You are currently viewing Transporteurs ultra low-cost (ULCC): guide ultime

Le prix des billets d’avion en général n’a jamais été aussi bas dans l’histoire de l’aviation, ce qui est évidemment génial pour ceux qui aiment voyager plus pour moins, comme moi (et toi aussi, j’espère). On peut remercier les transporteurs ultra low-cost (ULCC) pour ça: ils sont presque entièrement responsables du fait que les vols sont maintenant pas mal moins chers dans l’ensemble… incluant sur les autres transporteurs aériens!

Les ULCC sont des transporteurs aériens avec un modèle d’affaires assez unique, qui te donne la possibilité de prendre l’avion pour moins cher si tu le souhaites. J’ai pris plus de vols avec des ULCC que la plupart des gens, et j’ai déjà payé juste 10$ pour certains vols. Ça peut être aussi peu cher que ça! Les ULCC sont vraiment supers!

Voici le guide ultime de Flytrippers sur les transporteurs ultra low-cost — on va le bonifier bientôt pour t’aider encore plus vu qu’ils sont en si forte croissance au Canada.

 

Base: Qu’est-ce qu’un ULCC?

ULCC est l’abréviation de ultra low-cost carrier (en français, ça veut dire «transporteur à très bas prix»).

L’élément de base des ULCC est très simple: tu obtiens juste un billet d’avion sans fioritures et des prix à la carte pour tout le reste, ce qui te permet de prendre l’avion au plus bas prix possible. 

Presque aucun extra n’est inclus dans le prix de base, pour que tu puisses obtenir un billet d’avion pour moins cher. Ça te donne l’option d’économiser de l’argent (une option que tu n’as pas avec les autres transporteurs aériens), et avoir plus d’options quand tu réserves des voyages, c‘est toujours mieux pour les consommateurs. 

Les ULCC t’emmènent du point A au point B avec un siège, un petit sac et un vol sécuritaire. Mais c’est tout, rien d’autre n’est habituellement inclus. Pas de suppléments.

Partout ailleurs dans le monde, les ULCC existent depuis des dizaines d’années. On est juste très en retard là-dessus ici au Canada. Le plus grand transporteur aérien en Europe est un ULCC! Ils sont vraiment géniaux.

Il y a tellement de mythes autour des ULCC (dont je te parle un peu plus bas), mais honnêtement, la plupart des plaintes à propos des ULCC sont dues au fait que les gens ne savent pas ce que sont les ULCC et, à défaut de connaître ça, s’attendent à la même expérience (et aux mêmes inclusions) qu’avec des transporteurs deux fois plus chers!

Tu peux prendre l’avion pour aussi peu que 10$ (selon le pays, évidemment; plus d’exemples plus loin) si tu te contentes simplement de:

  • voyager léger
  • t’asseoir n’importe où dans l’avion
  • manger avant ton vol/amener ta propre nourriture
  • te divertir toi-même comme une grande personne
  • ne pas t’attendre à des extras/ne pas être trop difficile

Il faut juste ajuster ta mentalité, mais une fois que tu vas avoir essayé, tu vas voir que c’est bien mieux de dépenser ton argent pour d’autres expériences de voyage plutôt que pour ton vol. Il n’y a pas de doute là-dessus.

Et même pour ceux qui ne veulent pas voyager au plus bas prix possible:

  • si tu veux des extras, les ULCC sont quand même l’option la moins chère la plupart du temps
  • si tu ne veux pas du tout voler avec un ULCC, les ULCC rendent les vols de tous les autres transporteurs aériens moins chers aussi

Les ULCC sont maintenant FINALEMENT arrivés au Canada (il y en a 3 ici maintenant), et ils connaissent une croissance rapide, en plus!

Flytrippers repère souvent des deals sur des ULCC à environ 40$ en aller simple, ou 80$ en aller-retour. Oui, 40$! Ici, au Québec (et un peu moins cher dans le reste du Canada)! Et toutes les taxes et frais obligatoires sont toujours inclus dans les prix des billets d’avion que tu vois.

La plupart des deals de vols à 50% de rabais que Flytrippers repère chaque jour sont sur des transporteurs aériens réguliers. Et si tu profites de ceux-là (en étant flexible et préparé), ça va aussi te permettre d’économiser beaucoup d’argent sur tes vols, peu importe le type de transporteur aérien.

