Comment les compagnies ultra low-cost (ULCC) fonctionnent

Les compagnies aériennes ultra low-cost sont la meilleure chose qui soit arrivée à l’industrie de l’aviation, tout simplement. Ça permet de voyager plus, pour pas cher. Voici comment ça marche.

Les compagnies aériennes ultra low-cost (ULCC, ou en anglais Ultra Low-Cost Carriers), telles que WOW air, Spirit Airlines, Frontier, Allegiant, Ryanair, Norwegian, Wizz Air, Scoot et Air Asia ont parfois une très mauvaise réputation parmi les voyageurs qui s’y connaissent peu.

Cela s’explique principalement par le fait que les gens ne sont pas familiers avec le concept et le modèle d’affaires de ces compagnies aériennes… et n’y sont donc pas bien préparés.

Ayant moi-même pris près de 50 vols sur des ULCC, je vous les recommande fortement et c’est pourquoi nous affichons plusieurs vols de ces compagnies sur notre page d’aubaines (seulement deux destinations, soit certaines aubaines vers la Floride et l’Europe).

Il y a présentement peu d’options ULCC pour les Québécois, mais si vous voulez vous déplacer à bas prix une fois rendus en Europe, en Asie et même en Amérique du Sud… vous aurez amplement de compagnies ULCC. À Montréal, il y a WOW air qui dessert l’Europe via l’Islande et LEVEL qui offrira Montréal-Paris l’été prochain. Finalement, il y a l’aéroport de Plattsburgh, à 1h de la ville, où vous pouvez embarquer sur Spirit Airlines et Allegiant Air, deux ULCC qui vont vers la Floride.

Pour ceux prêts à faire un peu de route, il y a Frontier Airlines qui a souvent des vols à 20$ de Providence (PVD) et Islip (ISP) vers les États-Unis et Norwegian de Providence (PVD), Hartford (BDL), Newburgh (SWF) et New York (JFK) vers l’Europe et les Caraïbes à des prix ridicules, qui valent parfois le déplacement. Vous pouvez lire l’article détaillé sur les ULCC présents en Amérique du Nord et sur comment faire un roadtrip pour aller prendre l’avion ailleurs.

Mais la meilleure des nouvelles, c’est que deux compagnies ULCC s’en viennent au Canada l’été prochain.

Les compagnies ultra low-cost sont en train de bouleverser l’industrie aérienne avec leurs prix extrêmement bas et leur concept d’utilisateur-payeur… et contrairement à ce que vous pourriez penser, c’est en fait la meilleure chose qui soit arrivée à cette industrie depuis bien longtemps… du moment qu’on sait comment cela fonctionne.

Les prix des billets d’avion n’ont jamais été aussi bas de toute l’histoire de l’aviation commerciale… et c’est grâce aux ULCC (et on prévoit que ce sera encore moins cher en 2018). Vous pouvez également lire notre article sur les compagnies ULCC présentes en Amérique du Nord.

Non il n’y a pas d’arnaques, non ce ne sont pas des vieux avions et non vous ne serez pas mal servi! Lisez comment ça fonctionne ci-dessous et lisez aussi notre article avec les mythes les plus persistants sur les ULCC.

Un avion de WOW air, le seul ULCC au Québec – pour l’instant.

 

Donc, voici les 6 points les plus importants à savoir à propos des transporteurs aériens ultra low-cost:

1. Il faut voyager léger

Oui, ces compagnies vous font payer pour les bagages de cabine, donc il faut s’en tenir à un sac à dos standard. Apprendre à voyager léger, c’est d’ailleurs super facile et on l’a fait plus de 50 fois personnellement, sans jamais payer un sou de plus que le sac à dos inclus, même pour des voyages de 14 jours, donc c’est entièrement faisable. On a même été plus de deux semaines en Turquie avec un petit sac à dos.. c’est donc tout à fait faisable.

