Liste des frais d’aéroport de tous les aéroports au Canada (parfois appelés taxes d’aéroport)

De nombreuses études démontrent que les prix des billets d’avion au Canada sont parmi les plus élevés du monde développé, et même parmi les plus élevés du monde entier. Une des raisons, ce sont les frais d’aéroport, et nous avons pensé que tu serais peut-être curieux de savoir combien chaque aéroport perçoit sur chaque billet… et de comparer avec nos voisins.

Il existe une multitude d’autres raisons pour lesquelles le transport aérien est si coûteux au Canada, mais on ne peut nier que les frais aéroportuaires jouent un rôle majeur.

Voici ce que tu dois savoir sur la liste des frais, quelques exemples concrets et finalement les implications importantes pour ceux qui aiment accumuler des voyages gratuits.

C’est quoi des frais aéroportuaires?

Les frais ou taxes aéroportuaires sont officiellement appelés «frais d’améliorations aéroportuaires» (ou «FAA») et sont inclus dans le prix de chaque billet.

Donc, pour être clair, cette partie du prix ne va pas aux compagnies aériennes; elles doivent la transmettre aux aéroports (bien que CBC News a déjà rapporté que les compagnies aériennes conservent entre 4% et 7% en «processing fee» ou en frais de traitement).

Ce n’est pas la seule taxe que tu payes sur un billet d’avion, bien sûr, mais c’est parfois la principale. Comme tu le verras ci-dessous, tu payes également des frais pour la sécurité et la taxe de vente, ce qui signifie que, avant même que la compagnie aérienne n’empoche un sou, ton vol coûte déjà plus que ce qu’il pourrait coûter au total dans de nombreux autres pays.

Les frais aéroportuaires sont la raison pour laquelle nous les Canadiens ne pouvons pas obtenir des vols à 14$US comme les très fréquents deals que nous repérons aux États-Unis (des deals dont tu peux profiter si tu es prêt à conduire quelques heures pour un vol incroyablement pas cher) et en Europe (comme la vente à 5€ dont on t’a parlé la semaine dernière).

À titre de référence, les aéroports des États-Unis peuvent facturer un maximum de 4,50$US par billet, tandis que les 3ème et 4ème aéroports les plus achalandés du Canada (Montréal et Calgary) facturent 30$, ou 400% de plus qu’aux États-Unis si tu préfères (à titre d’information, aux États-Unis, ils s’appellent des «Passenger Facility Charges», j’en reparle ci-dessous).

Penses-y: 30$, juste pour le frais aéroportuaire. Dans le passé, j’ai acheté (et tu as probablement acheté aussi, si tu as voyagé en Europe et priorisé payer moins) une douzaine de vols qui m’ont coûté moins de 30$ au total grâce à des transporteurs ultra low-cost (ULCC). Mais ce n’est que le coût du frais aéroportuaire au Canada.

La liste des frais aéroportuaires au Canada

Le montant du frais aéroportuaire varie considérablement, mais la plupart des grands aéroports commerciaux du Canada se situent dans une fourchette de 20$ à 35$ par vol. Le frais est chargé selon l’aéroport d’origine, donc lors d’un aller-retour il est chargé dans chaque direction évidemment.

Voici la liste des FAA (avec tri par province et outil de recherche):

