Périple à Oman et à Bahreïn (avec en bonus plusieurs destinations intéressantes)

Si tu veux être dépaysé, voici un récit de voyage qui va te plaire. J’ai eu la chance de faire un périple hors du commun cet été au Moyen-Orient en visitant des destinations uniques: Oman et le Bahreïn… mais aussi quelques autres en profitant d’escales géniales (l’Égypte, Dubaï et l’Éthiopie)!

Après mes voyages en Europe et en Asie du Sud-Est, mon dernier gros voyage (hors Amérique du Nord) de l’année 2018 était celui de cet été. Voici encore simplement un survol de mon voyage, je détaillerai les destinations individuelles dans d’autres articles comme pour les articles sur mes 2 autres voyages.

En passant, il n’y a pas souvent de bons prix l’été sur notre page de deals de vols pas chers, car c’est le pire moment de l’année pour voyager côté prix. Je ne dis pas qu’il n’y en a pas, mais c’est plus rare. Si tu as le moindrement le choix, ne prend pas tes vacances là.

Habituellement, je ne voyage jamais l’été, mais j’ai eu la chance d’être invité à un événement sur l’entrepreneuriat en France en juillet. Donc comme le billet d’avion était payé jusque là-bas, j’ai décidé d’utiliser mes Miles Aeroplan pour en profiter pour visiter une région que je n’ai pas pu explorer beaucoup (tant qu’à être proche): le Moyen-Orient.

Aussi parce qu’être en Europe l’été avec les hordes de touristes, côté prix, ce n’est vraiment pas une bonne idée pour un budget-traveler comme moi, je ne voulais surtout pas rester là pour le reste de mon voyage après l’événement.

Mais surtout, comme je l’ai mentionné dans les meilleurs usages de Miles Aeroplan (plein de gens les utilisent malheureusement très mal, ce sont des Points complexes), la politique de stopovers (escales) d’Aeroplan est un des points forts du programme et je voulais mettre en pratique ces stratégies. J’en reparlerai dans un nouvel article détaillé. Ces sweet spots du programme m’ont permis de visiter plein d’endroits géniaux, sur un même billet (pour le même nombre de Points). C’est la beauté des escales, surtout les longues.

Les longues escales, ça permet de découvrir des nouveaux endroits gratuitement. Découvrir des nouveaux endroits, c’est la définition même de voyager, donc quand on aime voyager, on devrait aimer ça les longues escales qui permettent de sortir de l’aéroport et découvrir des nouvelles villes non? (à croire certains commentaires non, mais je ne comprends pas)

France et Suisse

Avant d’arriver à la partie du voyage au Moyen-Orient, la première partie du voyage était mon événement dans un endroit qui n’a absolument rien à voir avec le Moyen-Orient, mais qui est tout aussi sublime.

C’était à Chamonix… littéralement au pied du majestueux Mont Blanc.

“A room with a view” comme on dit.

La ville elle-même est très jolie, avec des belles vues à peu près partout grâce aux montagnes tout le tour.

Quelque part à Chamonix.

Mais monter et marcher dans le “vide” à 3842 mètres d’altitude, c’était assez génial aussi.

Moi au “Pas dans le vide”

J’ai fait des randonnées et même été dans un glacier.

Dans le glacier, ça dégoûte en juillet.

Même si personnellement je ne suis aucunement diverti par le soccer, côté ambiance c’était difficile de faire mieux que regarder la finale de la Coupe du Monde de foot, remportée par la France… avec des Français en France. 

Coupe du Monde en plein air.

Et aussi célébrer leur fête nationale avec eux!

J’ai pu aller visiter la jolie ville voisine de Annecy.

Canal à Annecy.

Et finalement, je suis repassé par Lausanne en Suisse avant de partir sur la deuxième partie du voyage.

J’ai pu y admirer la vue du lac.

Paisible la Suisse.

Et découvrir la ville en tant que tel avec des amis locaux, autant de jour que de soir.

Vue de Lausanne.

Le Bahreïn

Le Moyen-Orient maintenant. J’avais déjà eu la chance de faire un voyage dans cette région, en 2012 en Israël.

