You are currently viewing Se faire vacciner gratuitement aux États-Unis: nos premières impressions

On a atterri aux États-Unis vendredi soir et samedi matin notre vaccination contre la COVID-19 était complètement terminée. On est bien content de notre décision étant donné qu’on aurait dû attendre jusqu’en septembre pour ça à la maison (c’est carrément un délai d’une demi-pandémie de plus!!!) à cause de l’échec gênant du Canada sur l’approvisionnement de vaccins.

Tu peux lire le guide ultime sur comment se faire vacciner gratuitement aux États-Unis avec de nombreux détails (et abonne-toi à notre infolettre gratuite pour recevoir toutes nos mises à jour du coronavirus pour les voyageurs)…

Mais dans cet article, je voulais partager un survol de comment ça a été pour nous spécifiquement, puisque plusieurs l’ont demandé.

 

Rappel de la prémisse de base

Tu peux passer au survol si tu as déjà lu notre article récent sur le fait qu’on envisageait ce voyage de vaccination.

Cet article-là (et mes publications Instagram) ont généré pas mal d’intérêt, alors il semble qu’on n’est pas les seuls à être très frustrés par le fait qu’on aurait pu avoir un été très normal, comme les Américains auront définitivement (incluant beaucoup de voyages).

(Ils seront tous entièrement vaccinés en mai, mais comme notre gouvernement fédéral a mis son temps, ses efforts et ses ressources sur faire du «travel-shaming» au lieu d’obtenir des vaccins plus vite — littéralement la chose la plus importante pour sauver des vies et revenir à la normale — les Canadiens auront assurément plus d’embûches que nos voisins au sud pour voyager à l’international cet été.)

C’était inacceptable pour nous, en tant que voyageurs passionnés qui veulent explorer chaque recoin de notre belle planète.

Alors comme:

  • Les vaccins contre la COVID-19 sont gratuits aux États-Unis
  • Plusieurs États vaccinent tous les adultes
  • Quelques États vaccinent les non-résidents
  • La plupart te laissent choisir ton vaccin en ligne

Et logistiquement:

  • Le retour au Canada par voie terrestre ne nécessite pas de quarantaine à l’hôtel
  • Les vols vers les États-Unis ont toujours été permis (avec test antigénique négatif depuis janvier)
  • Les vols aller-simples de courte distance ne coûtent que la moitié du prix d’un aller-retour (comme toujours)
  • C’est factuellement à faible risque en faisant une quarantaine de 14 jours chez soi (personne ne sera mis en danger)

On a décidé d’y aller, pour toutes les raisons listées dans l’article initial:

  • On veut que ce cauchemar se termine
  • On veut protéger les autres
  • On veut voyager
  • On veut simplifier nos voyages internationaux de 2021
  • On veut passer un peu de temps là où la situation va mieux

Et aussi je ne répéterai pas:

Alors voici comment ça a été.

 

Réserver le voyage

Jeudi, on a tout d’abord réservé un rendez-vous pour la vaccination pour être sûr de ne pas aller là pour rien.

C’était très facile avec leur outil de planification en ligne simple (un VPN est requis pour simuler un accès à partir des États-Unis). Il y avait de nombreuses options dans les Walmarts, les pharmacies, les cliniques et les autres endroits. Tu peux les voir sur une carte avec des filtres pratiques.

Vue des sites de vaccination (crédit image: VaccineFinder)

 

L’outil nous permet également de sélectionner le vaccin Johnson & Johnson (Janssen). C’est celui qui ne nécessite qu’une seule dose au lieu de deux — beaucoup plus pratique pour les Canadiens qui s’y rendent pour moins d’un mois.

Une fois que ça c’était confirmé, on a réservé un vol pour le lendemain: Montréal (YUL) à Dallas (DFW) pour seulement 11 000 points Avios et 68$ de taxes. C’est une excellente valeur considérant le prix dernière minute très élevé en argent.

Réservation Avios.

 

On a aussi réservé un premier séjour dans un hôtel Marriott de catégorie 1: seulement 25 000 points pour 5 nuits (5 000 points la nuit) au Fairfield Inn Dallas Park Central. Ce n’est pas aussi cool que les 5 nuits dans de magnifiques hôtels à Bali pour le même prix, mais on a beaucoup de points Marriott.

Réservation Marriott.

 

L’hôtel était étrangement plein le weekend de notre arrivée, mais on s’est rendu compte que c’est parce que le plus gros tournoi de volleyball au monde a lieu ce weekend à Dallas. Disons que c’est une toute autre planète là-bas en ce moment: 500 équipes participent à la compétition.

Bref, on a réservé un autre hôtel qui coûtait plus de points mais qui avait une super vue au centre-ville.

Vue de la terrasse sur le toit du Courtyard Dallas Downtown Reunion District.

 

Soit dit en passant, ces deux devises de récompenses (points Marriott et Avios) sont listées dans notre fichier-ressource gratuit sur les programmes de récompenses essentiels pour les voyageurs canadiens; tu devrais vraiment le télécharger.

(C’est facile d’obtenir des dizaines de milliers de ces points avec les primes de bienvenue: les points Avios peuvent être obtenus en transférant des points à partir de la carte Mastercard HSBC World Elite, de la Carte Platine d’American Express ou de la Carte Or avec primes American Express par exemple — et les points Marriott sont plus faciles que jamais à obtenir avec l’offre actuelle la plus élevée jamais vue sur la Carte Marriott Bonvoy American Express et la toujours excellente Carte Cobalt American Express.)

 

Se rendre au Texas

En bref… à Montréal, les choses étaient encore pire que cet été et cet automne. Avec la quarantaine à l’hôtel (pour les voyageurs qui arrivent en avion), l’aéroport était simplement complètement vide, avec un nombre ridiculement bas de vols affichés sur les écrans.

Écrans d’informations de vols à YUL.

 

C’était en fait assez triste à voir.

Aéroport de YUL vide.

 

On a déjà partagé des articles à propos de notre expérience dans les aéroports et dans les avions, alors je les mettrai à jour avec plus d’impressions sous peu maintenant qu’on en a fait vraiment beaucoup.

Depuis juillet, j’ai pris 25 vols et visités 20 aéroports dans 11 pays pour t’informer sur comment c’est de voyager pendant la pandémie. Mais je n’avais pas encore été aux États-Unis.

Ouf… c’est vraiment une autre planète complètement.

Après un vol très agréable sur un Airbus A319 d’American Airlines presque vide, on est arrivé à Dallas dans un aéroport très plein. Pas surprenant, considérant que les chiffres de passagers aériens aux États-Unis sont revenus à 60% des chiffres pré-pandémie (au Canada c’est moins de 10%).

Notre vol AA vers DFW.

 

Les écrans d’informations de vols là-bas étaient assez différents…

Écrans à DFW.

 

Contrairement au Canada, les lounges d’aéroport sont rouverts depuis longtemps aux États-Unis (comme ils l’étaient en Europe l’été passé aussi d’ailleurs).

Alors avant de se rendre au centre-ville en train, on a été profiter gratuitement d’un souper et de quelques breuvages au lounge The Club DFW.

Le lounge The Club DFW.

 

Se faire vacciner

Samedi matin, on s’est rendu à une épicerie Tom Thumb dans les banlieues de Dallas.

Notre épicerie de vaccination.

 

On s’attendait à un «setup» spécial, une section de vaccination avec une genre de file d’attente ou au moins quelques autres personnes…

C’était juste une pharmacie d’épicerie normale et il n’y avait personne et pas d’indications spéciales du tout.

Pharmacie.

 

Tout ce qu’on a vu ce sont des pamphlets sur le comptoir.

Pamphlets de vaccination.

 

On est arrivé à peu près une heure avant notre heure de rendez-vous parce qu’on voulait éviter toute attente, mais ce n’était vraiment pas comme on s’imaginait sur place.

Le pharmacien nous a souhaité la bienvenue et nous a dit qu’on était les premiers rendez-vous de la journée (à 11h30) et qu’ils en avaient que 20 par jour, alors il pouvait nous vacciner tout de suite (bon, en fait il devait préparer le tout en 15 minutes, ce qu’il aurait normalement fait avant notre rendez-vous).

On lui a donné notre formulaire médical rempli, avec notre adresse canadienne (pour le rendez-vous en ligne, on a mis l’adresse de l’hôtel aux États-Unis par contre). Il a vérifié et confirmé ce qu’on avait déjà vérifié, c’est-à-dire que le vaccin gratuit est offert même aux non-résidents.

Formulaire médical.

 

On l’a suivi dans une petite salle où ils nous a vacciné tous les deux et c’était fini très vite.

On a eu notre «CDC Vaccination Record Card» (c’est ce qui comptait le plus, pour que les voyages internationaux futurs soient plus simples).

Il nous a aussi donné un coupon de 10% de rabais sur notre épicerie pour nous remercier d’avoir choisi leur magasin pour notre vaccination!

La preuve de vaccination du CDC.

 

Il nous a expliqué les effets secondaires normaux possibles et nous a fait rester dans la salle d’attente pour 15 minutes pour être sûr que tout allait bien. C’était le cas pour nous deux, alors on est parti aussitôt.

Le processus au complet était fait en à peine plus de 30 minutes, et c’est vraiment parce qu’on est arrivé trop d’avance (avant qu’il ait le temps de préparer ce qu’il aurait préparé avant notre rendez-vous).

 

Après la vaccination

La journée de samedi a passé sans effets secondaires.

L’autre cofondateur de Flytrippers Kevin était le plus à risque puisqu’apparemment avoir été déjà infecté par la COVID-19 peut les rendre plus probables. Il a eu des douleurs musculaires et des symptômes de grippe durant la nuit et a mal dormi, mais rien de dramatique.

J’ai aussi un petit mal de tête ce matin, ce qui pourrait être relié ou pas (apparemment 55% des gens en ont après le vaccin Johnson & Johnson) mais c’est vraiment très très mineur pour moi.

 

Revenir au Canada

On va rester au Texas un peu pour un «work retreat» au chaud et pour visiter un peu (notre roadtrip en Oklahoma va me permettre d’être à seulement 3 États d’avoir visité les 50).

On va partager plus de détails sur le processus d’entrée au Canada dans de futurs articles, car ça a beaucoup changé depuis que les nombreuses nouvelles règles ont été ajoutées.

En attendant, on va continuer d’être prudent car ca prend 2 semaines pour être considéré complètement vacciné et une chose est sûre: le Texas est 100% rouvert.

C’est la première fois depuis la pandémie qu’on va quelque part où la distanciation physique n’est pas toujours maintenue, parce qu’ici, pas mal toutes leurs populations vulnérables sont vaccinées.

Visite au Dallas Farmers Market.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour voyager plus, peu importe quand tu seras prêt?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Voilà un survol de nos premières impressions sur les premiers jours de notre premier voyage de tourisme médical à vie! On aura plus de détails bientôt, incluant sur le processus de retour au Canada sans quarantaine à l’hôtel!

Qu’aimerais-tu savoir sur la vaccination aux États-Unis? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses-voyage

 

Photo de couverture: les cofondateurs de Flytrippers en train d’être vaccinés (crédit photo: Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 18 commentaires

  1. Sophie

    Comment avez-vous procédé pour faire reconnaître votre vaccin et le faire inscrire au registre de vaccination du Québec?

    1. Andrew D'Amours

      Salut, on ne l’a pas fait encore, de toute façon être vacciné ne sert à rien dans les règles du Canada:P Mais j’imagine qu’ils vont mettre en place un processus étant donné que tellement de snowbirds ont eu les vaccins aux É-U depuis des mois 🙂

  2. Gilles

    Bonjour Andrew,

    Comme techniquement les voyages de tourisme sont interdit pour l’instant, qu’avez vous donner comme raison au douanier Americain à Dorval?

  3. Gilles

    merci pour le partage, Je recois ma premiere dose de PFizer au jourd’hui et je pensais aussi alle rpour une 2ieme dose au TX. Qu’avez vous donner comme raison pour but du voyage au douanier Américain à Dorval, vue que le tourisme n’est en principe pas accepter.

    1. Andrew D'Amours

      Les voyages de tourisme ne sont pas interdits, et ne l’ont jamais été 🙂 Pas en avion du moins. Pas eu la moindre question du douanier en avril, tout est comme à la normale!

      1. Rouviere Céline

        Merci pour cet article. Y a t il une liste des états qui acceptent de vacciner les non résidents ? Sur les forums, je ne trouve que Texas et New York. Merci 🤗

  4. Francine

    Bonjour,
    Je suis très intéressée à recevoir ma 2e dose de Moderna aux États -Unis. J aimerais connaître le lien ou la liste d états qui vaccinent les non-residents et gratuitement en plus.
    J imagine qu il me faudra un certificat de première dose en anglais. C est un détail . Merci de me faciliter la vie. Je me cherchais un plan pour recevoir cette 2e dose au plus vite!
    Merci encore
    Francine

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, je finalise l’article détaillé sur la vaccination aux États-Unis très bientôt. Tous les États vaccinent gratuitement, c’est vraiment la notion de résidence requise qui varie selon les États — mais de plus en plus se joignent à la liste tant ils ont de vaccins. Je ne suis même pas certain que ce serait requis d’avoir le certificat, suffit de choisir le bon type de vaccin en ligne. C’est plus ici après au Québec que ça peut peut-être être plus compliqué de lier le certificat du Québec et ensuite le certificat de vaccination américain du CDC, considérant comment nos gouvernements sont habituellements pas très bon avec la gestion des cas particuliers…

  5. Hello ! Super article très intéressant ! On envisage aussi peut être de se faire vacciner aux US, vu comme la France s’en sort et qu’on est sur le continent américain..
    Hate d’avoir la suite de l’article et profitez bien de votre road trip !

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, super merci! Je finalise l’article détaillé sur la vaccination aux États-Unis très bientôt. De plus en plus se joignent à la liste de ceux qui ne nécessitent pas de résidence tant ils ont de vaccins.

  6. Laurent Demers

    Pourquoi prendre le risque d’un “vaccin” expérimental développé à la hâte pour une maladie ayant un taux de guérison global de 99,97% (99,995% pour les moins de 50 ans) ?

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, même si effectivement notre risque personnel avec la COVID-19 en n’étant pas obèse, en étant jeune et en ayant aucune autre maladie ou facteur de risque est extrêmement faible (c’est pour ça qu’on était très à l’aise dans notre propre situation de voyager l’été et l’automne derniers) on croit aux vaccins personnellement (il a été développé plus vite parce que littéralement toutes les ressources ont été mises sur ce projet, comme rien auparavant). Et c’est indéniable que ça va simplifier les voyages, car plusieurs pays vont l’exiger. Mais ça reste que pour ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, il va certainement y avoir des pays qui ne l’exigeront pas 🙂

  7. Claire

    Super intéressant! J’ai hâte de lire votre expérience de retour au Canada…..

  8. Marion

    Hello,
    Merci pour cet article et ce retour d’expérience.
    Est-ce que vous avez la liste des Etats aux USA qui acceptent de vacciner les non-résidents ? Est-ce que la Georgia en fait partie ?
    Est-ce qu’il y a toujours les 3 jours d’hôtel pour les résidents canadiens vaccinés en revenant au Canada ?
    Merci 🙂
    Marion

  9. Alain

    Allo Andrew
    Bravo pour ton aventure de vaccination , vraiment cool !
    moi aussi j espère avoir le vaccin de Johnson et Johnson pour être
    Débarrassé de ça après juste 1 vaccin et c est finis après!
    Je vais attendre de l avoir au Québec.
    Quand tu as eu le ( record card) après ton vaccin c est comme un
    Passeport vaccinal pour voyager ça?
    moi j espère pouvoir voyager en novembre et décembre , enfin à suivre 🙂
    Merci pour ton super reportage 🙂
    Alain

Leave a Reply