Les compagnies aériennes ultra low-cost ont les avions les plus récents

Les gens qui ne connaissent pas bien le modèle d’affaires des compagnies aériennes ultra low-cost (ULCC) sont toujours surpris d’apprendre que ces compagnies, qui offrent des vols ridiculement pas chers, ont les avions les plus récents parmi toutes les compagnies aériennes.

En effet, vous ne pouvez même pas vous imaginer le nombre de commentaires similaire à «bin oui, ça doit être des vieux avions tout scrap à ce prix-là» quand on parle de nos vols à 100$ aller-retour vers la Floride, ou de nos vols vers l’Europe à 300$ aller-retour sur la page d’aubaines.

Commentaires de gens très mal informés.

Parce que les compagnies aériennes ultra low-cost ont en fait les avions les plus récents. Oui oui, même si votre billet coûte pas mal moins cher que les compagnies traditionnelles, il y a de très bonnes chances que votre avion soit beaucoup plus récent.

C’est une des nombreuses choses fascinantes à propos des compagnies ultra low-cost (ULCC) qu’on veut démystifier, car plusieurs n’y connaissent vraiment rien!

Et c’est comprenable, c’est assez nouveau.

D’ailleurs, si vous avez des questions sur ces compagnies, posez-nous les dans les commentaires, il nous fera plaisir de vous éclairer. Personnellement j’ai pris plus de 50 vols sur des compagnies ULCC.

Des avions plus récents, vraiment?

Oui. En fait, la compagnie aérienne Spirit Airlines, qui dessert Plattsburgh tout près de Montréal, possède la flotte d’avions la plus récente en Amérique du Nord. Rien de moins.

L’autre ULCC qui est accessible aux gens de Montréal, soit WOW air qui vous emmène de Montréal-Trudeau à l’Europe, a également des avions qui sont tous quasi-neufs.

Norwegian, un autre ULCC qui lui n’est pas encore présent au Canada (mais que vous prendre en faisant un roadtrip plus long aux États-Unis), a également des avions presque neufs.

Et en plus de 150 vols à vie, l’avion le plus récent que j’ai jamais eu, le seul à même avoir une odeur d’auto neuve à bord, était un vol Ryanair à 13$ que j’ai pris cet hiver.

LIRE AUSSI: Mon review d’un vol ULCC Ryanair à 13$ dans un avion flambant neuf

Donc, vous avez compris le concept. Les compagnies ultra low-cost, même avec leurs prix ridiculement bas, sont loin de vous faire embarquer dans des vieux avions miteux.

C’est tout à fait le contraire.

 

Une comparaison intéressante

Voici quelques données sur l’âge moyen des avions de plusieurs compagnies aériennes, selon des experts indépendants, soit AirFleets.net:

Spirit Airlines (ULCC):5,3 ans
WOW air (ULCC):2,6 ans
Ryanair (ULCC):6,5 ans
Norwegian (ULCC):4,9 ans
Air Canada:14,2 ans
WestJet:8,3 ans
Air Transat:18,4 ans
United:14,1 ans
American:10,3 ans
Delta:17,0 ans
Air France:12,6 ans
KLM:10,7 ans
British Airways:13,2 ans
Swiss:14,2 ans

 

Tout cela pour illustrer que non, payer moins cher ne veut définitivement pas dire que vous aurez un avion en état de décrépitude. Ça n’a absolument rien à voir.

Comme mentionné, j’ai pris plus de 50 vols sur des compagnies ULCC, et la grande majorité du temps j’étais à bord d’avion extrêmement récents.

Voilà un autre mythe qui n’a aucun fondement.

Comme celui à propos des retards sur les ULCC. La compagnie la plus ponctuelle de toute l’Europe par exemple, ce ne sont pas celles qui chargent jusqu’à 10 fois le prix, c’est Ryanair. Et ce même si ils offrent parfois des vols à 49 sous. Bon, c’est rare ça, mais ils en ont toujours à environ 10 Euros. Et pourtant: la compagnie la plus ponctuelle d’Europe.

LIRE AUSSI: Comment avoir l’hôtel et les repas gratuitement lors d’un retard

Le fait est que le modèle d’affaires des compagnies ULCC est complètement différent de ce à quoi nous sommes habitués, et les bas prix ne sont pas le résultat d’un moins bon service ou d’avions plus vieux.

Justement, avoir des avions neufs les aident à offrir des prix plus bas. C’est parce que les avions nouvelle génération sont plus légers (matériaux en composite), ont des moteurs qui sont moins énergivores (moins de dépenses d’essence) et brisent moins souvent (moins de coûts de réparation).

Sommaire

Les compagnies ultra low-cost sont très méconnues. Et les gens qui n’y connaissent rien aiment bien les critiquer, mais 99% du temps c’est qu’ils ne comprennent pas le modèle d’affaires (non, les bagages ne sont pas inclus, revenez-en…) et sont simplement mal informés.

Parmi les reproches qu’on ne peut pas faire aux ULCC, c’est d’avoir des vieux avions. C’est tout le contraire.

Quel devrait être le prochain mythe sur les ULCC  qu’on démantèle? Dites-nous le dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous aimerez sûrement cet article:
Obtenez une nuit gratuite au Ritz-Carlton en mettant des photos de voyage en ligne

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 4 Comments

  1. Le grosse question est : a moyen comment vas être fait la maintenance de ces avions.
    Par ce qu’ à ce pris là, quand ont sait ce que coûte les pièces de rechange, on peu avoir des doutes raisonnable sur la politique d’entretien et la sécurité qui en découle.

    1. Non, il n’y a aucuns doutes à y avoir, la maintenance est réglementée très strictement par les autorités fédérales et c’est tout à fait indépendant du prix du billet ou de la situation financière d’une compagnie aérienne, rassurez-vous 🙂

  2. Prochain mythe de déboulonner ……est-ce que leurs pilotes sont suffisamment bien payé pour faire une bonne job ?

Laisser un commentaire

×

Cart

Share
Tweet
Share
Pin
Email