Mais si ce n’est pas possible pour toi, les ULCC sont une des meilleures alternatives pour trouver des vols pas chers (être flexible et préparé aide dans ce cas-là aussi… tu vois la tendance?).

En gros, les ULCC te permettent de payer tes vols le plus bas prix possible, parce que tout leur modèle d’affaires est spécifiquement conçu autour de ce concept, contrairement à tous les autres transporteurs aériens.

 

Malentendu: Est-ce qu’un ULCC, c’est la même chose qu’un LCC?

Pour être très clair, les ultra low-cost carriers (comme Swoop), c’est pas du tout la même chose que les low-cost carriers (les «LCC», «transporteurs à bas prix» ou «transporteurs à rabais», comme Air Canada Rouge). Les ULCC ont un modèle d’affaires vraiment distinct conçu spécifiquement pour offrir les prix les plus bas possible.

C’est un autre type de transporteur aérien complètement. C’est pourquoi ça s’appelle ultra low-cost, et pas seulement low-cost.

(C’est un peu difficile à comprendre, et ça n’aide pas que presque tous les journalistes — et même certaines personnes qui se disent «expertes» en voyages — mélangent les deux définitions et ne comprennent pas que les ULCC, c’est complètement autre chose).

Depuis mon premier vol sur un ULCC en 2011, j’ai pris 80+ vols sur 15+ ULCC différents dans 20+ pays sur 4 continents…

Donc je suis bien placé pour te dire tout ce que tu dois savoir sur ce type de transporteur aérien, dont l’essor est une des meilleures choses qui soient arrivées à l’industrie de l’aviation, du moins pour les voyageurs qui aiment les vols pas chers (incluant ceux qui n’aiment même pas les ULCC).

 

Liste: Quels transporteurs aériens sont des ULCC?

Les pros du voyage devraient savoir quels sont les ULCC parmi les centaines de transporteurs aériens dans le monde, parce qu’il n’y en a pas tant que ça.

On ne te partage pas cette liste pour que tu regardes juste ces transporteurs-là: comme je vais l’expliquer dans les mythes un peu plus loin, ça n’a aucun sens de faire ça, parce que tu dois toujours comparer tous les transporteurs aériens pour tes dates spécifiques et ta destination pour t’assurer que tu vois l’option la moins chère.

On te partage cette liste pour que tu saches quels transporteurs aériens sont réellement des ULCC. Sachant ça, tu vas pouvoir analyser plus rapidement les résultats de recherche de vols (en repérant plus vite lesquels sont des ULCC) et aussi tu vas savoir quelles liaisons spécifiques regarder pour trouver les options les moins chères.

Dans la prochaine partie du guide à venir, tu vas pouvoir consulter la liste de toutes les liaisons sur des ULCC pour les voyageurs canadiens ainsi que la liste des liaisons intercontinentales longue distance sur des ULCC. C’est aussi très bon à savoir. 

Flytrippers va bientôt avoir encore plus de contenu sur les ULCC, incluant une section avec des photos de chaque ULCC qu’on a essayé jusqu’à maintenant.

Voici donc une liste des ULCC par région (certains de ces transporteurs desservent d’autres régions évidemment, mais ils sont répertoriés en fonction de leur pays d’origine).

 

ULCC au Canada

  • Flair Airlines 
  • Swoop
  • Lynx Air
  • Jetlines (lancement «bientôt» depuis 2013)

 

ULCC aux États-Unis

  • Spirit 
  • Allegiant 
  • Frontier 
  • Sun Country 
  • Avelo

 

ULCC en Amérique latine

  • Volaris 
  • Viva Aerobús 
  • JetSMART 
  • Viva Air Colombia 
  • Viva Air Perú

 

ULCC en Europe

  • Ryanair
  • easyJet
  • Wizz Air
  • Norwegian
  • Volotea
  • LEVEL
  • PLAY
  • Norse Atlantic (à venir bientôt)

 

ULCC en Asie/Pacifique

  • Air Asia
  • VietJet Air
  • Jetstar
  • Lion Air
  • Scoot
  • Spring Airlines
  • Nok Air

 

ULCC en Afrique et au Moyen-Orient

  • FlySafair

 

Prix: Des vols à bas prix, mais à quel point?

