Au rythme du brouillard et des vents à Terre-Neuve

Nancy est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Suivez-la sur Instagram et lisez sa bio au bas de cette page.

Terre-Neuve est reconnu comme lieu incontournable pour l’observation des baleines, des icebergs, des oiseaux marins et aussi pour la pêche. Mais Terre-Neuve, c’est beaucoup plus que ça! Il y a aussi des randonnées démesurées, des paysages côtiers à couper le souffle, un riche folklore et de la musique grisante!

Saviez-vous que l’île de Terre-Neuve est le point le plus à l’est de l’Amérique du Nord? Une fois les yeux tournés vers le large, il n’y a plus que vous, l’océan et le vent. Bref, un petit paradis pour les âmes aventurières, et comme je l’ai découvert, pour les bibliothécaires aussi!

Il suffit de garder un œil sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers pour des bons prix vers cette destination hors du commun!

C’est en juin dernier que je suis allée à St. John’s sur l’île de Terre-Neuve pour le congrès de l’Association des bibliothèques de santé canadienne. Comme je suis bibliothécaire, globe-trotter et vidéaste à la fois, je savais très bien que j’y trouverais mon compte.

D’un côté, la rencontre avec mes collègues canadiens venus des quatre coins du pays et de l’autre, tous les nouveaux paysages que j’allais pouvoir capter avec ma caméra!

 

Mon voyage à Terre-Neuve

Premier matin : Déception!

Le brouillard était tellement dense qu’on n’y voyait rien! J’ai passé toute l’avant-midi à nettoyer et re-nettoyer l’objectif de la caméra pour éviter qu’on ne voit que des gouttes de pluie flous à l’écran.

Première visite à Signal Hill dans le brouillard total

 

Puis, la magie du brouillard a fini par m’envahir.

La vérité, c’est que l’île est plongée dans le brouillard presque tous les matins et que souvent, vers l’heure du midi, le brouillard se lève lentement, s’écarte des côtes, laisse passer le soleil et forme une clôture de nuages autour de l’île. Un peu comme dans le monde des géants dans le conte de Jack et le haricot magique (ou Jack le chasseur de géants pour les cinéphiles).

 

Et comme en ce premier matin je m’impatientais que le ciel remonte chez lui, j’ai décidé d’aller visiter un musée. Un homme à l’entrée m’a gentiment expliqué que le musée était fermé parce que c’était un « rainy day » (un jour de pluie).

Non mais! Imaginez ça chez vous! On ferme le bureau ou la shop parce qu’il pleut dehors! Il ne me restait plus qu’à sourire et me résigner à profiter du brouillard et c’est ce que j’ai fait.

Est-ce que c’est juste moi, ou vous avez aussi vraiment l’impression que la majorité des peuples insulaires savent exactement comment profiter de la lenteur de la vie?

 

Durant mon séjour, j’ai marché un nombre incalculable de fois dans le brouillard et la bruine. J’ai fait de la randonnée en montagne, sur les caps rocheux, là où on pouvait espérer voir les oiseaux ou les baleines. Et c’était à chaque fois magnifique! Le brouillard crée une sorte d’ambiance intime avec la nature.

Je me souviens d’une fois où je suis restée seule un long moment, sans qu’aucun autre humain ne se pointe, à regarder des milliers de goélands plonger d’une falaise. Le bruit de leurs cris faisait écho sur les falaises et créaient une cacophonie unique.

 

Les jours suivants, je me suis rendue au Congrès qui prenait place au Sheraton de St-John’s.

Congrès de L’ABSC au Sheraton de St-John’s

 

La plupart des hôtels, des maisons ou des rues offrent une vue magnifique sur la baie et le port. Bref, c’est une ville très agréable à marcher. Les petites maisons colorées et la proximité de sentiers de randonnée et de sites historiques, comme Signal Hill et Battery Hill, rendent la ville vraiment attrayante.

 

Et puis, il y a la musique!

Du moment où vous mettez les pieds au The Room ou dans ces petites salles de spectacles, ces bars ou ces cafés qui accueillent les artistes de la région, il devient impossible de ne pas avoir le goût de devenir un mélomane terre-neuvien ou de danser toute la soirée.

Le deuxième soir, j’ai croisé le groupe Baccalieu au The Room pour la soirée d’ouverture du congrès. J’avais prévu y faire un saut, me présenter à quelques collègues et me sauver pour la soirée pour continuer de visiter la ville, mais je suis tombée littéralement sous le charme de la musique. Je n’ai pu y décoller mes pieds, tant et aussi longtemps que le groupe a joué.

 

Et puis, vous devez absolument aussi vous mêler à la vie du port!

 

Terre-Neuve est remplie de pêcheurs, de navigateurs et de commerçants maritimes. Il ne se passe pas une journée sans qu’un nouveau bateau impressionnant franchisse le col de la baie et ne devienne le sujet de conversation de tous les habitants.

Bruits de chargement, corne de brume, ouvriers au travail, bateau de touristes traquant baleines et icebergs, l’ambiance de mer persiste même la nuit.

Le port de St. John’s la nuit.

 

Mon court séjour sur l’île de Terre-Neuve m’a littéralement séduite. J’ai eu tant de plaisir que dès mon retour, j’ai consacré tout mon temps à monter une vidéo de mon voyage en partenariat avec l’entraînant groupe local Baccalieu.

Si vous avez envie d’être séduit à votre tour, je vous invite à visionner mon vidéo!

 

As-tu déjà visité Terre-Neuve? Es-tu tenté d’y aller?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment fonctionnent les compagnies aériennes ultra low-cost

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Nancy Gadoury

Je suis bibliothécaire, vidéaste de voyage et consultante en médias sociaux, et sans oublier, mère de trois enfants. Mon principal but dans la vie est de découvrir le monde et de le faire découvrir à mes enfants, mon conjoint et ses trois enfants (Oui, oui! Ça fait six enfants au total!), ma famille élargie, mes ami(e)s et tout ceux qui veulent embarquer dans le bateau!

This Post Has One Comment

  1. Merci de nous faire découvrir cet endroit tout simplement magnifique. Très bonne lecture!

Laisser un commentaire

×

Cart