Les différentes classes de sièges: économie, économie premium et économie de base

Même pour ceux qui connaissent un peu les billets d’avion, certains termes et concepts peuvent être mêlants. Imagine alors pour ceux qui sont moins expérimentés avec ce monde! Aujourd’hui je veux donc te parler des différentes classes de service en avion.

Plusieurs ont clairement mal compris notre article de cette semaine sur la hausse des frais de bagages. Évidemment, comme on défend les consommateurs et les voyageurs depuis 2 ans… on aimerait mieux que les prix n’augmentent pas.

Mais le prix du carburant est en hausse et les prix allaient augmenter que vous (ou nous) le vouliez ou non. Ce qu’on dit, et on le croit fermement, c’est que tant qu’à monter, on aime mieux que les prix qui augmentent soient des frais ÉVITABLES (comme les frais de bagages) et non pas des frais NON-ÉVITABLES comme le prix de base.

C’est juste logique. Plus les consommateurs et les voyageurs ont du choix, mieux c’est. Surtout quand on a le choix d’éviter un frais. Ça n’empêche pas ceux qui veulent emmener des bagages d’en emmener. Mais au moins ceux qui veulent faire le choix d’éviter le frais peuvent l’éviter.

Parlant de voyager léger, il y a une nouvelle classe de sièges depuis l’an dernier… qui enlève les bagages gratuits sur plusieurs compagnies aériennes justement. Pour donner plus de choix aux voyageurs sur ce qu’ils veulent payer. Voici ce qui en est.

 

Les 3 classes de billets

Pendant très très longtemps, il n’y avait que trois classes principales de sièges dans les avions. La première classe (First Class), la classe affaires (Business Class) et finalement la classe économique (Economy Class ou coach).

Si tu veux trouver un billet d’avion à super bas prix comme c’est le cas sur notre page d’aubaines de vols pas chers, évidemment tu dois oublier les classes première et affaires. Le prix de ce type de billet d’avion est exorbitant.

Voici juste un exemple:

 

Ça a été pris au hasard, un vol Montréal-Calgary directement sur le site Air Canada, plusieurs mois d’avance, dates au hasard aussi. On a le choix entre 281$ en classe économique pour un aller-simple ou 1266$ pour un aller-simple en classe affaires. Presque 1000$ de plus. C’est 2000$ de plus pour un aller-retour.

C’est complètement déraisonnable les prix des sièges en classes affaires et c’est pour cela qu’on recommande de voyager en classe économique. Toujours. Avoir 5 billets ou un seul pour le même prix? Le choix est facile.

Parenthèse: les seules fois que ça peut être plus raisonnable de voyager en classe affaires (et encore, on ne l’a jamais fait nous-même et on ne planifie pas dépenser pour ça), c’est avec des Points et des Miles. C’est ce qu’on appelle du «travel hacking» et on a une section complète là-dessus

Mais même si beaucoup utilisent le «travel hacking» pour les voyages de luxe, nous on t’encourage surtout à utiliser ça pour voyager plus souvent, pas plus luxueusement.

Ça nous ramène à la classe économique.

 

La classe économique (en fait les trois maintenant)

Avant c’était simple. Il n’y avait que la classe économique tout court, mais ce n’est plus le cas. Il y en a maintenant trois types, ce qui rend évidemment les comparaisons entre toutes les compagnies aériennes plus complexes.

La classe économique demeure celle qui est la plus représentée à bord d’un avion évidemment, avec l’écrasante majorité des sièges. Cela dit, il y a aussi deux variations, soit la classe économie premium et la classe économie de base.

 

Économie premium

Celle-là existe depuis quelques années. Elle porte plusieurs noms, dépendant de la compagnie aérienne (Economy Plus, Economy Premium, Économie privilège, Comfort Plus, Big Front Seat, etc.) mais le concept est le même. C’est un niveau qui se situe entre la classe affaires et la classe économique. Ce sont des rangées spéciales dédiées à cette classe, avec quelques avantages de plus que les sièges normaux.

Encore, ce qui rend le tout mêlant c’est que chaque compagnie aérienne offre des avantages différents dans leur classe économie premium (comme en classe affaires et première en fait, là aussi ça varie beaucoup).

Au minimum, ça inclus toujours plus d’espace pour les jambes, c’est la prémisse de base. Parfois le siège est plus large aussi (ou dans le cas de WestJet, le siège du milieu est bloqué, donc plus d’espace pour les coudes).

Parfois, ça vient avec l’embarquement prioritaire, parfois avec des allocations de bagages supérieures à celles d’économie, de la nourriture, etc. Bref, ça te donne un peu plus de privilèges que la classe économie «normale». Mais quand même moins que la classe affaires.

