Lima, la capitale du Pérou

Si vous allez au Pérou, il y a de très fortes chances que votre vol atterrisse à Lima, capitale et métropole du pays. Voici le récit de mon passage dans la ville cette semaine.

Voici le dernier de ma série de blogues sur mon voyage au Pérou en tant que tel, avant les reviews de mes vols sur Aeromexico et de mes hôtels, qui seront disponibles bientôt dans nos sections de reviews.

Après le site mythique de Machu Picchu, la visite de la ville de Cusco et de la Vallée Sacrée des Incas et finalement le désert d’Ica et les pingouins de Paracas, mon voyage se terminait avec quelques jours à Lima.

C’était la partie plus tranquille du voyage, puisque je voulais un peu de repos… donc je ne prétend vraiment pas avoir fait le tour de Lima.

Mais ça vaut quand même la peine de vous partager quelques faits saillants à ne pas manquer dans cette métropole cosmopolite et dynamique.

La descente vers l’océan dans le quartier Miraflores, à Lima.

 

 

Un peu d’info sur Lima

Lima est une ville énorme, avec plus de 8 millions d’habitants dans la région métropolitaine, soit plus que la population du Québec. L’aéroport est situé à l’ouest de la ville et c’est la porte d’entrée principale du Pérou pour les étrangers.

Il a beaucoup de quartiers qui ne sont pas trop recommandés, mais si vous vous en tenez au centre de la ville et aux quartiers hyper touristiques de Miraflores, San Isidro et même Barranco, vous n’aurez pas trop à vous inquiéter côté sécurité.

Petite note… ce sujet mériterait probablement un article complet, mais je doute que ça intéresse assez de monde… Mais pour quelqu’un qui n’avait jamais été en Amérique du Sud, ça été un choc: jamais je n’ai vu un pays où la conduite automobile était aussi horrible. Ils ont d’ailleurs besoin de collants réflecteurs sur tous les côtés de leurs autos… mais même ça, ce n’est vraiment pas assez pour compenser leur manque absolu de talents de conducteurs.

Des beaux collants réfléchissants, ça ruine pas mal le look d’auto neuve!

 

Sérieusement, les Péruviens conduisent vraiment mal. C’est incroyable. Et je déteste généraliser, mais en deux semaines, j’ai un assez bon aperçu pour confirmer que c’est définitivement généralisé. Ils conduisent terriblement mal. Donc ne faites pas le saut, vous vivrez le chaos absolu et il n’y a pas vraiment de moyen de s’en sortir. Même la conduite en Chine était super sécuritaire comparativement à ce que j’ai vu au Pérou. Donc, quand les guides en ligne disaient de ne pas louer d’auto au Pérou… je vous le confirme, c’est un bon conseil (et je suis content de l’avoir suivi)!

Seuls conseils pour que ce soit un peu mieux: pour les courtes distances, les chauffeurs Uber étaient un peu moins pires que les taxis (dans mon échantillon quand même limité). Pour des longues distances, prenez les vrais autocars, pas les collectivos.

Essayer les collectivos (des petites fourgonnettes partagées et vraiment pas chères) était un must d’Amérique du Sud et c’est une expérience à vivre, mais personnellement je l’ai pris seulement une fois…

C’est une expérience à vivre oui, mais j’aime aussi vivre justement, donc j’ai payé un surplus pour les autocars de luxe pour les autres trajets plus longs, car c’est quand même très abordable… et pas mal plus sécuritaire. Et je ne suis pas quelqu’un de stressé du tout, sur vraiment rien… mais j’ai toujours aimé conduire moi-même et savoir que ma sécurité est entre mes mains. Mais même quand on conduit bien, si il y a 200 autres sur la route autour qui ne savent pas conduire, c’est probablement pire… Bref, au Pérou, c’est vraiment très très chaotique sur les routes, sachez-le!

Mais pour voyager à bas prix sur de longues distances, les collectivos sont durs à battre. Mon trajet de 2h m’a coûté 4$. Mais les bus longue distance sont pas chers non plus, et ça vaut le peu de plus que ça coûte! Mon voyage Lima-Ica (un trajet d’environ 4-5h) coûte moins de 25$CAD avec des sièges qui se couchent presque à 180 degrés, comme en classe affaires dans l’avion. Je suis bien trop économe pour payer le prix de ces billets-là en avion, donc j’en ai profité pour essayer cette expérience à bas prix! Verdict: c’est bien, mais à 1000$ de plus pour avoir cela dans l’avion, je pense que je vais continuer sur ma lancée actuelle de 150+ vols de suite en classe économique ?

 

 

L’océan Pacifique

Un des attraits principaux de cette ville côtière. Vous pouvez apprendre à faire du surf sur les vagues de l’océan et il y a quelques plages aussi, mais disons que Lima n’est pas reconnue pour ça étant donné que c’est une ville plutôt nuageuse en général.

L’océan Pacifique, avec quelques surfeurs.

 

Pas mal toute la côte de la ville est caractérisée par des falaises assez imposantes qui font en sorte que l’accès au bord de l’océan est un peu moins évident que lorsque les quartiers sont à même le bord de mer.

Falaise à Miraflores.

 

Cela dit, prendre une marche le long de la promenade au-dessus de la falaise donne des vraiment beaux points de vue et personnellement, étant un fan fini des océans, j’ai adoré cette partie de la visite.

Vue du Parque del Amor.

 

Ce qui est particulièrement joli, c’est le Parque del Amor, à Miraflores. Vous y trouverez d’ailleurs une crêperie qui permet de déguster des gâteries sucrées en admirant la vue du Pacifique.

Des crêpes au Nutella, rien de plus Péruvien.

 

Parenthèse d’ailleurs sur le fait que Lima est considérée une des villes les plus gastronomiques en Amérique du Sud. Je vais être honnête avec vous, je ne suis pas foodie du tout, alors ce n’est pas dans mes articles de blogues à moi que vous trouverez le plus de contenu sur la nourriture.

C’est justement pourquoi on a plein de blogueurs invités qui partagent leurs histoires pour avoir une variété de point de vues et de styles de voyages dans notre section de récits (vous pouvez d’ailleurs appliquer pour partager vos propres expériences de voyage avec nos lecteurs).

 

Miraflores

Rares sont les villes où le quartier le plus branché est aussi loin du centre-ville, mais c’est le cas de Lima. La plupart des visiteurs décident de s’installer à Miraflores, quartier bourgeois et branché situé sur le bord du Pacifique.

Vue de la terrasse d’un de mes hôtels dans Miraflores.

 

Le centre du quartier est le parc John F. Kennedy, où vous trouverez quelques édifices historiques.

Église au centre de Miraflores.

 

Mais l’attrait principal de Miraflores ce sont ses petites rues charmantes et son dynamisme. Mais vous n’y serez pas énormément dépaysé, comme c’est un quartier assez récent!

Une série d’édifices colorés sur la Calle Berlin, dans Miraflores.

 

Le centre historique

Le centre de la ville, où les édifices les plus anciens sont, est vraiment un endroit magnifique. Prendre un Uber (crédit de 20$ gratuit ici en passant pour les nouveaux utilisateurs) de Miraflores vers le centre coûte à peine 5$CAD, donc ce n’est pas très compliqué s’y rendre.

La Plaza Mayor de Lima.

 

Les rues au style colonial espagnol sont magnifiques, avec plein d’édifices historiques dont les inévitables églises, mais aussi des musées, le parlement et d’autres édifices officiels.

Édifices typiques du centre de Lima.

 

Bref, c’est un très joli coin à explorer à pied.

Un autre joli bâtiment.

 

Pendant mon séjour, c’était la grande fête nationale, la fête de Santa Rosa de Lima. Il y avait une parade au centre-ville et une ambiance festive. Également, l’équipe nationale de soccer du Pérou a remporté un match de qualifications pour la Coupe du Monde pendant notre passage, et ça aussi ça semblait très festif, sans grande surprise!

 

 

Les autres quartiers

Près du centre-ville il y aussi un quartier nommé Barrios Altos, qui a une jolie architecture, mais qui est un peu moins sécuritaire. C’est d’ailleurs le cas de plusieurs autres quartiers comme mentionné précédemment.

Cela dit, le quartier autour de l’aéroport fait partie de ceux qui étaient supposément pas sécuritaires et j’ai quand même pris un hôtel là le premier soir (l’aéroport est loin de Miraflores et j’avais pris mon vol vers Cusco était tôt le jour après mon arrivée).

Je me suis même promené à pied dans le quartier, qui était définitivement plus pauvre… et il n’y avait pas d’autres touristes. Mais je ne me suis personnellement pas senti comme si j’étais dans un quartier pas sécuritaire, donc si vous prenez les précautions d’usage, ce n’est pas si pire. C’est une belle façon de visiter un quartier vraiment plus «local» et authentique si vous prévoyez aller à Cusco et voulez vous éviter un aller-retour inutile vers le centre à partir de l’aéroport.

 

 

Le reste du Pérou

Deux semaines, ce n’est vraiment pas très long pour un pays aussi vaste que le Pérou. Les endroits que je n’ai pas visités et donc pas couvert dans mes autres articles sont le Lac Titicaca (le plus haut au monde), l’Amazonie (une des faunes les plus diversifiées au monde), le Colca Canyon (deux fois plus profond que le Grand Canyon), Arequipa (la deuxième ville du Pérou, qui semble très jolie), les plages du nord… et j’en passe!

Colca Canyon (photo pas prise par moi, je n’y suis pas allé).

 

Tout ça pour dire qu’il y a vraiment beaucoup de choses à voir au Pérou et si vous voulez un voyage très varié, c’est définitivement un endroit à considérer, surtout que les vols pour Lima viennent parfois à rabais à 390$ aller-retour et assez régulièrement dans les 400$.

Maintenant, comme je disais, je vais également partager mes reviews de compagnies aériennes et d’hôtels dans les prochains jours, et mon prochain voyage sera à Porto Rico en octobre. Espérons que l’ouragan Irma n’aura pas trop détruit cette île qui semble super charmante!

D’ici là, Kevin est en Colombie pour plusieurs semaines, alors vous verrez très bientôt apparaître ses récits de voyage. Si ce n’est pas déjà fait, abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir tous nos articles (et nos aubaines évidemment) dans votre boîte de courriels.

 

Sommaire

Lima n’est probablement pas une ville où passer une semaine complète, mais je vous recommande définitivement de prendre au moins quelques jours pour la découvrir lors de votre passage au Pérou.

Et vous, êtes-vous déjà allé à Lima? Sinon, est-ce que cette destination est sur votre bucket-list?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez voir tous nos articles?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous voulez plus d’inspiration?
Cliquez ici pour aller à la page des récits de voyage
Vous aimerez sûrement cet article:
Découvrir la Chine: récit de mon premier voyage en Asie

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: Falaise à Miraflores (crédit photo: Andrew, cofondateur de Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has One Comment

  1. Article intéressant ….le lien pour promo uber ne fonctionne pas car c’est au nom d’Andrew…..

Laisser un commentaire

×
×

Cart