France et Italie en mode “Slow Travel”

Brigitte est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Vous pouvez lire sa bio au bas de cette page.

L’échange de maisons/d’appartements permet la découverte de destinations et de coins de pays peu connus ou dont on ignorait même l’existence.  On met de côté pour un moment les grandes capitales et les must touristiques. Paris, Londres, Rome et Berlin nous donneront rendez-vous une autre fois.  Venise, Phuket et Bali, envahies de touristes, nous remercient sincèrement de passer GO.

Je vous ai déjà parlé de l’échange de maisons, une autre astuce pour voyager à moindre coût, une alternative au truc de trouver un bon prix sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers.

Ce type d’échanges a ceci de particulier: il permet de voyager à prix moindre et de vivre  localement comme les gens de la place puisque nous habitons l’une de leurs maisons. On se fond dans le décor en quelque sorte et s’extirpons de notre carcan de touriste.

Voici le récit de mon expérience de «Slow Travel» en France et en Italie.

Connaissez-vous ces destinations ?

Lussan en Occitanie, France: avant que la brume du matin ne se lève, entendre les clochettes des chèvres qui broutent plus bas dans la vallée: ça n’a pas de prix.

Lussan, France

 

Orbetello, en Italie: savourer un gélato pistache/chocolat noir avec un petit chapeau de crème fouettée comme le font les élèves toscans qui sortent de l’école : ça a un prix (et plusieurs calories) mais ça goûte le ciel.

Gelato en Italie.

Bienvenue à Lussan, France.

J’ai trouvé un échange de maisons avec des belges dont la résidence secondaire se trouvait à Lussan, une petite ville fortifiée sise sur un plateau près des Cévennes. Lussan est dans le Languedoc, en Occitanie et considéré un des plus beaux villages de France. Là où les couleurs se résument à la déclinaison de dorés qui frappent les pierres et le bleu du ciel. Un bleu grec, celui des peintres. Lussan, au milieu des vignobles qui nous donnent les excellents Bordeaux.

À peine 80 habitants y demeurent à l’année mais soixante élèves du primaire y sont transportés chaque matin en provenance des hameaux voisins.  Leur école est installée dans ce paisible village. On entend leurs cris joyeux à l’heure du dîner. Ils supplantent ceux des marrons qui tombent au sol le reste de la journée au rythme de notre slow travel.

La petite école de Lussan

Que faire à Lussan?

D’abord respirer. Entendre avant que la brume du matin ne soit levée, les clochettes des chèvres qui broutent plus bas dans la vallée. Apprécier ce village tout de pierres, cette architecture que nous ne connaissons pas ou peu chez nous au Québec.

Aller au petit salon de thé manger la crêpe au citron de l’hôtesse. Discuter avec Andréa la postière qui est aussi responsable du bureau touristique. Ouvert en matinée seulement. Visiter le château devenu mairie et son exposition de peintures. Et entendre à nouveau les marrons qui tombent et les clochers qui marquent les heures.

 

Notre belle maison, rue de la Soie.

 

Et autour…

Puis explorer les environs:

Les marchés publics; celui d’Uzès est particulièrement grouillant.

Miche savoyarde.

 

Olives au marché.

 

Et il y a les villages typiques comme Cornillon, La Roque sur Cèze, Saint-Quentin les Poteries dit “le village des métiers d’art” et Goudargues appelée aussi la “petite Venise” à cause du canal qui la traverse.

Goudargues

 

Faire un arrêt à la Chartreuse de la Valbonne et s’étonner encore et encore de ce camaïeu de dorés et de vignobles qui nous entourent. S’aventurer jusqu’en Ardèche pour y voir ses magnifiques gorges canotables.

Les gorges de l’Ardèche

 

Et ne pas oublier, surtout ne pas oublier de se rendre au pont-aqueduc romain du Gard. Un chef-d’oeuvre.

Puis il y a les randonnées, celle par exemple des Cascades du Sautadet et de ses marmites de géants. Celle aussi des Concluses dont le sentier descend au fond des gorges et qui nous permet chemin faisant de voir des cavernes creusées dans les parois qui ont servies jadis d’habitation aux humains. Il y a très très longtemps.

Puis un petit vol ultra low-cost vers l’Italie

Nous laissons notre voiture à Marseille après huit jours de ces découvertes en territoire français puis utilisons la compagnie aérienne ultra low-cost Vueling vers Rome.

Deuxième échange de maisons: Orbetello, Toscane. En bord de la mer Tyrrhénienne. Là aussi, une résidence secondaire d’une famille italienne venue chez mois l’été précédent. Deux heures en train à partir de Rome. À peine eu le temps de faire un tour de ville de la capitale italienne et de se rendre à pied parmi la horde de touristes à la fontaine de Trevi et au Panthéon. Mais bon, on ne pouvait tout de même pas passer à côté de Rome.

Vivre en Italie comme les Italiens

Orbetello est comme Lussan, une ville fortifiée. De plus, elle est piétonnière. Très animée le matin et en soirée, elle dort en après-midi. Même les épiceries ferment.

Nous demeurons littéralement à deux minutes de la place centrale, en face d’une gelateria. On voit et on entend tout de cette vie qui caractérise si bien les petits villages italiens. Les gens qui se rassemblent avant et après leur journée de travail ou d’école. Cette vie de quartier dont on s’ennuie parfois au Québec. Café en main, carré de pizza, gelato.

Tous les jours, la routine se répète. Les enfants courent, jouent et crient dans la place centrale pendant que les adultes discutent. Le dimanche soir, plusieurs reviennent à la maison avec leur pizza bien enveloppée dans son papier brun. Nous, on fait pareil. On suit les locaux.

        

De plus, on a aussi testé plusieurs restos de la place. Honnêtement qui peut se lasser des pâtes, des pizzas et des cannolli ?

Explorer

Et puis, on sort d’Orbetello et on se rend en autobus jusqu’au village voisin: Porto Santo Stefano où il y aune marina, des palmiers puis la mer pour la baignade.

Giglio

 

On se rend aussi en ferry à l’île de Giglio. Vous vous rappelez le naufrage du paquebot Costa Concordia en 2012 ? Oui, oui, avec le capitaine qui s’était sauvé de son bateau de croisière alors que des gens se noyaient? Bon. Le capitaine est toujours en prison, le navire a depuis longtemps été remorqué… et l’île est demeurée paradisiaque.

Pour trois euros, prenez l’autobus qui vous amène d’abord au sommet de l’île, ce qui vous donne une vue qui n’a pas de prix avant de redescendre de l’autre côté de l’île vous déposer là où on se croit rendus dans les Caraïbes. L’eau turquoise, les plongeurs, les petits restos sympathiques, comme on les aime. Et peu de monde en octobre.

Astuce

Si vous avez pris comme moi une carte de crédit avec de belles promotions, vous n’aurez aucun frais de conversion reliés à vos achats en Euros (grâce à la carte Scotia Passport).

Votre voiture de location sera gratuite grâce à vos points Scotia-bonis (on a hérité d’une Mercedes car les compactes étaient toutes louées). Au départ comme à l’arrivée, vous pourrez profiter des salons d’aéroport VIP. Oui, oui, ceux avec les petites bouchées et le vin encore une fois, sans frais. 

Notre Mercedez-surprise

 

Et votre nuitée à l’hôtel Best Western près de l’aéroport? GRATUITE (grâce à la carte MBNA Best Western).

Best Western aéroport de Rome.

 

Sommaire

Il y a plusieurs endroits à visiter lorsque nous avons la piqûre du voyage. Et il y a plusieurs façons de faire. J’ai opté depuis 2011 de passer par l’échange de maisons et le gardiennage d’animaux. Ça m’amène à des destinations que je n’aurais pas choisies car je ne les connaissais pas. Mais quand on y est invité, ça ne se refuse pas. J’adore le slow travel. Et vous?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Pourquoi vous ne devriez jamais payer pour choisir un siège

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

b_bruneau

A l'aube de la retraite du réseau de la santé, Brigitte renoue avec ses racines de "slow traveller", acquises dans sa vingtaine. Véritable flytripper dans l'âme, elle est toujours à la recherche d'escapades et d’aventures à prix accessible. Elle apprécie particulièrement la rencontre avec les gens d'ici et d'ailleurs et est adepte du "beau, bon et pas trop cher "

This Post Has 11 Comments

  1. Quels sites utilisé vous pour le gardiennage d’animaux?

  2. Bonjour Brigitte,
    toujours très intéressant d’en apprendre d’avantage sur les moyens de voyager… pas chère.
    Mais par contre, ça fait mal, pour quelqu’un originaire d’aquitaine, d’entendre que les vins de Bordeaux se trouvent dans le Languedoc…
    “… Lussan est dans le Languedoc, en Occitanie et considéré un des plus beaux villages de France. …/… Lussan, au milieu des vignobles qui nous donnent les excellents Bordeaux….”

    je ne dirai pas lesquels je préfère, mais ce sont deux types de vins tellement diffèrent, qu’on ne peut pas les mélanger.
    À part ça, continuez à voyager pour nous.
    Merci.

    1. Bonjour Christine,
      Mais vous avez tout à fait raison ! Laissons à l’Aquitaine ce qui lui appartient. La France a par ailleurs d’excellents vins à offrir dans plusieurs de ses régions . Nous avons effectivement pu boire davantage ceux du Languedoc et en ce temps des vendanges nous avons grandement apprécié avoir accès à certains vignobles.

  3. Bonjour,
    Je suis un adepte de l’échange de maison. Ma préférence va pour le site Guest-to-Guest de loin le meilleur: plus flexible avec son système de points, très populaire en Europe les gens sont habitués aux échanges non-simultanés, tu reçois des points en retour ce qui te permet d’aller ailleurs que chez tes invités (pas tout le monde qui veut passer deux semaines en campagne).
    Je suis aussi abonné à Troc Maison (Home Exchange) mais je vais l’abandonné: plus difficiles à trouver un échange, on dirait que les gens sont réticents ou moins habitués à l’échange non-simultané.
    À chaque année, depuis trois ans, je passe un mois en Europe (dans les capitales) et mon logement est gratuit. En plus c’est moins impersonnel que de rester à l’hôtel. Nous faisons de belle rencontre.

    1. Bonjour Raynald,
      J’ai aussi beaucoup apprécié GuesttoGuest à mes débuts. Cette plateforme m’a permise de lier des amitiés qui s’inscrivent encore dans le temps. L’une d’entre elle, de Suisse, vient à notre rencontre depuis à chaque fois que nous nous envolons pour l’Europe. Mais depuis quelques années, j’ai davantage trouvé ou reçu d’offres qui me convenaient avec l’autre site. Différentes modalités mais mêmes plaisirs.

  4. Bonjour
    Quel site recommande-tu pour l’échange de maisons?
    Merci

    1. Bonjour Lucie,
      Effectivement tel que mentionné par Andrew, tu peux te référer au blog mis en lien. Certains préfères GuesttoGuest, notamment à cause de la flexibilité de ses points qui te permet d’aller là où tu veux., pas nécessairement chez les gens qui sont venus chez toi. Plusieurs familles françaises y sont abonnées et très actives. Mes plus beaux échanges ont été cependant avec Homelink. En simultané ou non mais avec les gens qui sont venus chez moi. A chacun de voir. Dans tous les cas, je te souhaite d’expérimenter cette façon de voyager. De belles rencontres et découvertes en perspective !
      .

  5. Merci…..d’ici un ou deux je veux prendre un mois pour parcourir la France et l’Italie.La France où mes ancêtrs du côté de mon père ainsique ma mère sont. L’Italie est un pays que j’ai viduté en 1975 et que je n’ai jamais oublié à cause de la beauré des paysages et de l’architecture. 🙂

    1. Bonjour Lilianne,
      Alors vous n’aurez pas à faire le choix entre la France et l’Italie, vous visiterez les deux ! C’est effectivement des pays qui ont beaucoup à offrir. Je vous souhaite un beau voyage..

Laisser un commentaire

×
×

Cart

20 Shares
Share20
Pin
Email
Tweet
Share