Comment ça marche Uber

Uber est une application très pratique en voyage, et le fait d’avoir plus de concurrence et plus de choix mène toujours à des prix plus bas pour les consommateurs. On utilise nous-mêmes très souvent Uber (ou ses versions locales) lorsqu’on voyage.

Si tu achètes un billet sur notre page de deals de vols pas chers, il y a de bonnes chances que tu aies à te déplacer rendu à destination.

Dans bien des cas, c’est moins cher de choisir des alternatives…

Mais il y a des situations où Uber est très utile, et pour ceux qui ne connaissent pas tout à fait le ridesharing, voyons c’est quoi Uber, comment ça marche, pourquoi c’est parfait pour les voyageurs et quelles sont les versions locales d’Uber à travers le monde.

Finalement, je te partage des codes promos à la fin si tu es un nouvel utilisateur et tu veux des rabais gratuitement.

 

Quand utiliser Uber?

Il y a des villes où ça vaut clairement la peine de louer une auto, notamment dans la majeure partie des États-Unis, parce que ça ne coûte souvent qu’environ 20$-30$ par jour comme je l’ai fait des dizaines et des dizaines de fois.

Ce n’est pas cher parce que tu devrais refuser toutes les assurances supplémentaires qu’ils tentent d’ajouter au prix au Canada et aux États-Unis, car tes assurances personnelles combinées à celles des cartes de crédits de voyage te couvrent à 100% (mieux que les assurances des compagnies de location), et ce, complètement gratuitement. Ailleurs, tu peux en refuser plusieurs, on prépare un article à ce sujet.

LIRE AUSSI: Comment économiser sur une location d’auto

Dans plein d’autres villes, surtout en Europe et en Asie, le transport en commun est assez efficace pour subvenir à presque tous tes besoins de déplacements.

Mais il y a beaucoup de moments où un service comme Uber est vraiment pratique pour les voyageurs.

Par exemple quand tu:

  • insistes sur l’aspect pratique du transport privé
  • ne veux pas voyager plus souvent donc n’as pas besoin d’économiser
  • es dans un pays où le transport privé est si peu cher
  • es avec d’autres voyageurs et donc le transport privé revient moins cher
  • vas à quelque part qui n’est pas desservi par les transports en commun
  • es dans un aéroport qui n’est pas desservi par les transports en commun
    (oui ça existe malheureusement, on n’a qu’à regarder Québec jusqu’à il n’y a pas si longtemps)

Donc, moi je suis personnellement un grand utilisateur d’Uber. Même aux États-Unis, parfois le prix des locations d’autos est plus élevé (ou le stationnement est cher si tu vas en ville), donc je compare avec le prix d’Uber pour mes quelques déplacements.

Je suis un grand fan des transports en commun quand ils sont efficaces et je vais toujours les privilégier parce que c’est plus économique. Mais par contre aux États-Unis, c’est souvent peu développé alors il m’arrive de prendre Uber pour éviter les bus en ville habituellement, surtout quand je ne suis pas seul.

 

C’est quoi Uber ?

Essentiellement, c’est comme des taxis, mais mieux.

C’est ce qu’ils appellent le ridesharing, car ce sont des habitants de la ville qui prennent leurs autos et qui offrent des déplacements au grand public, via l’application.

C’est (en général) moins cher que les taxis, le service et l’expérience sont supérieurs (de par mon expérience personnelle de dizaines de courses en ridesharing et de dizaines de courses de taxis… et de l’avis général assez répandu de tout l’univers) et surtout c’est infiniment plus pratique.

 

Comment ça fonctionne?

Tu ouvre l’application. Tu indiques où tu veux aller. Tu choisis parmi les options et tu attends ton chauffeur.

L’application est hyper simple à utiliser, littéralement en trois clics ton auto est en route. Tu verras apparaître une photo de l’auto qui s’en vient, son numéro de plaque et le nom du chauffeur. Tu peux suivre l’auto en temps réel.

Tu n’as jamais à sortir de l’argent comptant (on est en 2019) ou bien te faire regarder de travers par les chauffeurs de taxis qui sont frustrés d’avoir à sortir leur machine de paiement (ou qui n’en ont pas).

Tu arrêtes de perdre du temps pour le paiement puisque ça se fait automatiquement avec Uber sans aucune attente (je t’ai déjà dit à quel point j’haïs attendre inutilement et à quel point je trouve absurde que l’argent comptant existe encore en 2019?).

 

Pourquoi c’est parfait pour quand tu voyages?

