Comment se déplacer pas cher en voyage

Un des détails qui nous semblent si simple en tant que voyageurs plus expérimentés, mais qui semble en stresser plus d’un, ce sont les transports une fois rendu à destination. Voici donc un survol de comment se déplacer pas cher en voyage.

Chez Flytrippers, en plus de repérer des bons prix sur notre page de deals de vols pas chers, on veut vraiment être la ressource pour aider les Québécois à découvrir la joie de voyager, c’est-à-dire d’explorer de nouveaux endroits.

Évidemment ça peut se faire avec des voyages de groupe organisés, mais avec nos astuces, on espère que tous s’essayeront à faire un voyage indépendant, par soi-même. C’est non seulement presque toujours pas mal moins cher ainsi, mais surtout l’expérience est plus agréable (et ça permet de concevoir son voyage exactement comme on le veut).

Et c’est moins compliqué que tu le crois: comme l’a si bien dit la dame dont j’ai parlé la semaine dernière: «facile de voyager: tout le monde dort, tout le monde mange et il y a des transports partout dans le monde».

Bref, on avait demandé dans cet article-là quelles inquiétudes vous empêchaient de faire le saut pour qu’on puisse faire des articles pour vous rassurer et vous aider (c’est le but de notre section astuces de voyages, ça nous fait plaisir!). Plusieurs nous ont parlé des transports.

Alors voici comment se déplacer pas cher une fois rendu à destination (cet article est pour les transports locaux dans une ville, on fera un article pour les transports sur une plus grande distance, à travers un pays).

Se déplacer pas cher en voyage

Comme mentionné, ça nous surprend un peu de voir à quel point beaucoup de gens semblent insécurisés par le fait de devoir se déplacer par eux-mêmes.

Dis-toi que ce n’est vraiment pas différent d’ici, peu importe où tu es dans le monde. Le tout se fait peut-être dans une autre langue, mais avec un peu de préparation, ce n’est pas vraiment un enjeu (ça ne l’a pas été dans les dizaines de pays que j’ai eu la chance de visiter du moins, si ça peut te rassurer).

Je vais te donner l’outil par excellence pour planifier tes déplacements pour chaque destination spécifiquement dans la prochaine section, mais évidemment les options de transport au niveau général sont pas mal les mêmes qu’ici, et ce partout dans le monde, comme je viens de dire.

Les voici (tu vas voir il n’y a rien de révolutionnaire évidemment).

Location d’autos

Commençons par ça. Si tu veux explorer une seule région, si tu es en dehors des États-Unis et du Canada (il y a évidemment d’autres exceptions, surtout dans les pays peut-être moins développés), ça ne vaut habituellement pas la peine de penser à une location d’auto. Si tu le fais, lis évidemment nos astuces de location d’autos (au bas de la page).

Aux États-Unis et au Canada, ce n’est pas cher (en refusant évidemment les assurances grâce aux cartes de crédit de voyage) et souvent c’est la seule option à cause du transport en commun déficient.

Mais ailleurs… c’est encombrant et cher. Et vraiment pas nécessaire dans la plupart des villes.

Transport en commun 

La plupart des villes du monde ont un réseau de transport en commun très développé et très efficace. Si tu veux voyager plus souvent (c’est-à-dire voyager pour moins cher donc), c’est presque toujours le moyen le plus abordable.

C’est aussi beaucoup plus simple que d’avoir une auto, surtout dans les villes européennes et asiatiques. Tu peux souvent avoir des passes hebdomadaires ou mensuelles à bas prix, et sinon dans bien des pays on parle de moins d’un dollar par passage (même dans les pays chers).

Certains (comme moi😛) diraient que presque toutes les questions voyage pourraient être répondues grâce à Google, mais pour ce qui est des transports en commun, c’est définitivement une de ces situations.

C’est un des outils: tu peux facilement planifier ton trajet en transport en commun sur Google Maps (je ferai un article spécifique sur comment l’utiliser, sur les transports en commun spécifiquement et sur tous les outils pour ça).

Pas plus compliqué que ça de planifier son trajet.

Cela dit, dans plein des pays, les transports en commun sont un peu plus informels. Dans ce cas, il y a un peu plus de recherches et de préparation à faire, mais c’est assez facile quand même. Et ça vaut la peine, c’est vraiment le moyen de transport le plus abordable.

Je reviens donc à ce que je parle fréquemment: le mythe très répandu que voyager coûte cher. Voyager coûte cher seulement quand on veut que ce soit simple et pratique.

Ceux qui croient que voyager coûte cher sont souvent ceux qui veulent absolument louer une auto en tout temps (très cher dans bien des pays) ou qui veulent toujours se déplacer en taxi. Cela dit, le taxi est parfois un bon choix (pas souvent). C’est d’ailleurs la prochaine section.

Taxi

Dans taxi, j’inclus évidemment Uber (et Lyft aux États-Unis et Grab en Asie du Sud-Est).

À plusieurs, ça peut parfois être moins cher de prendre un taxi. Et même quand on est seul, surtout dans les pays abordables comme ceux dans notre classement des destinations pas chères.

Par exemple en Indonésie, ce n’était pas nécessairement moins cher, mais c’était tellement ridiculement pas cher que même seul pour quelques trajets c’était le meilleur choix pour moi. Par contre, dans des pays chers commes à Miami par exemple, les bus ne coûtent rien et les taxis sont hyper chers.

Donc comme toutes les questions du monde du voyage, ça dépend. Ça dépend du nombre de déplacement que tu as à faire, du trajet, de la ville dans laquelle tu te trouves, etc.

