Mes 26 vols réservés (dont mon actuel itinéraire fou au Moyen-Orient)

J’ai présentement 26 vols réservés pour les prochains mois, probablement le nombre le plus élevé que j’ai eu d’achetés d’avance. Et c’est seulement pour 3 voyages, dont 2 sont assez particuliers.

Nous sommes nos propres meilleurs utilisateurs, sans grande surprise. On achète souvent les bons deals qu’on repère pour vous sur notre page d’aubaines de vols pas chers, c’est pour ça que j’ai pris 65 vols en 2017 et déjà 34 en 2018 (et que l’autre cofondateur de Flytrippers Kevin en a même pris plus que moi à date cette année je crois).

Donc je suis habitué de réserver beaucoup de vols, mais habituellement pas autant de vols en même temps autant d’avance. Mais j’ai eu deux opportunités particulières… et le deal de ce weekend pour le Moyen-Orient ne pouvait pas ne pas être acheté, même si j’irai déjà dans ce coin ce mois-ci.

Comme plusieurs nous ont demandé de partager davantage nos propres récits et anecdotes de voyages (notre section inspiration de voyage contient plusieurs articles de nos blogueurs-invités, mais moins de nous), voici l’itinéraire un peu fou que je m’apprête à faire avec 12 vols, dont 10 en une semaine… grâce notamment au travel hacking (et on vous donne un lien pour ~15$ de Points gratuits).

J’ai aussi réservé un itinéraire (incomplet) de 10 vols, tous en Espagne, une histoire assez cocasse… qui sera pour un autre article mais c’est assez drôle.

Mon voyage actuel

Au moment où j’écris ce blog, j’ai 26 vols réservés mais au moment où vous le lirez, j’aurai pris les 2 premiers pour me rendre en Europe, soit vers Genève en Suisse, l’aéroport le plus près de Chamonix, une ville qui a l’air magnifique dans les Alpes françaises, au pied du Mont Blanc.

L’Europe en juillet? Pourtant, je vous dit toujours que si vous voulez économiser, vous devez éviter de voyager en juillet et en août. En fait, malgré que je voyage beaucoup, il y a seulement deux mois depuis plus de 2 ans où je ne suis pas sorti du Canada: juillet 2016 et juillet 2017. Vous voyez le genre (et les mois d’août les 2 fois je suis parti la dernière semaine, car je vous ai déjà dit que c’est la meilleure semaine de l’été pour prendre vos vacances).

Bref, à moins d’avoir des enfants où d’avoir un emploi qui vous oblige absolument de prendre vos vacances en été, ne faites jamais ça. Mon billet m’a coûté plus cher que le total du prix des 3 aller-retours que j’ai faits en Europe récemment, et même plus (et c’est normal, tout le monde voyage en été, tout est plus cher, ne faites pas ça).

Heureusement, ce n’est pas moi qui payait, puisque la raison principale de mon voyage est que j’ai été invité pour intervenir à un événement sur l’entrepreneuriat à Chamonix. Comme j’anime plusieurs événements du genre en Amérique du Nord à chaque année et que le sujet me passionne (j’organise même un événement sur l’entrepreneuriat à toutes les années avec quelques autres collègues au Québec), et qu’en plus la thématique c’est les énergies renouvelables (enjeu majeur pour le transport aérien qui est très énergivore), je ne pouvais pas dire non à cette occasion.

Et bien sûr, tant qu’à être ici, j’ai décidé d’étirer le voyage pour ajouter à ma collection de pays visités. Rester en Europe de l’Ouest en plein été était hors de question aussi, vu le coût d’hébergement (et de tout en fait) beaucoup trop élevés, c’est pourquoi je préfère toujours de loin les destinations plus abordables.

Mes contraintes 

Alors que j’aurais bien voulu rester plus longtemps, j’avais une autre contrainte qui est contraire à ce que je vous dit toujours. La règle de base pour économiser sur les billets d’avion, c’est d’avoir de la flexibilité, ce n’est pas compliqué.

Alors que moi, sachant que je ne voyagerais absolument pas en juillet (je ne payerais jamais le double du prix pour un vol, c’est juste illogique quand on aime voyager… ne manquez pas un article détaillé sur les voyages en été sous peu), j’ai réservé des billets de spectacle le 25 juillet à Boston et des billets d’un festival de musique le 27 également à Boston.

Ça limitait mes options de retour car je n’avais qu’environ 7 jours entre la fin de l’événement en France et mon retour au Canada, je n’avais donc pas de flexibilité.

C’était donc un moment parfait pour utiliser des Points de travel hacking. Je vous ai déjà expliqué la base des Points à valeur variable, essentiellement c’est que si comme moi vous pouvez habituellement trouver des deals sur les vols, vous retirerez moins de valeur des Points (donc je les garde pour des meilleurs usages, comme celui-ci).

C’est le meilleur moyen de maximiser leur valeur. Comme les vols à l’intérieur de l’Europe ne sont pas 20$ comme le reste de l’année l’été (c’est au moins 100$, donc 5 fois plus), ça ne valait pas la peine de visiter des pays que je peux visiter presque gratuitement le reste de l’année. Encore, pour maximiser les voyages.

Donc j’ai décidé d’aller dans un coin que j’ai très peu visité, soit le Moyen-Orient, là où les billets d’avion sont habituellement plus chers et donc où j’obtiens un encore meilleur retour pour mes Miles Aeroplan.

J’aurai un article pour vous expliquer très en détail le programme Aeroplan, mais pour aujourd’hui ce que vous devez savoir qui est intéressant avec Aeroplan (surtout pour quelqu’un qui veut voir le maximum d’endroits possible), c’est que vous avez le droit de faire deux destinations de plus gratuitement n’importe où quand vous prenez des Miles pour une réservation.

C’est donc carrément trois destinations pour le prix d’une. En plus, vous avez le droit d’ajouter des stopovers gratuitement en plus (des arrêts de moins de 24 heures) tant que ça ne soit pas un détour, c’est-à-dire que ce soit relativement en ligne droite vers votre destination.

J’ai donc décidé de maximiser un tel itinéraire et de retirer le maximum de valeur de mes Miles Aeroplan avec le plus de destinations possibles. Si vous aimez voyager, vous devriez aimer les escales et moi j’adore!

En passant, si vous voulez accumuler rapidement des Miles Aeroplan, la carte la plus pratique est la American Express Or qui vous en donne 30 000 (environ 450$ de voyages) pour 150$… et notre classement des meilleures cartes de crédit pour voyager gratuitement sera mis à jour pour l’édition de juillet très bientôt.

Mais il y a présentement une promo (si vous n’êtes pas déjà membre) qui vous donne une valeur d’environ 15$ de Miles Aeroplan (1000 Miles) en vous inscrivant aujourd’hui et en complétant un achat chez un partenaire, comme par exemple Amazon (assez facile). Évidemment ensuite pour en retirer de la valeur vous en aurez besoin d’au moins 7500, idéalement 12500 donc c’est vraiment via les primes de bienvenue de cartes de crédit que ça passe… mais au moins prenez ce 1000 là pour commencer c’est hyper facile et gratuit. Et ensuite abonnez-vous à notre infolettre pour ne pas manquer l’article qui explique tout ce qu’il faut savoir sur Aeroplan.

Mon itinéraire

Donc pour débuter je me suis laissé une demi-journée pour visiter Genève en Suisse, qui a l’air vraiment magnifique avec le bord du lac et tout (mais une destination très chère).

Sans compter qu’avant mon départ on a aussi une journée prévue pour monter un des téléphériques les plus hauts au monde à Chamonix même, soit à 3800 mètres d’altitude pour avoir une vue sur le Mont Blanc.

Ensuite, j’enchaîne 10 vols en une semaine, puisque j’aime voir beaucoup de nouveaux endroits (et surtout comme je vous dit, parce que ça coûtait le même nombre de Miles et je dois absolument être revenu le 24 donc je ne pouvais pas étirer le voyage).

Premièrement, je me dirige vers le Bahreïn. Minuscule pays du Moyen-Orient, j’ai bien hâte de visiter pour la première fois cet endroit assez peu touristique.

Ensuite j’ai une première escale de moins de 24 heures, soit en Égypte, que je compte bien sûr maximiser en sortant de l’aéroport pour voir les fameuses pyramides, malgré l’avis de notre gouvernement (tel que je vous expliquait dans l’article de dimanche sur le deal de fou vers l’Égypte).

En plus, j’ai réservé un hôtel gratuit pour une quantité ridiculement basse de Points, avec une vue directement sur les Pyramides, tel qu’expliqué dans l’article précédemment cité aussi.

Encore une courte escale ensuite, cette fois à Dubaï. Une ville magnifique que je vais évidemment retourner visiter (comme l’Égypte et tous les endroits que je ne fais que voir rapidement bien sûr), mais quand on peut avoir 6h à Dubaï, on le prend évidemment. C’est mieux que 0 heures.

J’adore les hauts édifices alors j’ai bien hâte de voir la démesure dans cette ville et l’architecture incroyable.

Pour tous ceux qui se plaignaient du chaud au Québec ces derniers jours (alors qu’on gèle pendant 6 mois)… non mais sérieusement, plein de gens paient 1000$ pour aller au chaud l’hiver, là c’était gratuit au moins?.

Et bien à Dubaï, il annonce 79 degrés ressentis cette semaine. Oui oui, en Celsius. Moi je déteste l’hiver et le froid, j’espère que ce sera aussi chaud lors de mon passage dans un peu plus d’une semaine.

Ensuite, un autre pays méconnu du Moyen-Orient, soit l’Oman (ou le Oman, je ne sais pas la forme privilégiée).

Situé à l’extrémité de la péninsule, je crois que le dépaysement devrait être assez élevé dans ce pays, et bonus, personne ne va là, donc j’aime encore plus (les destinations communes ou populaires m’attirent moins personnellement, d’où notre passage au Brunei ce printemps et en Macédoine cet hiver parmi tant d’autres).

Et finalement, ce que j’ai le plus hâte, c’est l’escale que j’ai pu insérer en utilisant un loophole (une faille dans le système, bon ce n’est pas vraiment la bonne traduction car un loophole ça ne veut pas dire que la faille est involontaire, bref c’est plus comme une anomalie dans le programme Aeroplan que j’ai exploitée).

C’est qu’aller en Afrique est supposé être plus cher en Points, mais le truc c’est justement que si c’est une escale un peu «logique» pour aller dans la région désirée, ça ne coûte pas plus de Points… seulement si le système de réservation le propose.

Et je sais qu’à partir de l’Oman, la compagnie Ethiopian Airlines permet de revenir en Europe de l’Ouest et ça sort dans les résultats Aeroplan comme routings logiques. Bref, ça semble complexe les Miles, mais ce ne l’est pas tant que ça, on va vous aider à bien maximiser ça, ne manquez pas l’article sous peu.

Donc, j’ai réussi à m’inclure une escale de 16 heures à Addis Ababa (entièrement de jour contrairement à celle à Cairo, donc vraiment intéressant pour explorer la ville sans perdre du temps à dormir), ce sera ma première fois en Afrique sub-saharienne et j’ai vraiment hâte de voir comment c’est.

https://www.instagram.com/p/BlCo3SfFZDY/?tagged=addisababa

Les 2 autres voyages réservés

Le voyage suivant est plus simple, j’ai acheté le deal à 400$ aller-retour vers le Moyen-Orient qui est sorti vendredi soir, donc je m’en vais au Liban avec une escale en Jordanie au mois de février. Trop pas cher pour ne pas l’acheter.

Mais le 3ième est vraiment une anecdote intéressante, que je vais vous partager plus tard, soit les 10 vols en Espagne que j’ai achetées sans même vraiment les vouloir. À suivre!

Vous pouvez suivre mon actuel voyage sur mon compte Instagram et je vous partagerai des articles plus détaillés sur les expériences dans chacune des destinations dans les prochaines semaines.

Voir tous les articles d’inspiration de voyage »
Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Ne prenez jamais l’option de payer en dollars Canadiens à l’étranger

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

 

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply