Les Canadiens auront besoin d’un visa pour aller en Europe à partir de 2021 (un quasi-visa?)

Un des rares éléments désagréables de voyager à l’international, c’est de devoir obtenir un visa d’entrée pour certains pays. Ce n’est pas nécessaire pour les Canadiens qui visitent une majorité des nations européennes, mais ça va changer légèrement en 2021. Voici ce qu’on sait. 

Les visas. Un concept si archaïque, surtout ceux qui sont chers (parfois plus d’une centaine de dollars). Le pire c’est que souvent les pays qui en requièrent des dispendieux sont ceux dont l’économie bénéficierait le plus d’attirer davantage de visiteurs.

La plus récente preuve est l’Ouzbékistan, qui a éliminé son visa en 2018 et a vu le nombre de touristes bondir immédiatement de 226%. Logique n’est-ce-pas. Pour les budget-travelers comme nous, c’est définitivement une considération. C’est frustrant de devoir payer pour le privilège d’aller dépenser notre argent dans le pays.

Dans tous les cas, l’Europe elle s’en va dans l’autre direction en durcissant les exigences d’entrée. Si comme nous tu aimes aller en Europe, surtout quand on repère des deals aller-retours à 250$, 300$, 350$ ou 400$ comme c’est souvent le cas sur notre page de deals de vols pas chers, il y aura bientôt une étape supplémentaire.

Ce n’est pas un visa comme tel, mais l’Europe va implanter le “Europe Travel Information and Authorization System” (ou ETIAS) à partir du 1er janvier 2021. Ce n’est vraiment rien de dramatique, mais comme littéralement personne n’est au courant, on voulait te le partager l’information car tu auras tout de même une étape de plus que présentement.

Le ETIAS

Premièrement, un disclaimer. On n’a pas trouvé de média canadien qui couvrait cette nouvelle, mais c’est présentement un sujet chaud aux États-Unis. Mais même CNN et les autres médias donnent un lien qu’ils décrivent comme “officiel”, mais qui est clairement indiqué comme étant «non-affilié avec les gouvernements européens» une fois sur la page.

Bref, j’aurais aimé trouver une source 100% officielle et claire, mais on croit que ça vaut la peine de partager maintenant quand même, car nos recherches rapides indiquent qu’effectivement ça va aussi s’appliquer aux Canadiens malheureusement (et à tous les pays présentement exempts de visas en fait). À moins qu’ils changent d’idée d’ici 2021, ce qu’on espère!

Alors présentement, les Canadiens qui vont en Europe n’ont rien besoin de faire et peuvent rester pour 90 jours sans visa.

En 2021, tu vas devoir avoir un ETIAS approuvé avant d’arriver en Europe. Ça va demander aux Canadiens de compléter un processus (en ligne heureusement, on est au 21ième siècle quand même) pour obtenir cette autorisation, qui heureusement ne sera pas très difficile à avoir.

Une grande majorité des voyageurs qui appliquent seront approuvés instantanément par le système informatique automatisé (estimation de 95%), alors ce n’est pas trop de trouble. Le processus devrait prendre seulement 10 minutes à compléter et devra être fait au moins 3 jours avant l’arrivée. Le coût sera de 7 €.

La bonne nouvelle est que ce sera valide pour 3 ans avec de multiple entrées permises, alors si comme nous tu vas en Europe plusieurs fois par année grâce aux super deals mentionnés, au moins tu n’auras pas à le refaire à chaque fois. La limite de 90 jours continuera de s’appliquer et évidemment tu pourras te déplacer librement dans les différents pays.

Tout ce que tu auras besoin est un passeport, une carte de crédit ou débit (on recommande évidemment crédit à moins que tu n’aimes pas les voyages gratuits) et une adresse courriel pour compléter le processus. Et comme mentionné, ce n’est pas un visa comme tel (ceux-ci requièrent plus d’information) mais plutôt une “autorisation de voyage”. 

Et certains nous ont écrit pour dire que les Européens ont besoin de la même chose pour entrer au Canada et aux États-Unis et bien oui, en effet nous le savons très bien comme nous travaillons dans l’industrie du voyage, mais le fait est que le président de la Commission Européenne ne parle pas de réciprocité dans les raisons motivant leur décision (section Why ETIAS Authorization sur ce lien).

Non, toutes les raisons données pour ces nouvelles règles (officiellement du moins) sont autour de la question de la sécurité. Étant donné qu’il y a 26 pays dans la Zone Schengen où les gens peuvent se déplacer librement, l’Union Européenne veut une meilleure façon de savoir qui sera en Europe.

Schengen, qu’est-ce que c’est?

Ce ne sont pas tous les pays membres de l’UE qui font partie de la Zone Schengen où le libre mouvement est permis (et il y a même des non-membres de l’UE dans la Zone Schengen). Bref, ce sont ces pays où tu auras maintenant besoin d’un ETIAS avant d’arriver. 

Voici une carte des pays Schengen en bleu:

Détails de la Zone Schengen (crédit photo: Wikipedia)

Voilà l’essentiel, si tu veux plus d’information tu peux consulter ce site sur l’ETIAS qui comme mentionné n’est pas un site officiel mais contiens plusieurs détails.

Si tu es intéressé, tu peux aussi consulter la carte de toutes les exigences d’entrée pour les Canadiens par pays.

Sommaire

C’est un changement majeur pour les Canadiens habitués de voyager en Europe et bien que les exigences ne sont pas vraiment compliquées, l’enjeu est davantage que plusieurs ne penseront peut-être pas à faire cette nouvelle étape supplémentaire avant de partir. Mais au bout du compte, ce n’est vraiment pas une raison de ne pas aller visiter ta destination européenne préférée!

Que penses-tu de ce changement? Dis-nous le dans les commentaires.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Pourquoi les billets d’avion sont aussi chers au Canada

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Divulgation Travel Hacking: Flytrippers n’est pas un conseiller financier et ne peut d’aucune manière être considéré de la sorte. Nous vous exprimons des opinions personnelles pour vous informer sur le sujet, mais nous vous recommandons de faire vos vérifications personnelles pour vous assurer que le travel hacking est adéquat pour votre propre situation.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 11 Comments

  1. Je trouve toujours étrange et irrespectueux les gens qui critique, tel que Jacqueline. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux pour, entre autre cette raison. Si le sujet ou l’article ne plaît pas, facile de changer de page… Pas toujours obliger de donner son point de vue, il faut un filtre pour vivre en société. L’auteur de l’article n’avait comme but que de rendre service en nous informant.

    1. C’est une chose qui nous étonne en effet, qu’avec plus de 200 000 lecteurs, certains croient que 100% des articles vont les intéresser. On en publie à chaque jour pour plaire au plus grand nombre, forcément certains seront moins pertinents pour certains types de voyageurs, ça nous semble normal 😛 Mais oui en effet, certains ne lisent pas vraiment en plus avant de critiquer, et comme pour cet article ils disent qu’on capote et que ce n’est que 7 Euros… alors que c’est pourtant exactement ce qu’on écrit dans l’article que ce n’est rien!!! Mais ça vaut quand même la peine de partager l’information parce que littéralement personne ne savait que ce changement était prévu! Bref, merci à toi de nous lire et on va continuer de partager des informations utiles 🙂

  2. Normal.Réciprocité.

    1. En effet, mais la réciprocité n’est pas dans les raisons invoquées par l’UE (seulement la sécurité), du moins les raisons officielles haha!

  3. Cher Andrew, c’ est ce que les Européens (et pas que) doivent faire déjà pour pouvoir entrer au Canada. On pourrait appeler cela la réciprocité.
    Et une petite remarque : cela n’existe pas, un “gouvernement européen ” 😉 . Comme tu voyages beaucoup, tu devrais savoir les deux.
    En résumé, cet article me déçoit un peu. Tu pourrais aussi arrêter d’utiliser ce ton outrageusement infantilisant dans tes articles. En principe, tes lecteurs ont déjà passé, et depuis longtemps, par la maternelle. Merci.

    1. Bonjour!
      -En effet, mais la réciprocité n’est pas dans les raisons invoquées par l’UE (seulement la sécurité), du moins les raisons officielles.
      -Erreur de traduction seulement, en effet même pas en tant que voyageur mais en tant que passionné de politique je connais bien le fonctionnement. J’écris parfois nos articles en anglais maintenant, comme celui-ci, et on les fait traduire vers le français (plus simple que le contraire) et bien qu’on les relise, parfois des termes comme “any European governement” devienne “le gouvernement européen” bien malgré nous.
      -Que veux-tu dire par ton infantilisant, car j’aimerais bien améliorer mais je ne vois pas exactement de quoi tu parles. C’est difficile de plaire à tous, la plupart des gens nous demande que les articles soient de niveau plus de base pour que tout voyageur puisse comprendre indépendamment de son expérience de voyage, mais il me ferait plaisir d’avoir des commentaires plus tangibles!

    2. Je suis moyennement en accord avec l’avis de Jacqueline quand elle parle d’un “ton” infantilisant” dans les articles. D’un côté, à chacun sa façon d’écrire et de dicter le “ton” de son récit, le lecteur aime ou n’aime pas… De l’autre côté, j’interprète possiblement son point de vue de la façon suivante, lisant moi-même très régulièrement tes articles: Il m’arrive régulièrement de sauter des paragraphes car ils répètent essentiellement des passages précédents du même article. Peut-être est-ce ce qui irrite cette lectrice?

      1. Peut-être, mais merci beaucoup! On va pouvoir faire attention à cela 🙂

  4. Le Canada et les États-Unis imposent la meme exigences aux citoyens européens depuis quelques années. Au Canada, il s’agit de l’AVE et aux États unis de l’ESTA. L’Union Europeene ne fait que reciproquer.

    1. En effet, mais la réciprocité n’est pas dans les raisons invoquées par l’UE (seulement la sécurité), du moins les raisons officielles haha!

Laisser un commentaire

×

Cart

756 Shares
Share755
Pin1
Tweet
Share
Email