujours être les moins chers.

Compare toujours tout et prends les décisions en conséquence si tu veux voyager pour moins cher.

 

10. Compare tous les transporteurs aériens

Ne va jamais sur le site d’un transporteur directement pour faire tes recherches (je ne parle pas des réservations, mais bien des recherches)!

Utilise toujours un site qui compare tous les transporteurs aériens pour savoir lequel est le moins cher pour tes dates et ta destination, comme Kiwi ou Skyscanner

Aucun transporteur va être le moins cher pour toutes les liaisons et toutes les dates. Impossible. Même pas les transporteurs ultra low-cost (ULCC). C’est pour ça qu’il faut comparer.

 

11. Compare tous les sites de réservations

Les sites de réservations différents ont souvent des prix différents eux aussi. Tu devrais les comparer!

Les outils qui permettent de faire ça s’appellent les agrégateurs ou les sites de métarecherche.

L’outil Skyscanner est notre préféré et compare une quarantaine de sites de réservations différents. Donc même si Kiwi est souvent le meilleur outil pour des recherches plus avancés pour trouver les meilleurs vols, ça vaut la peine d’ensuite faire une autre recherche sur Skyscanner pour comparer les prix sur plusieurs sites.

 

12. Réserve toujours sur le site du transporteur aérien

Du moins… quand le prix est égal. Parfois les sites de réservations en ligne indépendants ont des prix plus bas, là c’est selon ton niveau de tolérance au risque. Et ça vaut souvent la peine si la différence de prix est énorme.

Mais à prix égal, il n’y a AUCUN avantage d’avoir un intermédiaire. Ça complique tout. Ça inclut les agences de voyage physiques, en passant.

C’est juste toujours mieux de réserver directement auprès du transporteur aérien sur leur site officiel. Si quelque chose à propos de ton voyage ne va pas bien, tu peux dealer avec eux et rien qu’eux. Tellement mieux.

Donc tu recherches sur les agrégateurs mais tu réserves sur les sites des transporteurs aériens directement.

 

13. Reviens-en de ne pas vouloir faire de correspondance

Le moyen le plus simple et le plus de base d’économiser est de choisir un vol avec correspondance. Ils sont presque toujours beaucoup moins chers, surtout pour les destinations plus lointaines.

Tu débarques de l’avion, tu t’asseois un peu, tu rembarques dans un avion. Tu vas survivre. Tes enfants aussi si tu en as. Garanti!

Tout le monde est capable et c’est souvent des centaines de dollars en économies! C’est sûr que c’est un peu plus long, mais il faut vraiment que tu en reviennes si tu veux économiser.

(Et si tu veux juste être un vrai voyageur aussi! À un moment donné, c’est un peu incompatible avec le fait de te limiter à explorer juste le très peu de destinations qui s’adonnent à arbitrairement être desservies à partir de l’aéroport où tu vis…)

 

14. Voyage léger

Un autre truc très de base est d’emmener moins de choses. Tu as droit à 2 bagages de cabine gratuits avec presque tous les transporteurs aériens, soit un bagage de cabine pleine grandeur et un sac à dos pour mettre sous le siège devant toi.

J’ai visité 67 pays et je n’ai pas eu besoin de plus que ça (même pas une fois), donc à moins d’avoir des équipements spéciaux ou de ramener plein de choses à ta famille qui vit dans un autre pays, tu es capable aussi. Avec des enfants aussi c’est faisable, ils ont la même allocation de bagages que les adultes et des vêtements bien plus petits.

Tu vas sauver les frais de bagages à chaque fois, mais c’est aussi tellement plus rapide et efficace et agréable. 

 

15. Prends n’importe quel siège

Tu n’es pas obligé de payer pour un siège précis. Fais juste t’enregistrer en ligne précisément 24 heures avant ton vol et tu vas presque toujours être assis avec tes compagnons de voyage gratuitement.