Comme la portion du prix correspondant au tarif de base est vraiment minuscule, à quel point les prix peuvent être bas pour les ULCC va dépendre principalement du montant de taxes applicable aux billets d’avion dans un pays.

Par exemple, en Europe, les vols à 10$ sont fréquents, parce que les taxes sont extrêmement basses. Aux États-Unis, le prix est souvent de 14$US (≈ 18$C).

Au Canada, le prix le plus bas qu’on voit le plus souvent est d’environ 30$. Ce n’est pas aussi bon, évidemment… mais c’est quand même pas mal moins cher que les prix que les transporteurs aériens réguliers ont réussi à nous charger pendant des décennies.

Voici quelques exemples de prix réels que j’ai moi-même payés sur des ULCC (ou des prix que tu peux facilement trouver pour un vol sur un ULCC dans ces régions):

  • 10$ en Europe
  • 20$ aux États-Unis
  • 20$ en Amérique du Sud
  • 30$ en Asie

Au Canada, voici des prix très courants qu’on repère pour différentes liaisons sur notre page de deals de vols pas chers (dans ce cas-ci, il s’agit de prix pour un aller-simple, contrairement à nos deals, mais c’est juste pour te montrer le prix individuel):

  • Montréal-Vancouver pour 60$
  • Montréal-Toronto pour 45$
  • Montréal-Halifax pour 40$
  • Montréal-Calgary pour 60$
  • Ottawa-Calgary pour 45$
  • Toronto-Vancouver pour 45$
  • Edmonton-Vancouver pour 30$
  • Calgary-Victoria pour 40$
  • Winnipeg-Vancouver pour 45$

Encore une fois, pour trouver des prix comme ceux-là, assure-toi de toujours utiliser un agrégateur pour comparer tous les prix pour tes dates et tes destinations spécifiques (si tu ne peux pas être assez flexible pour attendre les deals clés en main qu’on repère pour toi).

 

Avantages: Qu’est ce qui rend les ULCC si supers?

Voici les 6 principales raisons pour lesquelles les ULCC, c’est génial.

 

Économies d’argent

Évidemment, c’est le principal avantage. J’adore les ULCC et c’est en grande partie grâce à ça que je peux voyager beaucoup (par exemple, en 2019, j’ai fait 12 voyages à l’international).

Si tu aimes voyager, tu veux probablement voyager plus. Et au fond, ce n’est pas sorcier: c’est en économisant de l’argent que tu vas pouvoir facilement voyager plus. Les ULCC peuvent t’en faire économiser beaucoup.

Quand tu y penses, pourquoi est-ce que toi, tu devrais subventionner le coût des extras que les autres voyageurs veulent à travers le prix de ton billet, si tu veux simplement te rendre à ta destination pour le plus bas prix possible?

 

Astuce des billets séparés

Chez Flytrippers, un de nos trucs de réservation de vol préférés, on l’appelle «l’astuce des billets séparés». On te l’a déjà mentionnée plusieurs fois: pour beaucoup de destinations, tu peux économiser pas mal d’argent en divisant simplement ton itinéraire en billets séparés.

On va bientôt publier un article détaillé à ce sujet, mais je te donne un exemple. Un vol du Canada à la Bulgarie coûte souvent 1200$ aller-retour! Et comme il n’y a pas de vols directs, tu vas devoir faire une escale de toute façon à ce prix-là.

Au lieu, ce que j’ai fait, c’est que j’ai acheté le vol le moins cher que j’ai trouvé pour l’Europe, qui coûtait 300$ aller-retour à l’époque. Et de cette ville européenne à la Bulgarie, les vols étaient moins de 100$ aller-retour. Donc 400$ au total au lieu de 1200$. Pour exactement le même itinéraire. Juste en achetant des billets séparés!

L’astuce des billets séparés est presque toujours possible grâce aux ULCC, parce que ces transporteurs n’ont pas de partenariats avec d’autres et n’apparaîtront donc pas comme une option si tu cherches à avoir l’itinéraire complet sur 1 même billet.

