You are currently viewing 10 trucs et astuces pour ton prochain voyage dans les grands parcs du Sud-Ouest américain

Jessica Dorval est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Suis-la sur Instagram et lis sa bio au bas de cet article.


Visiter les grands parcs du Sud-Ouest américain peut parfois être complexe à planifier, surtout si tu prévois voyager en été où les chaleurs peuvent être intenses. Plusieurs veulent découvrir la beauté de ce coin et ça peut être assez facile d’accès.

C’est que tu peux souvent retrouver des billets abordables vers cette région sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers. Les rochers rouges t’attendent!

Voici donc 10 trucs et astuces afin de bien te préparer à découvrir les parcs nationaux du sud-ouest américain.

 

1. Le transport

Pour te rendre, l’avion est certainement le moyen de transport le plus rapide. Pour ma part, j’ai choisi un vol à direction de Las Vegas (LAS) puisque les prix étaient peu élevés mais il y a aussi des grands aéroports à Salt Lake City (SLC) et Phoenix (PHX).

Pour te déplacer une fois rendu, il faudra que tu prennes une auto de location, mais pas n’importe laquelle! Selon moi, voyager à travers les parcs demande un véhicule à 4 roues motrices, surtout si tu as l’intention de visiter Monument Valley dans le Utah, un coin impressionnant.

Ton trip de décapotable devra attendre pour une autre destination!

Je te conseille également de vérifier dans quels États américains tu peux te déplacer avec le véhicule des différentes compagnies, puisqu’ils n’ont pas tous les mêmes règles et que tu voudras certainement traverser plus d’un État.

Monument Valley
Chemin tortueux de Monument Valley (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

2. Les indications

Avoir accès à un GPS sera indispensable pour les déplacements en voiture, mais apporte également des cartes routières, le GPS reste un appareil électronique dont la fiabilité peut parfois nous laisser tomber. La majorité de la route se fait à travers des paysages désertiques où il y a peu de civilisation et parfois aucune indication. Tu ne veux pas te perdre. D’ailleurs, si tu es membre CAA, tu as droit à des cartes gratuitement.

En randonnée, apporte également une carte du parc si possible et il te faudra développer ton sens de l’observation, car il y a peu d’affiches dans les sentiers. En effet, les sentiers sont souvent balisés à l’aide d’empilements de petits rochers ou des totems, comme sur la photo ci-dessous.

Totem
Empilement de roches à Arches National Park (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

3. La passe America the Beautiful

Il existe une passe qui te donne accès à tous les parcs nationaux des États-Unis au coût de 80$US (≈ 102$C). Tu peux te la procurer à l’entrée de n’importe quel parc national.

Cette carte est valide pour l’entrée du véhicule (maximum 4 adultes), donc tu n’as pas besoin d’en acheter une pour chaque personne. Emmène 3 amis et répartis les coûts!

La carte peut être très rentable, surtout si tu penses visiter plus de 3 parcs nationaux puisque les coûts d’entrée des différents parcs varient autour de 30$US par véhicule (≈ 38$C).

Voici une liste des parcs principaux pour lesquels la carte est valide :

  • Grand Canyon National Park (Arizona)
  • Death Valley National Park (Californie)
  • Sequoia National Forest (Californie)
  • Yosemite National Park (Californie)
  • Red Rock Canyon (Nevada)
  • Arches National Park (Utah)
  • Bryce Canyon National Park (Utah)
  • Canyonlands National Park (Utah)
  • Zion National Park (Utah)

Pour plus de détails à propos de la carte ou de tous les parcs nationaux des États-Unis, tu peux consulter le site du National Park Service.

Zion National Park
Incroyable vue sur Zion National Park, l’un de mes préférés (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

4. T’hydrater

Si tu n’en as pas déjà une, il faudra que tu te procures une bouteille d’eau qui peut contenir une bonne capacité. À titre indicatif, j’avais une bouteille d’eau de 1,2L environ. Il faudra également que tu prennes en considération que ta bouteille sera en contact avec des chaleurs élevées. Tu peux donc opter sans hésiter pour une bouteille qui est isolée pour conserver l’eau froide.

Il y a quelques points d’eau pour remplir les bouteilles dans les différents parcs, mais je te conseille tout de même de la remplir avant de te rendre. Et surtout, tu dois toujours avoir de l’eau en ta possession et dans ta voiture. Il y a plusieurs rappels dans les parcs à ce sujet et tu ne peux pas prendre cela à la légère, surtout si tu visites Death Valley (j’ai bu toute l’eau de ma bouteille en 15 minutes)!

À plus de 128 degrés Fahrenheit au beau milieu du Badwater Bassin dans Death Valley, il te faudra être bien hydraté!

Death Valley
Badwater Bassin à Death Valley (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

5. Lutter contre la chaleur

Tu peux te procurer une petite glacière (style en styromousse à 10$ dans les magasins à grande surface) afin de pouvoir garder des aliments ou des objets au froid dans la voiture lorsque tu seras en randonnée. Tu verras que la chaleur à l’intérieur de ta voiture pourra atteindre des températures extrêmes ce qui peut affecter certains appareils électroniques comme ton GPS.

Nous avions également acheté un écran à mettre dans la fenêtre avant du véhicule afin de faire diminuer la chaleur à l’intérieur et je te jure que cela fait une grande différence!

La casquette (ou tout autre chapeau) est un élément ESSENTIEL à apporter! Il faut que tu protèges ta tête, cela te protégera des coups de chaleur en même temps.

