Pourquoi vous devriez TOUJOURS vous enregistrer en ligne avant votre vol

Une chose qui me fascine énormément c’est qu’il y a encore beaucoup de gens qui attendent à l’aéroport pour faire leur enregistrement (check-in). C’est une terrible idée, pour plein de raisons. Voici pourquoi vous devriez TOUJOURS vous enregistrer en ligne 24 heures avant votre vol.

Si vous êtes capable d’acheter en ligne un de nos deals sur notre page d’aubaines ou bien encore n’importe quel vol via notre outil de recherche, vous êtes assez doué avec les ordinateurs pour être capable de vous enregistrer en ligne avant votre vol.

C’est vraiment une astuce tellement simple et personnellement je ne vois pas pourquoi plusieurs passagers se font eux-même subir les désavantages très nombreux de ne pas s’enregistrer en ligne.

Je vais donc vous expliquer pourquoi vous devriez toujours faire votre enregistrement en ligne (online check-in) avant votre vol et par la suite je vous expliquerai même comment le faire, c’est hyper simple.

 

Pourquoi s’enregistrer en ligne avant son vol

Il y a plein de raisons de le faire, mais surtout encore plus important selon moi, c’est qu’il n’y a pas de raisons de ne pas le faire. Pas de bonnes raisons du moins. Voici les nombreux avantages.

Éviter la file d’attente

Juste pour ça, ça vaut la peine à 200% il me semble. Personnellement, je déteste attendre. Dans n’importe quelle situation. Mais surtout dans les aéroports, où il y a déjà assez d’attente inévitable. Cette file là est totalement évitable, donc évitez-la tout simplement en vous enregistrant en ligne 24 heures avant votre vol et en imprimant votre billet à la maison.

Si vous n’avez pas de bagages à enregistrer (ce que vous devriez toujours faire de toute façon si vous voulez voyager comme un pro), vous passerez directement à la sécurité. Un bon temps d’attente complètement inutile évité et en bonus, pas besoin de parler à personne!

En passant, c’est possible de vous enregistrer en ligne même si vous avez des bagages à perdre envoyer dans la soute. Suffit de l’indiquer pendant l’enregistrement en ligne, et rendu à l’aéroport d’aller dans la file express qui sert uniquement à déposer les bagages (baggage drop-off). À peu près toutes les compagnies aériennes en ont de ces files. Oui, si ils n’en ont pas, vous aurez à faire la file d’enregistrement (autre raison d’éviter les bagages) mais ça ne vous coûte rien d’au moins essayer de l’éviter… et ça vous permet de profiter des autres avantages que je vous décrit dans quelques secondes.

C’est aussi possible de s’enregistrer en ligne, même si vous n’avez pas d’imprimante, de deux façons. Premièrement, de plus en plus de compagnies et d’aéroports ont des petites bornes self-service pour imprimer votre billet. Donc enregistrez-vous en ligne même si vous n’avez pas d’imprimante et encore une fois au pire si il n’y a pas de bornes, vous ferez la file, mais au moins peut-être que vous réussirez à l’éviter, tout en profitant des autres avantages de l’enregistrement en ligne. La deuxième méthode, c’est que la plupart des compagnies aériennes ont maintenant des applications pour téléphones intelligents pour avoir un billet numérique. Ça fonctionne très bien, mais assurez vous d’avoir suffisamment de batterie tout simplement.

Obtenir les meilleurs sièges

J’ai déjà fait tout un article sur pourquoi vous ne devriez pas payer pour la sélection de sièges dans le cas des compagnies aériennes qui chargent un frais pour le faire (autant les compagnies ultra low-cost que les compagnies régulières le font maintenant). Vous pouvez le lire ici. Mais essentiellement, en vous enregistrant précisément 24 heures avant votre vol, vous aurez souvent le meilleur choix de sièges et ce, gratuitement.

Si vous attendez à l’aéroport, 2-3 heures avant le vol… et bien tous les voyageurs expérimentés se sont déjà enregistrés en ligne alors les meilleures places sont souvent prises.

Éviter l’overbooking / les surréservations

Je sais qu’il y a plein de gens qui sont contre l’overbooking (en français c’est appelé les surréservations), mais c’est génial, et c’est très bien que les compagnies aériennes le fassent: ça fait baisser les prix pour tout le monde. Et c’est aussi excessivement rare que ça cause des cas de involuntary denied boarding (embarquement refusé).

Personnellement, je ne suis pas pressé et j’aime les choses gratuites, alors j’aimerais tellement ça être victime du overbooking pour la première fois en près de 200 vols, très honnêtement. Je pourrais avoir quelques centaines de dollars de plus, pour me permettre de voyager plus. Mais je sais que ça stresse bien des gens et que je suis l’exception.

Alors sachez qu’en vous enregistrant en ligne, vous vous protéger dans les cas d’overbooking, car lorsque personne ne se porte volontaire pour attendre le prochain vol, les derniers à s’enregistrer sont ceux qui écopent, c’est vraiment dans cet ordre.

En passant, on aura un article détaillé sur le overbooking sur le blog dans les prochaines semaines, abonnez-vous à notre infolettre pour ne pas le manquer – ni manquer notre nouvel article publié à tous les jours.

Tricher sur les bagages

Ce point-ci est à vos risques et périls, mais pourrait s’avérer intéressant. Ça ne marche pas toujours en passant, et si ça ne marche pas, vous pouvez être mal pris. Mais disons que vous voulez tricher un peu et emmener un sac un peu plus gros que les mesures. Pas un sac 1 fois et demi plus gros que les mesures permises, ça c’est sûr que c’est un mauvais plan. Mais disons que vous voulez dépasser un peu. Ou bien que côté poids, vous dépasser un peu aussi au retour d’un voyage.

Et bien en passant par le comptoir d’enregistrement, les agents vérifient presque systématiquement les mesures, et le poids aussi. Quand vous faites comme moi et vous vous enregistrez en ligne, souvent les agents à la porte d’embarquement sont pas mal moins assidus dans leurs vérifications, pour plein de raisons.

En fait, j’ai pris 65 vols en 2017, dont 65 avec un bagage de cabine seulement… et bien honnêtement je dirais que dans au moins 90% des cas mon sac devait dépasser soit les mesures, soit le poids. Et j’ai voyagé plusieurs dizaines de fois sur des compagnies ultra low-cost qui chargent cher pour les bagages et qui sont plus stricts sur les bagages, même ceux de cabine… et seulement une fois j’ai eu un enjeu (et ce n’était même pas une compagnie ultra low-cost).

C’était Air Europa en décembre en route de Paris aux îles Canaries via Madrid. Mais j’ai été gentil et poli, joué la carte de la confusion, et ils m’ont laissé passer sans me faire payer l’extra. C’est d’ailleurs une parenthèse importante, je devrais d’ailleurs faire un article complet là-dessus tellement je vois des gens dans les aéroports qui traitent les employés comme de la m**** ou qui sont simplement bêtes et qui gueulent: c’est sûr qu’avec une attitude comme ça, les employés vont se faire un plaisir de ne pas vous aider. Et ils font bien. Soyez polis et respectueux, toute situation sera toujours plus facile à régler. Mais bon, ça c’est même plus une règle générale de savoir-vivre qu’une astuce de voyage… donc je ne m’y attarderai pas plus.

Bref, toutes ces fois, et juste une fois on a mesuré les dimensions précisément. C’est en fait très rare que vous aurez du trouble, mais je répète et c’est important: je ne parle pas d’avoir un sac qui n’a complètement pas rapport avec les mesures permises. Mais simplement un sac qui rentrerait dans leurs mesures en tant que tel, mais qui est rempli un peu plus que ce qu’il devrait l’être. Si vous exagérez, c’est sûr qu’ils vont le remarquer tout de suite, ils font ça à longueur de journée regarder des sacs. Sachez qu’il y a quand même le risque qu’ils mesurent les sacs et qu’ils vous fassent payer un prix exorbitant pour l’envoyer dans la soute et ils sont absolument dans leur droit de le faire, les règles sont claires et les mesures sont claires.

Alors je ne vous recommande pas de le faire, je ne fais que vous partager le fait qu’en évitant le comptoir d’enregistrement, vous réduisez vos chances qu’ils mesurent précisément votre sac car ils sont souvent moins assidus à la porte d’embarquement.

Ne manquez pas nos articles sur les bagages et les mesures sous peu.

Éviter les frais

Tant qu’à parler de compagnies ultra low-cost, parlons brièvement du fait que plusieurs d’entre elles chargent maintenant un surplus pour ceux qui s’enregistrent au comptoir. Et j’adore ça. C’est tout à fait logique, vous accaparez un employé pour une tâche hyper simple que vous pourriez faire vous-même sur l’ordinateur en quelques secondes, vous devriez effectivement payer un surplus. Je ne veux pas payer mon billet plus cher pour payer l’employé que vous utilisez et dont je n’ai pas besoin.

Les compagnies qui font ça sont encore rares, mais ça va certainement se répandre, surtout chez les ultra low-cost. Alors prenez l’habitude de vous enregistrer à la maison pour éviter tous frais.

Ne pas manquer votre vol

Dernier avantage de s’enregistrer en ligne: vous vous donner une marge de manœuvre en cas de pépin. C’est que la plupart des compagnies aériennes ont des règles qui font en sorte que si vous n’êtes pas enregistrés 60 ou 75 minutes avant votre vol, vous ne pourrez pas embarquer. Ce n’est évidemment pas recommandé d’arriver aussi serré à l’aéroport de toute façon.

Mais si jamais il y a un imprévu et que vous arriviez serré à l’aéroport, il y a des bonnes chances que même en moins d’une heure vous puissiez passer la sécurité et vous rendre à temps pour votre vol si vous vous dépêchez. Être déjà enregistré vous permet de vous donner cette option, car aux yeux de la compagnie aérienne vous êtes enregistré déjà, peu importe si vous êtes à l’aéroport ou non. Et évidemment ça vous permet de passer directement à la sécurité et d’augmenter vos chances de ne pas manquer votre vol.

Imaginez si quelque chose hors de votre contrôle (et évidemment imprévisible) vous fait arriver à l’aéroport 60 minutes avant votre vol. Simplement en ayant fait votre enregistrement en ligne 24 heures avant, vous auriez été correct pour prendre votre vol. Ne l’ayant pas fait, vous ne pouvez pas le prendre. Ça serait frustrant, donc évitez cette situation de façon super simple.

 

Comment s’enregistrer en ligne

Comme notre article de cette semaine sur le guide étape par étape de comment acheter une billet d’avion en ligne a été très populaire, on va en faire un également sur l’enregistrement en ligne sous peu.

En attendant, sachez que c’est très simple. Précisément 24 heures avant votre heure de départ, vous pouvez vous enregistrer sur le site web de la compagnie aérienne. Vous avez besoin uniquement de votre numéro de confirmation (parfois appelé numéro de réservation, booking reference, etc.) qui vous a été fourni par courriel lors de l’achat du billet.

Et en inscrivant cette information sur le site de la compagnie aérienne qui opère votre vol (pas celle qui vous a vendu le vol, c’est parfois différent), vous pourrez vous enregistrer rapidement et simplement. Ça ne prend que quelques minutes, tout au plus.

 

Sommaire

Voilà pourquoi vous devriez vous enregistrer en ligne et non pas à l’aéroport. Il n’y a aucunes bonnes raisons de ne pas le faire.

Abonnez-vous à notre infolettre en 3 clics pour recevoir plein d’astuces du genre directement dans vos courriels.

Que voudriez-vous savoir sur les autres aéroports? Dites-nous le dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
La MEILLEURE astuce: comment avoir l’hôtel et les repas gratuits lors d’un retard de vol

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 41/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 9 Comments

  1. Je voudrais relater une petite mésaventure qui m’est arrivée à mon retour du Pérou en passant par Panama en novembre dernier avec Coba Airlines. N’ayant pas de limite de bagages avec Copa, je met donc ma valise en soute à Lima et je garde un petit sac avec moi contenant des souvenirs de voyage. Je décide d’acheter une bouteille de Pisco au duty free de Lima. Celle-ci étant bien scellée, je la transporte avec moi sur l’avion. Arrivée à Panama, juste avant d’embarquer dans l’avion, ils installent une table et se mettent à fouiller systématiquement les bagages de tout le monde. On me refuse de monter dans l’avion avec mon petit sac parce qu’il contient la fameuse bouteille de Pisco. Je dois donc mettre le petit sac de coton dans la soute ou sinon laisser la bouteille de Pisco à Panama. J’ai envoyé mon sac dans la soute (genre sac de coton pour faire l’épicerie ) et je l’ai recupéré dans les colis hors-dimensions à Montréal bien heureuse qu’il soit intact. Avis aux voyageurs, achetez votre boisson à Lima et mettez-la dans votre valise en soute pour vous éviter des problèmes.

    1. Étrange! Habituellement ce qui est acheté au Duty-Free est correct, mais c’est vrai qu’avec les escales c’est moins sûr! Merci de partager!

  2. Bonjour, j’ai une petite question. J’ai acheté des billets vers la Californie via votre site. J’ai reçu un courriel de confirmation et tout est conforme à mon achat. Ma question est: Vais-je avoir aussi des billets électroniques? Ou bien juste la carte d’embarquement 24 heures à l’avance est requise pour monter dans l’avion ? Dois-je apporter une copie de mon courriel de confirmation à l’aéroport? Merci de vos précieux conseils … j”adore tous vos infolettres!

    1. Bonjour:) Avec votre courriel de confirmation, vous pourrez vous enregistrer en ligne et imprimez vos billets et vous n’avez besoin de rien de plus 🙂

      1. Je me posais exactement la même question que Lise. Donc, je comprends que suite à l’enregistrement en ligne, des billets à imprimer seront disponibles? A mon retour, je n’aurai pas nécessairement accès à une imprimante et je n’ai pas de cellulaire. Je pourrai donc imprimer mes billets à une borne libre-service même si je me suis déjà enregistrée 24 heures à l’avance?
        Merci beaucoup!

      2. Exactement, vous aurez les billets en format PDF à imprimer. Pour le retour, si il n’y a pas de bornes (certaines fois ça arrive), vous repasserez au comptoir mais au moins vous aurez tous les autres avantages quand même!

  3. Pour avoir vécu un overbook payant en amerique du sud, quand je sais que la météo ou autre truc peuvent faire qu’il.y a une possibilité d’overbook, je fais la file! Je prends ce risque! Tant pis pour le ”bon” siège et tout le Reste! J’adore les overbook! ????

      1. Moi aussi j’aime ça après avoir gagné 700$US la semaine dernière!
        J’attends ton article pour connaître les stratégies afin d’en bénéficier d’autres ????

Laisser un commentaire

×
×

Cart