You are currently viewing Reportage de voyage: Asie centrale en mai 2021 (introduction)

Parce que plusieurs lecteurs ont demandé d’avoir plus de reportages sur nos propres voyages (et plus d’histoires et d’astuces personnelles), je vais commencer à partager une introduction pour chacun de mes voyages. Je débute avec celui de mai 2021 en Asie centrale pour explorer l’Ouzbékistan et le Kirghizistan. 

C’est mon seul voyage en Asie pendant la pandémie (en excluant mes 2 voyages de 2020 dans la partie asiatique du pays transcontinental qu’est la Turquie). Ah, que ça faisait du bien de retourner là où le dépaysement est souvent plus grand!

Avec ce nouveau gabarit de survol de voyage, je vais pouvoir partager du contenu informationnel pour t’aider à mieux voyager (notre spécialité), mais aussi du contenu inspirationnel pour te faire découvrir des destinations (à la demande générale). 

Chaque volet de cette introduction va être l’objet d’un article plus détaillé aussi!

 

Série sur mon voyage en Asie centrale

Premièrement, voici où tu vas pouvoir retrouver tout le contenu plus en profondeur sur ce voyage.

Flytrippers logoANDREW EN VOYAGE - ASIE CENTRALE 2021
Réservation de mon voyage en Asie centrale (à venir)
Logistique de mon voyage en Asie centrale (à venir)
Itinéraire de mon voyage en Asie centrale (à venir)
5 raisons pourquoi j'ai adoré Bichkek au Kirghizistan
15 photos et vidéos de Samarkand en Ouzbékistan
Visite de Boukhara en Ouzbékistan (à venir)
Visite de Khiva en Ouzbékistan (à venir)
Visite de Tachkent en Ouzbékistan (à venir)
Visite de Londres au Royaume-Uni (à venir)
Roadtrip sur la Jersey Shore aux États-Unis (à venir)
Visite de Mardin ou Turquie (à venir)
Visite de Mardi en Turquie (à venir)
Avant-goût vidéo d'un hôtel Marriott: Courtyard Tashkent
Reviews d'hôtels (à venir)
Reviews de transporteurs aériens (à venir)
Reviews de salons VIP d'aéroport (à venir)

 

Introduction à mon voyage en Asie centrale

Voici l’introduction.

 

Contexte de mon voyage en Asie centrale

J’avais hâte de visiter les «Stan», en Asie centrale, depuis très longtemps. Le mélange de plein de cultures et d’influences différentes et l’absence de tourisme de masse m’attiraient.

Et en plus, j’avais un 1er vol longue distance dans un siège entièrement inclinable («lie-flat» en anglais) de classe affaires (qui m’a coûté 50$ au lieu de 2000$) à prendre entre la Turquie et le Canada, donc je devais me rendre dans le coin (ce n’est pas si proche, mais bon). 

Ça, c’est une histoire intéressante: c’était une erreur de prix du programme Aéroplan (parce que tu le sais, j’aime habituellement mieux utiliser mes points pour voyager plus, pas pour voyager dans le luxe). L’erreur a été honorée, comme toutes mes nombreuses achetées avant la plus récente. Mais bon, c’est une autre histoire.

Plus spécifiquement, la 1re année de la pandémie m’avait juste permis d’aller en Europe (pas vraiment dépaysant), en Turquie (plus, mais j’étais déjà allé 2 fois) et aux États-Unis (encore moins dépaysant). Et mes 3 derniers voyages pré-pandémie étaient aussi au Canada et aux États-Unis, alors bref, j’étais dû pour aller plus loin.

J’adore les endroits hors des sentiers battus et aussi ceux où le coût de la vie est bas (mais dans ce cas-ci, il faut prendre en compte que se rendre coûte un peu plus cher, surtout en pandémie). Et en plus, il y avait un sublime hôtel Marriott de catégorie 1 en Ouzbékistan, un flambant neuf où j’ai pu avoir plein de nuits gratuites. 

Le choix était donc fait: j’allais enfin visiter l’Asie centrale!

 

Itinéraire de mon voyage en Asie centrale

Voici un survol de mon itinéraire en attendant l’article détaillé à ce sujet.

Survol de l’itinéraire de mon voyage en Asie centrale (crédit image: Travellers point)

 

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un voyage aussi élaboré avec autant de déplacements, à cause de la pandémie des réponses gouvernementales à la pandémie. 

Alors ça faisait du bien de vivre un peu de normalité encore, après 1 semaine au Texas en avril 2021 où tout était rouvert alors que le Québec était encore dans sa (1re) bulle de couvre-feu au même moment…

 

Destinations de mon voyage en Asie centrale

J’ai choisi juste l’Ouzbékistan et le Kirghizistan parmi les 5 pays qui comptent habituellement parmi les «Stan», et c’est surtout dans le premier que j’avais hâte d’aller et où j’ai passé le plus long moment.

J’ai absolument adoré l’Ouzbékistan, où j’ai visité 3 villes historiques faisant partie de la Route de la soie (Samarkand, Boukhara, Khiva) et la capitale et métropole de Tachkent.