Et dans les rares cas où ils te séparent, tu peux souvent payer le même prix rendu à l’enregistrement si tu y tiens, mais au moins essaie de l’avoir gratuitement. Ça fonctionne presque toujours, du moins en petit groupe.

Et sinon, tu vas survivre en étant assis à part. Ne paie pas d’extra pour ça si tu veux économiser.

Si tu as des enfants, celui-là est un peu différent contrairement aux escales et aux bagages, mais sache qu’au Canada, les transporteurs aériens sont obligés de ne pas vous séparer donc ne paie pas pour ça! Dans les autres pays, ils essaient habituellement de ne pas séparer les enfants aussi.

 

16. Choisis le transporteur aérien le moins cher

Après avoir pris plusieurs dizaines de transporteurs aériens différents, il n’y en a pas qui valent la peine de payer beaucoup plus.

Si tu veux voyager pour moins cher, prends le moins cher. Fais juste t’assurer de comparer des pommes avec des pommes. Si tu ne veux aucun extra, le moins cher est le moins cher tout simplement.

Mais si tu veux les moindres extras, évidemment les inclusions sont différentes avec tous les différents transporteurs. Alors prends celui qui revient le moins cher pour les inclusions que toi tu veux, si tu en veux. Mais ne paye pas plus.

(Sauf peut-être pour choisir un gros transporteur aérien au lieu d’un plus petit transporteur: en cas de retard et d’annulation, les plus gros transporteurs peuvent te replacer plus vite!)

 

17. Choisis toujours les classes de sièges et les classes tarifaires les moins chères

Évidemment, les classes de sièges, c’est sûr que la classe économique va toujours être la moins chère (sauf avec le type plus avantageux de récompenses-voyage qui permet d’avoir des sièges en classe affaires qui valent des milliers de dollars pour une fraction du prix; ne manque pas un nouveau webinaire express de 30 minutes sur le sujet bientôt).

Mais il y a aussi des classes tarifaires. Ce sont différentes options de billets en classe économique. Les inclusions du billet diffèrent, même si c’est exactement le même siège. Dire non à tous les autres extras est évidemment le moyen de voyager pour moins cher.

 

18. Paye avec une carte de crédit qui a des assurances gratuites

Pour pouvoir éviter de payer plus pour un billet flexible qui a des meilleures conditions pour les changements et les annulations (c’est souvent beaucoup plus cher), choisis un billet et utilise-le tel quel. Ne change pas d’idée, tout simplement.

Et en payant le billet d’avion avec une bonne carte de crédit, tu vas avoir gratuitement l’assurance annulation pour couvrir les bonnes raisons au moins (ne manque pas un nouveau webinaire express de 30 minutes sur les assurances bientôt).

Tu vas aussi avoir l’hôtel et les repas gratuits si un vol est retardé ou annulé, pour ne pas avoir à aller quêter au transporteur aérien (qui te doit souvent rien) comme ceux qui ne se sont pas responsabiliser parce qu’ils ne le savaient pas. Là tu le sais!

 

19. Tiens compte de l’ensemble du coût du vol

Les prix des vols incluent toujours les taxes et frais obligatoire. Mais considère l’ensemble du coût de choisir chaque vol, comme les transports et l’hébergement.

Si tu sauves 50$ sur le vol mais que tu arrives tard le soir (ou que tu repars tôt le matin) quand le transport en commun de ta destination n’opère plus et que tu dois prendre une des arnaques les plus overpriced de tout le monde du voyage (les taxis/Uber d’aéroport), ça va te coûter plus cher au total quand même (sauf parfois à plusieurs… encore là, tiens compte des coûts pour ta situation spécifique si tu ne voyages pas solo: calcule).

Même chose de ton aéroport de départ, si tu pars trop tôt et que ça fait en sorte que tu n’as plus quelqu’un pour venir te porter à l’aéroport ou si le transport en commun aussi ne fonctionne pas (à Montréal, le bus 747 est 24h sur 24, mais disons si tu es encore plus loin).