VilleProvince/TerritoireAéroportFAANote
AbbotsfordBCYXX$0Zéro, bravo!
BagotvilleQCYBG$25
Baie-ComeauQCYBC$10
BathurstNBZBF$40
BrandonMBYBR$10.70
CalgaryABYYC$30
CastlegarBCYCG$7
CharloNBYCL$40
CharlottetownPEYYG$20
ComoxBCYQQ$5
CranbrookBCYXC$4
Deer LakeNLYDF$20
EdmontonABYEG$30
Fort McMurrayABYMM$40
Fort St. JohnBCYXJ$18
FrederictonNBYFC$25
GanderNLYQX$35
GaspéQCYGP$15
Goose BayNLYYR$20
Grande PrairieABYQU$25
HalifaxNSYHZ$28Tous les autres vols
HalifaxNSYHZ$15Vols vers NS
HamiltonONYHM$25
Îles-de-la-MadeleineQCYGP$0Zéro, bravo!
IqaluitNUYFB$20
KamloopsBCYKA$10
KapuskasingONYYU$11
KelownaBCYLW$20
KingstonONYGK$0Zéro, bravo!
LethbridgeABYQL$20
LloydminsterABYLL$0Zéro, bravo!
LondonONYXU$7
Medicine HatABYXH$0Zéro, bravo!
MonctonNBYQM$25
Mont-JoliQCYYY$13
MontréalQCYUL$30
Mont-TremblantQCYTM$25
MoosoneeONYMO$12
NanaimoBCYCD$10
North BayONYYB$0Zéro, bravo!
OttawaONYOW$23
PentictonBCYYF$0Zéro, bravo!
Prince AlbertSKYPA$17.50
Prince GeorgeBCYXS$25
Prince RupertBCYPR$46Le plus élevé au Canada
QuébecQCYQB$35Le plus élevé parmi les aéroports majeurs, à égalité avec St. John's
Red DeerABYQF$10
ReginaSKYQR$20Tous les autres vols
ReginaSKYQR$5Vols vers SK
Rouyn-NorandaQCYUY$20
Saint-HubertQCYHU$0Zéro, bravo!
Saint JohnNBYSJ$25
SandspitBCYZP$0Zéro, bravo!
SarniaONYZR$25
SaskatoonSKYXE$20Tous les autres vols
SaskatoonSKYXE$5Vols vers SK
Sault Ste. MarieONYAM$20
Sept-ÎlesQCYZV$0Zéro, bravo!
SmithersBCYYD$25
StephenvilleNLYJT$25
St. John'sNLYYT$35Le plus élevé parmi les aéroports majeurs, à égalité avec Québec
SudburyONYSB$25
SydneyNSYQY$25
TerraceBCYXT$7
The PasMBYQD$20
ThompsonMBYTH$30
Thunder BayONYQT$0Zéro, bravo!
TimminsONYTS$10
TorontoONYYZ$25Passagers au départ
TorontoONYYZ$4Passagers en connexion
TorontoONYTZ$15
Val-d'OrQCYVO$20
VancouverBCYVR$20Tous les autres vols
VancouverBCYVR$5Vols vers BC et YT
VictoriaBCYYJ$15
WabushNLYWK$0Zéro, bravo!
WaterlooONYKF$15
WhitehorseYTYXY$0Zéro, bravo!
WindsorONYQG$15
WinnipegMBYWG$25
YellowknifeNTYZF$10Tous les autres vols
YellowknifeNTYZF$20Vols vers NT

Parmi les frais d’aéroport les plus élevés au monde

Comme je l’ai mentionné, j’ai personnellement acheté des billets à 9$ en Europe, à 14$ aux États-Unis, à 25$ en Asie du Sud-Est, etc. Et même en Chine, au Pérou et en Afrique du Sud, j’ai vu des billets à 30$ lors de la planification de mes voyages. Dans d’autres pays, tels que le Mexique, la Colombie, l’Argentine, l’Inde, la Jordanie et Israël, il y a également des tarifs fréquents à moins de 50$ sur les ULCC.

Évidemment, avec les frais d’aéroport ci-dessus, nous ne pourrons pas atteindre ce niveau incroyable de prix aussi bas ici au Canada, même si nous avons enfin deux ULCC. Nous avons été parmi les derniers pays développés à en avoir, mais mieux vaut tard que jamais… même si le Québec est à peu près le seul endroit au pays où ils ne viennent pas.