Le plus grand conseil que je peux te donner c’est d’écouter ton corps. Si tu ne te sens pas bien, n’hésite pas à t’arrêter et à revenir sur tes pas. Les chaleurs extrêmes peuvent être difficiles pour ton corps et ta santé est plus importante que de voir une arche que tu peux retourner voir après un peu de repos (et qui est juste un peu différente des 15 autres que tu as déjà vues).

Astuce en boni: Je me suis procuré une serviette rafraîchissante qui m’a grandement aidé lors de mes randonnées. Le principe est simple: tu mouilles la serviette avant de faire ta randonnée, puis tu la roules et la dépose sur ta nuque. La serviette peut rester mouillée et froide plusieurs heures, tout dépendamment de la température. Ça fait un bien incroyable!

Grand Canyon
Coucher de soleil sur le Grand Canyon, à mettre sur ta liste de choses à voir (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

6. Se lever tôt

Si tu ne veux pas faire tes randonnées lorsqu’il fait trop chaud, je te conseille de te lever tôt et de profiter de la «fraîcheur» matinale (c’est très relatif).

Les randonnées sont moins pénibles et les sentiers sont beaucoup moins achalandés! De plus, les files d’attente à l’entrée des parcs sont beaucoup moins longues et les stationnements ne sont pas encore complets.

 

7. Te préparer avant de partir

L’idée n’est pas de décider tout ce que tu visiteras à l’avance, mais plutôt de faire une recherche exhaustive avant de partir afin de faire une présélection des randonnées qui t’intéressent.

Les sentiers sont très nombreux dans chacun des parcs et peuvent être bien différents les uns des autres. Si tu as le vertige, par exemple, il faudra que tu évites certaines randonnées. Tu peux donc choisir quelques sentiers dans chacun des parcs que tu visiteras selon ce que tu souhaites voir (canyons, arches, chutes d’eau?) et surtout, selon ton niveau.

La veille de ta visite, tu peux également consulter le site Internet du parc afin de voir si certains sentiers sont fermés, ce qui peut arriver occasionnellement en raison des fortes pluies (flash floods) qui endommagent la route et les sentiers.

De plus, certains endroits situés dans des réserves protégées sont accessibles uniquement avec un guide et nécessitent une réservation que tu devras faire plusieurs mois à l’avance. Antelope Canyon en Arizona est un bon exemple.

Antelope Canyon
Antelope Canyon en Arizona (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

8. Faire le plein d’essence

Je te conseille de toujours faire le plein avant d’entrer dans les parcs.

Tu risques de te déplacer longuement en voiture à l’intérieur même des parcs et il y a rarement des stations d’essence ou sinon le prix de l’essence est très élevé (comme à Death Valley où le prix étant de plus de 5$US le gallon).

LIRE AUSSI: Comment avoir 5% (ou plus) de remises sur l’essence

 

9. Être léger en randonnée

Lorsque tu pars en randonnée, apporte le strict minimum, soit un petit sac à dos avec une bouteille d’eau et ton appareil photo (ou une GoPro) pour prendre tous les magnifiques paysages en photo.

Porte des vêtements confortables et légers. Les shorts de jeans sont à proscrire! L’idéal est de porter des vêtements de sport puisque tu marcheras longtemps.

Horseshoe Bend
Horseshoe Bend, en Arizona, est facile d’accès, tu dois absolument aller voir ça (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

10. Bien te chausser

Pour faire de la randonnée, tu auras besoin d’une bonne paire de souliers confortable et qui assure une certaine adhérence au sol.

La majorité des randonnées se font à travers des rochers et tu ne veux pas glisser! Je te suggère tout de même de traîner une paire de flip-flop dans la voiture. Rien n’est plus merveilleux que d’enlever ses souliers après une longue randonnée!

Canyonlands
Ceux qui, comme moi, ont peur des hauteurs se tiendront loin pour admirer le paysage du parc Canyonlands (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

Bonus: Respecte les règles

Pour donner un exemple, Atlatl Rock est un grand rocher présentant des pétroglyphes de plus de 3000 ans. N’y touche surtout pas et respecte les règles lorsque tu visites!

Valley of Fire
Atlal Rock dans la Valley of Fire (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

J’espère que ces 10 trucs et astuces pourront t’aider à planifier ton voyage et en profiter pleinement une fois sur place! N’hésite pas si tu as des questions, tu peux m’écrire via mon compte Instagram. C’est avec plaisir que je discuterai avec toi!

Que veux-tu savoir sur les parcs de l’Ouest américain? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

À lire également sur l’Ouest américain:

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: parc national Arches (crédit photo: Jessica Dorval, blogueuse-invitée)

Date de publication initiale: 18 mars 2019

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Jessica Dorval

Jessica est une passionnée de voyage toujours à la recherche de nouvelles découvertes sur le monde. Elle adore partager ses trouvailles et ses connaissances, que ce soit en tant que voyageuse ou enseignante auprès de ses élèves. Pour elle, la vie est une série de petites et de grandes aventures de toute sorte.

Cet article a 2 commentaires

  1. ThiBe

    Bonjour,
    Pourriez-vous donner plus f’information sur la location de voitures entre les états? Merci

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, dans mon cas personnellement j’ai loué plusieurs dizaines de fois des autos aux USA, et une seule fois (au Texas) c’était interdit de changer d’État. Mais ça dépend vraiment des compagnies, avant de réserver ça peut valoir la peine de vérifier avec la compagnie en question si de telles restrictions existent (ça devrait être indiqué dans les règles par contre).

Leave a Reply