Et en plus, j’ai pu passer quelques jours à visiter ma ville d’escale. Si tu aimes voyager, tu aimes probablement visiter encore plus de villes; après tout, voir de nouveaux endroits, c’est pas mal littéralement la définition du voyage. Les ULCC et leurs système de bas prix bas «point to point» (ou «d’un point à un autre») te permettent de visiter plus d’endroits.

 

Itinéraires plus flexibles

Ce n’est plus aussi vrai qu’avant, mais il y a encore certains transporteurs aériens qui chargent parfois plus pour un aller-simple que juste la moitié du prix de l’aller-retour. 

Les ULCC établissent toujours leurs prix de vols comme des aller-simple séparément, donc pour les globe-trotters qui aiment aller d’un endroit à l’autre et qui veulent la flexibilité de ne pas toujours avoir à acheter des allers-retours, les ULCC sont parfois la meilleure option (mais comme je l’ai dit, beaucoup de transporteurs aériens réguliers fixent maintenant aussi le prix de leurs vols aller-simple séparément, surtout pour les distances plus courtes).

 

Baisse des prix sur d’autres transporteurs aériens

Comme j’y ai fait allusion plus haut, les ULCC forcent tous les autres transporteurs aériens à baisser leurs prix, donc ça profite vraiment à tous les voyageurs. J’explique ça plus en détail dans la section sur les mythes ci-dessous.

 

Respect de l’environnement

Oui, si tu prends l’avion et que tu veux réduire ton empreinte carbone, un ULCC est l’option de billet d’avion la plus écologique. Je l’explique ça aussi dans les mythes ci-dessous.

 

Pas de jets régionaux

Sur les transporteurs aériens réguliers, les vols sont parfois opérés par des jets régionaux plus petits qui sont habituellement moins confortables et plus bruyants.

Les ULCC utilisent seulement des appareils de plus grande taille, presque toujours des avions des familles Airbus A320 ou Boeing 737.

 

Inconvénient: Quel est le seul vrai souci avec les ULCC?

Une bonne façon de te donner plus de détails importants sur le fonctionnement des ULCC est de démystifier 10 mythes qui sont assez répandus sur les ULCC… et t’expliquer le seul vrai souci.

Voici 10 mythes que je décortique en détail plus loin dans le guide:

  • Les ULCC ne sont pas dignes de confiance
  • Les ULCC ne sont pas aussi sécuritaires
  • Les ULCC ont un pire service à la clientèle
  • Les ULCC finissent toujours par coûter plus cher
  • Les ULCC ne sont pas moins chers si tu veux des extras
  • Les ULCC sont toujours l’option la moins chère
  • Les ULCC ne sont pas aussi confortables
  • Les ULCC sont mauvais pour l’environnement
  • Ce n’est pas pour moi, les ULCC, donc ça ne m’intéresse pas
  • Il doit y avoir un piège avec des vols aussi bon marché

Ces 10 mythes sont tous absolument faux

Comme plusieurs autres choses dans la vie (surtout dans le monde du voyage), beaucoup de gens aiment voir des arnaques partout, mais ça ne veut pas dire qu’ils ont raison. Je le répète: ces 10 mythes sont totalement infondés.

Par contre, il y a un souci majeur qu’on va mentionner en tant que référence digne de confiance pour tout ce qui concerne les voyages, pour te donner toute l’information.

(Ce n’est même pas vraiment spécifique aux ULCC, mais plutôt à tous les transporteurs plus petits, qui ne font pas partie d’alliances de transporteurs aériens ou qui n’ont pas beaucoup de partenaires aériens en général — c’est juste que les ULCC tombent pas mal tous dans cette catégorie).

Le principal souci avec les ULCC, c’est que s’il arrive quelque chose, les alternatives de vols ne sont pas aussi fréquentes. 

Pour être clair, les ULCC n’ont même pas nécessairement plus de vols annulés que les autres transporteurs selon les données disponibles. Ce n’est pas ça. Ce que je veux dire, c’est que si ton vol est annulé par malchance (ce qui peut évidemment arriver avec nimporte quel transporteur aérien), les ULCC ont moins d’avions et moins de fréquences de vol. Et ça signifie que tu peux rester pris quelque part plus longtemps que si ton vol est avec un transporteur aérien «régulier», c’est sûr. 

La clé pour minimiser ce risque, c’est de payer ton billet d’avion avec une carte de crédit de voyage qui offre gratuitement une assurance interruption de voyage! Ça va payer ton vol de retour sur un autre transporteur!

Parce que oui, en plus de l’avantage évident de te donner beaucoup de voyages gratuits (en choisissant les bonnes cartes, tu vas recevoir des centaines de dollars en primes de bienvenue), un des meilleurs avantages du monde des récompenses-voyage est que les cartes de crédit te permettent de bénéficier d’une bonne couverture d’assurance gratuite (on va bientôt avoir un guide complet sur ce sujet)!

 

Conseils: Comment voyager sur un ULCC?

Voici un aperçu un peu plus détaillé du fonctionnement des ULCC.

 

Bagages

La plupart des ULCC n’incluent qu’un petit sac dans le prix de base, souvent appelé «article personnel» ou «personal item». Ce sac doit entrer sous le siège devant toi.

Oui, c’est tout. C’est certainement très possible de voyager aussi légèrement, je l’ai fait à tellement de reprises. Tu ne veux peut-être pas le faire, ce qui est bien correct… mais ce n’est pas correct de dire que c’est impossible, parce que ça ne l’est vraiment pas.

Je l’ai même fait pour des voyages d’un mois, et ce n’est pas beaucoup plus difficile que les nombreuses fois où je suis allé en Floride juste pour la fin de semaine grâce aux vols à 40$US aller-retour sur les ULCC.

Et comme je l’ai dit, même si tu veux ajouter un bagage de cabine ou un bagage en soute, les ULCC restent la plupart du temps l’option la moins chère.

Mais il y a une raison pour laquelle les voyageurs à petit budget font presque toujours partie du #teamcarryon, et ce n’est même pas seulement à cause des centaines de dollars de frais de bagages qu’ils économisent chaque année: c’est honnêtement beaucoup plus agréable de voyager avec un bagage de cabine seulement, et les pros du voyage ne devraient jamais enregistrer de bagages en soute.

Le plus difficile, c’est d’essayer pour la première fois, parce que tu as probablement l’habitude d’emporter beaucoup trop de choses. Mais il y a une raison pourquoi les gens qui ont essayé de voyager avec un bagage de cabine seulement n’ont jamais recommencé à apporter trop de choses inutiles. C’est libérateur; ne manque pas nos conseils pour voyager léger bientôt.

 

Sélection de sièges

De nombreux transporteurs aériens réguliers facturent également la sélection de sièges, mais en t’enregistrant simplement en ligne 24 heures avant ton vol, tu peux les choisir gratuitement

Mais avec la plupart des ULCC, cette astuce ne fonctionne pas et les sièges sont vraiment attribués au hasard si tu ne paies pas.

D’après mon expérience, tu seras presque toujours assis avec ton compagnon de voyage gratuitement si tu t’enregistres en ligne très tôt (et il semble que les ULCC ne séparent jamais les enfants de leurs parents non plus).

Et vous vous retrouvez assis séparément, ce n’est vraiment pas la fin du monde, vous allez survivre… ou vous pouvez négocier avec les voyageurs solos à bord, voir si ça ne les dérange pas de changer de siège gratuitement!

 

Nourriture

Il n’y a pas de nourriture ou de boissons gratuites, comme partout où tu vas dans la vie. Tu paies pour aller du point A au point B, alors tu devras payer toi-même ta nourriture, comme tu dois le faire environ 3 fois par jour, 365 jours par année.

Pour une option moins chère, tu peux simplement apporter des collations (ces barres protéinées sont mes préférées pour me sentir rassasié pendant un bon bout, pour à peine plus que 1$/barre).

Une option encore plus économique: mange avant ton vol complètement gratuitement dans un salon VIP d’aéroport grâce à une des nombreuses cartes de crédit canadiennes qui te donnent un accès gratuit aux salons VIP d’aéroport (et qui viennent aussi avec des primes de bienvenue qui valent des centaines de dollars).

 

Divertissement

Je ne comprendrai jamais pourquoi quelqu’un paierait ne serait-ce que 1$ de plus pour avoir du divertissement à bord, mais j’imagine que c’est parce que je me fous pas mal du divertissement en général.

Cela dit, tu vas devoir te divertir toi-même sur les ULCC, parce que la plupart n’ont rien d’inclus. Tu peux télécharger ton divertissement d’avance sur tes propres appareils.