Si tu vas à New York et que tu choisis un vol vers l’aéroport Kennedy au lieu de LaGuardia, le prix du transport n’est pas le même. Si une fois rendu tu fais un itinéraire qui visite plusieurs villes et que tu veux louer une auto, les locations d’auto peuvent être vraiment moins chères dans une des villes comparativement aux autres. Bref, calcule tout.

Pour l’hébergement, des fois un vol tôt est moins cher mais t’implique de passer une nuit à un hôtel d’aéroport (qui sont souvent très chers). Compare tout simplement le coût total de tout ce qui découle du choix du vol… pas juste le vol lui-même.

 

20. Regarde l’ensemble de l’équation pour le voyage

Pas une astuce pour les billets d’avion en tant que tel, mais trop vital pour ne pas la mentionner vu que ça a rapport aux billets d’avion quand même.

Peut-être que le vol est 500$ moins cher vers Hawaï comparativement à vers Bali. Mais à Bali, tu as de l’hébergement à aussi peu que 20$ la nuit et à Hawaï… c’est légèrement plus cher. 

Bref, c’est génial d’économiser sur les billets d’avion. Mais il faut prendre en compte toute l’équation totale et regarder le prix total du voyage et pas juste le prix des billets d’avion.

Des fois c’est en fait mieux de payer un billet plus cher pour payer moins cher au total pour le voyage! 

 

Applique les astuces de pro pour économiser sur les billets d’avion (11 astuces)

Voici les astuces qui te disent concrètement quoi faire quand les principes de base ne t’ont pas permis de trouver des vols moins chers.

(On va en parler beaucoup dans notre webinaire gratuit sur comment économiser sur les billets d’avion!)

 

21. Utilise des points plus avantageux pour obtenir une valeur démesurée/illimitée

Si tu t’es pris d’avance (c’est 1 des 6 principes de base des récompenses-voyage), tu peux utiliser ta réserve de récompenses-voyage plus avantageuses pour des vols qui sont très chers en argent!

Tu vas sauver énormément! Beaucoup plus qu’avec des récompenses-voyages plus simples qui ont une valeur fixe.

Parce qu’avec bien des types de points, le nombre de points requis est complètement indépendant du prix en argent!!! C’est ça la valeur démesurée et illimitée.

Pour donner un exemple extrême qui l’illustre bien (même s’il n’est pas aussi pratique), les vols vers Kuujjuaq sont très chers en argent, souvent 3000$ aller-retour. Mais ils coûtent toujours juste 20 000 points Aéroplan, peu importe le prix en argent. Alors que 20 000 points Aéroplan valent ≈ 300$ selon notre Valorisation Flytrippers conservatrice, dans ce cas précis tu peux sauver 3000$ avec ces 20 000 points! C’est 10 fois plus de valeur!

Tu peux lire tout cet exemple pour comprendre le principe.

De manière plus globale, ce que ça veut dire, c’est que pour bien des liaisons, si le prix des billets d’avion est très cher en argent, les points plus avantageux qui ont des nombre de points requis fixes permettent de te donner une valeur démesurée et illimitée!

Pas toujours autant de valeur que vers Kuujjuaq, mais ça permet souvent de te donner carrément 2 fois plus de voyages gratuits que les points plus simples. Ces points-là sont donc très avantageux pour ceux qui veulent faire un bon deal.

 

22. Réserve des vols avec correspondance autonome

Le fait de réserver des vols sur 1 seul et même billet coûte souvent beaucoup plus cher!

Je ne répéterai pas toute mon introduction à l’astuce de la correspondance autonome, parce que j’ai déjà fait un avant-goût en format vidéo et texte vu que c’est une des astuces les plus importantes pour économiser sur les billets d’avion!

