Se découvrir grâce au voyage
Colisée de Rome

Jessica est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Suivez-la sur Instagram et voyez sa bio au bas de cette page.

Apprendre à se connaître n’est pas toujours évident. Voyager peut nous faire découvrir des traits de notre personnalité que l’on n’a pas l’habitude d’exploiter dans le confort de notre chez-soi. C’est ce que mon premier vrai voyage m’a permis de découvrir.

Jeune étudiante sérieuse, ambitieuse, ayant un objectif professionnel, mais sachant tout de même s’amuser… c’est comme cela que je me serais décrite jusqu’au matin où j’ai remis mon orientation professionnelle en question. Il y a environ quatre ans, je suis rentrée à pleine face dans un mur. Je n’aimais pas du tout ce que je faisais, je ne savais pas où je m’en allais et j’avais beau faire le tour des catalogues universitaires, il n’y avait rien qui me tentait. Je n’avais plus envie de commencer un quatrième cours que je ne terminerais pas plus que les précédents.

Après avoir longuement parlé avec mon amie, elle m’a proposé de regarder la page d’aubaines de vols pas chers de Flytrippers pour aller la rejoindre en Europe.

 

Mon premier vrai voyage

Je trouvais que ça ne serait pas responsable de ma part, que pendant ce temps-là je ne serais pas en train de réfléchir à mon avenir. Puis j’ai juste fini par me dire « fuck off », je m’accorde le temps de respirer, d’aller réfléchir ailleurs et de m’amuser.

 

Colisée de Rome
Notre premier achat en terre romaine : l’Indispensable selfie sticks!!

 

Je n’étais pas une grande voyageuse, je n’étais sortie du pays que quelques fois, j’avais aimé ça… mais ça ne m’avait pas fait tripper non plus. Je n’avais pas la « rage du voyage », le besoin de repartir encore et encore. C’est CE voyage qui m’a apporté la passion, l’irrésistible envie de planifier un nouveau voyage avant même d’être revenue du précédent.

Ça m’a tellement sortie de ma zone de confort. Je n’avais jamais voyagé en mode backpack dans des auberges jeunesses, mais wow!!!  Dormir dans des dortoirs, me perdre et devoir me débrouiller dans une langue que je ne connais pas… ça m’a permis d’apprendre à me connaître, j’ai découvert une fille que je ne connaissais pas.

LIRE AUSSI : Pourquoi les hostels (auberges jeunesse) sont géniaux

Ça m’a permis de rencontrer mon âme sœur intérieure! En plus de tout ça, j’ai rencontré des gens de partout dans le monde et j’ai vu des paysages à couper le souffle. La fille perdue que j’étais venait de trouver sa passion et la manière de la vivre qui lui convenait.

 

Tour de PIse
Photo cocasse – Tour de Pise

 

En plus de m’apporter la flamme du voyage, j’ai trouvé ma partner de voyage parfaite. Je crois sincèrement que la personne avec qui nous voyageons peut faire de notre voyage une expérience remplie de moments magnifiques mais aussi une mésaventure qu’on ne veut pas revivre.

Lorsque je suis débarquée à Rome, je ne m’attendais pas à développer une complicité si grande. Je ne m’attendais pas non plus à repartir pour un mois et demi en Amérique Centrale l’année d’après. Je ne savais pas que je venais de trouver la personne qui me complète parfaitement en voyage et avec qui je pourrais aller n’importe où, en sachant que peu importe ce qui se passerait, ce serait une aventure mémorable.

Ruines de Rome
Premier jour de l’aventure, direction les ruines romaines

 

Suite à ce premier voyage, je me suis réinscrite à l’école dans un domaine qui m’intéresse beaucoup. Je m’apprête à terminer mes études et je me qualifierais toujours d’étudiante sérieuse qui désire réussir. Mais je me décrirais, avant tout, comme étant une passionnée de voyage, une personne qui n’en a jamais assez, qui ne va jamais assez loin, jamais assez longtemps et surtout qui a soif d’aventures.

Osez faire le saut et partez vivre des aventures inoubliables!

 

Sommaire

L’obsession du voyage, c’est aussi une façon de se découvrir.

Comment était votre premier vrai voyage? Dites-nous les dans les commentaires ci-dessous.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment préparer un voyage à l’international

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici. 

j_gelinas

"Rester c'est exister : mais voyager, c'est vivre." - Gustave Nadeau - Pour la jeune étudiante débordée entre l'école, le travail, une vie sociale et un semblant de mode de vie équilibré, que je suis, voyager c'est mon échappatoire. Planifier un nouveau voyage, ça me fait sentir vivante. Ça me fait tellement tripper, ça me pousse à continuer parce que je sais que je vais avoir la chance d'aller voir un autre coin de pays. La liste de choses que je désire accomplir dans la vie comprend un très grand nombre de pays!

This Post Has 2 Comments

  1. Mon premier vrai voyage a été mémorable. Partie avec mon amoureux de l’époque, nous avions décidé qu’être pauvres au Québec ou l’être ailleurs, une petite semaine ne ferait pas la différence. Nous avons passé plusieurs jours à Bruxelles, dormant dans un tout petit hôtel excentré, achetant des trucs à manger dans les commerces ‘ordinaires’ et surtout, en marchant toute la journée et souvent une grande partie de la nuit, émerveillés. Puis nous avons pris le train pour 2 jours à Paris toujours sur un mode économie extrême, mais au moins on était à Paris!! Et j’ai eu la piqûre du voyage léger, improbable et magique!

Laisser un commentaire

×

Cart

Share
Tweet
Share
Pin
Email