Mais si tu es parmi les nombreux qui ne sont vraiment pas très bons pour être bien préparés, à moins que tu sois un enfant de 10 ans, tu devrais survivre à cette dure épreuve de ne pas avoir de divertissement pour quelques heures. 😉

 

Liaisons pour les Canadiens: Où vont les ULCC?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite pour recevoir bientôt notre guide détaillé sur les liaisons des ULCC au départ de toutes les villes canadiennes.

 

Liaisons longue distance: Comment aller d’un continent à un autre sur un ULCC?

La pandémie a considérablement réduit les liaisons longue distance en général, et les ULCC ont été particulièrement touchés parce qu’ils n’ont pas les voyageurs d’affaires essentiels pour remplir un peu les vols comme les transporteurs réguliers ont.

On va mettre cette section à jour dès que les voyages internationaux vont reprendre un peu plus.

 

Récompenses: Comment avoir des vols gratuits sur les ULCC?

Les voyageurs futés savent que les récompenses-voyage sont une des raisons qui font en sorte que beaucoup de gens peuvent voyager plus.

C’est vrai que les ULCC n’ont généralement pas les programmes de récompenses les plus intéressants et qu’il n’y a aucune carte de crédit affiliée à un ULCC au Canada, mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas pertinent.

Premièrement, il existe plusieurs programmes de récompenses qui te permettent d’utiliser des points comme simples crédits-voyage pour «effacer» une dépense de voyage (points-privilèges Amex, points HSBC Récompenses, points Scene+ Scotia, points RBC Récompenses, etc.), donc tu peux obtenir des vols gratuits sur un ULCC facilement de cette façon.

Deuxièmement, les vols sur les ULCC sont tellement peu chers en argent, que ça peut te permettre de concentrer ta stratégie de récompenses sur les points d’hôtels par exemple, ce que je fais.

En 2019, j’ai obtenu 53 nuits d’hôtel gratuites avec mes points Marriott puisque je concentre la plupart de mes dépenses pour accumuler des nuits d’hôtel gratuites (quand je n’utilise pas mes dépenses pour débloquer pas une des nombreuses primes de bienvenue que je reçois chaque année, bien sûr).

 

Modèle d’affaires: Comment est-ce que les ULCC peuvent avoir des prix si bas?

Je ne sais pas exactement combien d’entre vous s’intéressent à la dimension économique du modèle d’affaires des ULCC et à l’aspect business de tout ça… mais l’ancien consultant en management que je suis va être heureux de partager un bref aperçu de ça ici dans la prochaine mise à jour, au cas où ça t’intéresserait.

 

Photos: À quoi ressemble l’expérience sur les ULCC?

Reviens bientôt pour voir mes nombreuses photos de différentes expériences avec les ULCC.

 

Mythes: Quelles sont les idées préconçues les plus courantes sur les ULCC?

Voici plus de détails sur les 10 mythes que j’ai mentionnés plus tôt.

 

Mythe: Les ULCC ne sont pas dignes de confiance

Les ULCC transportent maintenant plus de 33% de tous les passagers aériens dans le monde entier. 

Oui, 1 passager sur 3. Juste parce que toi, tu ne connais pas les ULCC (parce que le Canada a été un des derniers endroits où ils se sont implantés), ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas dignes de confiance.

En Europe, le transporteur aérien #1 en termes de passagers transportés est un ULCC — et il existe depuis des dizaines d’années. Aux États-Unis, 2 des transporteurs aériens qui ont la croissance la plus rapide et les meilleurs résultats sont des ULCC. 

Presque tous les pays du monde ont des ULCC depuis des années… Je peux comprendre que les gens n’en savent pas beaucoup à ce sujet parce que c’est nouveau ici, mais le scepticisme n’est pas de mise.

 

Mythe: Les ULCC ne sont pas aussi sécuritaires

Sérieusement, ce mythe est tout simplement ridicule. Les normes de sécurité dans l’industrie de l’aviation sont non seulement extrêmement élevées, mais elles sont exactement les mêmes pour tous les transporteurs aériens, peu importe le modèle d’affaires qu’ils choisissent et le prix de leurs billets d’avion.

