Quelques trucs pour votre voyage en Islande

Francine est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Voyez sa bio au bas de cet article.


Vous aimez les grands espaces, faire des découvertes et surtout marcher dans des sentiers pour de courtes et longues randonnées ? Vous rêvez de découvrir une culture unique? Peu importe la raison, voici quelques trucs si vous décidez de passer du rêve à la réalité en visitant ce pays unique qu’est l’Islande!

En passant, même si WOW Air n’est plus parmi nous, il y a quand même de bons deals pour se rendre en Islande, même si ce n’est pas aussi bas qu’avant… vérifiez donc le plus souvent possible la page de deals de vols pas chers de Flytrippers pour acheter au meilleur prix! 

 

Logements: la priorité #1 de votre voyage! 

Pendant la période estivale, les touristes sont très nombreux à visiter les splendeurs que ce pays a à offrir, mais il n’est pas évident de loger tout ce beau monde. Pensez-y: ils sont des milliers à y séjourner alors que la population de tout le pays n’est que d’environ 330 000 personnes! 

Donc, petit truc lors de la préparation de votre voyage, commencez par vérifier s’il y a des logements disponibles aux endroits que vous voulez visiter ainsi qu’aux dates offertes pour les billets d’avion.

Dans ce contexte, il est fortement conseillé de réserver à l’avance les endroits où vous logerez dès que vous les aurez repérés (mais seulement après avoir acheté votre billet d’avion – Flytrippers vous dit pourquoi ici). Ceci vous évitera bien des désagréments.

Vous trouverez en Islande de très bons hôtels, des gîtes, des campings et plusieurs sites pour les réserver comme Booking.com, TripAdvisor, Hotels.com, etc. Les prix sont en général assez chers.

Notez aussi que la plupart des campings sont ouverts de la fin juin et la mi-septembre environ. Parfois plus tôt au sud du pays. Personnellement, mon expérience islandaise se limite aux gîtes et j’ai été très satisfaite de ceux où nous avons été hébergés 🙂 !

 

Les transports 

Vous êtes du genre plutôt téméraire et choisissez de voyager « sur le pouce »? Soyez avisés que la météo est très changeante en Islande. Comme le dit un dicton islandais : « Si vous n’aimez pas notre météo, attendez 5 minutes » et on pourrait parfois y ajouter « ou déplacez-vous de 5 km » !

Prévoyez donc un bon imperméable, tuque, gants et vêtements chauds en toute saison. Pour ce mode de déplacement, les automobilistes sont en général coopérateurs et le délai d’attente est d’environ une heure ou moins dans les zones fréquentées. (Testé par un couple, homme et femme dans la vingtaine en voyage en même temps que nous!)

Vous envisagez les transports en autobus? De l’aéroport vous trouverez un bus (Fly Bus) pour vous transporter à Reykjavík d’où plusieurs excursions sont disponibles.  Un bus parcourt aussi la route circulaire de la mi-mai à la mi-septembre environ. Cependant, le coût des billets de bus est élevé.

Vous préférez louer une voiture? Il existe plusieurs compagnies de location pour tous les budgets. La plupart sont situées à Reykjavík, la capitale et à Keflavik, près de l’aéroport international. Comme l’Islande est très populaire, il est préférable de réserver à l’avance. Il est conseillé de faire affaire avec des compagnies islandaises (MyCar, Orange, Blue Lagoon, etc.) plutôt qu’avec des compagnies internationales.

Il peut être utile de louer un 4×4 si vous avez l’intention de parcourir l’intérieur des terres et d’explorer les endroits moins fréquentés. Soulignons ici que l’idée souvent répandue qu’on peut se promener partout en Islande avec un 4×4 est tout à fait fausse.

Il existe plusieurs lieux protégés et une flore fragile dans ce beau pays. Soyez conscient que le respect des écosystèmes qui font la beauté des lieux est primordial et rappelez-vous que, si vous vous aventurez dans un endroit fragile ou interdit, votre véhicule laissera des traces qui seront inévitablement suivies par d’autres.

