You are currently viewing Qu’est-ce qui arrive si ton résultat de test est positif en voyage?

Avec le nombre record de gens qui reçoivent un résultat positif à un test de COVID-19 ici mais aussi à certains endroits dans le monde, c’est un bon moment de répondre à cette question fréquemment posée. Parce qu’il semble que beaucoup de gens sont inquiets par rapport à recevoir un résultat de test positif en voyage.

D’ailleurs, dans un article séparé, j’ai parlé des implications d’une infection récente, pour ceux qui ne sont pas encore partis mais qui veulent voyager bientôt. On va avoir beaucoup d’autres astuces pour les voyages en pandémie; inscris-toi à notre infolettre gratuite pour tout recevoir notre contenu en primeur.

Mais regardons qu’est-ce qui arrive si ton résultat de test est positif pendant que tu es en voyage.

Les 2 cofondateurs de Flytrippers on a pris près de 100 vols pour visiter une douzaine de pays sur 3 continents pendant la pandémie. On veut expérimenter le plus possible la nouvelle réalité des voyages en pandémie pour mieux t’aider, mais on a pas pu expérimenter un test positif à l’étranger nous-mêmes.

Mais on t’a trouvé les règles officielles. Beaucoup de gens sont malheureusement mêlés par rapport aux règles, comme avec toutes les autres règles de voyages en pandémie en fait. On va démêler ça.

 

Faits saillants: les 2 règles séparées

Je te rappelle la base: le Canada a une exigence de test pré-départ pour tous ceux qui veulent entrer.

Donc comme mentionné dans notre guide pour décider si tu devrais voyager maintenant (et dans notre «checklist» gratuite pour les voyages en pandémie), un des risques à considérer pour ta décision, c’est évidemment le risque d’obtenir un résultat positif en voyage.

En gros, il y a 2 règles distinctes à suivre si tu testes positif en voyage:

  • Les règles d’isolement du pays où tu es
  • Les règles d’entrée du Canada (et des pays de transit, s’il y en a)

Ce sont 2 choses complètement séparées bien sûr.

La première dépend de chaque pays. La deuxième est la même, peu importe la destination. Et il faut respecter les 2 évidemment.

Voici un résumé en format infographique avant de te donner les détails.

Vois l’infographie pleine grandeur

 

Règles d’isolement du pays où tu es

Premièrement, les règles d’isolement, ce sont les règles de l’agence de santé publique du pays où tu es… s’il y a des règles.

Quelles sont ces règles? Ça dépend!

C’est la chose la plus importante à comprendre: comme toutes les règles de voyages en pandémie, chaque pays est différent et a des règles différentes.

Tu dois évidemment te conformer à toutes les règles quand tu vas quelque part.

Donc évidemment, ce que tu dois faire après un test positif dans un pays dépend entièrement de ce pays là. C’est eux qui décident. Pour une raison que j’ignore, certains semblent penser que les règles d’isolement du Canada vont s’appliquer ailleurs qu’au Canada. Non, ce sont les règles du pays où tu es qui s’appliquent.

 

Exemples de règles d’isolement

Pour donner un exemple, les États-Unis ont comme règle que si tu testes positif, tu dois t’isoler n’importe où pour seulement 5 jours. D’autres pays disent que tu n’as même pas besoin de t’isoler du tout si tu es vacciné et que tu reçois un résultat positif.

À l’autre extrême, d’autres pays peuvent te forcer à t’isoler pendant 14 jours dans un endroit précis de leur choix et tu n’as pas un mot à dire. D’autres pays sont entre les deux, d’autres exigent peut-être des tests de plus (qui peuvent être à tes frais ou pas)…

Ça varie, tout comme toutes les autres règles varient toujours.

Si tu retiens juste une chose pour t’aider à voyager pendant la pandémie… c’est que chaque pays est différent. Si simple comme concept, mais si méconnu.

Si c’est un point qui t’inquiète, vérifie ça AVANT de choisir une destination bien sûr! Ce n’est pas le temps de regarder APRÈS pour ensuite te lamenter dans les médias que les règles d’isolement de ta destination ne sont pas à ton goût…

Imagine-toi donc que c’est un peu trop tard une fois que tu as choisi ta destination… je ne veux pas être méchant, mais se responsabiliser est littéralement LA chose qui va faire en sorte que tu vas faire des plus beaux voyages toute ta vie et sauver carrément des milliers de dollars.

Alors je veux vraiment que tu comprennes à quel point c’est important et ça n’a même pas rien à voir avec la pandémie (c’est juste encore plus important que d’habitude).

 

S’informer sur les règles d’isolement (si ça t’inquiète)

Je vais donc le répéter une énième fois: si tu ne veux pas de surprises en voyage, fais donc une bonne préparation et une bonne planification pour voir quelles sont les règles…

Mais juste si ça t’inquiète.

Chaque voyageur est différent. Moi par exemple, je m’en fous complètement des règles d’isolement. J’ai mon ordinateur, je peux travailler de n’importe où. J’ai visité 12 pays depuis le début de la pandémie et je n’ai jamais regardé ça.

Pourquoi? J’ai statistiquement bien plus de chances de tester positif ici au Québec qu’en voyage… et si je testes positif au Québec je vais devoir m’isoler pareil. Que ce soit ici ou ailleurs, si je suis infecté, je vais m’isoler. Alors pourquoi je m’empêcherais de voyager pour ça, personnellement pour moi ça n’aurait pas de sens.

(Surtout que voyager est infiniment plus agréable que rester ici, surtout en ce moment — c’est pourquoi on est en Amérique centrale en ce moment.)

J’ai bien sûr une assurance qui couvre mes coûts de quarantaine à l’étranger donc ça ne me coûterait rien d’hébergement ou de repas (les 4 assurances-voyage ici couvraient ça aux dernières nouvelles, revérifie en faisant ta soumission en attendant notre article détaillé là-dessus qui s’en vient).

Donc pour moi, rester pris c’est même encore mieux qu’avoir à revenir au seul endroit en Amérique du Nord qui avait un couvre-feu et l’approche la plus extrémiste rendu au 22ème mois de la pandémie.

Mais si pour toi, ça te stresse de devoir t’isoler… vérifie les règles.

Comment vérifier? Ça c’est le bout un peu plus complexe. Parce que contrairement aux règles d’entrée de chaque pays, qui sont toutes dans une même base de données officielle centralisée… il faut que tu cherches un peu plus.

Voici tes meilleures options pour trouver ça:

  • Le site de l’office de tourisme du pays
  • Le site de la santé publique du pays
  • Leur site gouvernemental général sur la COVID-19

Une fois que tu as respecté leurs règles d’isolement, tu dois respecter les règles pour entrer au Canada.

 

Règles d’entrée du Canada (et des pays de transit)

Alors deuxièmement, il y a les règles d’entrée du Canada. Ça ne s’applique QUE lorsque tu vas avoir fini de respecter les règles d’isolement locales.

Pour pouvoir embarquer dans un vol vers le Canada, tu as 2 choix:

  • Avoir un résultat de test NÉGATIF fait dans les 72 heures
  • Avoir un résultat de test POSITIF fait dans les 11 à 180 jours

Mais ce test positif a EXACTEMENT toutes les mêmes exigences que le test négatif. C’est important.

Je t’explique tout ça.

 

La base des règles d’entrée du Canada

Je vais commencer par une chose: il y a surprenamment beaucoup de gens qui nous ont écrit qui pensaient vraiment qu’ils pourraient tout simplement embarquer dans l’avion avec leur test positif (ou même sans avoir reçu le résultat).

Non. Le but d’exiger un test c’est justement pour pas avoir de gens positifs dans l’avion, alors au début je me disais que c’était bizarre comme réflexion.

Mais ensuite je me suis souvenu que quand le Canada avait une quarantaine obligatoire à l’hôtel le temps de recevoir le résultat du test à l’arrivée, les positifs et les négatifs avaient le droit de retourner chez eux immédiatement, le résultat ça ne changeait rien. Et les Canadiens non-vaccinés sont encore testés en arrivant même si, peu importe le résultat il faut qu’ils fassent 14 jours de quarantaine et un autre test au jour 8, le résultat ça ne change rien.

Donc bref, je comprend un peu que certains peuvent être confus étant donné l’absurdité de bien des règles de voyage depuis le début.

Mais oui, le résultat de ce test-là importe lui. Dans un monde où aucune règle n’est harmonisée, la seule chose qui est vraie partout dans le monde c’est que tu ne peux pas embarquer dans un avion en étant positif.

(Le seul moyen est avec un plan Medjet à quelques centaines de dollars US; article détaillé à venir.)

Alors si ton test est positif, la première chose à faire c’est de changer ton vol. La plupart des transporteurs aériens sont flexibles par rapport à ça, mais encore une fois, vérifier la politique de changement c’est quelque chose que tu devrais avoir fait avant si tu suis notre «checklist» des voyages en pandémie.

 

Les 2 façons d’entrer après un test positif

Donc premièrement, le Canada n’a aucune limite minimale après avoir fait un test positif contrairement au mythe commun.

Si tu fais un test positif et que par chance, le jour après tu testes déjà négatif… tu as le droit d’entrer au Canada (si le test est acceptable; voir ci-dessous). Ce n’est pas clair si les transporteurs aériens spécifiques ont leur propres règles par contre, mais ça ne semble pas être le cas.

À condition de ne pas avoir de symptômes bien sûr (tu ne peux jamais embarquer avec des symptômes, même si tu as un test négatif et que tu n’as jamais testé positif de ta vie), et je répète: seulement si ça respecte les règles d’isolement locales que je viens d’expliquer plus haut.

Sinon, si tu ne veux pas repayer pour un test ou si tu restes positif pour un bon moment comme c’est appremment souvent le cas, dès le 11ème jour après ton test positif, tu peux embarquer tout simplement sans avoir à refaire de test.

C’est donc MAXIMUM 11 jours que tu restes pris ailleurs selon les règles du Canada. Mais pas de MINIMUM: tu peux rester pris moins que 11 jours si tu testes négatif plus vite… à moins que le pays où tu es t’impose de t’isoler plus longtemps ou que tu aies des symptômes.

 

Exemples de voyages perturbés

Pour donner le même exemple aux États-Unis, pour être bien clair (vu que ce qui semble le plus commun depuis le début de la pandémie c’est que les gens ont de la misère à comprendre que chaque règle est séparée): disons que tu vas à Miami et que tu reçois un test positif.

Tu dois t’isoler 5 jours selon les règles du CDC américain. Ensuite, si tu n’as plus de symptômes tu es à nouveau libre, même si tu n’as pas le droit d’embarquer dans l’avion pour un autre 5 jours. Tu peux te promener au moins et visiter.

Tu n’as plus besoin de t’isoler même si tu ne peux pas encore embarquer dans l’avion, ce sont 2 règles complètement séparées! Toutes les règles sont toujours séparées et malheureusement, beaucoup de gens ne comprennent pas ce fait.

 

Règles de transits

Par contre, les règles que je viens d’expliquer ce sont les règles d’entrée du Canada. Donc ça c’est si tu as un vol DIRECT vers le Canada.

Si tu as un transit, il faut évidemment aussi respecter les règles du pays de transit (s’il y a des règles). Quelles sont-elles? Chaque pays est différent! Ça dépend! Donc vérifie les règles d’entrée de chaque pays.

Mais si par exemple tu dois passer par les États-Unis en revenant d’ailleurs, eux demandent soit un test négatif… ou bien un test positif dans les 90 jours ET une lettre d’un professionnel de la santé confirmant que tu es rétabli.

Pas mal plus compliqué que juste le test ça… quoique les États-Unis acceptent les tests rapides antigéniques eux, donc il y a peut-être moins de chances que tu testes encore positif qu’avec un test moléculaire comme un PCR.

 

Comment le délai de 11 jours est calculé

Attention à comment le nombre de jours est calculé par le Canada: si tu reçois un test positif le 10, tu peux embarquer dans un avion ou entrer au Canada seulement le 21.

Peu importe l’heure du test et l’heure du vol, les relations médias de Santé Canada ont confirmé à Flytrippers que ce sont les jours complets qui sont considérés dans le cas de cette exemption au test pré-départ exigé par le Canada.

 

Règles pour l’entrée par voie terrestre

En passant, les règles sont maintenant les mêmes par voie terrestre aussi. Entrer par voie terrestre en étant positif est EN CONTRAVENTION aux règles (mais ils vont te laisser entrer, contrairement à par voie aérienne).

Ce sont les mêmes conditions que ce que je viens d’expliquer pour entrer par voie terrestre: tu dois avoir un test négatif ou attendre 11 jours.

Eh oui, même si tu es tout seul dans ton auto et tu t’en vas directement chez toi tout seul sans aucun arrêt pour t’isoler, ce n’est pas permis si tu es positif.

(Mais si tu es positif du bon côté des lignes imaginaires, là tu peux même aller travailler dans un hôpital en étant positif! C’est la science, ça ne se questionne pas en 2022.)

Pour être plus précis, comme mentionné, ils vont te laisser entrer (parce que le Canada peut jamais empêcher un Canadien d’entrer par voie terrestre) mais tu t’exposes à une amende allant jusqu’à 5000$ et possiblement un séjour dans un lieu de quarantaine fédéral désigné (communément appelé un «goulag») si ton plan de quarantaine n’est pas jugé convenable par les agents aux douanes.

Les relations médias de Santé Canada ont confirmé explicitement à Flytrippers et c’est aussi indiqué sur le site officiel du gouvernement (et aussi sur leurs comptes officiels sur les réseaux sociaux), malheureusement.

Règles officielles (crédit image: Gouvernement du Canada)

 

Plein de gens interprètent mal cette règle, mais je répète: les relations médias de Santé Canada nous ont reconfirmé explicitement et clairement qu’un test positif n’est PAS un test valide s’il date de moins de 11 jours et donc tu es sujet à l’application des punitions.

Bien sûr, il ne semble pas que l’amende soit donnée souvent du tout dans ce cas-ci (peut-être même jamais), basé sur tous les témoignages de voyageurs… mais elle est certainement «possible» selon les règles. Ça c’est clair.

Tu peux lire cet article de clarification qu’on a fait sur l’entrée par voie terrestre en étant positif pour plus de détails.

 

Ça prend un test ACCEPTABLE

Finalement, à noter que pour le test positif que tu peux utiliser, il y a exactement les mêmes exigences d’informations à retrouver sur le rapport de laboratoire que pour le test négatif:

  • Ton nom et ta date de naissance
  • Le nom ET l’adresse du laboratoire/clinique/institution qui a fait le test
  • La date du test
  • Le type de test
  • Le résultat du test

Tous les tests dans le monde entier qui sont pour les voyageurs incluent ces informations, donc pas d’inquiétude par rapport à ça. Le test positif que tu vas avoir fait initialement pour revenir au Canada va fonctionner.

Attention si c’est un test fait par un organisme de santé publique par contre… là souvent les infos requises ne sont pas incluses.

C’est exactement ce qui va causer problème pour bien des Canadiens qui ont eu un test positif ici au Canada. Consulte l’article détaillé sur l’exemption à l’exigence de test pré-départ pour toutes les informations et astuces.

 

Tu veux recevoir les mises à jour du coronavirus pour les voyageurs?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Si tu reçois un résultat positif à ton test de COVID-19 pendant que tu es en voyage, les règles…. dépendent de chaque destination (comme toutes les règles de l’histoire de l’humanité qui sont toujours différentes dans chaque pays parce que chaque pays est indépendant). Ce qui est certain, c’est qu’en plus de ces règles, tu dois soit avoir un test négatif ou attendre 11 jours pour embarquer dans un avion.

Que veux-tu savoir sur les tests positifs en voyage? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: voyageur avec masque (crédit photo: Simon Hajducki)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 18 commentaires

  1. Fay

    J’espère que les gens qui vont avoir reçu leur trois doses auront des petits privilèges car commence à être compliqué …merci pour tout les renseignements fay

    1. Andrew D'Amours

      Hahahahaha j’en doute malheureusement. Tout ce qui risque d’arriver c’est que toutes les restrictions du moment vont être pour les triplement vaccinés et tous les autres vont être punis encore plus que ça. J’espère me tromper, mais j’ai plus l’impression qu’il faut s’habituer à ses règles pour un moment :S

  2. Beth

    Pour avoir vécu cette situation dans les dernières semaines, malgré le fait que les règles soient assez claires, il faut aussi que les agents au comptoir de la compagnie aérienne comprennent qu’un PCR positif de +14 jours -180 est valable (sans symptômes bien sur) pour le retour au Canada, ce l’était aussi pour le pays de transit. Ce fut 2heures de négo intense pour assurer mon retour. (Et une course pour arriver à l’embarquement) Il y a encore beaucoup d’interprétation différentes, donc en principe oui c’est clair, mais je recommanderais d’arriver à l’aéroport tôt.

    1. Andrew D'Amours

      En effet. Mais ça c’est vrai pour n’importe quelle des règles de voyage en pandémie en fait, d’où l’importance de les savoir et de bien les expliquer aux agents et demander à parler aux superviseurs si ça ne fonctionne pas au début. Très souvent je me suis fait dire initialement par des agents de différents transporteurs aériens que je n’avais pas ce qu’il fallait pour entrer dans un pays X, même si chaque fois j’avais raison. C’est la vie des voyages en pandémie.

  3. Véronique P

    Bonjour, je suis présentement au Mexique et j’ai reçu un test positif le vendredi 7 janvier (jour 0). Selon votre article est-ce que je comprends bien que je pourrais quitter le Mexique le lundi 17 janvier comme nous aurons dépassé le 15? Ce n’est pas clair sur le site du gouvernement si le décompte peut commencer avant le 15 janvier. Merci pour cette spécification.

    1. Andrew D'Amours

      10 jours complets donc le 18. À moins bien sûr que l’État mexicain ait des règles d’isolement plus strictes.

      1. Véronique P

        Bonjour,

        Je suis dans un “resort” tout inclus. En fait le médecin de l’hôtel est prêt à signer une décharge afin de nous identifier comme étant “clear” (désolée je ne crois pas qu’il y ait un terme équivalent en français) pour nous “laisser partir”. Croyez-vous qu’il faut une preuve que nous ayons fait un isolement pour le Canada? Encore là, ce n’est pas encore clair. Merci!

      2. Andrew D'Amours

        Ça prend un test négatif datant de moins de 72 heures OU un test positif datant de 14 à 180 jours comme indiqué. La bonne nouvelle c’est que rien d’autre n’est requis, mais la mauvaise nouvelle c’est qu’il n’y a aucune alternatives à ces 2 options de tests.

  4. Nancy

    Bonjour Andrew,
    Nous arrivons des États Unis par voie terrestre et ma fille a testé positive au test pré-entrée (72hres). Nous avons présenté nos tests qui ont été fait chez Walgreens aux douaniers et le douanier nous a fait rencontrer la santé publique par la suite. Ma question est, est-ce que ma fille risque d’avoir une amende de 5000$ même si elle a fourni une preuve aux douanes d’un test valide mais positif? Nous avons rempli l’application ArriveCAN et notre plan de quarantaine a été jugé convenable par l’agent de la Santé Publique.
    Merci de m’éclairer?

    1. Andrew D'Amours

      Elle «pourrait». C’est ce que le site du gouvernement dit et ce que les relations médias de Santé Canada nous ont confirmé. En pratique, je ne sais vraiment pas s’ils l’appliquent, on est en attente de réponses à nos questions de suivi là-dessus, laisse-nous savoir si jamais tu reçois quoi que ce soit avant nous 🙂

  5. Coralie

    Hello! J’ai pensé partagé mon expérience parce que mon copain et moi revenons justement d’Islande et avons eu un résultat positif lors de notre de notre PCR de pré-entrée au Canada. A ce moment-là, je pensais que c’était un cauchemar parce qu’on avait aucunement prévu cette possibilité. Finalement, on a pu repousser notre vol sans coût supplémentaire afin de faire la quarantaine de 7 jrs exigée là-bas. La Croix Rouge islandaise nous a proposé un hébergement et nourriture sans frais. Finalement, cette mésaventure s’est quand même bien fini, notre voyage nous a coûté quelques centaines de dollars de plus que prévu à cause de l’isolement, mais c’est loin des milliers de dollars qu’on pensait devoir payer. L’autre chose à considérer, c’est que mon copain était positif et moi j’étais négative donc lui était en isolement de 7jrs et moi j’étais en quarantaine donc soit 5jrs seule ou 7+1jrs avec lui. Par contre, si je testais positive au cours du processus (ex au test de fin de quarantaine), je devais recommencer le 7jrs d’isolement. Je pense que le plus important dans tout ça, c’est de s’assurer qu’on peut se permettre d’être en isolement pour jusqu’à 10jrs de plus que la durée prévue du voyage (genre si tu dois retourner travailler dès ton retour à la maison et finalement t’es pris a l’étranger).

    1. Andrew D'Amours

      Allo Coralie, merci pour le témoignage! En effet ça me semble pas si pire du tout quand même, j’espère que vous avez profité de l’Islande 🙂

  6. Christiane

    Je suis québécoise et j’ai testée positive a la fin décembre au Québec avec les tests rapide maison. J’ai voulu aller me faire tester avec un PCR pour avoir une preuve de test positif mais impossible car ils les gardent pour les gens qui travaillent en santé. Je vais aux Etats Unies bientôt par voie terrestre, et a mon retour au Québec (chez moi) si je teste encore positive que va t-il arrivé.? Je n’ai aucune preuve que j’ai testée positive.

    1. Andrew D'Amours

      Si tu n’as pas de preuve c’est exactement comme si ce n’était jamais arrivé, c’est ça le problème auquel j’ai fait allusion. Article détaillé à venir, mais ça veut dire que les mêmes règles qu’expliquées ici s’appliquent, si tu fais un test positif, tu vas devoir attendre un test négatif ou 10 jours.

  7. Eloise

    Bonjour,
    Merci pour l’information.

    Je suis bien étonnée de ce que je lis sur les entrées terrestres. Quand on consulte le site voyage.gc.ca (https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions/isolement#se-conformer) et qu’on clique sur le bouton : déterminez si vous pouvez entrer au Canada, si on indique qu’on est vacciné avec des symptômes de la covid, la réponse est qu’on peut rentrer au pays avec un plan de quarantaine. Est ce possible d’avoir plus de détails svp ? Ce n’est pas clairement écrit avec un test positif mais bien avec des symptômes. Est-ce que des symptômes ET un test négatif ça fonctionne avec le plan de quarantaine mais que des symptômes ET un test positif ça ne marche pas ? Je trouve que cela est trompeur dans la manière que c’est écrit dans leur guide.

    Merci beaucoup!

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, ça c’est la page qui explique les règles de quarantaine/isolement, ça n’a rien à voir avec les règles de tests malheureusement :S
      Et oui tu PEUX entrer par voie terrestre, ils ne peuvent jamais t’empêcher de rentrer dans ton pays (par voie terrestre). Mais il y a une amende qui peut s’appliquer parce que ça prend un test pour entrer.
      Voici le lien de la bonne page qui l’explique textuellement et une prise d’écran (les relations médias de Santé Canada nous l’ont confirmé directement aussi, aussi stupide que ce soit comme règle :S)
      https://voyage.gc.ca/voyage-covid/voyage-restrictions/liste-verification-avion-canada/tests-depistage-covid-19-voyageurs-arrivent-canada

  8. Caro

    J’aimerais savoir ce qu’il est possible de faire quand on voyage à deux et que l’une des personnes reçoit un résultat positif. Est-ce que les assurances-voyage de la personne qui a un test négatif couvrent l’hébergement et les repas si elle prolonge son séjour pour accompagner son compagnon de voyage? Est-ce que les compagnies aériennes acceptent les changements de vol pour la personne qui a un résultat négatif avec le motif que le compagnon de voyage a contracté la covid?

    1. Andrew D'Amours

      C’est une bonne question pour les assurances, habituellement ça couvre pour les membres de la famille aussi (dans ce cas de toute façon ça serait juste les repas au pire sinon, vu que l’hébergement est partagé) mais je n’ai pas vérifié ça (ça varie peut-être même selon les assureurs aussi).
      Sinon, les transporteurs aériens ça devrait aller, surtout si les 2 passagers sont sur la même réservation, mais bon ça aussi ça dépend de la politique de changement qui s’applique selon le billet acheté.

Leave a Reply