On a eu des vols de 8$ ici au Canada avec ces ULCC. L’aéroport de départ était Abbotsford, un aéroport secondaire de Vancouver qui a éliminé ses frais aéroportuaires complètement. Le tarif était en fait de 0$ et la compagnie aérienne ne facturait que les taxes et frais obligatoires, comme le fait souvent l’ULCC Frontier Airlines aux États-Unis.

Mais 8$, c’était un cas unique, et nous n’avons rien vu de tel depuis. Jetlines, notre ULCC “à venir” préférée, a même blâmé ces types de bas prix pour son incapacité à décoller après six ans d’essais, les traitant de «prix d’éviction» injustes. Bon, ils ont également blâmé les taxes et les frais gouvernementaux au moins aussi.

Ils ne sont pas les seuls, car des compagnies aériennes plus crédibles se sont exprimées publiquement: Calin Rovinescu, PDG d’Air Canada, a déclaré que les frais aéroportuaires et autres restrictions limitaient leur compétitivité. Et venant d’une compagnie aérienne qui n’essaie pas d’attirer les voyageurs qui priorisent les bas prix, ça en dit long.

(d’ailleurs, il y avait des gens excités hier par des «vols à moins de 300$» d’Air Canada… qui étaient des allers-simples, litéralement au même prix qu’on repère des allers-retours pour les mêmes destinations lors de nos deals: c’est pourquoi on te disait la semaine dernière de faire attention aux faux soldes)

Exemples: taxes et frais sur les billets d’avion canadiens

Parlant d’Air Canada, pour ceux qui veulent une ventilation complète des taxes, voici un exemple récent lorsque j’ai acheté un vol aller-simple à 460$ entre Bathurst, au Nouveau-Brunswick (ZBF), à destination de la ville de Québec (YQB). Ne t’inquiète pas, les organisateurs de l’événement où j’étais invité ont payé le billet: je n’ai pas changé et je suis toujours un «budget-traveler».

Je ne voulais même pas parler de comment débile c’est 460$ pour un vol aller-simple de moins de 500 km, étant donné que j’ai acheté des vols aller-retour pour Singapour, la Chine, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka et le Liban pour le même prix (aller-retour!)… mais je ne peux pas m’en empêcher, je dois donc ajouter une parenthèse:

Pour ceux qui croient que les prix des vols ont quoi que ce soit à voir avec la distance parcourue, bien sûr ce n’est pas le cas.

Alors juste pour le plaisir de comparer:

  • 460$ pour 438 kilomètres (ce vol ZBF–YQB) c’est 1,05$ par kilomètre parcouru
  • 249$ pour 14 800 kilomètres (la moitié de mon deal YUL–SIN) c’est 0,016 $ par kilomètre parcouru

Oui, un dollar par kilomètre contre un sou par kilomètre; presque 100 fois plus. Mais je m’éloigne du sujet des taxes.

Dernière chose, un «fun fact»: non, ce ne sont pas tous les codes d’aéroports au Canada qui commencent par la lettre «Y», il y a Bathurst qui est le seul aéroport commercial au Canada où ce n’est pas le cas (ça a quand même aucun rapport le «Z» alors bravo de garder le thème).

Voici donc le détail du vol aller simple ZBF – YQB à 460$:

Les différents éléments du prix sont:

  • le tarif de base, qui est le prix du billet
  • les surcharges, ce qui est un autre moyen détourné pour certaines compagnies de justifier un tarif plus élevé
  • la taxe de vente, qui est de 15%, mais également perçue sur les autres taxes (elle comprend donc une taxe sur les taxes)
  • le frais fixe de sécurité, soit 7,12$
  • les frais d’améliorations aéroportuaires, qui sont de 40$ à Bathurst

Cela signifie que plus de 100$ de ce billet aller simple étaient des taxes. Parce que le tarif était si élevé, il s’agit d’un montant élevé, mais également d’un faible pourcentage (“seulement” 23% de taxe).