C’était d’ailleurs mon premier (et seul) voyage en-dehors de l’Amérique du Nord avant de quitter mon emploi en consultation pour lancer Flytrippers. Aussi mon premier (et seul) voyage organisé, mais c’était agréable quand même car j’avais été invité à un voyage spécial avec 10 autres jeunes pour en apprendre plus sur Israël et le conflit israélo-palestinien particulièrement.

J’ai aussi passé 2 semaines en Turquie en 2017 et ça a été mon coup de coeur de tous mes voyages, ça compte aussi dans la plupart des définitions du Moyen-Orient. Bref, j’avais adoré ces 2 expériences, et j’avais hâte d’explorer encore cette région du monde très différente d’ici.

Après une escale surprise (et inattendue) en Arabie Saoudite (je garde ça pour l’article détaillé, ça va être trop long sinon), je suis arrivé à Bahreïn.

Mentionnons d’abord que le désert, en plein mois de juillet, c’est vraiment très chaud. J’adore la chaleur et je déteste le froid, alors je ne serai certainement pas de ceux qui se plaignent de cette chaleur (par souci de cohérence😉).

D’ailleurs, quand j’ai vérifié quelques jours avant mon voyage, la température ressentie à Dubaï était de 79 degrés CELSIUS. Oui, celsius. Je ne sais même pas comment c’est possible.

79 celsius ressenti, c’est fou.

Heureusement, c’était “seulement” dans les 50 degrés ressentis pendant mon voyage.

La capitale de Bahreïn, Manama, est très moderne. Un mini-Dubaï presque.

Édifice étrange à Manama.

J’adore l’architecture comme ça.

Vue de Manama de ma chambre.

Le Bahreïn, c’est un très très petit pays (le 3ème plus petit d’Asie), une île au large de l’Arabie saoudite.

C’est tellement petit que j’ai loué une auto et en moins d’une heure j’avais traversé tout le pays (sur son côté le plus long en plus). J’ai loué des dizaines d’autos en Amérique du Nord, mais c’était parmi mes premières fois ailleurs. 

Ça a super bien été, pas vraiment différent d’ici (mais ce n’est pas lui mon roadtrip préféré du voyage, c’est à Oman plus loin dans l’article).

Premier roadtrip au Moyen-Orient.

J’ai pu arrêté dans des plus petites villes et explorer de petites rues cachées.

Évidemment, c’est un pays désertique. Une des “attractions”, c’est le Tree of Life, un arbre qui pousse apparemment naturellement, en plein milieu du désert.

Il a même son propre gardien de sécurité l’arbre.

Tree of Life.

Sinon, de nombreux puits de pétrole tappissent certains pans du territoire, tout comme des pipelines… ça c’est moins joli.

Le Bahreïn est riche grâce au pétrole.

Il y avait un super joli fort, juste à côté du centre-ville moderne.

Fort près de Manama.

Justement en ville, il y a encore des rues très authentiques comme celle-ci.

Rue de Manama.

Mais il y a aussi des trucs moins authentiques.

Moi qui veut être dépaysé, c’est difficile. Les IKEA sont partout malheureusement, même à Bahreïn.

IKEA à Bahreïn.

Réveil devant les Pyramides

J’ai maximisé les règles du programme Aeroplan pour insérer une escale supplémentaire au Caire, en Égypte en route vers Oman. Pourquoi?

Pourquoi pas? Pour le même prix, j’ai réussi à me donner un 14 heures en Égypte (de nuit malheureusement, c’était le seul moyen).

C’est court c’est sûr. Mais 14 heures c’est infiniment mieux que 0 heures. Entre passer un court moment en Égypte et pas y aller du tout, je choisis un court moment 11 fois sur 10.

Je rêvais de voir les Pyramides. Évidemment, j’y retournerai, mais au moins j’ai pu voir le lever du soleil derrière ce fameux monument unique.

Le lever du soleil avec les Pyramides.

C’était en direct de la piscine de mon hôtel, car il y a un hôtel de la chaîne Marriott (Le Méridien Pyramids) qui a une vue sur les Pyramides.