Les législateurs s’en contrefichent… et ce n’est pas comme ça que les ULCC parviennent à baisser leurs prix non plus. En fait, les ULCC ont souvent des avions flambant neufs, fiables et à la pointe de la technologie: plusieurs ULCC ont les flottes les plus jeunes de leurs pays respectifs, étant donné qu’ils connaissent une croissance vraiment rapide (ça réduit les coûts de maintenance et de carburant, aussi).

 

Mythe: Les ULCC ont un pire service à la clientèle

Certains vont dire que tous les transporteurs aériens ont un «mauvais» service à la clientèle. Le fait est qu’après 82 vols avec des ULCC (et des centaines sur des transporteurs aériens autres que des ULCC), je peux affirmer avec confiance que le service sur les ULCC n’est certainement pas pire que sur les transporteurs aériens qui sont deux fois plus chers.

En fait, l’atmosphère décontractée et amicale qui est promue par les ULCC rend tout le monde plus accessible. Les agents de bord et les agents d’embarquement ne sont pas magiquement moins sympathiques parce que tu as payé ton billet deux fois moins cher que sur les autres transporteurs aériens. 

Ceux qui n’aiment pas les ULCC se plaignent presque toujours, parce qu’ils n’ont pas fait leurs devoirs et s’attendent à avoir les mêmes inclusions sur un ULCC que sur un transporteur aérien régulier. Ce n’est pas la faute de la compagnie aérienne, c’est la leur.

Même pour ce qui est des démarches à entreprendre avec un transporteur aérien pour une annulation de vol ou quelque chose du genre… ils sont pas mal tous terrible de manière égale, peu importe le prix ou si c’est un ULCC ou pas. C’est comme ça. 

Personne ne va jamais considérer Air Canada comme un transporteur qui offre des bas prix… et pourtant ils ont été littéralement les pires pour le service à la clientèle pendant la COVID-19. Les ULCC ne sont pas automatiquement pires.

 

Mythe: Les ULCC finissent toujours par coûter plus cher

Non. N’achète pas d’extras et tu ne paieras pas un sou de plus. 

Simple. Je l’ai fait des dizaines et des dizaines de fois. C’est facile de payer le petit prix de base que tu vois avec les ULCC: il n’y a absolument aucun autre frais obligatoire, tout le reste est 100% optionnel… donc ne paie pas plus si tu ne veux pas payer plus.

Si tu veux voyager pour moins cher, fais-en une priorité de voyager pour pas cher. Et fais des choix en conséquence. 

C’est la beauté des ULCC: avec les autres transporteurs aériens, tu es obligé de payer pour plusieurs choses dont tu pourrais probablement te passer, dans la mesure où ça signifie des vols pour la moitié du prix… et tu subventionnes les extras que les autres passagers veulent.

 

Mythe: Les ULCC ne sont pas moins chers si tu veux des extras

Ça dépend vraiment. Pour être clair: si tu ne veux pas d’extras et que tu veux juste aller du point A au point B pour le plus bas prix possible, les ULCC sont presque toujours l’option la moins chère.

Mais même si tu veux quelques extras, les ULCC sont souvent tellement bon marché que le prix total est encore souvent plus bas que le reste. Il faut juste comparer, comme toujours.

 

Mythe: Les ULCC sont toujours l’option la moins chère

Évidemment que non, parce que littéralement aucun transporteur aérien ne peut être le moins cher tout le temps. ULCC ou pas.

C’est pour ça que tu dois TOUJOURS faire tes recherches sur un agrégateur qui compare toutes les compagnies aériennes et que tu ne dois JAMAIS vérifier les prix seulement sur le site d’une compagnie aérienne en particulier. 

C’est la chose la plus de base à savoir pour trouver des vols pas chers.

Les prix varient chaque jour de la semaine. Si un vol spécifique est plein, un autre transporteur aérien qui n’est pas un ULCC peut offrir la même liaison pour moins cher ce jour-là. 

Mais les ULCC seront moins chers la grande majorité du temps, et comme je l’ai dit, si tu ne veux pas d’extras, les ULCC vont vraiment être ton option la moins chère presque 100% du temps.