La règle de base est que si vous avez absolument besoin d’un vrai bagage, il faut vérifier que le coût total revient toujours moins cher que les compagnies “régulières” (et c’est presque toujours moins cher quand même).

Pourquoi ça en vaut la peine :

Comme nous venons de le dire, la plupart du temps, même en incluant le frais pour le bagage à main ou le bagage en soute, les compagnies aériennes ultra low-cost sont tout de même moins chères que les autres compagnies.

Mais encore mieux, si vous partez pour un court voyage, vous avez droit à un sac à dos gratuit dans la cabine. C’est suffisant pour y mettre tout ce dont vous avez besoin et éviter les frais de bagages, surtout lorsque vous partez pour de courts voyages, et surtout vers des destinations comme la Floride où il fait chaud et où on a besoin de vêtements moins volumineux.

En se préparant à l’avance et en faisant entrer tout ce que vous avez besoin dans un sac à dos de grandeur standard, vous pourrez entrer à bord sans frais additionnel du tout (croyez-moi je l’ai fait plus de 50 fois, jamais je n’ai eu besoin de plus qu’un sac à dos). Je suis allé deux fois en Europe cet hiver, avec le simple petit sac à dos, et j’ai réussi, même pour deux semaines. J’ai survécu. Vous aussi vous pouvez, si vous voulez voyager à très bas prix et voyager plus souvent, c’est possible.

Vous pouvez également lire comment éviter les frais de bagages et d’autres astuces sur comment voyager léger.

2. Il faut s’en tenir à l’essentiel

Vous voulez choisir votre siège ? Il y a des frais. Vous voulez manger ? Il y a des frais. Vous voulez aller à la toilette? Ne vous inquiétez pas, ça c’est encore gratuit… pour l’instant ? !

Pourquoi ça en vaut la peine :

Premièrement, les vols sont si peu cher, il ne faut pas être trop difficile! Plusieurs compagnies aériennes «régulières» chargent elles-aussi pour la sélection des sièges d’ailleurs. Ne payez pas pour cela, vous n’avez qu’à vous asseoir n’importe où! Aller faire votre enregistrement en ligne très précisément 24 heures avant votre vol et vous aurez les meilleurs sièges gratuitement. Voir l’article détaillé pour en apprendre plus sur la sélection de sièges.

À propos de la nourriture, mangez avant, c’est tout! Vous payez vous-même vos trois repas 365 jours par année déjà quand vous n’êtes pas en voyage, non? Quand vous allez au cinéma, ça n’inclus pas le repas: c’est pareil dans ces avions. Vous pouvez même apporter votre nourriture dans l’avion, donc, vous vous assurez de manger ce que vous désirez! Payer un billet d’avion 200$ de plus pour avoir un repas pas mangeable qui vaut 10$, c’est pas super intelligent…

3. Parfois, les sièges ne s’inclinent pas et sont un peu plus serrés

La plupart des compagnies aériennes ultra low-cost n’ont pas de dossiers inclinables (c’est le cas de Spirit vers la Floride et Ryanair en Europe) et ils laissent un peu moins d’espace que les autres compagnies aériennes.

Pourquoi ça en vaut la peine :

Honnêtement, ce n’est pas si pire que cela. Je mesure presque 6 pieds et je suis assis confortablement, du moins aussi confortablement que les transporteurs réguliers qui ne cessent eux aussi de réduire leur espace. J’ai assez d’espace pour les jambes et même si cela ne se compare pas à un bon divan moelleux, ça vaut vraiment la peine de sauver des centaines de dollars pour un peu moins d’espace. Surtout qu’honnêtement, entre les ULCC et l’espace dans les compagnies aériennes régulières, il n’y a plus tant de différence que ça. Mais le prix lui est très différent.

Et personnellement, que les sièges ne s’inclinent pas, je trouve que c’est super positif! La personne devant vous ne passe pas son temps à descendre et monter son dossier et n’envahit pas votre espace. Par contre, cela implique que vous aurez peut-être un peu plus de difficulté à vous endormir alors apporter vous de la musique… ce qui nous amène à…

4. Il n’y a pas de système de divertissement

Absolument aucun divertissement dans la plupart des vols (c’est le cas de Spirit vers la Floride et WOW air vers l’Europe).