L’enregistrement prioritaire AC à PEK pour la classe Économique privilège (crédit photo: Wikimedia Commons)

 

Mais encore là, personnellement on ne payerait pas pour ça parce que la différence de prix est quand même significative la plupart du temps. Endurer quelques heures en économie et avoir assez d’argent pour la moitié d’un vol de plus, ou être un peu mieux mais pas pouvoir faire d’autre voyage… chacun choisi ses priorités, nous on veut voyager plus!

 

Économie de base

Là où ça se gâte, c’est cette toute nouvelle catégorie. En fait, elle vient d’arriver au Canada, mais elle maintenant très répandue aux États-Unis et même sur certains vols transatlantiques.

Ça s’appelle Basic Economy, et celle-là, elle est inférieure à la classe économique normale. Mais en fait, ce sont exactement les mêmes sièges qu’en économie, il n’y a pas de rangée spéciale dédiée comme en première classe, classe affaire ou économie premium. C’est dans ce qui est inclus que ça se voit.

Oui, la différence est dans les avantages. Dans le fond, la classe économie de base est la réponse des transporteurs aériens réguliers à la montée et à la popularité des transporteurs ultra low-cost (ULCC).

Donc, pour pouvoir offrir des prix plus bas, tu peux maintenant choisir de réduire ce qui est inclus dans ton billet en sélectionnant l’économie de base sur Delta, American et United, les trois plus gros transporteurs traditionnels américains.

LIRE AUSSI: Comment fonctionnent les transporteurs aériens ultra low-cost (ULCC)

Encore une fois, ça varie par transporteur. Sur United par exemple, en prenant le tarif économie de base, tu n’as droit qu’à un petit sac (pas de bagage de cabine pleine grandeur), tout comme si tu étais sur un ULCC (Delta et American incluent le bagage de cabine dans le tarif économie de base). Les autres restrictions sont l’interdiction de choisir ton siège par exemple. Bref, c’est comme si tu achetais un billet sur une compagnie ultra low-cost, mais sur une compagnie régulière.

Cette nouveauté chez les trois gros transporteurs américains est assez controversée, plusieurs étant mécontents de cette offre, parce qu’apparemment les prix ne sont pas réellement plus bas, c’est juste que le billet au plus bas prix est rendu restrictif et qu’il faut maintenant payer pour obtenir ce qu’on avait avant.

Personnellement, plus on a de choix pour payer juste ce qu’on a besoin, mieux c’est. Pourquoi je devrais subventionner le bagage de quelqu’un d’autre au travers de mon billet si je n’en utilise pas? Qu’en penses-tu?

Cette option permet théoriquement de réduire les prix pour ceux qui peuvent voyager léger et qui veulent juste se rendre du point A au point B au meilleur prix. Surtout que pour l’avoir testé récemment, les avertissements sont bel et bien présents lorsqu’on réserve, pour être transparent et bien expliquer ce qui est inclus.

Avec l’arrivée de deux transporteurs ultra low-cost au Canada, nos deux transporteurs Air Canada et WestJet ont également lancé des classes Économie de base, qui incluent eux aussi le bagage de cabine au moins (avec d’autres restrictions variées que tu peux voir dans les articles spécifiques pour chaque, liens précédents dans ce paragraphe).

Pour l’instant, la classe économie de base n’est pas nécessairement offerte sur tous les vols… si tu es comme nous et tu veux simplement voyager plus souvent au prix le moins cher, pas besoin de vérifier ou de t’en faire. Mais sinon, il faut faire attention en achetant des vols pour voir ce qui est inclus (comme tu devrais toujours faire de toute façon pour bien comparer les compagnies aériennes en fonction de tes besoins).

 

Sommaire

En plus de la classe économique traditionnelle, les compagnies aériennes ont introduit l’économie de base, avec moins d’inclusions, pour faire concurrence aux compagnies ultra low-cost. Avec la classe économie premium, ça veut donc dire qu’il y a maintenant 3 types de classe économique.

 

Que penses-tu de cette nouvelle option?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Voici comment c’est dans les lounges VIP d’aéroport
 

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: la classe économie plus des 737 de WestJet

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Publié 16 oct, 21 fév, mis à jour 2 septembre

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 3 Comments

  1. Toutes les compagnies aériennes acceptent les CPAP à bord. De plus ce n’est pas considéré comme un bagage à main. Il est d’ailleurs recommandé de le prendre à bord de l’avion plutôt que dans la soute vu la valeur de cette machine.

  2. Bonjour, J’aimerais savoir si les appareils médicaux comptent comme un bagage (par exemple le CPAP pour l’apnée du sommeil; il se transporte dans un petit sac de voyage) ? Sont-ils acceptés d’emblée par tous les transporteurs ? Merci

    1. C’est une bonne question, je crois qu’il vaut mieux vérifier avec la compagnie aérienne pour être certain. Comme c’est médical, j’ai l’impression qu’il peut y avoir une exception, mais je n’ai pas d’expérience avec cela :S

Laisser un commentaire

×

Cart