5 raisons de visiter Cusco (et la Vallée Sacrée des Incas)

Pour visiter Machu Picchu, vous atterrirez à Cusco. Plusieurs vont directement de là-bas au Machu Picchu, mais c’est selon moi une erreur. Toute la région autour, soit la Vallée Sacrée des Incas (et la ville de Cusco elle-même), recèle de vestiges.

Comme mentionné dans le survol du contenu par rapport à mon voyage au Pérou, j’ai visité le Pérou grâce à un bon deal.

Quand vous allez au Machu Picchu, c’est certainement le highlight de votre voyage… mais ce n’est définitivement pas la seule attraction de cette région du Pérou. Voici quelques faits saillants de la Vallée Sacrée des Incas (la région entre Cusco et Machu Picchu) et de Cusco.

Donc, pour se rendre à Machu Picchu, il faut nécessairement passer par Cusco (une des plus belles villes du Pérou), puisque le site de Machu Picchu lui-même est très éloigné et n’a pas d’aéroport.

Plusieurs font l’erreur de ne pas passer de temps à Cusco et dans la Vallée Sacrée des Incas, mais ces deux endroits ont plusieurs attraits.

Voici donc quelques photos de mon passage dans ce joli coin de pays:

5 raisons de visiter Cusco, ancienne capitale des Incas

La ville de Cusco a longtemps été la capitale de la civilisation Inca, mais lors de la conquête de l’Espagne, plusieurs sites ont été détruits. Ça reste que c’est un super endroit à visiter et c’est le centre de la culture indigène Quechua, qui domine toute la région des Andes. La ville est classée comme site de patrimoine mondial par l’UNESCO.

LIRE AUSSI: Les nouveaux endroits entrés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2017

En passant, parfois le nom de la ville est écrit avec un “z”, comme dans le code d’aéroport qui est “CUZ”, mais il semble que l’orthographe Cusco soit le plus utilisé.

Cusco, entourée de montagnes.

1. Vivre l’altitude

Cusco est une ville d’environ un demi-million d’habitants qui est située à plus de 11 000 pieds d’altitude, ce qui en fait une des villes les plus élevées. Beaucoup de gens souffriront de certains symptômes liés au soroche, le mal aigu des montagnes, qui peuvent être assez intenses.

Et malgré mes plus de 150 vols en avion à vie, je crois que c’était la première fois qu’une approche avait autant de sommets impressionnants aussi près de l’atterrissage.

Les montagnes sont plus hautes que l’avion.

Ne faites donc pas trop d’activités la première journée après votre arrivée, le temps de vous acclimater à l’altitude. Et buvez amplement de thé de coca, qui sert à réduire les effets de l’altitude (et ça goûte très bon).

C’est la boisson iconique de Cusco et de la région, et ne vous inquiétez pas: bien que ce soit fait avec les feuilles qui servent à produire la cocaïne, ça ne cause pas de dépendance! N’en ramenez pas à la maison par contre, c’est illégal.

2. Voir l’architecture

La Plaza de Armas, place centrale et cœur de la ville, compte en fait plusieurs édifices espagnols historiques qui ont été construits directement au-dessus des lieux sacrés Incas.

La Plaza de Armas, le centre historique de Cusco.

Vous voyez également le style architectural colonial espagnol, avec les nombreuses colonnes et arches qui rendent toutes les rues du centre de cette ville vraiment très jolies.

La cour intérieure du Qorikancha, qui illustre encore une fois le style colonial espagnol.

J’ai visité le Qorikancha, un ancien temple Inca qui lui aussi avait eu une église catholique espagnole construite par-dessus, mais dont les vestiges ont été préservés et restaurés.

Le site du Qorikancha de nuit.

C’est vraiment un joli site à visiter et qui permet d’apprécier la dualité de l’héritage de Cusco, autant avec les Incas que les colonisateurs espagnols.

Il y aussi de nombreux murs qui datent du temps des Incas qui sont visibles autour du centre de la ville, intéressant de voir ces constructions qui datent de centaines d’années.

3. Tenir des bébés alpacas

Pour les amateurs (et amatrices) d’animaux, en vous promenant aux différents endroits au centre de la ville, des dames habillées en vêtements traditionnels péruviens sont sur place avec des bébés alpacas, disponibles pour que vous les preniez dans vos bras.

Des bébés alpacas.

Pour seulement quelques soles péruviens (environ 2$CAN), vous pouvez vous faire prendre en photo avec ces petits animaux mignons.

4. Ramener des textiles

Les différents vêtements et items faits avec de la laine d’alpaga sont justement une des exportations les plus importantes de cette région. D’une douceur exceptionnelle, ces articles de textiles devraient être achetés à Cusco et non pas à Machu Picchu ou dans les autres villages plus touristiques, car ça vous coûtera beaucoup moins cher.

J’ai une politique ferme de nejamais ramener d’objets inutiles et de garder mon argent pour voyager plus, mais ce n’est pas le cas de ma copine.

Un marché typique pour la marchandise péruvienne.

Plutôt que de les acheter dans les marchés, il y a aussi la possibilité d’aller dans certains endroits rencontrer les femmes et apprendre comment ce type de textile est produit, ce qui peut être intéressant si vous voulez vivre une expérience très locale.

5. Visiter musées et églises

Si vous aimez beaucoup l’histoire et l’art, il y a une quantité impressionnante de musées à Cusco. Il y a le musée d’art contemporain, le musée d’histoire régional, le musée d’art populaire et le musée des textiles traditionnels pour n’en nommer que quelques-uns.

Un autre angle du centre de Cusco.

Les églises à visiter sont également très nombreuses pour ceux qui s’intéressent à ce type de sites. Le convent de Santo Domingo, qui fait partie du site du Qorikancha et le Templo de la Compania de Jesus (sur l’image ci-dessus) sont parmi les plus visités.

Bonus. Des massages pas chers

J’avais lu dans les guides en ligne que les vendeuses de massage étaient très présentes près de la place centrale et effectivement, il y en a des dizaines et des dizaines. Selon les informations que j’ai trouvé en ligne, c’est tout à fait légitime malgré que ça peut avoir de l’air un peu louche comme “massage” à cause de leur nombre et de la façon dont c’est vendu.

Le prix est difficile à battre, à 20 soles pour une heure de massage (ça donne environ 8$CAN) mais apparemment ce ne sont pas des massothérapeutes professionnelles (pas surprenant). Mais ne serait-ce que pour la détente, peut-être que ça vous intéressera. Je ne peux pas vous confirmer, n’ayant pas testé ces services pour vous!

Scène de rue nocturne à Cusco.

 

2 endroits à voir dans la Vallée Sacrée des Incas

Située dans les hautes montagnes l’Est du Pérou (la chaîne de montagnes la plus imposante de l’Amérique du Sud), c’est dans cette vallée que la civilisation Inca s’était établie il y a plusieurs centaines d’années. Il y a donc de nombreux vestiges et c’est un arrêt intéressant en route vers Machu Picchu.

1. Ollantaytambo

Surnommée «The Living Inca City», Ollantaytambo est une charmante petite ville qui a continuellement été habitée depuis sa construction par les Incas.

Panorama d’Ollantaytambo.

Ses jolies petites rues très étroites vous donnent l’impression d’être revenu à l’époque des Incas. La ville est très petite et vous pouvez l’explorer à pied sans problème. Vous pouvez également visiter des ruines Inca qui surplombent la ville.

Allée typique de l’époque des Incas.

Sinon, vous pouvez également faire une randonnée pour avoir un beau point de vue sur la ville et ses ruines.

Les ruines (en forme de lama) qui surplombent Ollantaytambo.

Bref, je vous recommande certainement de passer un ou deux jours dans cette ville avant d’aller à Machu Picchu. J’ai d’ailleurs testé un hôtel vraiment bien au pied des montagnes et je vous partagerai sous peu un compte-rendu détaillé de ce séjour dans notre nouvelle section sur les reviews d’hôtels.

Le Tierra Inka Hotel d’Ollantaytambo, review à venir sous peu.

2. Paysages de la Vallée

Que vous preniez le train vers Machu Picchu ou que vous passiez en auto ou en bus dans la Vallée Sacrée, vous verrez de superbes paysages typiques du Pérou et des Andes.

Paysage typique des Andes.

Presque tout le trajet entre Cusco et Machu Picchu en train est sublime: des vallées et des montagnes de chaque côté, c’est vraiment impressionnant. Et de toute façon, vous n’avez pas le choix: aucune route ne se rend à Machu Picchu.

Rivière le long du chemin de fer.

Une des petites villes charmantes est Urubamba, qui est d’ailleurs accessible par une route impressionnante qui longe la falaise.

La ville d’Urubamba.

Plusieurs tours organisés sont disponibles sur place (à votre arrivée à Cusco) pour faire le tour des ruines de la Vallée Sacrée en une journée et les prix sont intéressants si vous préférez voir l’entièreté des sites, au lieu de seulement celles d’Ollantaytambo. Vous verrez les autres dans la prochaine section.

 

5 autres sites que je n’ai pas visités

Il y a aussi quelques autres sites à Cusco et dans la Vallée Sacrée qui sont fortement recommandés que je vous liste ici même si je n’ai pas pu les voir, avec des photos trouvées en ligne, pour ceux qui sont intéressés.

1. Mines de sel de Maras (Salineras)

Un site assez unique, que j’aurais aimé voir. Les terrasses d’extraction de sel semblent assez impressionnantes à voir.

Image result for maras salt ponds
Les mines de sel, à flanc de montagne.

2. Montagnes arc-en-ciel (Rainbow Mountains)

Si vous aimez les randonnées, la vue de ces montagnes semblent valoir l’effort, et c’est tout près de Cusco.

Image result for rainbow mountain peru
Les Rainbow Mountains, un visuel assez unique.

3. Sacsayhuaman et les trois autres sites

Un beau site avec d’autres ruines Inca, tout près de la ville, en fait c’est directement dans la ville de Cusco. C’est là qu’a eu lieu une des batailles les plus importantes de l’histoire de la civilisation Inca et le site surplombe la ville. Trois autres sites sont également à proximité.

Image result for sacsayhuaman
Le site de Sacsayhuaman avec Cusco en arrière-plan.

4. Autres ruines et sites Inca

Il y a également des ruines importantes à Pisac, ainsi qu’un marché traditionnel dans cette même ville. Il y en a d’autres à Chinchero… et en fait un peu partout dans la Vallée Sacrée.

Image result for pisac ruins
Les ruines de Pisac.

5. Le chemin des Incas

Finalement, parce que je n’en ai pas trop parlé dans mon article sur ma visite à Machu Picchu, vous pouvez également faire la randonnée ultime, soit quatre jours pour retracer le chemin des Incas à partir de la Vallée jusqu’à Machu Picchu.

Image result for inca trail
Le Chemin des Incas, une des randonnées les plus célèbres au monde.

Tu veux découvrir d’autres destinations?




Sommaire

Machu Picchu, c’est clairement un site exceptionnel à voir dans sa vie. Mais tant qu’à être dans le coin, profitez-en pour en apprendre un peu plus sur cette civilisation et sur l’histoire de ce site en passant quelques jours à Cusco et dans la Vallée Sacrée.

Et vous, êtes-vous déjà allé à Cusco et dans la Vallée Sacrée? Sinon, est-ce que cette destination est sur votre bucket-list?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix

Vous voulez voir tous nos articles?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue

Vous voulez plus d’inspiration?
Cliquez ici pour aller à la page des récits de voyage

Vous aimerez sûrement cet article:
Aux quatre coins de Porto Rico

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: le centre historique de Cusco (crédit photo: Andrew, cofondateur de Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has One Comment

  1. Bravo pour votre bon travail…Tres pertinent et interessant….Oui je souhaite voir vos speciaux croisieres…..

Laisser un commentaire

×

Cart