8 astuces pour préparer un voyage à l’international

La grande majorité des deals repérés sur Flytrippers sont pour des destinations à l’international et c’est tant mieux: les meilleurs voyages sont ceux où on sort vraiment de notre zone de confort et où on découvre une nouvelle culture et un nouveau pays. Voici donc 8 conseils pour préparer un voyage à l’international.

Si tu consultes notre page de deals de vols pas chers régulièrement, tu vas y retrouver des prix fous sur des destinations variées comme ces exemples de prix records pour l’Europe (247$ aller-retour), l’Asie (499$ aller-retour), l’Amérique du Sud (289$ aller-retour), le Moyen-Orient (399$ aller-retour) et même parfois l’Afrique (552$ aller-retour).

Si tu fais partie de ceux qui n’ont pas encore eu la chance de faire un voyage en dehors de l’Amérique du Nord (et en excluant évidemment les tout-inclus parce que ça n’implique pas d’organisation ça), tu es probablement un peu nerveux à l’idée de faire un voyage à l’étranger de manière autonome.

Et c’est normal! C’est quelque chose! Mais ça ne devrait définitivement pas t’arrêter. Comme je le disais, si tu demandes à n’importe qui dans ton entourage qui a exploré un nouveau pays par soi-même, ils te diront que c’est vraiment le meilleur type de voyage. Sans le moindre doute.

Et si tu es bien préparé, c’est vraiment à la portée de tous. 

Rien de compliqué. Pour paraphraser une de nos lectrices, les milliards d’habitants de la planète dans tous les pays mangent, se logent et se déplacent. Tu es donc capable toi aussi.

Donc voici 8 astuces pour faire en sorte de bien planifier ton voyage à l’international. Nous ajoutons un article à chaque jour sur ce blog, donc on t’invite à revenir régulièrement pour ne pas manquer les articles en profondeur sur les points suivants et plein d’autres astuces.

Tu peux également t’abonner à notre infolettre gratuite pour recevoir tous les articles par courriel.

Comment préparer un voyage à l’international

Il est certain que si tu veux tout clé-en-main, le voyage tout prévu et tout organisé pour toi, c’est évidemment faisable. Mais ça va te coûter pas mal plus cher.

C’est comme tout le reste: ce n’est pas voyager qui coûte cher, c’est quand on veut que voyager soit pratique (d’où le fait que plusieurs croient au mythe que voyager coûte cher, car on a à peu près tous été habitués à ce que les voyages soient pratiques et à penser que c’est le seul moyen de voyager).

Et en plus, souvent les voyages organisés touristiques, ça peut en quelque sorte “aseptiser” ton expérience et te faire voir seulement les coins touristiques… et pas vivre l’expérience locale d’un pays.

Si tu veux vivre une vraie expérience dépaysante à l’international, fais-le toi-même en organisant ton propre voyage en suivant ces 8 conseils de base.

Je délaisse volontairement la partie recherche de billets d’avion, notre Guide Ultime pour trouver des vols pas chers sera publié bientôt et te sera utile, mais concentrons-nous sur le reste des préparatifs plus généraux et de la planification comme telle dans cet article.

1. Faire ses recherches

Si tu n’as pas le temps/l’envie de faire quelques recherches et des préparatifs, tu ne pourras pas profiter pleinement d’un voyage à l’international.

Il faut que tu investisses un peu de temps à faire tes recherches sur Internet et te préparer un itinéraire selon tes préférences surtout, mais aussi en fonction de ce que les experts recommandent.

Bref, oui ça requiert du temps, mais c’est vraiment le conseil numéro un à suivre. Étant donné le nombre élevé d’éléments à préparer, ça t’outillera mieux.

Évidemment, il y a des gens qui partent aussi sans aucune recherche, atterrissent dans un nouveau pays sans rien avoir préparé, et qui le découvrent sur place à leur rythme, avec l’aide des locaux ou en se laissant porter par leur feeling.

Si c’est ton premier voyage à l’international, je ne le recommanderais peut-être pas, mais éventuellement en suivant nos conseils, tu seras sûrement à l’aise de faire cela pour un futur voyage spontané!

Mais en attendant, faire ses recherches, c’est la base de préparer un voyage réussi. Il y a tellement d’information disponible en ligne, profites-en.

2. S’informer sur les questions de sécurité

Vérifie sur le site du gouvernement canadien si des coins du pays sont moins recommandés.

Soyons clairs: ne prends surtout pas tout à la lettre, car c’est écrit pour faire peur au monde et si tu écoutes le gouvernement canadien, tu ne sortiras jamais de chez toi. On aura un article détaillé là-dessus bientôt.

Ce sont surtout des avertissements pour les gens qui justement ont moins d’expérience de voyage à l’étranger, qui ne sont pas habitués. Pour les touristes plus que pour les voyageurs expérimentés. Pour te laisser savoir là où il n’y a vraiment aucun risque et là où tu dois faire preuve de gros bon sens et être plus vigilant.

Tu peux certainement visiter des endroits où le gouvernement dit de ne pas aller (je l’ai fait justement il y a deux semaines) mais si justement c’est ton premier voyage, c’est définitivement mieux pas. Tiens-toi aux pays recommandés, pour commencer du moins.

Le gouvernement fait ça ainsi pour pouvoir se déresponsabiliser si quelqu’un est malchanceux et meurt à l’étranger (ce qui est en passant pas mal moins probable qu’un accident d’auto à la maison si tu es prudent). Comme ça le gouvernement peut dire «on ne peut pas être blâmé, on a fait ce qu’on pouvait: on avait écrit tel ou tel avertissement».

Donc si tu débutes comme voyageur à l’international, prends en compte leurs recommandations dans tes décisions. Surtout pour les zones où les voyages non-essentiels ne sont pas recommandés. Mais encore, il faut comprendre que ces pays sont vastes, donc une région qui est à éviter ne veut pas dire d’éviter tout le pays… Par exemple, lorsque nous sommes allés en Turquie, ils disaient d’éviter la zone avec la frontière syrienne. C’est une évidence, mais c’est toujours bon de savoir quels coins sont moins recommandés… et quelles sont les raisons.

Le meilleur exemple que parfois ces avertissements sont un peu “exagérés” et qu’il ne faut pas tous les prendre au pied de la lettre, c’est qu’en ce moment la France est classifiée sous “faire preuve d’une grande prudence”… on est allé (comme des millions de touristes) et on s’entend que c’est tout aussi sécuritaire que chez nous, la règle de base c’est d’éviter les grandes foules et les quartiers moins recommandés, comme dans n’importe quelle grande ville en 2019 quand on a un minimum de gros bon sens. Donc ce niveau-là d’alerte semble alarmiste, ne t’inquiète pas trop.

Tu peux également enregistrer ton voyage pour avertir le gouvernement de ton emplacement, même si dans 99,99999% des cas tu le feras pour rien, ça prend deux minutes.

Finalement, informe-toi des vaccins requis pour le pays visité. C’est toujours bon d’être à jour sur tous les vaccins de base et parfois certains additionnels sont requis, particulièrement pour les pays plus exotiques (on s’entend, en Europe de l’Ouest tu n’as rien besoin).

3. S’informer sur les exigences d’entrée

Avant de réserver votre voyage, n’oubliez pas de faire vos recherches sur les exigences pour les voyageurs canadiens.

Assurez-vous de vérifier ce qui est requis comme visa pour entrer au pays, si c’est le cas. La plupart des pays d’Europe n’ont aucune exigence particulière (ça va changer en 2021), mais ça diffère d’un pays à l’autre. Vous pouvez lire notre article sur comment voir les exigences d’entrée pour les Canadiens.

Dans la plupart des pays, votre passeport doit également avoir six mois de validité après la date prévue de votre retour, donc allez le renouveler avant si ce n’est pas votre cas.

Pour votre information, le 6 mois, ce n’est pas nécessaire pour les États-Unis. On se le fait demander souvent mais ne vous inquiétez pas, même si votre passeport expire une semaine après votre retour de là-bas, c’est correct sans aucun problème (je l’ai testé moi-même avant mon renouvellement).

D’ailleurs, c’est recommandé de scanner votre passeport et d’avoir la copie accessible (soit par courriel ou encore mieux sauvegardé dans l’infonuagique comme sur Dropbox) en cas de perte ou vol de vos documents (qui est évitable en faisant attention ou en ayant une pochette faite pour ça).

D’autres exigences qui vous viendront peut-être en tête en faisant l’étape suivante (du point 4) devraient aussi être vérifiées, comme par exemple pour louer une auto à l’international.

Si vous prévoyez le faire, parfois un permis de conduire international est requis (pas nécessairement partout encore une fois… j’ai loué en Islande, en Espagne, à Oman, à Bahraïn et à Chypre sans en avoir besoin en louant avec les compagnies bien établies, qui est la règle #1 à savoir pour les autos de location de toute façon).

4. Préparer son itinéraire

C’est correct de faire un voyage organisé ou avoir un guide, si vous ne voulez pas mettre d’effort de recherche. Mais vous devriez plutôt le faire vous-même, ça coûte moins cher, et c’est pas mal moins restrictif.

Vous pourrez visiter exactement ce que vous voulez visiter, exactement au rythme que vous le voulez. Et une chose est sûre: l’Internet a beaucoup plus de connaissances sur votre destination que n’importe quel guide ou agence individuelle pourrait avoir: mais ça implique de faire ses recherches.

On a un site préféré qui a plein d’informations sur les activités et attractions à faire dans une ville et autour. Et il y a évidemment des tonnes de sites et blogs par rapport à chaque pays, ou si vous préférez, vous pouvez évidemment aussi vous procurer et consulter des guides de voyage sous forme écrite.

Faites vos recherches, investissez un peu de temps à Googler les attractions, les itinéraires proposés et en fait notre meilleur truc: inspirez-vous même des sites de voyages organisés pour avoir une base d’activités suggérées, et ensuite adaptez-le en fonction de vos préférences personnelles, du temps que vous avez et vous aurez un voyage sur mesure moins cher et encore plus intéressant.

C’est vraiment le conseil le plus important: prenez le temps de faire des recherches et de planifier votre voyage au maximum, plus vous aurez lu, plus vous en saurez et plus vous passerez un beau voyage.

Investissez le temps à lire des récits de gens qui ont visité le pays et à lire des conseils sur la destination, ainsi vous pourrez maximiser votre séjour là-bas et faire en sorte de profiter de toutes les expériences des autres voyageurs.

5. Établir un budget

Premièrement, c’est très important de ne pas faire l’erreur la plus commune et penser que tu dois mettre de côté beaucoup plus que ce que tu dois mettre en réalité. Tout le monde surestimes le budget requis, car ils ne déduisent pas du budget tout ce qu’ils auraient dépensé en restant à la maison (nourriture, activités, déplacement). Déduis évidemment tout ça de ton budget de voyage.

Ensuite, l’autre erreur excessivement commune c’est de ne pas comprendre que le coût de la vie varie tellement d’un pays à l’autre. Alors, bien que le prix du billet d’avion est une dépense importante, même si vous payez le billet le double du prix pour un vol vers la Thaïlande plutôt qu’un vol vers la Californie, ça va vous coûter pas mal moins cher au total comme voyage en allant en Asie du Sud-Est si vous restez le moindrement longtemps vu le coût de la vie (comme par exemples des hostels aussi bas que 5$ par jour parfois comme à Bali). Vous pouvez lire notre article sur le classement des destinations les moins chères où voyager.

Bref, assurez-vous de regarder le prix de l’hébergement en utilisant nos différents outils de recherches qui permettent de comparer toutes vos options et vous donnent une idée du prix pour votre destination. L’hébergement est évidemment la dépense la plus importante sur place et dépendant de votre ouverture à loger dans des hostels et des Airbnbs, vous pourrez ainsi avoir une bonne idée du budget de votre voyage… et vous en tirer à très bons prix.

LIRE AUSSI: Nos outils pour l’hébergement à bas prix

Vous pouvez également lire nos articles sur les types d’hébergement possibles en voyage, notre article sur Airbnb et aussi sur les hostels (faussement appelés auberges jeunesse) pour démystifier ces établissements. 

Ensuite, informez-vous sur la devise locale aussi et sachez que retirer de l’argent d’avance est souvent la moins avantageuse des options. Le guichet automatique sur place revient pas mal moins cher en termes de frais mais on sait que ça stresse bien des gens de partir sans argent, alors au pire si vous devez, ne retirez qu’une petite somme pour vous sécuriser pour le premier jour. Ce compte de banque gratuit vous donne d’ailleurs 50$ gratuitement et permet les retraits gratuits dans plusieurs dizaines de pays dans le monde.

6. Regarder la météo

Ensuite, côté logistique, il ne reste qu’à regarder la météo et le climat pour les dates où vous voulez y aller. Voici d’ailleurs une super carte avec la haute et basse saison de chaque pays.

Personnellement, ça ne me dérange pas du tout d’aller quelque part en basse saison. En fait, c’est le meilleur moyen d’économiser, car tout est ridiculement pas cher. Et pas juste le billet d’avion, mais toutes vos dépenses sur place aussi, particulièrement l’hébergement. Mais c’est important pour savoir quoi emmener lorsque vous préparez vos bagages.

LIRE AUSSI: Comment faire vos bagages pour voyager léger

Pour revenir à l’exemple de la Turquie, on est allés à la fin avril et au début mai, oui c’était un peu plus froid, mais c’était vraiment pas si pire et ça a permis d’éviter les foules et les hordes de touristes. Notre blogueuse-invitée a aussi été au Guatemala en basse saison et a adoré. Voyager hors saison est recommandé, mais assurez-vous simplement d’être au courant de la météo à prévoir.

On aura également une série d’articles sous peu sur les essentiels à apporter en voyage et autres conseils sur tout ce qui concerne les bagages puisque ça semble être une préoccupation de plusieurs. Notre blogueuse-invitée en a partagé un peu cette semaine

7. Prévoir des assurances

Oui des assurances-voyage, c’est définitivement recommandé pour ne pas être en vedette dans le prochain des nombreux articles de nouvelles de gens qui ramassent des fonds parce qu’ils sont partis en voyage sans assurances…

Surtout que c’est facile d’être assuré complètement gratuitement (en fait c’est mieux: c’est être payé pour être assuré).

C’est grâce aux cartes de crédit de voyage, qui sont absolument recommandées. Premièrement car elles permettent d’obtenir des voyages gratuits (c’est ce qu’on appelle du travel hacking), mais par rapport au but de cet article, plusieurs incluent des assurances-voyage gratuites.

Vous pouvez voir les meilleures cartes de crédit au Canada et sinon on a un article très détaillé sur les assurances-voyages en général, avec un partenariat exclusif qui vous permettra d’ailleurs d’économiser si vous désirez vous en procurer pour complémenter celle des cartes (ou si vous partez plus longtemps).

Mais surtout, payez toujours votre billet avec une carte de crédit de voyage car ça vous donnera une couverture si votre vol est retardé ou annulé. Lire les détails ici.

C’est un must et c’est complètement ridicule de s’en passer, les vols sont retardés si souvent… prenez l’argent gratuit au moins quand ça arrive pour ne pas être un de ceux qui chialent que la compagnie aérienne ne paye ni hôtel ni repas lors d’un retard causé par la météo ! C’est normal qu’elles ne payent rien, elles ne contrôlent pas la météo! Mais votre carte va payer elle, j’en profite très souvent moi-même!

8. Garder l’esprit ouvert

Le dernier truc pour bien préparer un voyage à l’international, c’est ça. Vous découvrirez des nouvelles cultures mais aussi des nouvelles façons de faire et de vivre: il faut avoir l’esprit ouvert.

Ce ne sera pas comme à la maison. Si vous voulez que ce soit comme à la maison, restez à la maison.

Sinon, acceptez que des choses seront différentes (et certaines vous déplairont probablement) mais qu’au global, l’expérience de s’ouvrir à de toutes nouvelles réalités sera très très enrichissante!

Voyager n’est pas supposé être parfait et sans heurts… c’est juste supposé d’être. Tout court. Si vous voulez quelque chose d’aucunement challengeant, ce sont des vacances que vous voulez, pas des voyages (et c’est bien correct… mais ce n’est pas la même chose).

Mais si vous voulez voyager, appréciez l’ensemble de l’expérience et gardez absolument l’esprit ouvert.

Parce que les citations célèbres finissent toujours bien un article, voici Mark Twain:

Travel is Fatal to PrejudiceBigotry and NarrowMindedness, and Many of Our People Need It Sorely on These Accounts” 

Traduction libre: «voyager est fatal pour les préjugés, pour l’intolérance et pour l’étroitesse d’esprit… et plusieurs en ont grandement besoin pour ces raisons».

Sommaire

Préparer adéquatement un voyage à l’international permet de vivre une expérience de voyage parmi les plus intéressantes, puisque c’est vraiment dans des nouveaux pays où vous vivrez des expériences différentes et qui vous marqueront. En suivant ces astuces, vous serez en mesure de bien préparer un voyage épique!

Avez-vous des questions spécifiques? Des recommandations d’astuces à ajouter? Dites-nous le dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez voir tous nos articles?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous voulez plus d’astuces?
Cliquez ici pour aller à la page des astuces de voyage
Vous aimerez sûrement cet article:
Le travel hacking: Introduction à cette technique pour obtenir des vols gratuits

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Publié le 30 août 2017, mis à jour le 24 mars 2019

 

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 8 Comments

  1. Est-ce qu’on peut trouver un moteur de recherche d’aubaines de voyages qui nous permet de dire d’où on part (Ex: YUL, PBG, BVT) et pour qu’elles dates on est disponibles, puis de lancer le moteur de recherche pour qu’il nous trouve les meilleures aubaines peu importe les destinations?
    Utile lorsque que tu veux juste voyager sans vraiment de destination précise en tête et que tu est ouvert à découvrir et à te faire surprendre par des proposition de destinations selon les dates choisies et les meilleures aubaines en vigueurs à ce moment là.
    C’est comme une surprise!
    Au lieu de défiler toutes les aubaines une à une et lister chaque aubaines qui correspond à tes dates manuellement.

  2. Pourriez-vous aborder la question des voyages en famille (voyages avec enfants)… On a parfois l’impression que les voyages à bas prix, avec dates variables dans des destinations exotiques, ne s’adressent qu’à de jeunes hipsters en quête d’aventure… Merci à l’avance pour votre feed-back.

  3. Encore un article TELLEMENT intéressant! Merci.
    Pour les voyages à l’étranger je me débrouille en ayant Skype déjà downloadé (ainsi je peux ajouter des crédits $$ pour faire des téléphones importants sans avoir à payer un forfait d’ici ou encore changer de carte SIM). Aussi, un MUST pour moi est de downloader “Map.me” qui me donne accès sans le Wi-Fi à un “GPS de base” hors connection.
    En plus de Amex Platine j’ai pris le Priority Pass (lui est sans frais) qui donne accès à un peu plus de lounge et ÇA ça agrémente beaucoup les attentes.
    Merci à tous les FlyTrippers de partager aussi vos trouvailles.

  4. Je suis très intéressée par votre article sur comment payer à l’étranger pour réduire les frais de conversion et de devises étrangères. En espérant que ce sera bientôt! Merci

  5. J’ajouterais de vérifier quelle sorte d’avion vous prenez. Certains longs trajets n’ont pas d’écran par exemple. Alors, il est bon de prévoir apporter son mini iPad avec des films transférés de Netflix.

    1. Voir aussi si on sert de la nourriture, l’espace que vous avez etc.

    2. Voici LE site pour vérifier d’avance les commodités disponibles dans le vol/l’avion qu’on prendra! https://www.seatguru.com/ C’est très pratique pour se préparer et savoir à quoi s’attendre! En espérant que cela vous aide!

Laisser un commentaire

×
×

Cart