Faire un roadtrip pour économiser sur les billets d’avion (partie 2)

Parfois on a plus ou moins de flexibilité sur notre destination et nos dates de voyage, dans ces cas-là, ça peut valoir la peine de faire des roadtrips pour sauver des centaines de dollars par passager. Surtout si vous êtes plusieurs. Voici la suite de cette astuce.

Le meilleur exemple est en vigueur en ce moment même: il y a une vente pour la Malaisie à 476$US de New York alors que de Montréal pour les mêmes dates… c’est au-dessus de 1200$. Méchante différence.

Mais bon, on vous a déjà expliqué tout cela dans la Partie 1 de comment utiliser les roadtrips pour économiser sur vos billets d’avion. Si vous avez lu ça, vous savez qu’il y a plusieurs situations où ça vaut clairement la peine, sinon lisez-le avant de continuer.

Cet article-ci va plutôt vous détailler quels aéroports considérer pour quelles destinations. Comme ça, si vous ne trouvez pas votre destination sur notre page d’aubaines de vols et que le prix régulier est excessivement cher, vous saurez qu’il y a d’autres options. Il y a toujours moyen d’économiser quand on veut vraiment. En passant, vous n’avez même pas besoin de savoir tout ceci si vous utilisez notre outil de recherches avancées qui vous permet de sélectionner un grand rayon et de vérifier les prix au départ de pleins d’aéroports différents, tel qu’expliqué dans cet article détaillé.

Et avant d’entendre le fameux “avec le prix du gaz et l’hôtel, ça revient pas moins cher” et bien je le répète, c’est complètement faux. Premièrement, grâce au ParkSleepFly, ça va vous coûter 200$ maximum, qui est divisé par le nombre de voyageurs… et l’économie de 200$ par billet est multipliée par le nombre de voyageurs. Donc évidemment, comme toute astuce de voyage, elle ne s’applique pas à 100% du temps aveuglément sans comparer, mais elle fonctionne souvent. Particulièrement quand le prix régulier de Montréal est très cher et que vous êtes au moins deux à voyager.

Donc voici les aéroports principaux où aller pour des roadtrips qui font économiser.

 

Aéroports pour vols ultra low-cost

On essaye de faire des articles pour le plus de gens possibles, mais notre philosophie à nous demeure toujours de voyager léger pour sauver des tonnes d’argent et pouvoir voyager plus souvent. Si vous voulez vraiment économiser, les compagnies ultra low-cost, c’est donc à essayer. Et il y a plein d’aéroports qui rentabiliseront votre déplacement.

Sachez que même si vous ne voulez pas voyager léger, vérifiez car souvent même en ajoutant le frais optionnel de bagages supplémentaires, les compagnies ultra low-cost reviennent moins chères que les compagnies traditionnelles. Chaque situation est différente, prenez le temps de comparer si vous voulez économiser.

PBG – Plattsburgh, NY – 1h15 de Montréal

Honnêtement, je ne voulais même pas le mettre dans l’article cet aéroport-là. Ça ne compte pas vraiment comme faire un roadtrip, car c’est un aéroport qui dessert principalement le marché de Montréal: l’aéroport de Plattsburgh. Pour plein de gens qui n”habitent pas sur l’île elle-même, c’est même moins long partir de Plattsburgh car on évite le trafic de Montréal.

Et dans le cas de PBG, ce n’est pas compliqué, ça vaut presque toujours la peine de partir de là-bas quand vous voulez aller à Miami (via l’aéroport de Fort Lauderdale). Je l’ai fait six fois dans la dernière année moi-même, car Spirit Airlines a souvent des vols sous les 200$ aller-retour. À deux, ça peut représenter une bonne économie comparativement à Montréal. Il y a aussi Myrtle Beach comme destination, l’été seulement. Finalement, il y a aussi Allegiant Air pour aller à Orlando, Fort Lauderdale et la région de Tampa, quoiqu’eux se situent plus souvent autour de 250$ l’aller-retour.

C’est un petit aéroport super facile à naviguer avec moins d’une dizaine de portes d’embarquement. Pour voir les aubaines au départ de PBG, surveillez la page d’aubaines de Flytrippers Montréal, car comme mentionné, PBG est un aéroport secondaire pour le marché de Montréal et on vous met déjà les aubaines de là-bas sur la page.

SWF – Newburgh, NY – 5h00 de Montréal

Un autre qui est extrêmement avantageux, cette fois à cause de la compagnie ultra low-cost Norwegian Air. Ils offrent des vols vers l’Irlande, l’Irlande du Nord, l’Écosse et la Norvège, parfois dans les 200$US, souvent dans les 300$. On a souvent des vols pour l’Europe pas chers de Montréal, mais parfois en saison forte (l’été) les prix augmentent considérablement alors que de Newburgh, ça pourrait être moins pire comme hausse.

N’oubliez pas que le meilleur truc pour aller n’importe où en Europe pas cher, c’est de trouver le moins cher vol qui traverse l’océan… ensuite les vols intérieurs en Europe sur compagnies ultra low-cost sont ridiculement pas chers. Parfois ça vaut donc la peine de partir de SWF pour mieux patenter un itinéraire pas cher.

C’est un autre aéroport très petit qui est situé dans une petite ville qui est située bien avant New York, donc aucun stress pour s’y rendre c’est très calme sur l’autoroute. Il y a même moyen d’y aller en train Amtrak en débarquant à Beacon, mais le Uber entre la gare et l’aéroport pourrait coûter assez cher. Pour voir les aubaines au départ de SWF, surveillez la page d’aubaines de Flytrippers New York.

PVD – Providence, RI – 5h45 de Montréal

Encore plus intéressant, Norwegian Air offre aussi des vols vers la Guadeloupe et la Martinique dans les Caraïbes, mais de Providence. C’est à des prix complètement ridicules: 175$US aller-retour, comparativement à parfois près de 1000$ de Montréal comme on vous en avait déjà parlé. À deux, ça fait 1000$ d’économies. À quatre, ça fait 2000$ d’économies… ça vaut le déplacement! Ils volent aussi vers quelques destinations européennes de Providence.

Mais un autre attrait de Providence, c’est la compagnie Frontier pour aller en Floride. Lorsque les Québécois se ruent tous en Floride en même temps (dans le temps des Fêtes et à la relâche), même Plattsburgh est cher (c’est normal, ce n’est qu’un aéroport qui dessert le marché de Montréal donc le prix suit). À Providence, il n’y a pas autant de snowbirds ni de gens écœurés de l’hiver, alors ça reste pas mal plus raisonnable. Vous pouvez donc souvent vous envoler pour la Floride (Miami, Orlando, Fort Myers et Tampa) pour environ 100$US aller-retour. Ils vont aussi à la Nouvelle-Orléans, au Colorado et en Caroline si ça vous intéresse.

L’aéroport est relativement petit, alors encore là, pas trop de stress ou de complications. Pour voir les aubaines au départ de PVD, surveillez la page d’aubaines de Flytrippers Boston.

BOS – Boston, MA – 5h00 de Montréal

Je vous en reparlerai dans la section pour les vols internationaux sur des transporteurs réguliers, mais Boston est un hub majeur qui a des vols ultra low-cost intéressants vers les États-Unis. Les deux cofondateurs de Flytrippers on est allé deux fois prendre l’avion là, une fois pour aller au Minnesota à 49$US aller-retour et une fois pour aller à Atlantic City à 39$US aller-retour. Ce n’est pas cher. Spirit Airlines offre près de 20 destinations américaines de Boston, dont la Floride, donc ça vaut parfois la peine dans les mêmes situations que décrites à Providence.

Pour ce qui est des ultra low-cost internationaux (transatlantiques), les 4 qui existent sont à Boston. Ça vaut parfois la peine là-aussi, dépendant des prix de Montréal. Il y a Norwegian qui vole à Paris et Londres, LEVEL qui vole à Barcelone, Primera Air qui vole à Paris, Londres et Birmingham et finalement WOW air qui vole partout en Europe. Comme c’est aux États-Unis, les prix sont généralement moins chers (mais je répète, ça ne vaut pas toujours la peine la différence de prix, tout dépend du coût du vol au départ de Montréal).

Boston est aussi accessible en autobus de Montréal à prix raisonnable pour ceux qui veulent cette option. Pour voir les aubaines au départ de BOS, surveillez la page d’aubaines de Flytrippers Boston.

JFK et EWR – New York, NY et Newark, NJ – 6h00 de Montréal

Le stationnement ParkSleepFly est plus cher dans la région de New York, parce que New York est une des villes les plus chères au monde. Donc ça ne vaut pas souvent la peine, surtout parce que Boston est souvent aussi peu cher. Mais si vous voulez combiner votre voyage ultra low-cost avec une visite dans la Grosse Pomme, pourquoi pas.

Les 2 aéroports internationaux majeurs de la ville ont une forte présence ultra low-cost: les 4 transatlantiques sont présents à EWR et 2 d’entre eux sont présents à JFK. Ça peut valoir la peine selon vos dates.

New York a aussi l’avantage d’être bien desservi en autobus et en train de Montréal à prix raisonnable pour ceux qui veulent cette option. Pour voir les aubaines au départ de JFK et EWR, surveillez la page d’aubaines de Flytrippers New York.

LGA et ISP – New York, NY et Islip, NY – 6h00+ de Montréal

Une option de dernier recours, deux aéroports de la région de New York ont aussi des vols intérieurs ultra low-cost, mais je n’ai personnellement pas vu souvent des situations où LGA et ISP avaient des rabais qui n’étaient pas disponibles de PVD ou BOS, donc priorisez ces derniers. Cela dit, Spirit et Frontier offrent quelques destinations américaines aux alentours de 100$US aller-retour au départ des ces aéroports.

Pour LGA, vous avez l’option du train et du bus, mais ISP est un peu à l’écart de la ville, ça vous coûtera un autre 40$ de train entre la ville et l’aéroport alors c’est surtout bon pour y aller en auto. Pour voir les aubaines au départ de LGA et ISP, surveillez la page d’aubaines de Flytrippers New York.

 

Aéroports pour vols réguliers

Si vous regardez pour des vols réguliers, si votre vol est cher de Montréal, vous avez plein d’options de roadtrips pour économiser sur les compagnies régulières. Plus le vol est cher de Montréal, plus ça vaut la peine comme toujours.

BTV – Burlington, VT – 1h45 de Montréal

Honnêtement, c’est de plus en plus rare que ça vaille la peine de partir de Burlington, mais j’en parle aussi tôt dans la liste car c’est super proche et il y a certainement un GROS avantage: les vols avec Milles Aeroplan.

Si vous faites du Travel Hacking (sinon, vous devriez si vous êtes financièrement responsable), l’aéroport de Burlington est votre nouveau meilleur ami. Pour 25 000 Milles Aeroplan et 14$CAD de taxes à payer, vous avez un vol aller-retour vers n’importe où en Amérique du Nord. Le même vol de Montréal va vous coûter le même 25 000 Milles… mais vous coûtera 200$ de taxes bien souvent. À deux, c’est près de 400$ d’économies en taxes et surcharges. Voir l’article détaillé ici.

LIRE AUSSI : Une carte qui vous donne 25 000 Milles Aeroplan pour 120$

Sinon, il y a parfois des bonnes ventes de la compagnies JetBlue de Burlington vers certaines destinations américaines ou des Caraïbes, mais la différence de prix avec Montréal n’est pas souvent énorme. Si vous y allez, sachez qu’un bus se rend à bas prix. Pour y avoir été quelques fois, c’est un aéroport agréable et très facile à naviguer, étant très petit.

ALB – Albany, NY – 3h30 de Montréal

Je ne suis jamais parti de l’aéroport d’Albany personnellement car un de leurs seuls attraits, c’est qu’ils ont Southwest Airlines, une compagnie aérienne que ceux qui trippent sur les bagages adorent. Ils permettent deux bagages enregistrés, le paradis aux yeux des overpackers, mais qui n’a vraiment aucun attrait pour moi. Mais je vous en parle car ça peut revenir moins cher pour certains. Mais sinon, vous ne trouverez pas souvent de prix qui valent la peine de partir d’Albany, à part peut-être en très forte saison, et pas pour les vols internationaux.

Boston et New York

On revient aux aéroports de Boston et New York mentionnés précédemment, car il y a souvent des deals incroyables pour des destinations internationales, sur des transporteurs réguliers tellement les prix aux États-Unis sont souvent plus bas qu’au Canada. Donc avant de payer 2000$ pour aller en Australie (ou n’importe quel vol international au prix régulier), vérifiez toujours de Boston et New York si le prix ne serait pas significativement moins cher.

Encore une fois: il ne sera pas toujours moins cher, mais si il l’est pendant vos dates, ça pourrait vous faire sauver des centaines de dollars.

Et même pas besoin de faire un roadtrip pour en profiter! Souvent le rabais est tellement énorme (surtout sur des vols loin et chers bien sûr) que vous pouvez même ajouter séparément un vol Montréal-Boston ou Montréal-New York, qui sont souvent à environ 200$ aller-retour lorsque achetés d’avance, et vous faire un itinéraire multi-billets qui vous permet de sauver de l’argent et ce, sans avoir à faire de route.

 

Aéroports de dernier recours

Il y a plein d’autres aéroports qui ont parfois des meilleurs prix, mais c’est assez rare. Si vous êtes bien mal pris, si vous voulez combiner une visite dans une de ces villes à un autre voyage ou si voulez être sûr de voir les prix de partout, essayez ceux-ci. Je répète, avec l’outil de recherches avancée, il y a moyen de tout comparer d’un seul coup facilement aussi.

 

BDL – Hartford, CT

PWM – Portland, ME

OGS – Ogdensburg, NY

HPN – Westchester, NY

PSM – Portsmouth, NH

MHT – Manchester, NH

BGR – Bangor, ME

SYR – Syracuse, NY

 

Sommaire

Voilà un survol des aéroports qui valent la peine d’être considérés si vos billets sont très chers de Montréal (ou Québec).

Abonnez-vous à notre infolettre en 3 clics pour recevoir plein d’astuces du genre directement dans vos courriels.

Que voudriez-vous savoir sur les autres aéroports? Dites-nous le dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
La MEILLEURE astuce: comment avoir l’hôtel et les repas gratuits lors d’un retard de vol

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Laisser un commentaire

×

Cart

Pin
Share
Tweet
Share
Email