Il y a plein de raisons:

  • Pas besoin d’avoir de l’argent comptant dans la devise locale, et pas de risque de traîner des sommes d’argent car tout se fait via l’application.
  • Extrêmement sécuritaire, car les taxis illégaux et douteux sont difficiles à repérer dans des pays étrangers et moins développés. Avec Uber, vous savez que c’est un vrai.
  • C’est hyper transparent: le prix est indiqué directement sur l’écran avant de réserver, donc pas de magouille, pas de manigances (qui arrivent fréquemment dans des pays moins développés avec des taxis) et un tarif pré-établi sans surprises.
  • Rapide: l’attente est de 3 à 10 minutes en moyenne selon Uber et personnellement aucune de mes dizaines d’expériences ne peut contredire ça, ça a toujours été rapide.
  • Le service est presque toujours excellent, car tu dois coter leur performance immédiatement après ta course dans l’application en cliquant sur 1 à 5 étoiles, donc ils s’efforcent de maintenir leurs cotes.

Sache que tu seras toi aussi coté par les chauffeurs (de 1 à 5 également) alors si tu les fais attendre, tu salis leur voiture ou tu es globalement un passager désagréable, ils vont aussi le noter et si ta cote globale descend trop bas, tu verras moins d’options et tu attendras plus longtemps pour une auto (car certains chauffeurs ne voudront pas t’embarquer)

Évidemment, tu dois avoir le wi-fi ou l’accès internet sur ton cellulaire pour utiliser l’application à l’étranger, mais c’est assez facile et peu dispendieux de l’avoir dans la plupart des pays (et c’est super pratique).

On en a déjà parlé, le meilleur moyen d’avoir internet sur ton cellulaire est simple: achète une carte SIM locale, souvent pour quelques dollars à peine, et tu auras toujours accès à internet. Ne prend surtout pas les forfaits voyages des compagnies de cellulaires canadiennes, c’est une vraie arnaque!

 

Comment les prix sont fixés

La grande majorité du temps, les prix d’Uber sont plus bas que les taxis. Surtout si tu ne sais pas négocier avec les taxis qui n’ont pas de compteur dans bien des pays.

Ce que tu dois savoir, c’est qu’Uber a un système de prix dynamique aussi connu sous le nom de surge pricing. C’est assez rare que les prix soient beaucoup plus élevés, c’est surtout si tu sors d’un événement ou si il y a une très forte demande pour X raison… et dans tous les cas le prix est toujours écrit clairement avant que tu réserves de toute façon.

Traduction: ne fais pas comme ces personnes qui sont révoltées d’avoir payé cher… quand l’application leur écrivait le prix en gros avant de réserver et il n’y a aucunes surprises. C’est clairement écrit, donc lis.

Je répète, en voyage, tu ne verras pas souvent de prix hyper élevés à part lors d’évènements, et Uber est moins cher que les taxis dans 98% des situations selon plusieurs estimés de gens qui prennent Uber beaucoup plus souvent que moi.

Ces prix dynamiques, c’est génial car c’est l’offre et la demande en oeuvre en tout temps: si plus de gens veulent embarquer en même temps, ils offrent des taux plus hauts à leurs chauffeurs pour que d’autres qui sont assis à la maison reprennent du service, encouragés par les meilleurs taux… et cela réduit l’attente!

Bon il y aura toujours des gens pour dire que c’est mieux que le tarif soit fixe comme avec les taxis mais qu’aucune voiture ne soit disponible. Ce n’est pas très logique, mais bon, personnellement je préfère avoir le choix de payer ou non plus cher, plutôt que de n’avoir aucun choix parce qu’il n’y a pas de voiture disponible. Et toi?

 

Les types de courses Uber

Il y a plusieurs niveaux de service différents offerts sur l’application.

Les voici:

  • UberPOOL est le moins cher, car le chauffeur peut possiblement embarquer une autre personne qui s’en va dans la même zone que vous… cela dit, bien des fois, vous finissez par quand même être seul dans l’auto (grosso modo 50% du temps je dirais, basé sur mon expérience de quelques dizaines de courses, surtout aux États-Unis par contre)
  • UberX c’est le service traditionnel de taxi ordinaire si on veut, souvent c’est seulement 1 ou 2$ de plus que le UberPOOL pour des courtes distances, alors ça vaut peut-être la peine d’éviter de partager l’auto et avoir un trajet plus court
  • UberXL c’est UberX mais avec des plus gros véhicules comme des VUS, mais je ne l’ai jamais essayé
  • UberSelect c’est sensé être plus luxueux, avec des autos plus belles. Je n’aime pas gaspiller de l’argent sur ce genre de chose alors j’ai peu d’expérience, mais je l’ai testé cet été une fois pour le blog au Pérou… et c’est une Hyundai Sonata qui est arrivée. Définitivement pas sur ma liste des autos luxueuses, mais bon au moins il nous a donné une bouteille d’eau à ma blonde et moi en entrant dans l’auto, et l’auto était très propre et récente, ça devait être ça l’aspect luxueux. Mais bon, c’est un minuscule échantillon de 1, et dans mes dizaines de fois sur UberX / UberPOOL régulier, je n’ai jamais eu de vieilles autos ou d’autos malpropres alors ça ne vaut probablement pas la peine de payer plus.