Samarkand, en Ouzbékistan (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers) 

 

En attendant l’article plus détaillé sur mon itinéraire et mes destinations, tu peux jeter un oeil aux 15 photos et vidéos de Samarkand que j’avais déjà partagées, si tu es curieux à propos de cette partie du monde.

Pour ce qui est du Kirghizistan, j’ai juste visité la capitale, Bichkek, mais ça m’a donné encore plus le goût de retourner plus longtemps dans le pays!

Bichkek, au Kirghizistan (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers) 

 

Tu peux déjà lire mon article sur ma visite à Bichkek, au Kirghizistan.

Ensuite, comme je devais me positionner dans l’est de la Turquie pour mon vol en classe affaires, j’en ai profité pour aller visiter une partie du Kurdistan que je n’avais pas encore vue, soit la ville historique de Mardin, près de la frontière syrienne (et j’ai pu passer un peu de temps à Istanbul encore, une de mes villes préférées dans le monde).

Mardin, en Turquie (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers) 

 

À l’aller vers l’Asie centrale, j’ai pu découvrir Londres (en marchant et dehors seulement, pour respecter leur règle de quarantaine du moment — c’est maintenant parmi les 45 pays avec aucune restriction du tout). C’était grâce à l’astuce des billets d’avion séparés (article à venir samedi prochain) que j’ai pu faire une escale dans la ville.

Londres, au Royaume-Uni (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

 

Et finalement pour éviter l’incroyablement stupide hôtel de quarantaine du Canada tout en respectant les règles, je devais entrer par voie terrestre, alors j’en ai profité pour faire un court roadtrip sur la Jersey Shore, près de New York, avant de revenir au Canada, tant qu’à avoir atterri dans le coin.

New Jersey, aux États-Unis (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

 

Logistique de mon voyage en Asie centrale

Côté budget, ça coûte presque rien rendu sur place. Pour vrai, l’Ouzbékistan et le Kirghizistan sont absolument parmi les pays les moins chers des 66 que j’ai visités. C’était incroyable.

C’était aussi très simple de voyager là-bas, ce sont des pays quand même assez développés malgré le coût si bas. 

Je vais partager des astuces bien sûr, mais ce n’était vraiment pas compliqué — comme c’est le cas presque partout dans le monde.

En bref, les transports sont excessivement abordables sur place (un trajet de 344 kilomètres sur le TGV presque neuf qui va à 250 km/h m’a coûté 11$ en Ouzbékistan).

L’hébergement aussi est vraiment abordable, avec des nuits pour aussi peu que 23$ (et il y en avait des bien moins chères disponibles même).

 

Reviews des hôtels, vols et salons VIP d’aéroport de mon voyage en Asie centrale

J’avais fait une vidéo sur l’hôtel Marriott de Tachkent, mais je vais partager plus de détails sur les hôtels et hostels où j’ai séjourné pendant le voyage, vu que plusieurs nous demandent nos recommandations sur ce volet-là.

Et en tant que fan d’aviation, je vais aussi partager mes impressions des différents transporteurs aériens que j’ai pris pendant ce voyage (5 différents dans ce cas-ci, dont 2 nouveaux pour moi) et pour une rare fois, ça risque d’en intéresser plusieurs à cause de l’expérience unique d’un vol en classe affaires extrêmement luxueux sur Turkish Airlines.

Dans mon siège entièrement inclinable (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

 

Finalement, comme on prépare un guide ultime pour les salons VIP d’aéroport très bientôt, je vais commencer à partager des reviews des nombreux que je visite moi-même, le luxe principal que je me permets en tant que «budget traveler».

 

Réservation de mon voyage en Asie centrale

La partie la plus chère de la réservation de ce voyage, c’était vraiment les billets d’avion, à cause du coût sur place très bas comme je viens de le dire. C’était la partie la plus compliquée aussi, juste parce qu’en mai 2021, les liaisons vers cette partie du monde (déjà assez mal desservie même avant la pandémie) étaient encore pas mal limitées.

J’ai pu utiliser quand même plusieurs types de récompenses-voyage pour réduire ces coûts, en plus des points Marriott pour l’hôtel sublime à Tachkent.

Je vais t’expliquer tout ça dans l’article sur la logistique.

 

Règles de COVID-19 pour mon voyage en Asie centrale

Ce n’est probablement pas si pertinent de parler des règles spécifiques, vu que ça a évidemment changé depuis (et même si j’étais allé en mai 2022 au lieu de 2021, ça pourrait avoir changé depuis pareil, c’est vraiment la base à comprendre: ça change toujours, il faut lire la source officielle, c’est tout).

Mais je peux quand même faire un bref article ne serait-ce que pour donner un exemple concret d’à quel point ce n’est pas compliqué de voyager en pandémie.

 

Tu veux recevoir du contenu sur nos voyages?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Pour te partager encore plus d’histoires personnelles de voyage à la Flytrippers, je te donne un aperçu de mon voyage en Asie centrale (Ouzbékistan et Kirghizistan, avec un détour par la Turquie) en mai 2021, dans une de mes parties du monde préférées — qui s’adonne aussi à être un endroit où le coût de la vie sur place est vraiment très bas.

Que veux-tu savoir à propos de mon voyage en Asie centrale? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Moi à Khiva, en Ouzbékistan (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply