Icelandair fait l’acquisition de la compagnie ultra low-cost WOW air

Une grande nouvelle dans le monde de l’aviation, alors que la compagnie aérienne islandaise Icelandair met la main sur sa rivale ultra low-cost WOW air. Voici ce que tu dois savoir.

Si tu suis notre page de deals de vols pas chers, tu sais qu’on adore les compagnies ultra low-cost (ULCC), qui permettent d’aller en Europe à un prix ridiculement bas. On a souvent des deals sur WOW air à 300$ aller-retour, et presque à tous les jours il y en a dans les 400$ aller-retour.

On a même déjà acheté nous-mêmes le deal du siècle à 247$ aller-retour pour aller en Europe. C’est moins cher que voyager à l’intérieur du Canada. Sans blagues, je viens d’acheter aujourd’hui un billet pour Terre-Neuve à 765$ (heureusement ce n’est pas moi qui paye puisque je suis invité à un évènement). Mais plusieurs paient ce prix-là pour aller à Toronto et je n’ai rien contre Toronto, mais entre là et Paris au même prix… je choisis Paris 11 fois sur 10.

Bref, WOW air est super pour les voyageurs du Québec qui veulent aller en Europe pas cher. Et pas juste ceux qui prennent les compagnies ultra low-cost: tous les voyageurs en bénéficient, car les ULCC exercent une pression à la baisse sur les prix transatlantiques en général (sur toutes les compagnies aériennes).

Alors parlons de la nouvelle, mais spécifions une chose dès le début: si tu as des vols prévus avec WOW air, la nouvelle ne change absolument rien pour toi.

Mais à plus long terme ça pourrait être soit très bien, soit très mauvais pour ceux qui aiment les vols pas chers… je t’en donne quelques détails en fonction de ma connaissance du marché de l’aviation mais aussi de mes nombreuses expériences à travailler pour des entreprises dans des situations de fusions et acquisitions.

L’annonce de ce matin

Avant d’évaluer les impacts, premièrement voici les faits: Icelandair va racheter sa compatriote WOW air, mais les deux marques vont rester séparées selon la direction.

Icelandair avait commencé à vendre des billets de type Basic Economy pour rivaliser avec WOW air, et devait compétitionner de plus en plus sur le prix depuis que la startup avait attaqué son quasi-monopole en Islande. Ceci va leur permettre de possiblement revenir à un modèle plus haut de gamme et être plus à l’aise de laisser les voyageurs plus sensibles aux prix à WOW air maintenant que la compagnie va leur appartenir.

Ça rappelle d’ailleurs un peu le modèle de WestJet ici. Ils ont longtemps été une compagnie low-cost (ce n’est pas la même chose que Ultra Low-Cost, mais ce n’est pas une compagnie aérienne traditionnelle comme Air Canada par exemple). Mais WestJet a lancé au Canada sa division ultra low-cost Swoop, pour pouvoir déplacer la marque WestJet “upmarket” comme on dit en anglais, et rivaliser Air Canada avec des avions long-courrier et un modèle de compagnie aérienne traditionnelle… et laisser les voyageurs qui ne se soucient que du prix à Swoop (on espère d’ailleurs que ceux-ci viennent au Québec).

Bref, plusieurs compagnies aériennes ont ce modèle avec des marques différentes pour les différents segments de marché, et a priori c’est ce que Icelandair semble vouloir faire. Une des rivales de WOW air sur le marché transatlantique est d’ailleurs LEVEL, qui a un modèle ultra low-cost malgré qu’elle appartienne à British Airways, une compagnie aérienne traditionnelle.

Ça peut soit être très bon ou très mauvais

Avant de lancer Flytrippers, je travaillais comme consultant senior pour une firme de consultation en stratégie d’affaires et le volet transactionnel était évidemment fréquemment en jeu dans nos mandats. Bref, à travers à peu près toutes les industries, la dynamique est similaire.

Bien que oui, les compagnies en viennent aux fusions et acquisitions pour leur propre bénéfice, ça ne veut pas nécessairement dire que c’est toujours néfaste pour les consommateurs à coup sûr.

À première vue, plus de compétition, plus de concurrence et plus de choix c’est toujours bénéfique pour les consommateurs. Donc, un joueur de moins sur le marché transatlantique, ça pourrait se traduire en tarifs plus élevés. Même si les deux joueurs demeurent, ils appartiendront au même groupe.

Encore pire, Icelandair pourrait éventuellement décider d’absorber entièrement WOW air dans sa propre flotte et éliminer le modèle ultra low-cost, ce qui serait de loin le pire scénario. Mais rien de ça ne transparait dans les déclarations initiales, ça ne semble pas du tout dans les plans pour l’instant. On a tenté de rejoindre WOW air via leurs représentants au Canada, on te revient avec une mise à jour de cet article lorsqu’on aura une réponse d’ailleurs.

Bref, c’est clair que ça pourrait faire augmenter les tarifs transatlantiques… de beaucoup ou de peu. C’est une des options.

Ça, c’était le côté pessimiste. Voyons comment ça pourrait en fait être bien, dépendant de ce qui arrive dans les prochains mois.

Comme Icelandair tirait quand même bien son épingle du jeu indépendamment, peut-être qu’ils vont réellement laisser WOW air être gérée à part et la laisser être sous un modèle ultra low-cost car il y a clairement deux segments de clientèle distincts et complémentaires.

Dans ce cas-là, WOW air pourrait bénéficier d’économies substantielles du côté des coûts, en ayant l’infrastructure de Icelandair à sa disposition, en pouvant éliminer beaucoup de doublons et aussi en ayant un meilleur soutien financier pour sa croissance en faisant partie du groupe Icelandair, plutôt qu’en étant complètement seul comme c’était le cas depuis leur lancement.

Et les fusions et acquisitions générent effectivement souvent des économies significatives. De par le modèle de WOW air, celles-ci pourraient donc être utilisées pour réduire les prix encore plus. D’ailleurs, c’est le fondateur de WOW air qui avait dit envisager un jour que les billets d’avion comme tels soient complètement gratuits, pour pousser le modèle ultra low-cost à son extrême.

Bref, de mon côté, je suis plutôt pessimiste (ou disons réaliste) et je préfère me préparer au pire, mais je ne crois pas que ce soit dramatique. Peut-être une petite hausse des tarifs transatlantiques. Et je réitère ce que je dis toujours parce que si il y a une chose qui me tient à coeur, c’est d’être rationnel et surtout d’être cohérent: plus de choix, c’est toujours mieux pour les consommateurs, alors la nouvelle est décevante dans cette optique.

C’est pourquoi je suis complètement en désaccord avec l’idée que les frais de bagages soient une mauvaise chose. Même si c’est impopulaire, ça reste vrai: c’est mieux que les voyageurs aient le choix d’éviter ces frais en n’emmenant simplement pas de bagage, que de ne pas avoir de choix du tout et que tout le monde subisse la hausse sans l’option de pouvoir l’éviter.

On espère donc que WOW air reste réellement indépendante, et que les voyageurs aient encore le choix de payer moins si ils veulent payer moins.

Mais pour ceux qui ont acheté des billets sur WOW air, ça ne change strictement rien. Et ça ne change rien non plus par rapport aux réservations à venir dans le fond: si tu vois des prix intéressants, tant mieux ça veux dire que peut-être les prix ne changeront pas. Ça va être à suivre dans les prochaines semaines et mois.

On sera évidemment toujours là pour te repérer les dates qui sont à prix drastiquement réduit, mais si tu as des dates spécifiques, tu peux continuer à utiliser nos outils de recherche pour trouver le meilleur prix, incluant sur WOW air. Quand ce n’est pas un deal à 300$ ou 400$ aller-retour, vérifie par contre que ça vaut toujours la peine (si tu ne voyages pas léger ou si tu veux des trucs optionnels pas nécessaires).

En ne payant que le tarif de base sans se faire avoir par les extras, ça vaut presque toujours la peine comparativement aux compagnies pas ultra low-cost. En achetant des dates à 300$-400$ comme on en repère souvent, ça vaut presque toujours la peine comparativement aux compagnies pas ultra low-cost. Mais quand c’est plus cher que ça, compare évidemment le prix final avec le prix des autres compagnies si tu ne veux pas faire l’effort de voyager léger… pour être sûr que c’est le meilleur prix (comme tu devrais toujours faire pour toute réservation ou achat en fait: compare toujours le prix avec ce que tu veux inclure d’inclus…)

Sommaire

Icelandair achète la compagnie ultra low-cost WOW air et pour l’instant, ça n’aura aucun impact parce que les marques demeurent indépendantes. À plus long terme, espérons que ce soit toujours le cas. On va surveiller ça pour toi bien sûr.

Vous voulez voir des rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir les deals de vols pas chers de Flytrippers
Vous voulez d’autres articles d’inspiration de voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Classement des pays abordables où voyager

Aidez Flytrippers à faire connaître les deals sur les billets d’avion pour que plus de gens puissent se permettre des voyages en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour voir plein de contenu de voyage intéressant!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 2 Comments

  1. Level appartient à Iberia je crois et non à British airways….

    1. Iberia et LEVEL (et même Vueling le ULCC européen et Aer Lingus) appartiennent à British Airways, en fait à une compagnie de holding qui s’appelle International Airlines Group (on dit British Airways car c’est le plus grand des 5).

Laisser un commentaire

×

Cart