 

23. Regarde des aéroports de départ à proximité

Le Canada est parmi les pires pays au monde pour les prix des billets d’avion. Regarder les départs des aéroports américains vaut la peine, surtout quand les vols sont chers. Ça peut te faire économiser beaucoup. 

Par exemple, si tu es au Québec, regarde à partir de Boston et New York (pour les vols longue-distance) ou de plein de plus petits aéroports américains à proximité (pour les vols courte-distance ou moyenne-distance). 

Surtout à plusieurs voyageurs (les économies de centaines de dollars par billet, ça se multiplie à plusieurs… alors que les coûts minimes supplémentaires de se rendre là comparativement à se rendre à ton aéroport régulier, ça se divise à plusieurs).

Ça peut même être d’autres aéroports canadiens aussi. Les prix varient énormément et constamment, et à certaines dates, d’autres aéroports peuvent être moins chers.

Par exemple, il y a des gens qui paient tristement 1200$ pour aller au Costa Rica en vols directs de Montréal, ce qui est absolument épouvantable. Il y avait des vols directs Toronto-Costa Rica à 450$ aller-retour il y a quelques semaines. À 2, c’est 1500$ économisé en faisant juste quelques heures de route…

L’outil Kiwi est le meilleur pour faire ces recherches-là, vu qu’il permet de mettre un rayon de distance autour de l’aéroport.

 

24. Regarde des aéroports d’arrivée à proximité

C’est le même concept. Disons que tu veux aller à Bruxelles. Les billets Montréal-Bruxelles peuvent être 1200$ aller-retour, mais les billets Montréal-Paris peuvent être 600$ aller-retour (comme c’est souvent le cas; même si présentement c’est un peu plus cher).

Donc tu peux atterrir à Paris et prendre le train entre les 2 villes. Ou tout autre mode de transport.

Si tu veux aller à Calgary mais que les billets vers Edmonton sont beaucoup moins chers et que tu allais louer une auto de toute façon, faire quelques heures de route de plus à l’arrivée peuvent te sauver beaucoup d’argent. Ça vaut la peine de toujours comparer. 

 

25. Réserve des allers-simples séparés au lieu d’un aller-retour

Tellement de gens pensent encore qu’ils sont obligés d’acheter un aller-retour. C’est vrai que dans le passé, les allers-simples étaient plus chers. Mais ce n’est plus le cas partout, surtout pour des destinations courte-distance.

Pour tous mes vols courte-distance, j’achète presque toujours 2 allers-simples séparés au lieu d’un aller-retour.

Ça peut souvent te faire économiser un peu, parce que ça te permet d’avoir la flexibilité de choisir le transporteur aérien le moins cher sur l’aller et le moins cher sur le retour (ça peut être différent des transporteurs différents qui sont les moins chers évidemment).

Alors que quand tu achètes en 1 aller-retour, ça te force à avoir le même transporteur sur les 2 trajets, et être moins flexible est souvent plus cher.

 

26. Réserve un billet à jeter

Inversement, pour plusieurs destinations longue-distance, les allers-simples sont encore plus chers que l’aller-retour.

Si tu as besoin d’un aller-simple seulement (pour quelque raison que ce soit) et que c’est plus cher, achète tout simplement un aller-retour et jette le billet de retour. C’est tout. C’est juste ça l’astuce du billet à jeter. 

(Si tu es futé, tu réserves le retour à la date la plus loin possible parmi celles au plus bas prix! Je vais t’expliquer tout ça aussi dans la suite!)

 

27. Réserve un billet avec ville cachée

C’est la seule des astuces dans tout ce guide qui n’est techniquement pas permise, mais que tu peux définitivement faire sans problèmes si tu ne le fais pas trop souvent. Je l’ai fait moi-même.

Le billet avec ville cachée, c’est quand tu veux économiser pour un vol direct vers un hub de transporteur aérien. Ça ne fonctionne pas toujours évidemment (comme toutes ces astuces), mais ça vaut la peine de comparer.