Pour ceux qui font du Travel Hacking, c’est un hôtel Marriott de Catégorie 1, donc seulement 7 500 Points par nuit. Simplement en obtenant la carte American Express SPG, tu obtiens une prime de bienvenue de 50 000 Points, soit l’équivalent de 6 nuits complètement gratuites dans cet hôtel relativement luxueux (en fait même 7 nuits, car la 5ième est toujours gratuite avec les Points Marriott).

Bref, mon vol était tôt et je ne pouvais pas attendre l’ouverture du site pendant ce voyage-ci, mais l’expérience d’au moins voir les pyramides est indescriptible.

Je suis ensuite allé faire du jogging jusqu’à l’entrée du site pour les voir de plus près.

Un peu de jogging (très) matinal près des pyramides.

En même temps, j’ai été me promener dans les rues adjacentes.

Une rue au hasard dans le coin des pyramides.

Bref, pas mal mieux que de ne pas arrêter au Caire du tout il me semble! Tout ce que ça m’a coûté de plus, c’est un aller-retour de l’aéroport aux Pyramides avec Uber pour pas cher (≈13$, assez dispendieux pour ce pays et il y a sûrement des bus moins cher mais je trouvais ça raisonnable étant donné le temps sauvé en contexte d’escale courte… les Pyramides sont loin de l’aéroport) et un visa d’une vingtaine de dollars!

Seulement 13$ pour un long trajet aux Pyramides.

L’Égypte est un des pays les plus abordables au monde carrément! J’ai hâte d’y retourner, c’était un avant-goût génial.

Ce que j’ai vu pendant le trajet m’a aussi beaucoup impressionné. Je savais que la ville était gigantesque, mais j’ai été frappé par comment dense certains quartiers du Caire sont. Très très denses!

Escale express à Dubaï

Sur le même tronçon pour me rendre à Oman, j’ai même pu ajouter une autre escale!!! Celle-là encore plus courte malheureusement. Une escale de 7 heures à Dubaï. 

Je ne répéterai pas pourquoi c’est tellement mieux d’avoir quelques heures dans une ville que de ne pas avoir la chance d’y aller du tout…

C’est court, mais le métro de Dubaï dessert l’aéroport et se rend directement à la tour Burj Khalifa que je voulais absolument voir.

Considérant que je ne suis pas quelqu’un de stressé et qu’arriver à l’aéroport 1 heure 30 avant son vol c’est amplement de temps, avec le déplacement ça me donnait quand même quelques heures pour déambuler dans la ville surréelle qu’est Dubaï, où je rêvais d’aller depuis toujours.

Burj Dubai. Un mot: wow.

La tour la plus haute au monde, Burj Dubai est complètement incroyable à voir. Ce n’est pas juste la plus haute au monde… les autres ne sont même pas proches. 

Burj Dubai est 87% plus haute que le Empire State Building pour la plupart d’entre vous qui avez sûrement visité New York, ou 4 fois et demi la Place Ville-Marie à Montréal sinon. La tour mesure 828 mètres de haut… la 2ème plus haute au monde ne mesure que 632m. C’est dans une ligue à part.

Vu de la base, l’édifice est impressionnant. C’est vraiment très très haut.

Bref, je me suis ensuite promené quelque peu dans les environs de la tour, assez générique comme nouveau développement haut de gamme, comme par exemple l’immense Dubai Mall qui donne sur un lac et une forêt de gratte-ciels.

Quelques-uns des nombreux gratte-ciels de Dubaï.

C’était court comme escale, mais vraiment génial de découvrir une autre destination et savoir si je veux y retourner dans mes prochains voyages.

Coup de coeur: Oman

Finalement, après ces 2 escales, je suis arrivée à ma dernière “destination” officielle: à Oman. Sur la pointe de la péninsule Arabique, Oman est un pays qui est clairement moins populaire comme destination. Un pays comme je les aime: hors des sentiers battus.

Honnêtement, c’était quand même très très dépaysant!

La plupart des habitants sont habillés de manière traditionnelle (même dans la grande ville) et l’architecture est très Moyen-Orient.

Scène typique de plus petite ville.

Je suis arrivé dans la capitale Muscat, mais j’ai encore loué une auto. Cette fois j’ai un petit problème: des contraventions envoyées par des radars-photos des semaines plus tard. Il y en a vraiment partout sur l’autoroute, attention!

Mais c’est vraiment génial d’explorer un pays aussi différent du nôtre.

En fait, c’était un de mes roadtrips préférés (avec celui dans l’État de l’Oregon aux É-U, article à venir).

J’ai visité un très beau petit oasis caché.

Oasis à Oman.

Outre les beaux paysages désertiques, il y a aussi l’unique vue d’un désert qui fait face à la mer.

Mon auto de location au bord de mer.

J’ai même vu un peu de faune!

Animaux sur le bord de la route.

Il y a de très nombreux sites naturels comme celui-ci, et même encore d’autres à l’ouest de la capitale (moi j’ai longé la côte vers le sud).

Un autre beau site naturel.

J’adore les paysages complètement différents de ce qu’on a ici.

Les paysages ressemblent beaucoup à ça vers le sud.

Même Muscat était vraiment cool, incluant la vue de la terrasse à l’hôtel.

Muscat, vue de haut.

Et comme toute ville du Moyen-Orient, les mosquées illuminées dominent toujours la nuit!

Mosquée à Muscat.

Je m’attendais honnêtement à être satisfait de ma visite et satisfait d’avoir fait une étape de plus dans ma quête de visiter tous les pays tout simplement (et ne pas nécessairement vouloir y retourner).

Mais j’ai vraiment aimé Oman, et j’espère y retourner complèter mon roadtrip dans les autres régions du pays.

Une journée en Éthiopie

Sur le chemin du retour, j’ai réussi à ajouter une dernière escale. C’était celle-là que j’avais le plus hâte de vivre.

Une journée complète à Addis Abeba, la capitale de l’Éthiopie. Les règles d’Aeroplan permettent plein d’escales gratuitement, tant qu’elles ne dépassent pas 23 heures et 59 minutes en durée (et qu’elles respectent leurs autres règles que j’expliquerai dans un article séparé).

Bref, j’étais bien content d’avoir pu maximiser ce trajet, car en théorie, l’Éthiopie est dans une toute autre zone tarifaire et ne devrait pas être possible sur un billet pour aussi peu de Points que j’ai payé. Mais en le cherchant séparément, j’ai pu l’ajouter et me laisser de 7h50 le matin à 23h45 dans cette ville, ma première en Afrique subsaharienne.

Génial, parce que j’avais hâte de vivre l’expérience d’être dans un pays de cette région.

C’était toute une expérience en tout cas.

Rue de Addis Abeba.

J’ai marché pendant de longues heures dans les quartiers d’Addis, et je peux officiellement dire que c’est l’endroit où je me suis senti le plus dépaysé. Il n’y a vraiment pas beaucoup de touristes solo dans ce coin.

Bref, l’article est déjà long, je laisse quelques photos prise en ville et je raconterai tout dans l’article sur mon escale, comme par exemple mon premier cas de tentative (ratée) de pickpocketing après plusieurs plusieurs voyages dans des dizaines de pays (cool non?) et ma négociation d’un hôtel gratuit (pas ratée) auprès de la compagnie aérienne, même si je n’y avais pas vraiment droit .

Promenade dans la ville.

 

Hors des rues principales, c’est moins fini.

 

Édificie de l’ONU à Addis.

Sommaire

Voilà un survol du voyage au Moyen-Orient, les articles détaillés sur les destinations suivront! 

Pour suivre mes futurs voyages sur Instagram à mon compte @andrew.flytrippers et aussi les comptes @flytrippers et @kevin.flytrippers ! 

As-tu des questions ou recommandations sur le Bahreïn ou Oman? Partage-les dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment trouver les dates les moins chères pour votre vol

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyage, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il veut partager son expérience et t'aider à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 52/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Laisser un commentaire

×

Cart