Une passagère payée 4000$ pour donner son siège à bord d’un vol

L’overbooking, ce n’est pas très populaire, mais une femme qui devait s’envoler sur Delta a certainement pu en profiter. Elle a obtenu 4000$US pour laisser son siège à quelqu’un d’autre.

Pour vous mettre en contexte, les compagnies aériennes pratiquent le «overbooking» ou la «sur-réservation» en français. Et bien que ce soit commun pour les passagers de détester cette politique, laissez-moi juste vous dire que c’est bien correct que les compagnies fassent cela.

Le fait est que toutes les compagnies aériennes majeures (sauf WestJet) pratiquent l’overbooking, parce que ça aide à baisser les prix. C’est la réalité. Et moi, tout ce qui aide à baisser les prix, je suis pour.

En autant que les compensations offertes soient justes. Bref, je vous proposerai dans le futur un article plus détaillé sur le overbooking et pourquoi c’est une bonne chose, mais en attendant, revenons-en au cas de cette semaine.

 

Les politiques d’overbooking

Donc, après le fiasco de cet hiver, lorsqu’une vidéo virale d’un passager de United étant éjecté de force avait fait le tour du web, les compagnies américaines ont eu peur que la même chose leur arrive… elles ont eu peur qu’un de leur passager soit traité de la même façon de perdre 1 milliard de dollars en valeur boursière en quelques jours à cause de la mauvaise publicité (comme ce fut le cas pour United).

Ils ont donc décidé d’être plus généreux dans leurs politiques de compensation et Delta était la compagnie qui avait décidé d’être la plus généreuse à l’époque.

Et bien cette semaine, une de leur passagère a accepté 4000$US (environ 4900$CAD) pour laisser son siège sur un vol Delta d’Atlanta à South Bend, dans l’Indiana, car celui-ci avait été overbooké.

Le plus comique, c’est que Delta l’a mise sur un vol 8 heures plus tard, donc elle a été payée 4000$ pour arriver avec un retard de 8 heures! Pas si mal! C’est même mieux que ce que vous obtiendrez gratuitement en cas de retard si vous payez votre vol avec une carte de crédit de travel hacking.

Comment ça? Et bien, lorsqu’un vol est overbooké, les compagnies aériennes doivent compenser les passagers jusqu’à ce qu’ils acceptent de leur plein gré de laisser leur place. Ça devient des enchères si on veut. Ils commencent en offrant 400$ environ, ce qui est déjà intéressant, mais ça peut aller très haut si personne ne veut donner son siège, comme le weekend dernier.

Dans ce cas particulier, la dame a pu profiter du fait que les Américains adorent leur football universitaire. Les Bulldogs de la Géorgie (l’état où est situé Atlanta) jouaient contre Notre Dame, en Indiana, ce jour-là. Personne à bord ne voulait manquer le match apparemment.

 

Quoi faire si cela vous arrive?

Personnellement, ça m’est arrivé une seule fois et j’étais vraiment content que mon vol soit overbooké. Comme je serais toujours content qu’ils le soient, parce que règle générale, j’essaye toujours de me donner toujours du loosse dans mon voyagement pour ne pas être à risque de manquer un événement ou quoi que ce soit… parce que le transport aérien, c’est complexe, et ça arrive qu’il y ait des retards, notamment dus à la météo et personne ne peut rien y faire. Sans compter ce qui est connu sous le nom de IROPS (irregular operations), où des facteurs opérationnels font en sorte que les vols sont retardés.

J’avais été bien content et j’avais obtenu 500$US gratuit sur US Airways à l’époque, c’était assez comique, mais ce sera une histoire pour un autre blogue. Bref, dépendant de votre tolérance au risque et aux délais, vous pourriez obtenir au moins 400$US et même jusqu’à 10 000$ selon le nouveau maximum de Delta.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le involuntary denied boarding, soit comme le monsieur dans la vidéo (involontairement), est extrêmement rare, ne vous en faites pas avec ça. On parle de moins de un centième de pourcentage (0,001%) des passagers aux États-Unis, et un autre 0,001% du 0,001% implique de sortir de l’avion alors que vous êtes déjà assis (et avec force comme dans la vidéo, ça ne se reproduira fort probablement jamais).

Donc si vous ne voulez pas laisser votre place, vous ne serez presque jamais forcé de le faire, à moins d’accepter leur offre de compensation. Ce que vous n’êtes pas obligés de faire. Vous pouvez laisser monter les enchères, comme la dame a fait. Vous courez le risque que quelqu’un accepte le montant avant vous, mais ça peut aussi vous donner un beau montant.

Soit dit en passant, les passagers qui sont à risque de se faire bumper comme on dit, sont ceux qui s’enregistrent en dernier, c’est comme ça que ça marche, dans l’ordre. Donc si vous faites partie de ceux qui inexplicablement préfèrent faire la file à l’aéroport et devoir attendre pour un billet comme dans les années 90, peut-être que cette raison vous fera reconsidérer, et vous convaincra de l’utilité de vous enregistrer en ligne 24 heures avant votre vol et imprimer votre billet à la maison, pour être dans les premiers passagers confirmés.

Personnellement, je ne comprends pas que ça soit un sujet si controversé, me faire payer 500$ pour attendre quelques heures, je trouve c’est un bon deal. Je vous recommande de le considérer si ça vous arrive, mais assurez-vous de demander de l’argent comptant, pas un voucher de vol gratuit, les compagnies s’essayent.

Mais encore là, même les situations où le overbooking cause vraiment des refus d’embarquement, même volontaires, sont rares. C’est qu’il y a toujours un pourcentage assez stable et prévisible de gens qui ne se présentent pas à un vol, c’est pour ça que les compagnies overbookent. Et quand tout le monde se présente, et bien vous pourriez avoir 4000$US gratuit, quoique des montants aussi hauts, c’est rare.

 

Au Canada, il y a justement des nouvelles règles à venir

C’était justement dans les nouvelles hier, le gouvernement fédéral est en train de consulter les deux grandes compagnies aériennes canadiennes pour établir de nouvelles règles de ce qui est connu sous le nom des «droits des passagers».

On va évidemment suivre ça pour vous et vous rapporter les changements. Il pourrait y avoir de la réglementation pour encadrer les montants minimums pour le overbooking, et pour plein d’autres situations.

Entre temps, n’attendez pas après les autres et responsabilisez-vous: assurez-vous d’avoir au moins 500$ gratuit si jamais votre vol est retardé, peu importe la raison. Parce que même avec les nouvelles règles, quand la météo est en cause, les compagnies aériennes ne vous doivent pas un sou (et pourquoi devraient-ils, ils ne contrôlent quand même pas la météo…)

Lisez cet article pour les détails.

 

Sommaire

Le overbooking a une bien mauvaise réputation, mais au contraire c’est très bien. Ça permet de baisser les prix pour tout le monde, et si par malheur trop de passagers se présentent, tant que vous vous enregistrez d’avance et que vous refusez de laisser votre place, ça ne peut littéralement pas vous affecter. Et si vous n’êtes pas pressé, vous pourriez recevoir de l’argent pour payer un futur voyage!

Et vous, avez-vous déjà vécu un overbooking? Dites-nous le dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous aimerez sûrement cet article:
Être payé pour prendre l’avion? Ce PDG croit que ça s’en vient

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

 

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyage, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il veut partager son expérience et t'aider à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 52/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 22 Comments

  1. Vol Toronto-Curaçao overbook, Moi et ma conjointe nous nous sommes porté volontaire. En échange nous avons pris un vol pour Miami quelques heures plus tard avec une nuit au Hilton south beach, nourriture payé. Le lendemain midi Miami-Curaçao. Donc nous sommes arrivé à destination 22h plus tard que prévu mais avec 800$ chacun, 40$ de nourriture à l’aéroport de Toronto, une nuit à Miami toute dépense payé! Le vol Québec-Curacao nous avais coûté 750$ initialement! Le service à la clientèle de Air Canada a été fantastique pour arranger les détails! À refaire sans hésitation

    1. Haha, en effet génial! Je suis jaloux. Mais surtout je ne comprend pas comment quelqu’un peut bougonner et chialer qu’il arrive 22h plus tard au lieu de profiter des offres comme ça 😛

      Merci de partager:)

  2. La semaine dernière Air Canada avait overbooké 4 sièges Yul To SFO. AC a offert 800$/ billet. Mon mari et moi avons accepté car le départ de YUL étant retardé nous étions presqu’assurés que nous manquions de toute façon notre correspondance à SFO vers SIN.
    Donc chacun 800$ plus un coucher à l’hôtel payé plus souper payer plus 50$ en bon d’achat dans restos à YUL.
    Ils nous ont booké sur un vol le lendemain matin et sommes arrivés à la destination finale que 12 heures plus tard.
    Nous étions très contents … au retour de nos vacances, 2 chèques de 800 $ nous attendais dans notre boîte aux lettres.
    Il faut cependant prendre rapidement une décision quand l’offre est offerte aux passagers qq minutes avant l’embarquement.
    Ça été pour nous une première expérience du genre et je souhaite à tous que cela vous arrive car ça rentabilise assez vite les couts d’un voyage.

    1. Tout à fait, moi j’adorerais que ça m’arrive aussi! 800$ pour 12 heures, l’hôtel et les repas fournis… je comprends même pas que les gens ne sautent pas là-dessus… Vous avez fait le bon choix, bravo, j’espère que vous avez profité du voyage en Asie! Merci d’avoir partagé:)

  3. Oui
    Nous étions un groupe de 32 personnes. 3 adultes et 29 élèves âgés de14 à 17 ans. Nous nous étions enregistré la veille du départ. Nous sommes arrivés 3 heures à l’avance à l’aéroport de San Jose au Costa Rica. On nous a donné nos billets pour les vols de retour. San Jose-Newark / Newark-Québec. Une élève de 15 ans n’avait pas de siège pour le vol Newark-Québec! Une mineure… dans un groupe! L’avion n’était pas gros. Environ 50 places. Nous étions 32! Nous aurions dû avoir la priorité, il me semble, compte tenu de l’âge de nos voyageurs et le fait qu’on soit en groupe.
    Merci au 2 passagers qui ont finalement accepté de prendre un vol le lendemain matin.
    Beaucoup de stress pour l’élève et les accompagnateurs qui auraient bien sûr cédé un siège mais qui aurait dû par le fait même déverser une part de leur responsabilité d’accompagnateur.

  4. Expérience très négative d’overbooking. 6 personnes dont 4 ados, United donne nos places d’un vol de Washington à Burlington (nous partions d’Orlando)
    Prochain vol 2jours plus tard , on se débrouille on a un vol jusqu’à Montréal avec Air Canada et on doit louer une auto pour Burlington. UNITED plus jamais.

    1. C’est vraiment désagréable en effet mais United transporte 150 millions de passagers par année, comme chacune des autres ils connaissent certains ratés, mais au global ça arrive à tous malheureusement. C’est rare qu’ils ne peuvent pas corriger la situation plus rapidement que 2 jours par contre :S

  5. Air canada nous ont donner 800$ chaque pour un vol montreal vegas pour 12 heure d attente il nous ont mi premiere classe et le lounge piur toute la journer

  6. Moi ça m’est arrivée avec ma sœur lorsqu’on partait à Paris! Avec Transat cette année.. 400$ chaque + hébergement, et nourriture illimitée. Première fois que ça nous arrivait, prit par surprise avec peu de temps de réflexion, nous avons refusé.Mais j’ai pleurer le lendemin en regrettant hahaha! Le vol partait à la même heure le lendemin, prochaine fois 🙂

    1. Oui c’est quand même peu fréquent, et quand on connait pas 🙂 Merci d’avoir partagé:)

  7. Lufthansa nous a proposé 600 euros à mon conjoint et à moi (en tout 1200 euros) pour partir 3 heures plus tard et arriver avec une demi-heure de retard à Copenhague. Nous avons accepté bien entendu!

  8. J’ai été en Californie avec United..et j’avais 2 connections..et a chacune… et au retour également ..United offrait 300 $ ( en billets ) . Ce n’était pas très long que des gens acceptaient !

    1. En effet la plupart du temps, il y a des gens prêts à prendre l’argent assez vite, ça n’a pas le temps de monter aussi haut! Merci de partager:)

  9. Mon copain qui voyage beaucoup pour le travail s’est fait offrir 1000US pour se faire transférer de vol…. qui l’a fait arriver 1 heure plus tôt à destination que s’il avait pris son vol normal.

    Disons que c’est la situation la plus gagnante-gagnante que j’ai jamais connu. On a fait un magnifique voyage en Écosse avec des billets d’avion qui nous ont coûtés 100$ à deux une fois le voucher utilisé…

    1. WOW!! Méchant bon deal ça en effet! C’est pour ça que moi je ne comprends pas les gens critiques de l’overbooking :p Merci de partager!

  10. Bonjour,

    Un overbooking à la semaine de relâche pour un vol de retour de New Orléans à notre escale à Washington. La cie offrait 140$US si on laissait notre place. À l’escale de Washington en direction de Montréal, c’était un petit avion, la cie offrait 400$US. Un passager a accepté l’offre.

    J’ai connu l’inverse aussi à la semaine de relâche pour un vol un dimanche vers Mexico, Aeromexico nous offrait un vol aller-retour pour n’importe quelles destinations d’Aeromexico (bon pour un an) à condition que les 5 passagers du vol acceptaient de quitter le lendemain. L’offre a été acceptée.
    J’ai eu deux aller-retour pendant les fêtes de Noël pour Mexico. Au premier appel, un lundi,il n’y avait pas de places pour notre date de retour. Au deuxième appel, le mardi, la réceptionniste d’Aeromexico nous a dit d’appeler tous les soirs jusqu’à ce qu’on obtienne notre aller-retour. Nous avons eu nos billets pour Mexico pour nos dates pendant les fêtes lors de notre appel le jeudi.
    Après une cinquantaine de vols aller-retour, je n’avais jamais vécu ni entendu parler de ce genre de situation, je doutais de l’offre. J’aime beaucoup vos articles.
    Bonne journée.

    1. Un peu d’effort qui a valu la peine! Merci de partager et merci de nous suivre:)

  11. Overbooking au Panama avec Delta également. L’enregistrement 24h d’avance fait….mais comme il y avait un “problème”, nous n’avons jamais pu nous enregistrer! Même en arrivant très tôt à l’aéroport, on me dit que je n’ai pas de siège et qu’ils feront appel à un volontaire “plus tard”. Ils ne m’offre pas de compensation personnellement. Le prochain vol est 2 jours plus tard et comme j’ai de jeunes enfants qui m’attendent à la maison, la petite compensation m’intéresse peu. Stress inutile pour une fin de voyage car nous étions au moins 5 personnes en overbooking sur le même vol. Des étudiants ont finalement profités de l’offrr d’environs 500$ + hébergement. Bref, pour ma part, ce ne fut pas une belle expérience mais dans d’sutres circonstances, j’aurais bien sauté sur l’occasion ????

    1. Ouais en effet, ça n’adonne pas toujours 😛 ! Et ça dépend du montant aussi haha! Merci beaucoup de partager 🙂

  12. En janvier dernier, on m’a offert 800$ us pour un vol lima-toronto…..ca m’a pris de court, en.espagnol..j’ai refusé. Et J’en ai pleurer quand j’ai réalisé ce que je venais de perdre! Mesn vol initiaux allez retour ne m’avait meme pas coûté de ce montant!! Next time, j’accepte!!!!!!!!!

    1. Ouf ouin dans une langue étrangère c’est pas toujours facile se comprendre. Moi-même j’étais au Pérou il y a deux semaines et mes cours d’espagnol du secondaire étaient loins 😛
      Merci de partager:)

Laisser un commentaire

×

Cart

Share
Tweet
Share
Pin
Email