Il y a évidemment plein d’arnaques de taxi dans plein de pays, car les touristes insécures/perdus font des cibles idéales pour des chauffeurs sans scrupules. Le truc c’est de s’informer sur ce que le tarif devrait être et évidemment de s’entendre avec le chauffeur avant d’embarquer tout simplement (à moins que ce soit un taxi muni d’un compteur).

Mais encore plus simple: toujours utiliser Uber. C’est ce que je fais toujours, que ce soit en Égypte, au Pérou ou en Indonésie (où c’est Grab, c’est le même principe). Pas d’arnaque possible sur le prix, et toujours plus sécuritaire via une application de confiance. Et plus simple.

Tu peux lire notre article qui explique comment Uber fonctionne si tu ne connais pas ça et si tu n’as pas encore de compte, tu peux utiliser mes codes de référencements pour des rabais sur ta première utilisation aussi!

Marcher

C’est gratuit. Et ça permet d’explorer la ville et de l’apprécier encore plus, de la découvrir sous un autre angle.

C’est de loin mon moyen de transport préféré en voyage, car je ne suis pas un fan de faire que des trucs hyper touristiques. Je veux faire l’expérience de comment c’est de vivre dans une ville, de vivre comme les locaux.

Marcher permet de visiter tout à fait gratuitement! Je traverse souvent des villes au complet à pied, ça ne coûte pas cher se déplacer quand on veut!

Et c’est sécuritaire à peu près partout. Et surtout, je pourrais me tromper (et il y a certainement des exceptions), mais j’assume que si tu lis un article sur comment se déplacer dans un pays, tu n’es probablement pas trop du genre à aller dans les pays où ça pourrait être dangereux de toute façon😊. Il faut prendre des précautions normales, s’informer sur les quartiers non-recommandés s’il y a lieu

Réaliser qu’il ne faut pas avoir peur d’aller partout où «les gens» disent que c’est dangereux, ça ça vient avec l’expérience, en voyageant souvent, alors ne t’inquiète pas! Alors lance-toi dans l’aventure de voyager par toi-même (et on aura d’ailleurs un article sur les avertissements par rapport aux destinations, pour ceux qui ont des appréhensions par rapport à certaines destinations).

Comment prévoir ses déplacements: notre outil préféré

Maintenant, voici le truc très simple pour prévoir ses déplacements en voyage soi-même: faire ses recherches.

Spécifiquement, il suffit d’une visite sur le site WikiTravel.

Vaut mieux l’utiliser en anglais (comme n’importe quoi que tu fais sur Internet, car il y a plus de contenu) si tu peux, ça te donnera plus d’informations.

Tu entres le nom de la ville où tu t’en vas et tu vas arriver sur la page dédiée (il y a aussi parfois des pages pour des pays entiers, des régions ou même des quartiers spécifiques).

Les différentes sections sont toujours indiquées en haut.

Honnêtement, il y a plusieurs sections que je trouve personnellement inutiles et même mal faites sur cet outil (j’ai fait un article détaillé sur l’outil au complet, mais ce sont les sections Buy, Eat et Sleep si tu veux vraiment le savoir).

Mais la section «Get around» est presque toujours super utile, car ça donne toutes les options pour se déplacer dans la ville. Donc pour une destination spécifique, tu peux voir tous les détails, souvent avec les prix, les bons coups et les astuces que seuls ceux qui l’ont vécu peuvent partager. Super pratique.

Dans l’exemple ci-dessus, tu vois qu’il y a plusieurs sections pour Hong Kong: la carte Octopus, le métro, le tramway, le bus, le traversier, le taxi, l’auto, le vélo, les ascenseurs (unique à HK celui-là haha) et finalement à pied.

Comme tu peux le voir, c’est hyper détaillé (c’est le cas pour la plupart des destinations les plus populaires). Pour le métro par exemple, il y a parfois la carte du réseau (sinon Google: “(ville) subway map” tout simplement) et plein d’infos utiles et pratiques partagées par d’autres voyageurs (ou même des locaux).

Exemple de la section métro de la page WikiTravel de Hong Kong.

En lisant cette section-là pour ta destination spécifique, tu ne devrais plus avoir la moindre inquiétude ou appréhension par rapports aux déplacements, tout y est! Si la réponse à ta question ne s’y trouve pas, dans ce cas-là une recherche Google fera le reste.

Sommaire

Voilà donc les meilleures astuces pour se déplacer pas cher en voyage! Ce n’est pas bien différent d’ici et avec un tout petit peu de préparation, ça peut être aussi simple qu’ici.

As-tu des questions sur les transports? Tes propres recommandations de bons coups? Des questions pour d’autres articles? Laisse-nous le savoir, ça va nous faire plaisir de les lire!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Les meilleures cartes de crédit au Canada

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 2 Comments

  1. Bonjour,
    Je lis toujours vos articles avec intérêt. Concernant les transports en commun, saviez-vous qu’il existe des villes où ils sont gratuits pour les aînés. Ainsi Philadelphie (à partir de 65 ans) et la Pologne (pour les 70 ans et plus). Il n’y a rien de spécial à faire, seulement détenir une preuve d’âge. En lançant un appel, vous en trouveriez probablement d’autres.
    Au plaisir de vous lire,
    Diane Palardy

    1. Bonjour, en effet ça peut être un avantage intéressant! Ça vaut la peine de s’informer pour voir si il y a de tels rabais oui 🙂
      Merci de nous suivre 🙂

Laisser un commentaire

×
×

Cart