Donc, informez-vous avant de partir à l’aventure pour avoir une carte des sentiers existants et utilisables en 4×4. Seuls les véhicules 4×4 sont autorisés à circuler sur les routes de l’intérieur (routes F). Si vous vous y aventurez en voiture de tourisme, vous pourriez recevoir une amende et vous ne serez pas couvert par vos assurances.

Votre intention est de faire le tour du pays par la route numéro 1? Une voiture ordinaire fera alors très bien l’affaire.

De plus, les véhicules fonctionnent presque tous au diesel et le prix de celui-ci était d’environ 2.30$/litre en septembre 2017.

Finalement, vous préférez régler à la fois votre logement et les déplacements? Pas de problème! Il est possible de louer un motorisé qui comblera votre besoin. Dans ce cas, soyez au courant que la météo peut être particulièrement intense et gardez avec vous les coordonnées du site météorologique islandais.

Par deux fois le vent a bien failli arracher la porte de notre voiture…

 

En rafale 

Respectez l’environnement. Disons-le tout de suite, les poubelles sont souvent rares en Islande dans les endroits publics. Ce pays ne dispose pas des systèmes de récupération et de recyclage auxquels on est habitués ici.

Soyez vigilant de ne pas laisser de déchets sur votre route. Prévoyez rapporter vos emballages, sacs et autres déchets lors des sorties en randonnée et disposez-en à votre camping, gîte ou hôtel. Ce petit geste simple permettra de garder les lieux propres et aura sûrement un effet d’entraînement.

Rareté: Les toilettes (WC) ! Profitez des occasions qui se présentent à vous lorsque vous en croisez. Les toilettes sont souvent payantes. Habituellement, les 100 ou 200 couronnes investies servent à l’entretien de celles-ci. 

Nourriture: La nourriture coûte cher en Islande. Par exemple, un « fish and chips » se détaille entre 1800 et 2000 couronnes (± 20$ à 23$) et un repas au restaurant peut facilement monter entre 4000 à 5000 couronnes (± 45$ à 57$) par personne.

Pour économiser, sachez que les gîtes permettent généralement l’accès à la cuisine pour préparer son repas du soir, ce qui est clairement une option avantageuse. Les pâtes, soupes ou riz aux légumes (achetez les légumes dans les produits congelés, ils seront moins chers et plus diversifiés) seront des repas économiques.

Pour vos randonnées, on retrouve à l’épicerie divers sandwichs déjà préparés à moins de 1000 couronnes (± 11$) ou tout ce qu’il faut pour en préparer.

Aussi, rien ne vous empêche d’apporter noix, barres tendres, sauces pour pâtes et soupes en sachet que vous aurez pris soin de mettre dans votre valise avant votre départ!

 

À savoir 

  • Les Islandais ont l’habitude de se déchausser en entrant dans la maison. Il est donc souhaitable de faire de même en arrivant aux gîtes. C’est pour eux une évidence et vous ferez signe de politesse.
  • La plupart des Islandais parlent très bien anglais.

 

Sommaire

Finalement, en Islande, la vague des touristes a augmenté de façon subite depuis quelques années et plusieurs islandais commencent à trouver tout ce beau monde envahissant. Le respect et la discrétion sont donc des plus importants et représentent une formule gagnante pour un séjour agréable en plus de permettre de pouvoir profiter de ce magnifique pays encore longtemps 😉 !

Vous pouvez également lire 7 autres articles sur l’Islande.

 

Es-tu, toi aussi, un fan de l’Islande? Raconte-nous ton expérience en commentaire! 

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous aimerez sûrement cet article:
Aux quatre coins de Porto Rico

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: côte islandaise (crédit photo: Francine, blogueuse-invitée)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Francine Gervais

Francine est une grande voyageuse qui a visité plusieurs pays en Europe, en Asie, en Afrique sinqi qu'en Amérique. Son pays préféré reste de loin l'Islande qu’elle a visité à plusieurs reprises!

Laisser un commentaire

×

Cart