Aux quatre coins de Porto Rico


Amélie est blogueuse pour Flytrippers.

Destination en émergence, Porto Rico a toujours valu la peine d’être exploré. Petit et situé dans les Grandes Antilles, bordé par la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique, ce territoire américain est parfait pour vivre un dépaysement sans trop en être un. Porto Rico possède plusieurs attraits aux quatre coins de son île.

En effet, depuis quelques mois, le nombre de tourisme y a augmenté drastiquement. Nous avons justement des spéciaux vers l’île régulièrement sur notre page d’aubaines, alors j’en profite pour vous partager mon expérience sur cette île!

Nord

San Juan est la capitale et le point d’arrivée de la majorité des voyageurs. La ville est divisée en deux parties, soit la nouvelle section et la vieille ville, Old San Juan. C’est là que se trouve le Castillo de San Felipe del Moro, un incontournable. Sa visite peut durer quelques heures et vous pourrez terminer la visite de la vieille ville en admirant les rues colorées. Le clash entre les vieilles fondations et les ajouts architecturaux est fascinant à regarder. Vous pourrez contempler longuement les couleurs  très intenses sur les murs et les parures de maison. 

Ouest

Un bel arrêt de ce côté de Porto Rico est Isabela. Petite ville très locale, je vous conseille de loger le plus près possible de la plage puisque c’est à cet endroit qu’il y a de la vie et de l’action.  C’est à cet endroit que se trouve la plage de Jobos, l’endroit parfait pour les premières leçons de surf. Tout près se trouve le petit beachbar shack de Dr. Coco idéal pour les happy hour et des récifs marins. La route mène également à la plage de Mellows qui est très belle. 

Un peu plus loin se trouve Rincòn. Il y a là-bas la plage de Marias, Sandy Beach, de Tres Palmas et celle de Domes. Rincòn est également un endroit génial pour faire la fête à la Casa Verde, à Tamboo ou au Poolbar. Je recommande fortement l’arrêt à Rincòn puisque ses attraits peuvent vous occuper pour plusieurs jours. 


Est

À partir de Fajardo, il y a des départs en ferry (traversier) ou des vols internes en partance de San Juan pour les petites îles près de la côte telles que Vieques et Culebra. À Culebra, c’est là que réside une ambiance simple et des plages merveilleuses. En vous conseillant fortement la location d’une voiturette de golf, les déplacements peuvent aussi se faire aisément grâce aux publicos (vanne sous forme de taxi collectif).

Un arrêt incontournable est la plage Flamenco, l’une des plus belles de Caraïbes où le sable est fin comme de la farine et les eaux sont turquoises. Outre celle-ci, plusieurs plages sont magnifiques comme celle de Tamarindo. Je vous conseille fortement le coucher du soleil à Melones depuis le port et la marina ou d’un point plus élevé offrant un point de vue magique.

L’île de Vieques quant à elle offre plusieurs autres beaux arrêts. Le plus célèbre des incontournables est sans conteste Bio Bay, une baie bioluminescente (l’explication non scientifique: des minis organismes marins dans l’eau qui illuminent et créent des points de lumière dans la baie). Il est possible de s’y rendre, de soir, bien entendu, par des tours offerts en kayak pour pouvoir observer le phénomène.

Plusieurs magnifiques plages sont présentes sur l’île. Ma favorite était celle de Sun Bay, peu achalandée et où la mer est translucide. Celle-ci est située à proximité de plusieurs établissements intéressants comme le Lazy Jack, près d’un beau quai. Je recommande la location d’une voiture pour la visite de Vieques, car il y a divers arrêts possibles partout sur l’île. 

Sud

Territoire qui m’est inconnu puisqu’il fallait faire des choix déchirants, c’est là que se trouve Ponce qui est la deuxième ville principale de l’île. Il m’est toutefois possible de dire que Ponce est une cité coloniale remplie d’histoire où les cathédrales, églises et musées sauront vous captiver.

 

Le sommaire

En somme, Porto Rico est devenue une destination plus prisée et qui vaut le déplacement. La culture latine y est toujours présente (l’espagnol est utilisé par les locaux, mais l’anglais est suffisant pour se débrouiller). Mon meilleur conseil serait de louer une voiture, car j’ai constaté que le réseau de transport (autobus, taxi, collectivos) ne sont pas accessibles partout. Sinon n’attendez plus et allez s’y, allez voir par vous-même et vivre la vida loca.

Êtes-vous déjà allé à Porto Rico? Dites-nous le dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous aimerez sûrement cet article:
Ce qui pourrait vous arriver si vous allez au Guatemala

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Amélie Carpentier

Je suis une personne qui adore relever de nouveaux défis et qui a eu la piqûre (solide) des voyages. Dès que je le peux, je décolle. Plus je sort de ma zone de confort, mieux c'est. Selon moi, un voyage n'est pas une check-list des attraits touristiques recommandés, mais bien de tâter le pouls de la culture locale. Et c'est ainsi que l'on arrive à trouver les plus beaux endroits et à vivre la plus belle expérience.

This Post Has 2 Comments

  1. Oui, j’y suis aller cette année en Mai. Très bel endroit. Il faut définitivement une voiture. Mais attention, les conducteurs locaux conduisent très vite. Je suis aller à Vieques en traversier. Mais je regrette de ne pas être aller à Culebra. Faute de temps ???? Le Vieux San Juan est magnifique! Les gens y sont accueillants et aidants. Bonne bouffe aussi.

    1. Super! J’y vais en octobre j’ai bien hâte de découvrir!

      Merci du commentaire 🙂

Laisser un commentaire

×
×

Cart