Par exemple, Montréal-Lisbonne en vol direct sur TAP Air Portugal peut être 500$ aller-simple. Mais en ajoutant un vol Lisbonne-Londres sur le même billet, ça peut baisser à 300$ (donc en cherchant Montréal-Londres et non pas Montréal-Lisbonne, parce que Lisbonne est la ville cachée).

Tu peux tout simplement sortir de l’aéroport à l’escale, à la ville cachée. Il y a plusieurs conditions importantes, comme de faire ça juste sur des allers-simples, de ne pas avoir de bagages enregistrés, de ne pas le dire au transporteur, de remplir les conditions d’entrée du pays final même si tu n’y vas pas et d’être alerte s’il y a des perturbations de vols.

 

28. Réserve des billets imbriqués

Impriquer un billet dans un autre billet peut être moins cher, donc c’est juste pour ceux qui vont 2 fois au même endroit (comme disons l’Europe au complet par exemple).

C’est que les vols Europe-Canada aller-retour sont beaucoup moins chers que les mêmes vols Canada-Europe aller-retour.

En imbriquant un billet Europe-Canada aller-retour à l’intérieur d’un billet Canada-Europe aller-retour, ça te fait tes 4 mêmes allers-simples mais pour pas mal moins cher souvent.

Donc par exemple pour aller en Europe en mai et ensuite en septembre, tu réserverais:

  • Billet 1: Canada-Europe aller-retour
    • Départ: Début mai
    • Retour: Fin septembre
  • Billet 2: Europe-Canada aller-retour
    • Départ: Fin mai
    • Retour: Début septembre

Alors donc tu vas quand même t’envoler du Canada à l’Europe aller-retour 2 fois, mais comme les vols Europe-Canada aller-retour sont souvent des centaines de dollars de moins que les vols Canada-Europe aller-retour, tu vas sauver des centaines de dollars très facilement.

 

29. Réserve un billet à mâchoire ouverte

Si tu veux visiter 2 destinations différentes dans le même voyage, parfois les billets à mâchoires ouvertes sont le même prix qu’un aller-retour normal. Un billet à mâchoire ouverte, c’est quand tu fais Montréal-Bangkok et ensuite Phuket-Montréal par exemple. 

Si c’est le même prix, ça t’évite de devoir revenir sur tes pas. Et si c’est juste un peu plus cher, ça peut quand même revenir moins cher au total parce que tu n’auras pas besoin de payer le transport pour revenir sur tes pas. Ça dépend des dates et de la liaison, comme tout.

Ça se réserve en utilisant l’option multi-destination ou multi-villes de l’outil de recherche comme Kiwi.

 

30. Fais tes recherches pour 1 passager à la fois 

Si tu voyages à plusieurs, des fois il peut rester juste 1 billet dans ce qui s’appelle le fare bucket (le seau de tarifs) le plus bas. Donc le transporteur va te montrer le prix du fare bucket supérieur pour tous les passagers.

Dans ce cas, ça peut valoir la peine de comparer avec une recherche pour 1 seul passager. Ça n’arrive pas souvent, mais ça peut arriver.

 

31. Vérifie s’il y a de l’arbitrage de devise

Finalement, c’est aussi assez rare, mais ça prend très peu de temps à comparer. Change la devise du site pour la devise locale du transporteur et/ou de la destination, change la version du site pour la version locale du transporteur et/ou de la destination (si possible)… et compare les prix.

Parfois ça permet d’économiser. Mais si tu fais ça, assure-toi de payer soit avec une carte de crédit sur laquelle tu es en train de débloquer une grosse prime de bienvenue ou soit avec une carte de crédit qui n’a pas de frais de transactions en devises étrangères.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Abonne-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Voilà un avant-goût tant attendu de comment économiser sur les billets d’avion. Ne manque pas la suite plus détaillée.

Que veux-tu savoir sur les vols pas chers? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Koh Samui, Thaïlande (crédit photo: Nehal Patel)

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply