You are currently viewing C’est quoi un «error fare»?

La spécialité de Flytrippers est de repérer des deals de billets d’avion à moitié prix à chaque jour. Et la quasi-totalité de ceux-ci sont juste des deals géniaux, c’est-à-dire simplement des bonnes ventes et des bons spéciaux offerts pour une variété de raisons. Mais il y a aussi un autre type de deal qui est très rare: les «error fares» (les erreurs de prix).

Le deal d’aujourd’hui vers plein de pays à 250$ aller-retour en plein été, le deal Montréal-Dubaï à 190$ aller-retour et les vols transatlantiques vers l’Europe dans les 100$ aller-retour repérés dans le passé étaient des «error fares».

Voici tout ce que tu dois savoir sur les «error fares».

 

Base des «error fares»

Au cas où tu ne connais pas nos deals de billets d’avion, même si les prix sont très bas (souvent 50% moins cher que le prix «normal»)… dans 99% des cas, ces prix ridiculement bas sont des rabais offerts volontairement par les transporteurs aériens, pour plein de raisons.

Mais dans le cas des «error fares», c’est exactement ce que le nom dit: une erreur. Ils sont parfois appelés des «mistake fares» aussi.

C’est très rare.

Dans ces cas, le transporteur aérien (ou un site de réservation) publie un prix qu’il ne voulait pas publier. C’est très différent. Une erreur humaine, un problème informatique… peut importe la cause, c’est une erreur.

Ce sont des prix trop bas qui ne devraient pas être là.

Et c’est complètement aléatoire et imprévisible.

Évidemment, comme ils sont très peu nombreux et qu’ils disparaissent très très rapidement, il ne faut pas les manquer, alors lis nos 4 astuces pour être sûr de ne pas manquer ces «error fares».

 

4 règles importantes pour les «error fares»

Ce sont des deals très particuliers, alors il y a des règles importantes à savoir et à respecter:

  • N’appelle surtout PAS le transporteur aérien ni le site de réservation (!!!)
  • Réserve rapidement (encore plus que d’habitude)
  • N’aie pas d’attentes (ça pourrait ne pas être honoré)
  • Ne réserve rien d’autres avant quelques semaines

 

1. N’appelle surtout PAS le transporteur aérien (!!!)

C’est la règle la plus évidente.

S’il-te-plaît, n’appelle surtout pas le transporteur aérien ou le transporteur aérien pendant que le deal est encore valide. Fais juste attendre quelques jours.

C’est une erreur de prix… si tu leur fais remarquer, non seulement ils ne te laisseront pas la réserver… ils vont la corriger immédiatement et tu vas avoir ruiné le deal pour tout le monde.

Ne.

Fais.

Pas.

Ça.

Réserve en ligne, et n’essaye surtout pas de contacter le transporteur aérien du tout avant que le deal expire.

Je ne comprends d’ailleurs vraiment pas pourquoi les gens appellent… réserve-le, c’est tout.

 

2. Réserve rapidement (encore plus que d’habitude)

Si tu suis notre page de deals de vols pas chers régulièrement, tu sais que tous les vols à rabais qu’on repère sont à durée très limitée. Tous les deals, pas juste les «error fares».

Plus le deal est bon, plus il expire vite. Donc avec les «error fares», tu dois réserver encore plus vite.

Habituellement, les «error fares» disparaissent en une heure ou deux, souvent moins. Les transporteurs aériens sont assez rapides pour se rendre compte de ces erreurs de prix qui leur coûtent cher — et assez rapides pour les corriger.

Donc n’attends pas avant de réserver en ligne, sinon tu vas passer à côté de l’occasion. Sois prêt à réserver avec ces 2 astuces faciles.

 

3. N’aie pas d’attentes (ça pourrait ne pas être honoré)

Vois ça comme un voyage potentiel qui serait vraiment abordable… ou dans le pire des cas, tu vas ravoir ton argent. Si ça fonctionne, super… ce n’est pas cher! Et si ça ne fonctionne pas (c’est rare)… et bien rien de perdu et il faudra simplement trouver autre chose. C’est tout!

Pour être clair, si le transporteur aérien n’honore pas le billet, il va te rembourser sur ton mode de paiement original. Alors c’est sans risque.

Même si dans la grande majorité des cas, le transporteur aérien va honorer les billets vendus à des prix erronés, il y a toujours un risque qu’il annule simplement le billet pour éviter les pertes.

(Air Canada a fait ça avec un de leur gros «error fares» récemment. Légalement, ce n’est pas tout à fait clair si le transporteur aérien peut résilier unilatéralement un contrat qui a été conclu quand ils ont vendu le billet, mais ça c’est un autre sujet.)

Sérieusement, quand tu réserves un «error fare» rapidement, ton paiement va fort probablement fonctionner normalement et tu vas avoir ta confirmation de billet. Et tout va bien aller.

Mais c’est juste que ce n’est pas 100% certain, contrairement à quand tu achètes un deal normal ou un billet d’avion normal, alors fais juste tempérer tes attentes et n’assume pas que c’est chose faite avant un petit moment…

S’il y a des changements de vols occasionnés par le transporteur aérien, ce qui est plus fréquent avec la pandémie évidemment, certains sites de réservation essaient de charger des frais pour «processer» le remboursement si tu choisis de te faire rembourser. Si tu paies avec une bonne carte de crédit, fais juste faire une rétrofacturation vu que le service promis n’est pas rendu et tu vas pouvoir éviter ces frais.

 

4. Ne réserve rien d’autres avant quelques semaines

On recommande de ne pas faire de plans pour environ 2 semaines pour être prudent.

Retarde ta réservation d’hôtel, d’auto de location, d’activités ou de quoi que ce soit un peu pour être sûr que le transporteur aérien n’annule pas ton billet et que tu te retrouves pris avec des frais d’annulation pour autre chose.

Comme ça ne donne strictement rien de réserver autre chose autant d’avance, ne prends pas de risques et attends.

À moins bien sûr de réserver des hôtels qui sont entièrement remboursables, comme plusieurs le sont.

Et pendant la pandémie, je dirais même de ne pas réserver rien d’autre avant vraiment plus près de la date si tu peux, comme ça tu as de la flexibilité s’il y a quoi que ce soit.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour voyager pour moins cher?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Ce type de deal est très rare… mais ça peut te permettre d’obtenir un prix encore plus ridicule que nos deals habituels. Maintenant que tu sais c’est quoi, suis Flytrippers pour être certain de ne pas manquer le prochain «error fare» et de pouvoir économiser énormément!

Que veux-tu savoir sur les «error fares»? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: avion (crédit photo: Johan Van Wambeke)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 3 commentaires

  1. François

    J’ai effectuer hier une réservation sur une aubaine qui me semblait être une erreur du site web de la compagnie, soit la semaine de temps des Fêtes dans un hôtel de la luxueuse série Grand Iberostar pour 1819$ sur la Riviera Maya. J’ai donc réservé et à la fin du processus, j’ai imprimé la page de confirmation qui indique que le forfait est bien de 1410$ + 409$ de taxes et frais + 59$ d’options + 1.88$ du fond d’indemnisation; pour un total de 1879.88$. La page de confirmation indique aussi que le montant est bien payé.

    Mais voilà, quelques minutes plus tard, je reçois par courriel la même page de confirmation et une facture où on indique que le prix du voyage est de 5439$ (prix normal sans l’erreur, j’imagine), que je n’ai donné qu’un dépôt de 1879.88$ et qu’il me reste un solde à payer de 3559.12$

    Je ne sais pas trop quoi faire. Est-ce que j’annule? (Je peux annuler sans frais). Est-ce que je les appelle pour me plaindre et essayer de leur faire accepter le prix affiché et obtenu sur leur site internet? Est-ce que je me bats? (Mise en demeure, Petites Créances etc)

    1. Andrew D'Amours

      Wow, méchante différence! Et c’est bel et bien marqué nulle part lorsque tu as réservé sur ta page de confirmation que c’est un dépôt seulement? Dans ce cas, moi je me battrais mais c’est sûr qu’à la base j’adore la confrontation haha! Mais la loi est plutôt nébuleuse sur ce que la compagnie doit faire, donc tu aurais une chance!

  2. Suzanne

    J’aimerais recevoir vos notifications

Leave a Reply