Ce qui pourrait vous arriver si vous allez au Guatemala (et mes 3 best spots)

Amanda est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Vous pouvez la suivre sur Instagram et lire sa bio au bas de cette page.


Le Guatemala est un pays d’Amérique Centrale qui est un peu dans l’ombre des destinations tendance comme le Costa Rica et le Nicaragua. Mais pourtant, c’est définitivement un pays à visiter!

Cueillir votre propre lime pour le best Rhum & Coke de votre vie, boire des mojitos en jouant à un jeu de Janga géant avec les pieds, dormir dans une grange dans la jungle guatémaltèque et entendre les explosions d’un volcan en éruption…

Voici ce qui pourrait vous arriver si vous allez au Guatemala, une destination vers laquelle il y a de nombreux rabais sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers.

Survol

Le Guatemala. Avouez que ce n’est sûrement pas la première place qui vous vient en tête lorsque vous pensez voyager. Et pourtant, ce pays d’Amérique latine est plein d’histoire, de culture et offre une diversité impressionnante.

Appréciation générale 3/5; Coûts 2/5; Transports 1/5; Hébergements 3/5; Niveau d’immersion 4/5; Niveau de préparation pré-départ 2/5

Ayant comme frontières le Mexique, le Belize, le Salvador et le Honduras, le Guatemala offre une multitude de possibilités et ce, pour super cheap et pour tous les goûts.

En effet, mon trip au Guatemala, je l’ai fait avec quatre amigos vraiment différents, mais ce pays a su combler toutes nos attentes, et surtout notre petit budget.

Types de voyageurs: backpack, hiking; Climat: Soleil, Nuage; Nourriture et boissons: Avocat, Mangue, Tacos, mojito; Incontournables: Temple, Chute, Volcan, Café;

Le Guatemala c’est tout plein de volcans qui sauront satisfaire tous les hikers de ce monde, la jungle, la vraie de vraie là, l’océan Pacifique et ses plages de sable noir qui brûlent les pieds, mais qui en valent tellement la peine, la bouffe (le pepián, les frigoles, la guacamole, les tamales).

Et el foutu bon ron, surtout le Zacapa, un rhum guatémaltèque, vieilli en fût de chêne, caramélisé et devenu pratiquement légendaire partout à travers le monde. Le plus beau dans tout ça ? C’est que tout ça est facilement accessible, même en voyageant low budget.

Plage volcanique près de Puerto San Jose
Plage volcanique près de Puerto San Jose

Mes 3 best spots

Voici mes endroits préférés!

1. Antigua

First of all, on va se le dire, Guatemala City (là où vous allez sans doute atterrir) c’est une immense ville agitée remplie de chaos, de bouchons de circulation et qui peut sembler déroutante. Si vous êtes comme moi et préférez les endroits un peu plus calmes (et sécuritaires) ayant gardé leur charme typique, allez donc à Antigua, une petite ville coloniale à environ une heure de voiture de Guatemala City.

Antigua est situé à 1 500 mètres d’altitude et entouré de trois volcans, Agua, Acatenango et Fuego (ce dernier est encore en activité, on entend même les explosions lors des éruptions fréquentes du volcan portant bien son nom), ce qui crée un microclimat, généralement plus frais que le reste du Guatemala. Mon conseil: explorez les petites rues pavées d’Antigua qui vous mèneront dans les nombreux mercados, la Plaza Mayor, les parcs et monuments historiques.

Plaza Mayor à Antigua
Ben non, ce n’est pas l’Espagne, ni les calèches du Vieux-Québec, c’est la Plaza Mayor à Antigua

La ville offre plusieurs types d’hébergement, tant pour les backpackers que pour ceux qui désirent avoir un peu plus de confort. Il est très facile de se repérer, la ville étant divisée en avenidas (avenues) et en calles (rues).

La Santa Catalina Arche est un des emblèmes de la ville et est située dans le quartier touristique d’Antigua. Pour ceux qui aiment se tenir en forme même en voyage, allez vous entraîner dans les marches de Cerro de la Cruz. La récompense : la vue à couper le souffle !

Cerro de la Cruz
Cerro de la Cruz après notre petit training matinal

Si vous voulez avoir une vue imprenable sur un volcan sans nécessairement devoir faire son ascension et vivre une expérience unique, allez prendre votre petit déjeuner (style brunch de luxe à environ 30 $CAD / personne) au El Mirador Restaurant du prestigieux club de golf La Reunion, situé au pied du volcan Fuego, près d’Antigua.

Si vous être davantage du type Indiana Jones, plusieurs agences de voyages à Antigua offrent la possibilité de faire l’ascension de certains volcans, dont celui de Pacaya (ascension d’une demi-journée et de niveau intermédiaire) et Acatenango (ascension de deux jours et de niveau difficile).

Pour les foodies et ceux qui désirent s’immerger dans la culture locale, les stands de street food de Santa Ana, un petit village accessible à pied d’Antigua, sont absolument delicioso et offrent des repas typiques et copieux à moins de 3 $CAD (les stands sont situés près de la Plaza Mayor de Santa Ana). Ne manquez pas les promos sur les mojitos à quatre quetzals au Monoloco (5ta Avenida) et profitez-en pour visiter La Casa Del Ron (4e Calle), où vous pourrez déguster le famoso ron Zacapa.

LIRE AUSSI: Les 10 incontournables à Antigua (Guatemala)

2. Lago de Atitlán

Coup de cœur pour ce spot! Pour vrai, c’est quand tu arrives tout en haut de ce lac entouré de ses trois volcans Tolimám, San Pedro et de Atitlán, que tu comprends les vraies beautés naturelles du Guatemala.

Le lago de Atitlán est facilement accessible d’Antigua (deux heures de route environ, si tout se passe bien) et comporte plusieurs petits villages et lagunes. Si, comme moi, n’êtes pas des fervents adeptes des endroits overloadés de backpackers, je vous déconseille Panajachel ; c’est le coin attrape touriste, et surtout l’endroit où le lac est davantage pollué.

Mes bests spots : Santa Cruz et San Marcos La Laguna. Ce sont deux petites lagunes un peu plus en retrait des touristes (prévoyez faire vos achats de bouffe et de boissons avant votre arrivée) avec quelques logements et maisons disponibles sur Airbnb (prix variant entre 60 $CAD et 400 $CAD pour quatre personnes), donc si vous avez le budget ou si vous êtes en gang, go for it !

C’est superbe et vous aurez la paix, la vraie de vraie. Si vous êtes plus du genre turned up et que vous voulez faire la fiesta, je vous recommande San Pedro La Laguna, un petit village animé au pied du volcan de San Pedro. Vous y trouverez beaucoup d’Israéliens (demandez-moi pas pourquoi, j’en ai aucune espèce d’idée !?), de restaurants, d’hostels et de petits bars.

Les boys sur notre quai à Santa Cruz La Laguna
Les boys sur notre quai à Santa Cruz La Laguna
La familia à notre arrivée dans notre Airbnb à Lago de Atitlán
La familia à notre arrivée dans notre Airbnb à Lago de Atitlán

3. Semuc Champey et Lanquin

Je préfère vous avertir d’avance, la route pour s’y rendre est ardue, des petits chemins de terre et beaucoup de falaises, mais croyez-moi, ça en vaut vraiment la peine ! Essayez d’éviter les trajets de soir et de nuit, ça vous évitera quelques sueurs froides.

Semuc Champey, c’est pas compliqué : c’est carrément une oasis sortie tout droit du jardin d’Éden dans la jungle guatémaltèque. Pour l’hébergement, mon spot : Le Zephyr Lodge (réservez d’avance c’est The spot !). C’est une place adaptée principalement pour les backpackers (si vous tenez à vos 8 heures de sommeil, c’est peut-être pas la meilleure place) et offre tous les services à un seul endroit : restaurant, bar, piscine, douches et toilettes avec vue sur la jungle, billard et un jeu de Janga géant réinventé.

La plupart des hébergements, notamment le Zephyr Lodge, sont situés à Lanquin, à environ 15 minutes de Semuc Champey. Pour notre part, avant d’arriver à cette auberge de jeunesse sur la coche, on s’est fait carrément avoir par une agence de voyages à Cobán et on s’est retrouvé à dormir dans une grange avec les fourmis rouges géantes et les chauves-souris. Je peux vous dire que le filet et le liner auraient été plus qu’appréciés ce soir-là ! Je vous en dis pas plus, je crois que les photos parlent d’elles-mêmes.

Une grange, des fourmis rouges géantes pis une nuit blanche plus tard…
Une grange, des fourmis rouges géantes pis une nuit blanche plus tard…
Piscine infinie du Zephyr Lodge à travers les montagnes et la jungle, la pura vida…
Piscine infinie du Zephyr Lodge à travers les montagnes et la jungle, la pura vida…
No filter là-dessus : Semuc Champey c’est juste trop beau !
No filter là-dessus : Semuc Champey c’est juste trop beau !

Puisque notre temps était calculé et que l’on voulait aussi aller au Honduras et au Nicaragua (destinations à découvrir dans mes prochains articles), nous n’avons pas eu la chance de visiter tous les hot spots du Guatemala.

Toutefois, en ayant discuté avec d’autres voyageurs, je peux vous conseiller Flores, une ville située sur une île du lac Petén Itzá, Tikal, un site archéologique de la civilisation maya, et le fameux et gigantesque mercado de Chichicastenango.

Mes 4 recommandations

Finalement, voici quelques astuces.

1. Climat

Personnellement, je suis allée au Guatemala en mai, en basse saison. Durant cette période, les averses en après-midi sont fréquentes et le ciel est généralement couvert, mais la température reste agréable (entre 15 et 30 degrés Celsius, dépendamment des régions).

Avantage : les prix des hébergements chutent et il n’est pas vraiment nécessaire de réserver à l’avance. Inconvénient : les volcans sont beaucoup moins visibles que durant la haute saison (décembre à mai). Honnêtement, cela ne nous a pas empêchés d’enjoyer notre voyage, cela dépend de vos préférences.

2. Transport

Pour les courtes distances (trois heures et moins), on a pris les fameux chicken bus, qui sont, quant à moi, une expérience en soi. Mais là-dedans, c’est vraiment le chaos, tu peux aussi bien te retrouver à faire ton trajet à côté d’une poule ou devoir te coincer sur un banc avec trois inconnus, mais c’est super cheap. Ha oui, pis les règles de conduite et de sécurité, ben les chauffeurs connaissent pas vraiment ça au Guatemala, donc prend tes Gravol gingembre pis essaie de pas abuser de l’alcool la veille, sinon ça peut vite devenir le pire trajet du voyage.

Pour les longues distances, je conseille les minibus, qui sont aussi abordables, mais pas vraiment confortables (pas d’air climatisé, pas d’appuis-tête pour la plupart, et overloadées de touristes) ou, sur certains itinéraires, les bus especial ou primera class, ça le dit c’est plus classe, plus confortable, mais plus cher (les prix varient selon les itinéraires et la plupart des départs sont de Guatemala City). Mon meilleur conseil : si possible et pour des raisons de sécurité, ne voyagez pas la nuit.

3. Hébergement

Si vous avez la chance de voyager en petit groupe, utilisez Airbnb, ça a clairement été nos meilleures expériences au Guatemala et en plus ça permet de pouvoir se faire des repas en gang (ça revient souvent moins cher que d’aller manger à l’extérieur).

L’hébergement en famille pourrait aussi être une bonne alternative pour en apprendre plus sur la vraie culture locale guatémaltèque. Sinon, il y a une multitude d’auberges de jeunesse et de petits hôtels abordables un peu partout au Guatemala, tant que vous ne vous éloignez pas trop des centres touristiques.

4. Les essentiels

Une Go Pro pis un accès à internet, c’est vraiment les musts en voyage. Sinon, j’ai souvent regretté de ne pas avoir de filet ni de liner. Tsé, voir une sauterelle géante et volante dans ta chambre juste avant de te coucher, c’est pas ça qui va t’apporter une bonne nuit de sommeil mettons.

Sommaire

Bref, le Guatemala est un pays riche et coloré ayant beaucoup à offrir, et ce, à faible coût. Restez à l’affût sur Flytrippers pour d’autres articles à venir et partagez vos expériences avec moi ! Sur ce, salute à tous les passionnés de voyage et un merci spécial à mes partners in crime, Beto, Mathéo, Mick, Chri, Mel, Audrey et Lau, qui m’ont accompagnée dans ce trip de fou.

Êtes-vous déjà allé au Guatemala? Dites-nous le dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Aux quatre coins de Porto Rico

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

This Post Has 4 Comments

  1. Demeuré au Guatemala 5 ans et je suis d’accord avec la description. Guate, Antigua, Coban, Semuc Champey, Panajachel, Monterrico, Tikal, Pacaya. Pour en voir plus: Huehuetenango, Quetzaltenango (Xela). En dehors de la trail Antigua-Guate, il faut parler espagnol pour en profiter au max. Sinon les mayas parlent Q’eqchi !! Inwan !

  2. j y suis allé 2 fois et c est tres sécuritaire.il y a des polices partout a pied sur les rues ou en jeep a parader…j ai aimé antigua la jungle de tikal.je vous conseille fortement quetsaltenango appelée xela et j ai aussi beaucoup aimé panajachel.janvier et fevrier sont de bons mois avec des temperatures d environ 24c l apres midi

    1. Super, merci du partage d’expérience! En effet, c’est assez cocasse, certains voient la présence de police/armée comme étant plus dangereux, mais en effet ça a souvent possiblement plutôt un effet dissuasif!

  3. Et au point de vue sécurité? C’est quand même un pays avec un haut taux de criminalité alors je me demandais comment vous vous êtes sentis par rapport à cela, merci!

Laisser un commentaire

×
×

Cart