Voyons donc un vol canadien moins cher que j’ai acheté pour voir comment le taux de taxes peut être élevé.

C’était un aller-simple de Toronto à Québec pour 99,76$ l’an dernier.

Voici les petits caractères:

(J’ai réservé en euros car, oui, parfois, les petits sites de réservation en ligne ont des prix légèrement inférieurs dans d’autres devises et tu économises de l’argent en payant avec une carte de crédit avec 0% de frais de transaction en devise étrangère, et oui les petits sites de réservation c’est bien correct—articles détaillés à venir sur les frais de transaction et les petits sites de réservation, abonne-toi gratuitement à notre infolettre)

C’était pour 2 passagers et en euros, alors voici la conversion en dollars canadiens et pour un billet:

  • 51,31 $ en tarif
  • 48,45 $ en taxes

C’est un taux de taxes de plus de 48%!

Bon, soyons équitable: aux États-Unis, j’ai déjà payé un taux de taxes plus élevé, comme je l’ai dit plus tôt…

Oui, il s’agit d’un taux de taxes de 100% sur ce voyage aller-retour.

Pourtant, celui-ci est plus facile à avaler, n’est-ce pas? Vive les ventes à 14$, vive les ULCC!

Voici la composition des prix aux États-Unis (en $US):

  • le tarif, si la compagnie charge plus que 0$
  • la taxe fédérale de 7,5% (c’est sur le tarif seulement, pas une taxe sur les taxes… concept fou, je sais)
  • le frais fixe de segment de 4,20$
  • le frais fixe de sécurité de 5,60$
  • les frais d’aéroport d’un maximum de 4,50$

C’est sûr que les aéroports américains et canadiens ont un cadre réglementaire différent, blablabla. Mais, au bout du compte, les consommateurs paient plus sur chaque billet ici, que ce soit de la faute des aéroports ou de la faute du gouvernement fédéral. Ça c’est un fait et ce n’est pas débatable.

En tant que défenseurs des voyageurs, chez Flytrippers on va toujours dénoncer ce qui réduit les options de voyager pour moins cher… et les frais d’aéroport sont très hauts sur cette liste. (Qu’en penses-tu? Dis-nous le dans les commentaires)

Implications pour les récompenses de voyage

Pour ceux qui ont des milles Aéroplan ou qui souhaitent accumuler des voyages gratuits avec les points de récompense de voyage, ces taxes élevées sont la raison pour laquelle beaucoup croient à tort que les vols de récompense ne valent pas la peine… mais justement, ce n’est pas nécessairement les taxes le problème.

Il est en effet plus difficile d’obtenir plus de valeur avec ces points au Canada, mais les primes de bienvenue de cartes de crédit te donnent quand même des voyages gratuits.

La raison pourquoi cela peut sembler ne pas en valoir la peine car la plupart font l’erreur la plus commune: utiliser ses milles Aéroplan sur Air Canada. Notre compagnie aérienne nationale impose des surcharges indécentes, c’est donc rarement la meilleure utilisation de tes miles. 

Les taxes ne sont pas le pire, c’est plutôt l’arnaque des surcharges. Sois flexible et trouve de la disponibilité sur United pour les éviter et augmenter la valeur de tes milles.

Un aller-retour aux États-Unis (prenons l’exemple de la Floride) te coûtera 200$ en argent en plus de tes 25 000 milles Aéroplan sur Air Canada. Un vol aller-retour avec United te coûtera 100$ en argent et le même montant de 25 000 milles Aéroplan. La moitié du prix en argent.

Mais même si 100$ c’est mieux que 200$, c’est quand même terrible comparativement aux États-Unis, où un vol gratuit est presque vraiment un vol gratuit (les points d’hôtels sont plaisants pour ça, pas de taxes à payer… et sinon il y a des types de points plus faciles auxquels on va t’initier bientôt aussi).

Aux États-Unis, tu vas payer presque rien. Utiliser tes milles Aéroplan au départ de Plattsburgh ou de Burlington ne te coûtera que 15$C de taxes aller-retour et le même nombre de milles, du moins pour les destinations long-courriers aux États-Unis (Floride, Californie, Nevada, Arizona, Louisiane, Texas, etc.)

Il y a donc moyen de tirer beaucoup de valeur avec les milles Aéroplan, mais cela demande plus de flexibilité. C’est la prémisse des points à valeur variable: mieux tu les utilises, plus ils valent (c.-à-d. plus ils te font économiser).

Mieux encore, en ce qui concerne la Floride en particulier, si tu habites à Montréal (ou Toronto) et que tu as transféré d’AMEX pour obtenir des milles Aéroplan (ce que tu devrais absolument faire), tu peux même économiser 5 000 points par personne en transférant à Avios et en voyageant en vol direct avec American Airlines. Montréal – Miami ne coûte que 20 000 points au lieu de 25 000 avec Aéroplan, avec seulement les mêmes taxes et pas de surcharges.

Nous aurons beaucoup d’autres bonnes astuces Aéroplan (et des astuces sur les points de récompenses simples) dans notre nouvelle section de récompenses de voyage, inscris-toi gratuitement à notre liste spéciale de récompenses de voyage:


 

Tu peux également t’abonner à notre infolettre régulière pour nos deals et astuces:




 

Sommaire

Tu comprends maintenant mieux les frais d’amélioration aéroportuaires au Canada et ceux-ci sont malheureusement parmi les plus chers du monde (sans parler de notre retard par rapport aux ULCC, surtout au Québec). N’oublie pas que si tu es flexible avec ton aéroport de départ, tu peux souvent économiser de l’argent en te dirigeant vers le sud de la frontière pour voler au départ d’un aéroport situé aux États-Unis, que ce soit avec de l’argent ou avec des points.

Savais-tu que les frais aéroportuiares dans les aéroports canadiens sont parmi les plus chers? Dis-nous ce que tu en penses dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix

Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: Aéroport international Pearson de Toronto (Crédit photo: Wikimedia Commons)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 2 Comments

  1. Bonjour Andrew, qu’est-ce que tu veux dire par : “tu peux même économiser 5 000 points par personne en transférant à Avios et en voyageant en vol direct avec American Airlines. Montréal – Miami ne coûte que 20 000 points au lieu de 25 000 avec Aéroplan, avec seulement les mêmes taxes et pas de surcharges.”

    Comment transfère-t-on à Avios?

    Merci!

    1. Bonjour! Si tu accumules des points AMEX au lieu de milles Aeroplan (ce qui est recommandé pour plus de flexibilité et pour être prudent comme Aeroplan va changer à l’été 2020 suite au rachat par AC), tu peux transférer tes points AMEX en Aeroplan (à un taux de 1 pour 1) quand tu en as besoin. Mais tu peux aussi les transférer en points Avios au même taux, et ça t’économise des points sur certaines liaisons spécifiques selon les règles d’Avios qui sont complètement différentes de celles d’Aeroplan (tous les programmes fonctionnent différemment, la clé c’est justement de savoir les trucs pour chaque). Par exemple, de Montréal à Miami, Chicago, New York, Dallas, Charlotte, Philadelphie… vaut mieux utiliser des Avios. Pour à peu près tous les vols courte-distance entre deux villes à l’internationale, vaut mieux utiliser des Avios.

      Montréal-Miami avec Aeroplan = 25 000 Milles (+200$ avec taxes et surcharges sur AC)
      Montréal-Miami avec Aeroplan = 25 000 Milles (+100$ avec taxes sur United)
      Montréal-Miami avec Avios = 20 000 Milles (+100$ avec taxes sur American)

      Laisse-moi savoir si tu as d’autres questions 🙂

Laisser un commentaire

×

Cart