 

Mythe: Les ULCC ne sont pas aussi confortables

En réalité, la plupart des transporteurs aériens réguliers ont réduit l’espace pour les jambes dans leurs propres classes économiques pour essayer de faire concurrence aux ULCC en termes de prix, donc la différence est vraiment marginale. Je mesure un peu moins de 6 pieds et je vois rarement une grande différence, peu importe le transporteur aérien.

L’espacement entre les sièges (le «seat pitch» en anglais) d’une grande majorité de transporteurs aériens varie entre 27 pouces et 31 pouces, donc ce n’est vraiment pas une grande différence (la différence de prix peut être énorme par contre).

Je vais bientôt partager un article sur la façon de connaître l’espacement des sièges pour n’importe quel avion (inscris-toi à notre infolettre gratuite).

 

Mythe: Les ULCC sont mauvais pour l’environnement

C’est peut-être vrai dans le sens où les ULCC génèrent plus de voyages et que tous les voyages en avion sont plutôt mauvais pour l’environnement. 

Mais à titre individuel, si tu vas prendre l’avion de toute façon, les ULCC sont en fait les transporteurs aériens les plus respectueux de l’environnement.

Les ULCC produisent de loin le moins de pollution par siège. 

Les 3 principales raisons pour expliquer ça sont l’absence de sièges de première classe qui prennent beaucoup de place, les avions très récents à plus faible consommation d’énergie et le fait que les politiques de bagages ont tendance à encourager les gens à apporter moins de choses (avions plus légers = moins de carburant, comme on a dit dans notre poisson d’avril).

 

Mythe: Ce n’est pas pour moi, les ULCC, donc ça ne m’intéresse pas

N’oublie pas que la seule chose qui détermine le prix général des billets d’avion, c’est la concurrence (et bien sûr l’offre et la demande pour chaque date spécifique). 

Pas la distance parcourue, pas le nombre de vols, rien d’autre. Juste la concurrence.

L’existence des ULCC est donc bénéfique pour tous les voyageurs, parce qu’elle oblige les concurrents à baisser leurs prix.

Le facteur concurrence explique pourquoi des Américains sont assis à côté de toi sur le même vol d’Air Canada vers l’Europe, mais ont payé la moitié du prix même s’ils devaient prendre un vol supplémentaire et que leur itinéraire coûtait évidemment beaucoup plus cher à exploiter. 

Le facteur concurrence explique aussi pourquoi, quand les ULCC canadiens offrent de nouvelles liaisons, Air Canada réduit instantanément ses prix pour la même liaison. La liaison n’est pas magiquement devenue moins chère à exploiter: les ULCC font baisser les prix pour tous les voyageurs, pas seulement pour ceux qui voyagent avec des ULCC.

 

Mythe: Il doit y avoir un piège avec des vols aussi bon marché

Non, il n’y en a vraiment pas. Mais parce que certains sont tellement habitués au modèle traditionnel, le fait de ne pas être obligé de payer pour tous les services et extras possibles peut ressembler à un piège. Mais ce n’est pas le cas. Tu dois juste ajuster tes attentes que tous ces services et extras sont inclus, parce qu’ils ne le sont pas. Mais c’est clairement indiqué.

Mais un vol pour aussi peu que 10$, ça en vaut définitivement la peine si ton objectif est de voyager plus souvent. Les ULCC sont sécuritaires et agréables; oublie tout ce que tu as pu entendre. Et souviens-toi que les 1 ou 2 fois qu’une autre personne a essayé n’importe quel transporteur aérien, ce n’est souvent pas très représentatif de l’expérience complète.

(Mais je pense que mes 82 vols avec des ULCC sont un assez bon échantillon pour que je puisse en parler, mais n’hésite pas à trouver quelqu’un qui en a essayé plus souvent que moi et qui pense en savoir plus sur les ULCC. 😉)

 

Tu veux recevoir nos conseils de pro sur comment trouver des vols pas chers?

Abonne-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Les transporteurs ultra low-cost (ULCC) sont un excellent moyen de voyager plus pour moins, avec un modèle d’affaires qui met l’accent sur le fait de t’amener du point A au point B sans que tu aies à payer pour des extras si tu préfères sauver de l’argent. Oublie tous les mythes que tu as entendus sur les ULCC et essaie-les toi-même.

Que veux-tu savoir sur les transporteurs ultra low-cost? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Visite d’un avion de Swoop (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply