You are currently viewing Quoi faire à Rio de Janeiro: mon top 12 en tant que locale (partie 1)

Impossible d’entendre parler du Brésil sans penser immédiatement à une de ses villes les plus populaires, Rio de Janeiro. Mais en tant que résidente depuis 10 ans (à part quelques pauses pour voyager 😉), je me suis dit que je pourrais parler un peu de cette ville incroyable.

Aucune des restrictions liées à la pandémie n’a été rétablie au Brésil depuis mon dernier article sur mes destinations préférées moins connues au Brésil (c’est donc dire qu’il n’y a aucune exigence pour les Canadiens vaccinés). 

Alors voici la bonne nouvelle: c’est encore le temps de fuir l’hiver et de planifier une escapade amusante dans une ville qui sait vraiment comment célébrer l’été, Rio de Janeiro. Parce que n’oublie pas que l’été est sur le point de commencer ici!

Flytrippers est là pour t’aider à repérer de bons deals, et n’oublie pas de t’inscrire à notre infolettre gratuite pour les recevoir directement par courriel.

Rio est surtout reconnue pour ses plages ensoleillées et ses habitants accueillants, mais je peux te dire tout de suite que ce n’est pas tout ce que la Cidade Maravilhosa («ville merveilleuse», en français), comme on la surnomme ici, a à offrir. En gardant ça à l’esprit, voici quelques-unes de mes activités préférées à faire si tu visites la ville, et les endroits à ne pas manquer.

 

1. Le Rédempteur

Je vais commencer par cet endroit célèbre digne d’une carte postale brésilienne. 

Après tout, tu ne peux pas visiter Rio sans faire l’ascension jusqu’à la statue du Christ Rédempteur (Cristo Redentor, en portugais). Construite en 1931, le Rédempteur a fêté ses 90 ans en 2021, et a été nommé parmi les 7 merveilles du monde moderne en 2007.

Tu vas sûrement pouvoir le voir, puisque la statue peut être aperçue de bien des endroits au centre-ville, mais monter là-haut est une expérience totalement différente.

La statue du Rédempteur vue de loin du quartier de Flamengo (crédit photo: Indira R Oliveira)

 

Il y a plusieurs façons de monter au sommet du mont Corcovado (où se trouve la statue): l’option 1 serait le train officiel qui coûte environ 100 réaux brésiliens (≈ 28$C) aller-retour; l’option 2 est de prendre une des nombreuses vans touristiques qui partent de 3 quartiers tous les jours (Copacabana, Largo do Machado et Paineiras) pour environ 90 réaux brésiliens (≈ 24$C) aller-retour.

Tu peux aussi prendre un taxi ou un Uber pour t’approcher le plus possible et marcher le reste du chemin, mais si tu n’as pas l’habitude de faire de l’activité physique, je ne te le recommande pas. C’est seulement 10 minutes de marche, mais c’est vraiment en pente (c’est bel et bien une montagne) et crois-moi, les températures à Rio ne pardonnent pas. 

Les billets de train sont l’option la plus populaire (et c’est ce que je recommande personnellement), puisque c’est le moyen traditionnel de monter et que la vue est incroyable. Si c’est ce que tu choisis, assure-toi de planifier et d’acheter tes billets à l’avance.

Vue du Rédempteur (crédit photo: Raphael Nogueira)

 

Une fois en haut, tu vas être frappé par la vue sur la ville, c’est vraiment à couper le souffle. 

Si tu veux, il y a même une petite chapelle sous la statue où tu peux prier. Il va assurément y avoir beaucoup de touristes et tu pourrais avoir du mal à prendre une belle photo sans quelqu’un d’autre dans le cadre, mais ça vaut le coup.

 

2. Le Pain de Sucre

Parlant de destinations populaires, celle-ci doit absolument prendre la 2e place. Le Pain de Sucre (Pão de Açúcar, en portugais) s’élève à 395 mètres au-dessus du niveau de la mer, et tu peux y monter en téléphérique pour une autre vue incroyable de la ville. 

Le mont du Pain de Sucre (crédit photo: Thiago Matos)

 

Les billets sont à partir de 150 réaux brésiliens (≈ 40$C) et comme le mont a 2 sommets différents, tu peux faire l’ascension en 2 étapes via le téléphérique. Tu vas d’abord arriver à la colline d’Urca — à une altitude de 220 mètres — puis tu vas continuer jusqu’au sommet du Pain de Sucre. 

Si tu te sens aventureux, tu peux aussi y faire de la randonnée; plus de détails là-dessus dans la 2e partie de cet article à venir, alors reste à l’affût!

 

3. Le Jardin botanique

Situé dans son quartier éponyme, le Jardin botanique de Rio de Janeiro (Jardim Botânico, en portugais) a été fondé en 1808 afin que les épices de l’Orient puissent s’adapter au climat du Brésil. Aujourd’hui, le Jardin botanique est un attrait d’une grande importance scientifique et très populaire auprès des touristes pour la beauté de ses paysages.

Les palmiers du Jardin botanique (crédit photo: Vanderley Gonçalves)

 

Tu peux te promener à pied ou louer une voiturette électrique pour voir des plantes de toutes sortes et de partout dans le monde. Si tu ne t’intéresses pas trop aux plantes, c’est quand même un bon endroit à visiter pour la sensation de calme que procure une promenade au Jardin botanique. C’est vraiment un lieu agréable pour faire une pause du tourbillon de la ville. 

Il y a plusieurs visites guidées proposées par des locaux, mais tu peux aussi visiter par toi-même. Comme l’endroit est vraiment immense, il y a habituellement des billets disponibles à des coûts variables — l’entrée de base coûte 67 réaux brésiliens (≈ 17$C). Mais je te suggère de garder un œil sur ça si tu prévois y aller la fin de semaine, parce que c’est à ce moment-là que le jardin accueille le plus de visiteurs. 

 

Mention honorable: Parque Lage

Situé à quelques mètres du Jardin botanique, au pied du mont Corcovado (oui, celui où se trouve le Rédempteur, je t’avais dit qu’il était partout), le Parque Lage est l’un des plus beaux parcs publics de Rio.

Parque Lage avec le Rédempteur en arrière-plan (crédit photo: Paulo Freitas)

 

Au-delà de ses jardins, le Parque Lage est aussi un bon endroit pour te promener parmi de véritables exploits architecturaux. C’était autrefois la résidence d’un industriel local, mais elle a été remodelée par l’architecte italien Mario Vodret dans les années 1920. Aujourd’hui, le bâtiment est classé au patrimoine historique et culturel de la ville de Rio de Janeiro, d’après l’Institut national du patrimoine historique et artistique (IPHAN).

Le Parque Lage abrite aussi l’École des arts visuels, une institution qui propose plusieurs cours et même des activités gratuites afin d’encourager l’étude des arts visuels. Consulte le site Web avant de te rendre sur place. Qui sait, tu pourrais peut-être suivre un cours gratuit ou profiter d’un des nombreux événements publics tenus sur place!

 

4. Le Calçadão (plages de Leme, Copacabana et Ipanema)

Rio de Janeiro possède une bonne quantité de plages, mais aucune n’a une aussi grande renommée à l’échelle mondiale que celles de Leme, de Copacabana et d’Ipanema

La promenade de Copacabana (Calçadão de Copacabana, en portugais) est faite de pierres portugaises noires et blanches le long des plages des quartiers de Leme et de Copacabana. Son célèbre design en forme de vague, connu sous le nom de mar largo («grande mer», en français) a été créé en 1906 pour rendre hommage au patrimoine culturel portugais de la ville. 

La promenade de Copacabana vue d’en haut (crédit photo: Luis Diego Aguilar)

 

Une cinquantaine d’années plus tard, la promenade d’Ipanema (Calçadão de Ipanema, en portugais) a aussi fait son apparition, avec un design légèrement différent mais fait du même matériau.

Tu peux maintenant voir les 3 quartiers/plages simplement en faisant du vélo ou en marchant sur les quelque 7 kilomètres des promenades, qui sont reliées entre elles.

La promenade d’Ipanema (crédit photo: gabyps)

 

En plus de profiter des paysages incroyables et de l’ambiance balnéaire, tu vas aussi passer devant de nombreux lieux célèbres de Rio de Janeiro, dont:

  • Fort Duque de Caxias: pour une vue magnifique, tu peux monter gratuitement jusqu’au fort en faisant une randonnée facile de 15 minutes qui te mènera au sommet de la colline de Leme
  • Chemin des pêcheurs (Caminho dos Pescadores, en portugais): en marchant sur ce sentier qui fait le tour de la colline de Leme, tu risques de voir de nombreux habitants en train de pêcher (d’où le nom), et tu peux aussi profiter du paysage et prendre 1 photo ou 2 avec la statue de l’écrivaine brésilienne Cecília Meireles
  • Fort de Copacabana: outre la vue imprenable sur le littoral, à l’intérieur du fort, tu peux aussi déjeuner dans une confiserie traditionnelle de Rio, Colombo
  • Promontoire d’Arpoador: ce rocher situé à la jonction des plages de Copacabana et d’Ipanema est un bon endroit pour voir un coucher de soleil incroyable
  • Restaurant Garota de Ipanema: situé sur la rue Vinícius de Moraes, ce restaurant s’appelait auparavant Bar Veloso, mais le restaurant et la rue ont été rebaptisés après que Moraes y ait créé son chef-d’œuvre et une des chansons les plus célèbres du monde, La Fille d’Ipanema
  • Foire hippie d’Ipanema: cette foire a lieu tous les dimanches sur la place General Osório et c’est une excellente occasion de voir toute la variété de l’offre gastronomique et culturelle du Brésil
  • Casas de Suco («maisons du jus», en français): ces établissements sont nombreux et tu vas les reconnaître à leurs designs similaires abordant des fruits tropicaux entre le bar et la cuisine. BigBi et PoliSucos sont les plus populaires, mais peu importe celui que tu choisis, tu peux déguster des plats brésiliens comme un bol d’açaí et des crêpes de tapioca avec un jus de fruits tropicaux rafraîchissant
  • Morro Dois Irmãos («colline des deux frères», en français): la colline se trouve au bout des promenades, et c’est là que se trouve la comunidade de Vidigal (une des favelas les plus connues de Rio), qui offre une vue célèbre sur la plage d’Ipanema à l’horizon
Des crêpes de tapioca, un plat traditionnel brésilien (crédit photo: Isadora Abenza)

 

5. Le stade Maracanã

Je crois que c’est assez connu que les Brésiliens aiment un peu sont légèrement obsédés par le soccer — bien sûr, il y a des exceptions, mais c’est vraiment une passion nationale. 

Alors pourquoi ne pas regarder un match de soccer dans le plus grand stade du Brésil, l’Estádio Jornalista Mário Filho, aussi connu sous le nom de stade Maracanã?

Le stade Maracanã (crédit photo: guertzen)

 

Je ne te recommanderais vraiment pas d’assister à une finale ou à un match des grandes équipes si tu n’aimes pas les foules — honnêtement, ça peut devenir assez chaotique. Heureusement, il y a souvent des matchs plus calmes et moins achalandés, et même si tu n’as pas envie d’en regarder un, tu peux toujours faire une visite très instructive du stade Maracanã. 

Le prix des billets pour les matchs peut varier beaucoup en fonction de la demande, allant de 30 (≈ 7$C) à 300 réaux brésiliens (≈ 70$C) — la visite guidée coûte environ 60 réaux brésiliens (environ ≈ 11$C).

 

6. Centre-ville de Rio

Comme pour le Calçadão, tu vas voir qu’il y a ici tout un tas d’endroits intéressants. 

Le centre-ville de Rio, on pourrait dire que c’est comme le vieille ville. Ce n’est pas une expression courante ici, mais la meilleure façon de décrire l’atmosphère générale que tu vas trouver en te promenant dans les rues.

Lapa est l’un de ses premiers quartiers de la ville: connu pour sa vie nocturne animée, il abrite aussi la cathédrale métropolitaine de Saint-Sébastien et l’escalier Selarón (Escadaria Selarón, en portugais). Tu peux aussi prendre le train qui passe au-dessus de l’aqueduc de Carioca, qu’on appelle aussi les arches de Lapa (Arcos da Lapa, en portugais), pour rejoindre le quartier historique de Santa Teresa.

Les arches de Lapa avec la cathédrale de Saint-Sébastien à l’arrière (crédit photo: Samuel Wesley Silva)

 

Un peu plus loin, sur la place Floriano Peixoto (ou Cinelândia, comme on dit ici), tu vas voir le théâtre municipal de Rio de Janeiro, où tu vas pouvoir acheter un billet pour assister à un des nombreux spectacles ou simplement admirer son architecture remarquable. 

Tu seras aussi tout près du musée national des Beaux-Arts et du Bar Amarelinho, un restaurant traditionnel de Rio datant de 1921, connu pour son feijoada (un plat brésilien très populaire à base de haricots noirs et de porc) et sa bière fraîche.

Le théâtre municipal de Rio de Janeiro (crédit photo: Mauro Lima)

 

Prends le train urbain VLT pour 4 réaux brésiliens (≈ 1$C) ou le métro pour rejoindre la station Uruguaiana. Le long des trottoirs en pierre se dressent de nombreux magasins vendant un peu de tout. Les locaux appellent cette région le Polo Saara, car c’est l’abréviation du nom du conseil d’administration du milieu des affaires local.

Là encore, tu as la possibilité de goûter au déjeuner ou au thé à la brésilienne dans la confiserie la plus traditionnelle de Rio, Colombo. Oui, la même que j’ai mentionnée plus tôt. Il s’agit en fait de leur emplacement original qui a ouvert ses portes en 1894 et qui a été très bien entretenu depuis — tu risques d’être assez surpris par la beauté de l’endroit.

L’intérieur de la Confeitaria Colombo (crédit photo: Wikipedia Commons)

 

Finalement, juste en face d’un des nombreux campus de l’Université fédérale de Rio de Janeiro — et un peu caché du grand public — se trouve un de mes endroits préférés dans le monde entier.

Non, je n’exagère pas! C’est le Cabinet royal portugais de lecture (Real Gabinete Português de Leitura, en portugais).

Le Cabinet royal portugais de lecture (crédit photo: J. Balla Photography)

 

Fondée en 1837, cette institution possède la plus grande collection de littérature portugaise hors du Portugal et elle a été élue à plusieurs reprises comme l’une des plus belles bibliothèques du monde. C’est à couper le souffle, et c’est encore relativement peu connu (même pour les locaux!), mais ça vaut vraiment la peine de la visiter. Mieux encore, l’entrée est gratuite!

 

Activités 7 à 12

Consulte la partie 2 de cet article!

 

Tu veux plus de contenu inspirant et de conseils de pro?

Abonne-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

C’étaient donc les 6 premiers éléments de mon top 12 des activités à faire à Rio de Janeiro en tant que locale. Tu te sens déjà inspiré? Attends de lire le reste de mes endroits et activités préférés, et tu vas certainement rêver de visiter Rio pour l’été!

Que veux-tu savoir sur Rio de Janeiro? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Vue du Pain de Sucre (photo credit: Raphael Nogueira)

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Indira R Oliveira

Indira est assistante exécutive à distance chez Flytrippers. Elle est une journaliste brésilienne passionnée de voyage - avec beaucoup d'expérience surtout avec les voyages à très petit budget. Elle a visité 30+ pays et vise à continuer d'allonger cette liste!

Leave a Reply