Pourquoi ça en vaut la peine :

Il n’y a pas si longtemps, les avions n’avaient pas d’écran attachés aux sièges. Ce n’est donc pas vraiment la fin du monde! Encore là, vous allez survivre, je vous le garantis! Si vous n’êtes pas capable de vivre sans un écran qui a des films, c’est un peu inquiétant. Amenez vos écouteurs, écoutez votre propre musique ou vos propres films, ou encore mieux, apportez-vous un livre. Il y a plein de façons de vous divertir et de sauver des centaines de dollars sur votre billet.

5. Il faut être plus flexible

L’heure de votre vol pourrait être un peu moins pratique, vous pourriez devoir utiliser un aéroport secondaire au départ ou à l’arrivée, vous perdrez possiblement un peu plus de temps dans les escales pour aller en Europe et vous aurez probablement besoin d’être plus flexible sur vos dates qu’à l’habitude pour avoir les meilleurs prix.

Pourquoi ça en vaut la peine :

Si vous désirez vraiment épargner sur le coût de votre billet, vous aurez à faire quelques petits sacrifices qui vous permettront de vous envoler bien plus souvent (comme moi qui a été en Floride 3 fois en 3 semaines en décembre et 6 fois en tout dans l’hiver), ou bien vous payez de plus beaux hôtels, ou bien de faire davantage d’activités, ou bien de garder l’argent économisé dans vos poches! C’est bien entendu que ce n’est pas pour tout le monde, mais si vous n’êtes pas trop capricieux, ça en vaut vraiment la peine.

 

6. L’expérience à bord est excellente

Le fait de payer pas cher ne veut pas dire que l’expérience n’est pas bonne. Loin de là. En plus de 50 vols sur des compagnies aériennes ultra low-cost (et plus d’une centaine sur des compagnies régulières), je peut vous dire qu’il n’y a pas de différence. Les employés sont aussi serviables et les avions sont plus récents que ceux des autres compagnies.

Pourquoi ça en vaut la peine :

Les quelques désavantages et sacrifices à faire en valent clairement la peine, parce que quand vous savez comment ça fonctionne et vous êtes prêt ça, vous aurez une expérience à bord aussi agréable qu’avec les compagnies trois fois plus chères. Les employés ne se lèvent pas le matin en se disant que vous devriez être mal servis parce que vous avez payé votre vol la moitié moins cher. Je n’ai jamais eu de mauvaise expérience de service à la clientèle. Et il y a d’excellentes chances que votre avion soit presque neuf, du moins statistiquement car les appareils des compagnies ULCC sont plus récents que ceux des compagnies deux ou trois fois plus chères comme Air Canada.

 

Et puisqu’on aime vous en donner plus pour votre argent chez Flytrippers, voici un dernier point sur les transporteurs aériens ultra low-cost :

Ce qu’il y a de pire des transporteurs à bas prix

Vous devez vraiment savoir ça, c’est le point le plus désagréable: les vols sont tellement pas chers avec les transporteurs ultra low-cost, que vous ne serez plus jamais capables de payer le plein prix par la suite.

Personnellement, j’ai payé tellement souvent des vols à moins de 100$ aller-retour dans les dernières années que n’importe quel vol de plus de 100$ me semble maintenant ridiculement trop cher!

Et plus sérieusement…

Les compagnies aériennes à très bas prix sont également extrêmement sécuritaires, les règles du transport aérien sont les mêmes pour toutes les compagnies, peu importe le prix. Et en fait, Spirit Airlines (transporteur ULCC vers la Floride) possède même la flotte d’avion la plus récente en Amérique du Nord (moyenne de 5 ans par avion comparativement à 14 ans pour Air Canada pour ne donner qu’un exemple, cliquez ici pour l’article détaillé). Donc non, ce ne sont pas des vieux avions maganés… c’est juste un modèle d’affaires différent et moins cher.

 

Sommaire

Alors oui, même à moins de 100$, vous vous envolez dans un avion souvent presque neuf, ce qui est loin d’être toujours le cas avec les compagnies régulières.

Finalement, il faut également dire que le service de la part des employés de ces compagnies est excellent et vous ne vous sentirez pas du tout dans un avion à rabais. Essayez-le, vous verrez.

Qu’avez-vous à perdre, un gros 100$?

Vous pouvez également lire mes reviews détaillées de vols sur des ULCC pour voir ce que c’est de prendre ces avions:
WOW air
Ryanair
Norwegian

Autres ULCC essayés, reviews à venir:
Spirit Airlines
Allegiant Air
Frontier Airlines
Wizz Air
Spring Airlines
Pegasus Airlines
Viva Air Peru

Et vous, avez-vous déjà pris un ULCC? Dites-nous le dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Meilleures astuces de pro pour voyageurs moins expérimentés

Aidez-nous à confondre les sceptiques en partageant ce blogue aux néophytes des compagnies à bas prix et surtout ajoutez Flytrippers.com à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde fabuleux des compagnies aériennes à bas prix.

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 20 Comments

  1. C’est vraiment bien de partager vos expériences, merci ! J’aimerais savoir si il y a possibilité de découvrir l’Italie d’une quelconque façon?

    1. Bonjour, merci à toi de nous suivre 🙂
      Qu’est-ce que tu veux dire exactement par découvrir l’Italie ?

  2. Vous mentionnez un sac à dos ou un sac à dos standard. Pouvez vous clarifier les dimensions. Il y maintenant plusieurs sacs à dos vendu qui peuvent contenir tous ce qu’il faut pour un voyage de 30 jours et plus. Certaines compagnies mentionnent des dimensions maximum et elles varient d’une compagnie à l’autre. Certaines mentionnentt aussi un poids maximum aussi. Sur les ULCC, est ce qu’il y’a ces résultatstrictions ??

    1. Oui tout à fait, il y a des restrictions de dimensions et de poids et ça varie par compagnie aérienne. Ce sont des petits sacs à dos, sûrement pas ceux auxquels vous référez 😉

  3. Bonjour,

    Quel est le trajet que vous avez entrepris pour aller en turquie à partir de Montréal ?

    1. On était tombé sur un deal à 330$ aller-retour pour Montréal-Amsterdam, donc on a passé quelques jours à découvrir cette ville superbe. Ensuite on s’est rendus en bus/train à Cologne, de là on a pris un vol pour Sofia qui était 20$-30$ si je me souviens bien, ensuite de Sofia on a pris le train de nuit vers Istanbul (qui ne coûtait pas bien cher non plus). On s’est promené en Turquie et pour le retour on a eu un vol Ankara-Kyiv-Amsterdam qui était un peu plus cher mais qui nous a permis de passer une journée complète en Ukraine!

  4. Les pilotes obligés de financer leur formation de A à Z travailler en “entreprise individuelle”, de se déplacer à leur frais entre les plates formes, les hotesses et stewards devent se payer jusqu’à leur uniformes, c’est aussi la “meilleure chose qui soient arrivée à l’aviation commerciale? C’est d’ailleurs en train de changer et fort heureusement avec les pilotes de la Ryanair qui se mettent en grêve et oblige la compagnie à plier. Les gagnants sont certes ceux qui peuvent voyager à petits prix mais le concept , reconnaissons-le , est tout de même basé sur l’explooitation maximum du personnel et une politique commerciale consistant à tenter de contourner la réglementation. Avec le manque de pilotes qui se fait déja sentir les compagnies low cost vont devoir lâcher du lest et c’est très bien.

