17 arrêts sur mon roadtrip autour de Chypre

Prendre quelques jours pour visiter la magnifique île méditerranéenne de Chypre a été l’un des points forts de mon voyage au Liban en 2019 (même si j’ai apprécié le Liban encore plus) et je voulais te montrer les endroits que j’ai explorés autour de l’île en partageant mon itinéraire.

Je t’ai parlé du plan de Chypre qui visait à couvrir les frais de santé de tous les voyageurs qui seraient infectés par le coronavirus cet été, alors j’ai pensé que ce serait un bon moment pour publier mon expérience dans le pays lors d’un de mes 12 voyages internationaux à 2019.

Je vais me concentrer sur ce que j’ai vu sur cette île méditerranéenne pour en faire une bonne introduction puisque ce n’est pas la destination la plus connue. Je laisserai donc de côté la logistique de mon voyage et ferai un article séparé sur ce sujet si ça t’intéresse (fais-le-moi savoir dans les commentaires) dans le but de garder celui-ci plus court aussi.

 

Chypre: les bases

Tu peux passer à la section suivante si tu as lu les bases de Chypre dans l’article précédent ou si tu connais déjà le pays.

Bien qu’étant techniquement en Asie, Chypre est généralement considéré comme faisant partie de l’Europe en raison de son histoire. La délimitation Europe/Asie est assez arbitraire de toute façon.

Chypre fait partie de l’Union européenne et fait partie de la zone euro (siginifiant que l’euro est leur monnaie). C’est le pays le plus au sud-est de l’UE.

C’est un pays très développé (l’indice de développement humain de Chypre est en fait plus élevé que celui de la Grèce). Il est situé dans à l’extrême est de la mer Méditerranée, juste au large des côtes du centre de la Turquie.

Chypre sur une carte (crédit image: Google Maps).

 

La chose la plus importante à savoir sur Chypre est que l’île est divisée en deux. Le nom Chypre réfère généralement uniquement à la partie principale au sud, où vivent les Chypriotes grecs.

La partie nord est un État souverain de facto (ce qui signifie qu’il est indépendamment gouverné et contrôle le territoire), la république turque de Chypre du Nord. Seule la Turquie reconnaît la RTCN. L’île est pacifique depuis des décennies, mais la situation politique n’est toujours pas résolue.

La plupart des gens vivent à Chypre, où le grec est la langue officielle. Les liens historiques entre Chypre et la Grèce sont très forts et le territoire chypriote grec est l’endroit où la plupart des voyageurs se rendent.

Bien que je ne sois pas encore allé en Grèce (j’espère plus tard cet été), ceux qui ont visité ces deux endroits disent que l’endroit ressemble vraiment à une île grecque: pas très surprenant car les Chypriotes sont ethniquement grecs et l’île est en quelque sorte une continuation des nombreuses îles grecques plus à l’ouest.

 

Mon voyage à Chypre

J’avais promis mes impressions du pays, alors commencons avec ça.

J’ai beaucoup aimé l’île, mais en tant que personne qui n’est pas du type «vacancier», ce n’était pas non plus ma destination préférée. Même s’il y a évidemment beaucoup plus d’architecture historique que d’autres destinations comme les Caraïbes, il y a une sensation très «resort» et très «touriste» à bien des endroits; c’est pourquoi ce n’est pas parmi mes pays préférés. Mais c’était quand même très beau.

Et je sais que beaucoup de gens aiment les plages et se détendre, alors pour ces cas-là, je pense que Chypre est une destination incroyable car tu peux aussi y faire beaucoup plus.

Si tu es plus du type voyageur que vacancier, un problème est que si tu es en solo, il n’y a absolument aucun moyen efficace de se déplacer sur l’île sans voiture; une autre chose que je n’apprécie pas particulièrement dans un pays. J’adore les roadtrips, mais en tant que voyageur à petit budget, la location d’une voiture en solo n’est pas toujours très abordable en plus de ne pas te permettre de rencontrer des locaux comme tu le pourrais dans les transports réguliers.

Cela dit, ma voiture de location ne coûtait que 15€ par jour au total, donc même si ce montant est normalement suffisant pour couvrir tous mon budget de voyage quotidien (hors hébergement) dans de nombreux pays, ce n’était pas trop mal. Ça aurait aussi été moins cher si j’avais choisi une transmission manuelle, comme c’est toujours le cas en Europe. Heureusement, il existe plusieurs hostels à Chypre pour un hébergement abordable.

Quoi qu’il en soit, je laisserai ce sujet pour un article potentiel sur la logistique, mais j’ai choisi Chypre car le Liban n’a qu’un voisin accessible de façon terrestre et mon plan initial d’ajout de destination encore plus unique en allant en Syrie n’était pas possible.

Je connais plusieurs acolytes collectionneurs de pays qui sont allés récemment et qui m’ont confirmé que c’était bien plus sécuritaire qu’on pourrait s’y attendre (pas que j’en doutais), alors ce n’était pas ça l’enjeu: c’est qu’avec leur situation actuelle, le visa coûtait plus de 500$ et c’est bien trop pour un voyageur «cheap» comme moi. Je préfère utiliser ce 500$ pour plus de 2 semaines toutes dépenses payées dans un pays abordable.

Alors en gros, j’ai pris un court vol de Beyrouth vers Chypre, puis j’ai loué une voiture pour explorer l’île.

Un des deux A319 de Cyprus Airways.

 

Voici 17 arrêts que j’ai faits en cours de route.

 

1. Larnaca

Je suis arrivé tard le soir, alors j’ai choisi un hostel dans la ville située le plus près de l’aéroport, Larnaca (qui est la troisième plus grande zone urbaine du pays).

En me réveillant, j’ai apprécié la vue sur la ville typiquement méditerranéenne. Comme les Airbnbs, les hostels (aussi appelés auberges de jeunesse) te permettent souvent de séjourner dans des quartiers où vivent également les habitants, ce qui en fait une expérience plus authentique.

Vue de Larnaca de mon hostel.

 

Au cas où tu te poserais la question, les réservoirs d’eau sur les toits sont courants dans cette partie du monde, à la fois pour augmenter la pression de l’eau et pour utiliser l’énergie solaire pour chauffer l’eau gratuitement.

La ville de Larnaca est connue pour son bord de mer, j’ai donc passé la matinée à travailler depuis une belle terrasse extérieure avec une vue magnifique, et j’ai exploré la ville en me promenant pour avoir mon premier aperçu de la vie à Chypre.

Plage de Larnaca.

 

2. Monastère de Stavrovouni

J’adore aller dans des endroits moins connus, j’ai donc décidé de me diriger d’abord vers le monastère de Stavrovouni au sommet d’une colline non loin de Larnaca.

L’un des bâtiments du complexe de monastère.

 

Je sais que la région grecque des Météores est connue pour ses monastères «suspendus» (perchés au haut des montagnes), et je sentais vraiment que c’était aussi près de ça que je pouvais avoir sans aller en Grèce.

Monastère au sommet de la colline.

 

La vue d’en haut était incroyable.

Mon seul selfie à Chypre.

 

Le chemin pour y arriver était aussi assez amusant, avec des routes sinueuses, comme tu peux le voir dans ce paysage. 

Jour nuageux à Chypre.

 

Je n’avais pas la voiture la plus puissante pour traverser ces routes sinueuses à travers les collines, mais je choisis toujours la voiture de location la moins chère (prioriser des voyages à moindre coût est ce qui me permet de voyager autant).

Ma voiture de location dans une courbe serrée.

 

J’ai été un peu pris au dépourvu par l’une de mes rares erreurs de voyage, avec le fait que Chypre conduit du mauvais côté de la route (mais j’en dirai plus à ce sujet dans mon article logistique).

En montant les collines.

 

3. Pétra tou Romioú Viewpoint

J’ai lu que le meilleur endroit pour les couchers de soleil était à Pétra tou Romioú, donc je me suis assuré d’être là à l’heure, en parcourant toute la longueur de l’île et en appréciant les paysages le long du chemin.

Conduire vers l’ouest en direction du coucher du soleil.

 

Et la vue du coucher du soleil ne m’a pas déçue. Je ne suis pas le plus grand fan des plages comme je l’ai dit, mais j’aime vraiment les vues sur l’océan.

Autre vue du coucher de soleil du même endroit que la photo de couverture de l’article.

 

4. Château de Kolossi

Après une soirée à Limassol, la deuxième plus grande ville du pays, je me suis dirigé vers le château de Kolossi juste à l’extérieur de la ville, car j’aime l’architecture et l’histoire.

Château de Kolossi.

 

Mais ce que j’ai trouvé encore plus intéressant, non seulement parce que je suis un collectionneur de pays, mais aussi parce que j’aime les bizarreries de géographie de ce genre: la zone où se trouve le château est en fait entourée par le Royaume-Uni sur trois côtés.

 

5. Akrotiri, Royaume-Uni

Oui, le Royaume-Uni. Un territoire britannique d’outre-mer pour être plus précis. Il n’y a pas de frontières ou quoi que ce soit, mais le Royaume-Uni a gardé 2 petites parties de Chypre après que le pays ait obtenu son indépendance. L’un près de Limassol s’appelle Akrotiri, tandis que l’autre se trouve dans la partie orientale de l’île (voir la carte complète au #14).

Carte d’Akrotiri.

 

C’était en fait ma première fois au Royaume-Uni, mais l’endroit n’avait rien de très britannique.

Je me suis arrêté délibérément pour admirer la belle vue sur une plage britannique à Chypre, mais l’autoroute principale de Chypre traverse la partie britannique sans aucune indication spéciale du tout. Tu pourrais donc traverser un nouveau pays sans même le savoir. Je ne sais pas ce qui se passera avec cela avec le Brexit par contre.

Une plage britannique sur l’île de Chypre.

 

Il est difficile de ne pas aimer les vues avec de l’eau bleue comme ça.

 

6. Aphrodite’s Rock

En parlant de superbes spots en bord de mer, comme on peut s’y attendre d’une île, Chypre en a beaucoup.

Cette plage cachée est en fait le même endroit que ma photo précédente du coucher du soleil, mais il y avait une entrée de tunnel assez cool pour l’atteindre.

Plage près de la plage du Rocher d’Aphrodite.

 

Et les jolis rochers de la mer étaient également très cool.

Rocher d’Aphrodite.

 

7. White River Beach

Ce point de vue sur l’océan était également très agréable.

Vue vers le nord de la White River Beach.

 

C’est le plus loin sur la côte ouest que je me suis rendu, et ça impiquait même de devoir conduire sur cette route non-pavée quelque peu isolée. L’eau de la rivière passe même par-deessus la route à un endroit (juste un peu). 

Route non-pavée à White River Beach.

 

8. Paphos

Un autre endroit pour un joli coucher de soleil était dans un parc sur la route principale juste au nord de Paphos, avec les palmiers au bord de l’eau. Je n’ai pas beaucoup exploré cette ville car à part les ruines historiques, c’est plus une ville touristique que quoi que ce soit d’autre.

Coucher de soleil près de Paphos.

 

9. Kouris Reservoir

En me dirigeant vers le nord à partir de Limassol, je suis également allé dans les terres. Je me suis d’abord arrêté à ce joli lac. Cette photo est la vue à partir de l’église Saint-Nicolas, avec des montagnes tout autour.

Kouris Reservoir.

 

Chypre est beaucoup plus varié que ce à quoi je m’attendais pour une si petite île, et il y avait beaucoup plus de montagnes dans cette partie centrale de l’île.

 

10. Chutes de Millomeris

J’ai fait une courte randonnée vers les jolies chutes de Millomeris, qui valaient bien le détour pour un peu de calme dans la nature.

En arrivant aux chutes.

 

Je n’ai vu personne d’autre durant quelques heures lors de cette petite excursion. Et c’était une route très éloignée, c’était un peu forcant pour ma minuscule voiture, celles que les Européens aiment.

Chutes de Millomeris.

 

11. Mont Olympos

Chypre ne se limite pas qu’aux plages et côtes; l’île offre également de très beaux paysages montagneux. On se croirait soudainement dans un endroit complètement différent en s’y rendant.

Paysage de montagne en direction du mont Olympos.

 

En direction de Troodos, près du mont Olympos (qui est le plus haut point du pays), tu peux imaginer ma surprise lorsque j’ai aperçu la quantité énorme de neige juste après avoir quitté la promenade en bord de mer à Limassol, à seulement 50 kilomètres de là, où la température était de 17°C ce jour là.

Neige en altitude.

 

Les routes de l’île étaient en très bon état en passant, mais dans les montagnes, j’ai dû éviter ces rochers qui étaient probablement tombés récemment.

Dangers routiers.

 

12. Prodromos Reservoir

J’ai fait une autre randonnée très courte pour avoir un aperçu du lac Prodromos Reservoir, caché parmi les arbres.

Prodromos Reservoir.

 

Cela semblait beaucoup plus beau avec les photos de drones que j’avais vues.

Mais c’était un bel endroit pour une pause afin de me dégourdir les jambes pendant le roadtrip et profiter de l’air frais.

Dans le plein air chypriote.

 

13. Kakopetriá

J’ai spécifiquement pris cette route dans le but d’avoir un aperçu des beaux villages blancs authentiques, comme celui-ci, Kakopetriá.

Kakopetriá de loin.

 

Avec les montagnes en toile de fond, c’était très beau et assez différent de la côte.

Kakopetriá d’un autre angle.

 

Voir ces petits endroits où le rythme de vie est beaucoup plus lent est toujours une partie intéressante dans l’exploration d’un nouveau pays.

Village de Kakopetriá.

 

14. Nicosie (côté grec)

Je me suis ensuite dirigé vers la capitale divisée de Chypre, près du centre du pays.

Nicosie est particulièrement remarquable pour sa situation unique d’être la ville que deux gouvernements considèrent comme leur capitale, avec une zone tampon administrée par les Nations Unies divisant la partie grecque de Chypre de la partie turque de Chypre au beau milieu de la vieille ville fortifiée, et ce, sur toute la longueur de la ville (toute la longueur du pays en fait). Soit dit en passant, de nombreux soldats canadiens ont servi à Chypre.

Carte de la zone tampon (lignes pointillées doubles) entre le nord et le sud et les 2 territoires britanniques en gris (crédit image: Wikimedia Commons)

 

Malgré le fait que la ville est habitée depuis plus de 4000 ans, on se sent comme dans n’importe quelle ville moderne d’Europe…

Une rue animée de Nicosie.

 

… puis tout à coup au bout des rues piétonnes branchées, il y a un poste de contrôle de l’ONU. J’adore les expériences uniques, et je n’avais jamais traversé vers un pays non reconnu à pied auparavant, alors je me suis dirigé vers la République turque de Chypre du Nord.

Des soldats de l’ONU se dirigent vers le point de contrôle.

 

Dans l’ensemble, il serait difficile de remarquer que la ville a quelque chose de spécial à partir de presque n’importe où loin de la zone tampon.

Bizarrement, on peut encore trouver des bâtiments dans l’espace entre les deux côtés du point de contrôle, abandonnés depuis des décennies car rien ne se passe dans cette tranche de la ville coincée entre les deux territoires.

À l’intérieur de la zone tampon.

 

La situation n’a pas beaucoup évolué au cours des dernières décennies, mais comme le montrent ces graffitis à l’intérieur de la zone tampon, nombreux sont ceux qui espèrent la paix et «One Cyprus» (une seule Chypre).

Graffiti «One Cyprus».

 

15. Nicosie (côté turc)

Le drapeau de la RTCN est essentiellement un drapeau turc aux couleurs inversées avec deux lignes rouges ajoutées, et les deux flottent côte à côte bien en évidence à Nicosie (appelé Lefkoşa en turc). Et les drapeaux de la Grèce et de Chypre flottent parfois à proximité, ce qui semble être un semblant de rivalité.

Drapeaux de la RTCN et de la Turquie, avec les drapeaux de la Grèce et de Chypre en arrière-plan.

 

La Turquie est l’un de mes pays préférés, et une fois que tu passes du côté turc de Chypre, cela semble vraiment très différent, comme on s’y attendrais… et c’était presque comme marcher dans les rues d’Istanbul.

Du côté turc.

 

La mosquée massive au centre de la ville, Selimiye Camii, est une ancienne cathédrale qui a été convertie… un peu comme la belle Hagia Sophia vieille de 1500 ans à Istanbul.

Mosquée Selimiye.

 

Je me suis promené dans la partie turque de la vieille ville, mais malheureusement, je n’ai pas eu le temps d’explorer quoi que ce soit d’autre dans la RTCN.

Art de rue à Lefkosa.

 

Je suis donc retourné à ma voiture garée de l’autre côté de la frontière qui n’est pas une frontière. Soit dit en passant, le processus est très simple; j’ai simplement remis mon passeport comme je le ferais à n’importe quelle frontière.

Point de contrôle.

 

Il y a aussi quelques vestiges du conflit qui dure depuis des décennies près de la zone interdite.

Bâtiments endommagés du côté turc.

 

16. Cap Greco

Finalement, j’ai exploré le coin le plus au sud-est du pays et je suis allé voir la célèbre arche en pierre naturelle de Kamara Tou Koraka, qui aurait été encore plus jolie sans les horribles tours en arrière-plan.

Arche à Cap Greco.

 

L’eau est magnifique et la majorité du littoral dy pays l’est aussi en fait. Il existe de nombreux autres beaux endroits au bord de l’eau qu’il est possible de visiter.

Si c’est ce que tu préfères, tu auras une tonne d’options qui semblaient toutes incroyables d’après les nombreuses photos que j’avais vues. Je me suis contenté d’aller admirer les endroits qui semblaient être les plus populaires puisque que je voulais aussi aller visiter l’intérieur du pays ainsi que les villes, et que je voulais garder plus de temps pour le Liban.

 

17. Hala Sultan Tekke et Larnaca Salt Lake

Mon dernier arrêt, juste à côté de l’aéroport, était le joli lac salé de Larnaca où se trouve la mosquée Hala Sultan Tekke… un rappel que les Grecs et les Turcs vivaient partout sur l’île avant qu’elle ne soit divisée en deux parties, déplaçant ainsi des centaines de milliers de Chypriotes.

J’ai profité de l’air de Chypre pour la dernière fois avant de retourner à Beyrouth.

Larnaca Salt Lake.

 

Le Liban a également été une expérience incroyable; reste à l’affût pour un article sur cette partie du voyage. Y compris la visite de lieux où notre gouvernement déconseille tout voyage, ce qui a malheureusement renforcé mon sentiment que la pensée dominante chez les voyageurs expérimentés est très vraie: ces avertissements sont parfois trop alarmistes, du moins pour les voyageurs expérimentés.

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Chypre est un pays incroyable qui mérite d’être exploré, et pas seulement si tu es en quête d’explorer tous les pays du monde.

Souhaites-tu en savoir plus sur la logistique de la visite de Chypre? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: coucher de soleil à Chypre (crédit photo: Andrew, Flytrippers co-founder)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 1 commentaire

  1. Tanya

    J’aimerais bien connaître la partie logistique du voyage. Ça semble vraiment une place à découvrir. Et j’ai hâte de lire la partie sur le Liban

Leave a Reply