 

Autres trucs à savoir sur Uber

Vous pouvez également séparer la facture avec vos amis directement dans l’application si vous le désirez et si tout le monde a un compte (vous devriez, car on offre un code promo pour une course gratuite pour chaque nouvel utilisateur ci-dessous).

Vous pouvez également laisser un pourboire si désiré, ce n’est pas obligatoire, à vous de voir selon les coutumes du pays. Vous pouvez aussi laisser un compliment pour le chauffeur si vous êtes le genre de personne qui aime faire cela!

Fait intéressant, Uber investi beaucoup dans la R&D pour des taxis autonomes, c’est-à-dire sans conducteur. Ils sont en fait déjà lancés et actifs depuis 2016 à Pittsburgh et maintenant en Arizona. Dans ces villes, si vous commandez une auto, celle qui risque d’arriver se conduira seule (mais avec des employés qui font les tests présents en backup).

On a souvent des deals vers Pittsburgh (et c’est une belle ville que j’ai bien aimée personnellement) et Phoenix (également géniale, surtout pour la chaleur du désert) parce que pour l’essayer au Québec, je ne me ferais pas trop d’idées, ça va sûrement être banni d’une façon ou d’une autre.

Uber autonome sans conducteur à Tempe, en banlieue de Phoenix.

 

Il y aussi une autre application, UberEats, qui livre de la nourriture (notamment du McDonald’s pour ceux qui ont envie d’un Big Mac sans avoir à sortir) et on a un code plus bas pour 5$US de rabais sur ça aussi.

Ces applications du genre (comme Uber, UberEats a plein de concurrence) peuvent également être pratiques en voyage car il y a plein d’options locales, avec des notes données par les clients et des fois on ne veut pas sortir.

 

Versions locales d’Uber autour du monde

Uber est présent dans la grande majorité des destinations populaires, mais ils ont aussi des concurrents locaux qui utilisent le même modèle d’affaires. Ça peut parfois être des alternatives intéressantes, ne serait-ce que pour comparer les prix.

Voici les différentes options de ridesharing:

  • Uber; dans 63 pays
  • Lyft; aux États-Unis + Toronto
  • Grab; en Asie du Sud-Est
  • Cabify; en Espagne et en Amérique latine
  • Careem; au Moyen-Orient
  • DiDi; en Chine

Dans certains endroits, l’industrie du taxi est aussi arrivée en 2019 et a décidé d’améliorer leur offre de service au lieu de tenter de simplement bloquer l’accès à de meilleures options. Il y a donc quelques applications comme Uber, mais qui sont des taxis traditionnels.

En voici quelques-unes:

  • Curb; aux États-Unis
  • Flywheel; aux États-Unis
  • Easy Taxi; dans 30 pays
  • Free Now; en Europe

Pour la livraison de nourriture, il y en a plusieurs aussi:

  • UberEats
  • JustEat
  • Skip The Dishes
  • Foodora
  • Deliveroo
  • Postmates
  • GrubHub
  • Waitr
  • Glovo

 

Codes promos pour courses gratuites

Si vous n’avez jamais utilisé Uber ou Lyft, nous avons des codes promos à vous donner pour votre première course gratuite! Moi personnellement j’adore les choses gratuites alors j’assume que vous aussi!

Aussi, dans mon expérience, Lyft est moins cher que Uber, mais à peine quelques sous souvent… mais ils sont disponibles aux États-Unis et à Toronto seulement pour l’instant. Cela dit, je téléchargerais les deux applications pour avoir une course gratuite sur chaque!

Codes promo pour transports:

  • Uber : andrewd12304ue
  • Lyft : ANDREW59110

Code promo pour nourriture:

  • Uber Eats (5$US sur première commande de nourriture): eats-andrewd12304ue

 

Sommaire

Entre un taxi sketchy sûrement trop cher à l’étranger ou une application simple et facile à utiliser, je préfère personnellement Uber, surtout que les prix sont aussi bas (sinon plus bas) sur l’application dans la plupart des pays (mais pas nécessairement tous). Le fait que le paiement se fasse automatiquement virtuellement sans avoir besoin d’argent comptant, c’est aussi un plus intéressant pour moi.

 

Que penses-tu d’utiliser Uber, particulièrement en voyage? Dis-nous-le dans les commentaires ci-dessous.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Soyez certain de bien écrire votre nom en réservant votre billet

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 2 Comments

  1. Bonjour,

    Vous vous réjouissez du fait qu’Uber n’est pas quitté le Québec car la concurrence tend à faire baisser les prix. Cependant, force est de constater qu’au fil des ans la frontière entre les prix d’Uber ou des compagnies de taxi ne peuvent plus tirer vers le bas. Ensuite à vous de voir ce que vous préférez comme mode de transport.

    1. Tout à fait, on ne veut que les gens aient le choix. Et personnellement, je choisis Uber chaque fois pour la simplicité de l’application mais à chacun ses préférences en effet 🙂

Laisser un commentaire

×

Cart