9 raisons de visiter le Myanmar

Julie est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Suivez-la sur son blogue et Instagram et voyez sa bio au bas de cet article.


Le Myanmar est l’une des nombreuses petites merveilles de l’Asie du Sud-Est qui mérite de se faire connaître. Malgré son énorme boom touristique des dernières années, le Myanmar est d’une authenticité sans équivoque et d’une beauté à tout casser.

Terre d’accueil d’une centaine de groupes ethniques, ce pays est d’une richesse incroyable!

Parcourez régulièrement la page de deals de vols pas chers de Flytrippers pour trouver une aubaine vers le Myanmar (comme le weekend dernier à 700$ aller-retour). Envolez-vous vers ce pays aux sites féériques et aux mille pagodes.

 

Un joyau à découvrir

C’est le 1er octobre 2018 que j’ai fait le grand saut. Avec mon sac à dos et mes pilules contre la malaria comme seules armes, je me suis envolée vers l’Asie en compagnie de ma bonne amie.

Nous avions prévu vagabonder au gré du vent pour une durée de 4 à 6 mois. Notre point de départ était le Japon. Par la suite, nous allions 7 jours à Hong Kong, avant d’aller rejoindre des amies en Thaïlande.

Nous n’avions pas d’itinéraire défini en avance, mais nous avions une liste de pays qui nous inspiraient. Le Myanmar en faisait partie, mais en toute honnêteté, nous étions sceptiques en raison des tensions que connaît le pays depuis plusieurs années.

Vint alors le moment fatidique! Vers la fin du parcours, il restait deux pays sur notre liste alors que notre budget approchait dangereusement la fin. Que choisir entre les Philippines et le Myanmar? 

Au vu du titre de mon article, je suppose que vous avez deviné que le Myanmar est sorti gagnant de cette réflexion. À ce jour, ce pays fait parti de mes coups de coeur, tous continents confondus.

Sans plus tarder, voici 9 raisons de visiter le Myanmar :

 

1. L’authenticité du pays

Si vous ne le saviez pas déjà, le Myanmar est officiellement ouvert aux touristes depuis 2012 seulement. Pour cette raison, le Myanmar (autrefois nommé Birmanie) est un pays encore très authentique.

Il l’est moins qu’hier, car oui, les effets du tourisme commencent à se faire ressentir. Toutefois, il l’est beaucoup plus que demain, c’est pourquoi je vous suggère de vous y rendre avant qu’il ne soit la proie du tourisme de masse.

Le fameux kiosque de bananes à Yangon, capitale du Myanmar.

 

2. La gentillesse du peuple

Les Myanmarais sont extraordinaires. Ils ont le sourire facile, l’envie de vous aider. Ils sont vrais, sans prétention. Chaque personne rencontrée là-bas m’a donné envie d’être une meilleure Julie. Ils m’inspiraient la confiance, l’amour, le bien-être et la simplicité.

Ces gens vivent avec leur coeur, pas avec leur cerveau. Ils offriraient le peu de nourriture qu’ils ont à un étranger si celui-ci en avait besoin. Ils n’ont pas grand chose, mais ils ont tout à la fois… et ils sont tellement contents de le partager avec nous.

Julie et des myanmarais
Me voici entourée d’une dizaine d’étudiants curieux rencontrés lors d’une randonnée pédestre.

 

3. Les paysages pittoresques

Le Myanmar est vraiment différent de tous les autres pays que j’ai visités. En voyageant en Asie pendant plusieurs mois, je m’étais dit que je serais exposée aux mêmes paysages d’une place à l’autre. Mais non! Tous les pays avaient quelque chose d’extraordinaire à offrir.

Le Myanmar, quant à lui, m’a semblé encore plus différent que les autres. Je ne sais pas si c’est parce qu’il y a moins de touristes, mais il y a là-bas quelque chose d’unique. Tous les paysages sont pittoresques!

Avoir été une artiste, je me serais campée devant les bâtiments aux volets colorés par la rouille à Yangon, les agriculteurs qui travaillent sur le lac Inlé, les multiples temples dans le désert de Bagan et les plages paradisiaques de Nwge Shaung afin d’en faire des toiles.

Jeune homme avec son buffle
J’ai eu beaucoup de mal à ne choisir qu’une seule photo. Ce jeune garçon qui promène une buffle représente un paysage digne d’une peinture parmi les centaines d’autres que vous aurez la chance de voir au Myanmar.

 

4. Les envolées de montgolfières à Bagan

Ahhh! Bagan… Ce vaste site archéologique de 50 kilomètres carrés à l’ambiance exceptionnelle. Les touristes n’ont pas le droit de conduire autre chose que des mobylettes électriques là-bas, et croyez-moi, c’est génial.

Pourquoi? Parce que Bagan, c’est plus de 2800 temples construits lors de différents siècles et personne n’a envie de s’émerveiller devant ceux-ci avec des bruits de moteurs en trame de fond.

À Bagan, le trip est de louer un vélo électrique afin de parcourir le site de façon structurée ou complètement aléatoire. Mais ce qui est vraiment merveilleux, c’est de se lever avant l’aube, d’enfourcher sa mobylette et de choisir un temple à partir duquel admirer le lever du jour.

La scène est inégalable, avec les lueurs rosées qui surplombent les stupas, les pagodes et les monastères. Au loin, on voit des dizaines de montgolfières s’élever dans les airs, comme des oiseaux à la conquête du ciel. Je vous le jure, c’est un spectacle à voir une fois dans sa vie!

Les montgolfières surplombant le Royaume de Bagan à l’aurore.

 

5. Le lac Inlé

Situé dans l’état de Shan, le lac Inlé est le deuxième plus grand lac du Myanmar. Tous les guides de voyage vous le diront, c’est un incontournable.

Pour moi, ça été un coup de coeur instantané. On venait de faire un dizaine d’heures d’autobus. Au loin, on voyait le soleil se lever sur le lac. Le ciel portait une robe orange flamboyante, dont la couleur se reflétait sur l’eau miroir du lac Inlé.

Notre petit 3 nuits là-bas s’est vite transformé en 6 nuits. On s’est trouvé un chauffeur de pirogue, monsieur Momo. Il nous conduisait tranquillement sur le lac en nous montrant son immense beauté. On admirait le paysage pendant que monsieur Momo conduisait notre pirogue en chiquant son tabac.

Le lac Inlé, ce n’est pas juste un immense étendue d’eau, non, c’est un village. Les Myanmarais ont construit des maisons, des commerces et des restaurants sur le lac en les surélevant sur des pilotis. Il y a des rues et de la signalisation. On peut y rencontrer des agriculteurs, des tisseuses de soie et de coton, des restaurateurs, des femmes à la maison, des concepteurs de bijoux, des vendeurs de souvenirs, des conducteurs de pirogues.

Lac Inlé
Le magnifique lac Inlé et ses rues sur l’eau.

 

6. Les magnifiques temples

Des temples, j’en ai vu une kyrielle lors de mon périple. Qu’on parle des célèbres sanctuaires japonais ou des multiples temples thaïlandais, j’en ai eu pour mon argent. J’ai donc cru que j’en aurais assez une fois rendue au Myanmar.

Eh bien non! Il y a quelque chose de vraiment spécial avec les temples là-bas. Une espèce de sérénité. La pagode Shwedagon, à Yangon, est l’une de celles qui m’a le plus marquées pendant tout mon voyage. Son histoire est magnifique, sa stature est intimidante.

Si j’avais un conseil à vous donner, ça serait d’engager un guide qui vous explique toutes les subtilités de l’endroit. Vous trouverez aussi de magnifiques monuments bouddhistes à Mandalay et au royaume de Bagan… et partout à travers le pays.

Shwedagon, la magnifique pagode en or à Yangon.

 

7. Le marché sur rails à Yangon

Ça, c’est vraiment singulier! En Asie, les marchés sont aussi nombreux que les temples, sinon plus. Après plusieurs mois dans cette belle région du monde, je pensais avoir fait le tour des marchés. J’étais habituée d’être coincée entre des piétons et des mobylettes, de découvrir des fruits et légumes dont j’ignorais l’existence à ce jour et de voir des morceaux de viande avec de la couenne encore poilue.

J’avais tort! Le Myanmar m’a encore sortie de ma zone de confort avec son marché sur rail. Oui oui, vous avez bien lu. Vous prenez une train pour vous rendre jusqu’à ce marché. Arrivé à la gare, vous voyez des parasols par les fenêtres. Vous ne vous attendez pas à ce que vous verrez ensuite…

En débarquant, vous comprenez que le marché sur rail, c’est vraiment des marchands qui sont installés sur la voie ferrée avec des fruits et légumes. Ils se tassent à l’approche de la locomotive, tout en laissant leur marchandise sur les rails.

Quand le convoi se remet en marche, vous pouvez apercevoir des aubergines et des tomates sautiller sur la voie ferrée au rythme de sa vibration. Après son départ, tout redevient normal jusqu’au passage du prochain train. Apprenez-en un peu plus ici

Marché sur rails à Yagon
Des marchands Myanmarais vendent des fruits et légumes assis sur des rails de train.

 

8. Les avocats crémeux

Vous êtes fanatiques des avocats? Vous ne pouvez vous imaginer un chaud après-midi d’été sur votre terrasse sans une bonne guacamole et une bière froide? Eh bien j’ai des petites nouvelles pour vous! J’ai mangé les meilleures avocats de toute ma vie au Myanmar, plus spécifiquement dans l’état de Shan.

Grâce à son climat tropical chaud et son sol riche, ce pays est un lieu idéal pour la culture de l’avocat. Vous les trouverez dans tous les marchés et leur format vous étonnera (ils sont aussi dodus que des grosses mangues, sans blague!) Et que dire de la texture… juste parfaitement crémeuse.

Les délicieux avocats crémeux de l’état de Shan.

 

9. Les randonnées dépaysantes

Quand j’ai décidé d’aller au Myanmar, je ne savais pas qu’il y avait plein de belles randonnées intéressantes à faire. Au Vietnam, j’étais au courant que c’était une activité à pas manquer dans les rizières. Au Laos, je savais qu’il y avait des belles randos à faire dans le Nord.

En ce qui concerne le Myanmar, je n’y avais pas pensé une seule seconde. Comme quoi ça vaut la peine de ne pas avoir un itinéraire prévu trop en avance. Dans mon cas, ça m’a laissé la chance de faire une randonnées que je n’avais pas prévue.

Mon amie et moi avions entendu parler de ce super trajet à faire entre le petit village de Kalaw et le lac Inlé. Comme nous étions déjà au lac Inlé, nous avons cherché une compagnie offrant cette rando, mais dans le sens inverse. C’est là que nous avons trouvé Raja, le meilleur guide qui soit.

Sur mes cinq mois passés en Asie, cette marche de 2 jours a été l’un de mes meilleurs moments. Je vous en parle davantage dans cet article.

Randonnée au Myanmar
Des Myanmaraises qui ramassent le blé sous une chaleur accablante. Nous les avons rencontrées lors de notre première journée de marche.

 

 




 

Sommaire

Je crois bien vous avoir donné suffisament de raisons pour visiter le Myanmar, ce petit bijou de l’Asie du Sud-Est. Alors, qu’est-ce que vous attendez? Préparez votre passeport et achetez votre billet pour le Myanmar!

Vous pouvez également lire plus d’une trentaines d’articles sur les pays de l’Asie du Sud-Est.

 

Connaissiez-vous le Myanmar? Êtes-vous plus tenté par cette destination moins touristique que par les voisines plus populaires? Dites-nous le dans les commentaires.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix

Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog

Vous aimerez sûrement cet article:
Comment obtenir 17 nuits gratuites en Espagne pour 120$

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: Pêcheur au lac Inlé (crédit photo: Julie, blogueuse-invitée)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Julie Prévost

Moi, c’est Julie. Je ne suis pas de ceux qu’on associe à une passion ou un passe-temps en particulier. Il y a plein de choses que j’aime faire par exemple. Du sport, de l’art, du cocooning dans mon salon. Et j’aime essayer, découvrir. Qu’on parle de nourriture, de café ou d’activités, ça me fait toujours plaisir de faire quelque chose de nouveau. Des fois ça me fait peur, c’est comme ça. Mais d’autres fois, ça me stimule au boutte. J’aime me vanter et dire que je suis une épicurienne.Depuis plusieurs années, s’il y a bien deux choses me flottent toujours au-dessus de la tête, c’est mon amour des voyages et de l’écriture. J’ai donc décidé d'écrire à propos de mes voyages. De toute façon, j’avais déjà l’habitude de le faire, que ce soit dans mes petits récits sur Facebook ou dans mon journal de voyage. Oui, oui, je traîne toujours un journal de voyage avec moi. Le plus vieux que j’ai retrouvé date de 2002. Je donnerais cher pour retrouver celui de 1998.

Laisser un commentaire

×

Cart