    1. Nous on est toujours en faveur que les consommateurs aient plus de choix et de meilleurs prix pour démocratiser le voyage, et ne plus que ce soit seulement les riches qui puissant voyager, comme ça a longtemps été le cas. Surtout que c’est faux de dire que les compagnies ultra low-cost « trichent» ou quoi que ce soit, toutes les réglementations et lois sont les mêmes pour toutes les compagnies aériennes. Aucun pays n’a des lois séparées pour compagnies ultra low-cost et pour compagnies régulières.

      Pour ce qui est des conditions de travail, si vous de votre côté ça vous préoccupe vous êtes effectivement bien dans votre droit de ne pas faire affaires avec une compagnie ou une autre, c’est la beauté de laisser le choix aux gens. Mais cela dit, les milliers de pilotes et agents de bord qui travaillent pour des compagnies ultra low-cost, personne ne les forcent et donc nécessairement, ce travail doit être satisfaisant pour eux. Plus de compagnies ultra low-cost permet aussi à plus de gens de vivre de leur rêve de travailler dans le monde de l’aviation!

      Et oui, il y a clairement une pénurie de pilotes, le marché s’adaptera donc et les salaires vont augmenter pour attirer plus de recrues, encore là, c’est pareil pour les compagnies régulières et ultra low-cost 🙂 De notre vivant, on risque de connaître les avions sans pilotes de toute façon, ça va régler ce problème 😉

  5. À chaque année on part pour Punta Gorda en Floride de Plattsburgh avec Allegiant Air
    Même si on habite à Alma au Lac St-Jean on préfère rouler jusque là, prendre notre vol et se retrouver 2h30-3h plus tard chez mon beau-père. Question! Est-ce que la journée du Black Friday les vols sont moins chers avec Allegiant Air?

    1. C’est possible, on va vérifier pour vous bien sûr toute la journée demain, mais ce ne sera pas des rabais à tout casser non plus, je serais surpris!

  6. J’ai souvent volé sur Vueling ou Easyjet en europe pour moins cher qu’un billet de train. C’etait le cas entres autres pour un vol Venise-Naples, sans parler du temps sauvé! Le truc c’est de se prendre d’avance pour reserver pour avoir les meilleurs deals…

    1. En effet, en Europe c’est ridiculement pas cher! Et oui, à la dernière minute tout est plus cher:) Merci de nous suivre!

  7. Nous avons volé avec Wow Air en mai dernier et nous avons eu une super expérience! Nous étions même les premiers à embarquer dans l’avion flambant neuf! Un voyage abordable en famille en Islande, on aime ça 🙂

    1. Super! Ouais on a testé WOW air plusieurs fois, ils ont une flotte d’avions très récente!!! Merci de partager:)

  8. Bonjour j’ai déjà fait le voyage en Floride avec Spirit Airlines et j’ai aimé et en plus le stationnement est moins dispendieux quand il faut laisser notre auto pour deux semaines. Ça vaut la peine c’est moins dispendieux et moins d’attenre

    1. En effet! Il n’y a que des avantages, j’ai pris Spirit de Plattsburgh 6 fois dans les 12 derniers mois moi-même haha ! Merci de partager:)

  9. Suggestion : Comment se rendre en Asie fin printemps/début été le moins cher possible ?

    1. Bonjour, si vous avez de la flexibilité, c’est d’attendre une aubaine mais évidemment ça dépend de votre destination. En avez-vous une précise ou vous êtes ouverte:) ?

  10. Merci beaucoup Andrew pour ces renseignements qui me seront, je l’espère, fort utiles pour mes prochains voyages. Pouvez-vous me dire les dimensions d’un sac à dos considéré comme “standard” par les compagnies aériennes afin de ne pas avoir à payer de frais additionnels? Je vous en remercie à l’avance. Salutations chaleureuses,

    1. Bonjour, merci de votre commentaire et merci de nous suivre:) En fait ça dépend de la comnpagnie aérienne, chacune a des mesures différentes. En avez-vous une en tête?

Laisser un commentaire

×
×

Cart