Comment économiser sur les aller-simples
Sunrise over downtown Los Angeles, California, USA

Vous aurez remarqué que toutes nos aubaines sont pour des aller-retours. Voici quelques conseils pour économiser sur les aller-simples.

Pourquoi notre page d’aubaines ne contient que des aller-retours? Parce que la grande majorité de nos lecteurs n’ont pas la flexibilité de partir pour une durée indéterminée et cherchent des voyages à faire pendant leurs quelques semaines de vacances.

C’est d’ailleurs aussi pour cette même raison qu’on limite les options de dates qu’on vous liste sur nos pages d’aubaines, mais que vous pouvez allonger (ou même raccourcir parfois) la durée des aubaines en suivant les instructions dans cet article.

Mais si vous cherchez un aller-simple, vous avez sûrement remarqué que plusieurs compagnies aériennes traditionnelles chargent beaucoup plus que la moitié d’un aller-retour, surtout lorsque l’aller-retour est en deal!

Pourquoi? Très souvent, les aubaines comme celles qu’on affiche (qui sont jusqu’à 50% et plus de rabais) des compagnies aériennes sont spécifiquement codées pour n’être valable que sur les aller-retours. C’est très fréquent. Pour plein de raisons.

Premièrement, si il y a un rabais, c’est qu’il y a un excès de capacité sur cette route, et ça complique pas mal la vie de la compagnie aérienne d’avoir à vendre un autre aller-simple sur le vol de retour parce que vous laissez le siège vide. Mais aussi, aux prix si bas où les rabais sont, les compagnies font parfois très peu d’argent sur le billet, donc ils requièrent que vous en achetez au moins deux, pour rendre leur marge un peu plus décente. Pensez aux rabais lorsque vous achetez des plus gros emballages, c’est un peu la même chose.

Mais il y a aussi des moyens d’économiser sur des aller-simples.

Voici notre troisième article dans notre série sur comment économiser pour les vols qui ne sont pas sur notre page d’aubaines.

 

Pourquoi des aller-simples?

Peut-être que vous voulez partir pour une durée indéterminée sans date de retour prévue pour faire le tour du monde, comme Kevin vient de le faire.

Mais ça peut aussi être simplement parce que vous voulez la flexibilité de pouvoir revenir quand vous voulez, et même d’où vous voulez. Parfois les meilleurs voyages sont ceux où vous pratiquez l’expression go with the flow, avec rien de prévu, en voyant où ça vous mène. Par exemple en faisant le tour de l’Europe sans être restreint de devoir repartir d’un aéroport précis et en étant libre d’aller où vous voulez.

Ou même comme dans mon cas, j’ai deux villes différentes à visiter pour des congrès en octobre, et c’est plus simple de magasiner trois aller-simples.

Bref, parfois c’est pratique les aller-simples, mais il n’y en a pas sur notre page d’aubaines.

 

Comment économiser sur des aller-simples

Voici quelques trucs et évidemment, restez à l’affût de plein d’autres articles d’astuces de cette série car nous avons bien d’autres conseils pour vous faire économiser lorsque ce que vous cherchez n’est pas sur notre page d’aubaines.

 

1. Utilisez les transporteurs aériens ultra low-cost (ULCC)

Les gens aiment bien se plaindre des ULCC, mais comme on vous le dit souvent, ils sont pourtant géniaux (voici d’ailleurs les plaintes les plus communes déboulonnées).

Un autre des avantages de ces compagnies (comme WOW air vers l’Europe de Montréal et Spirit Airlines vers l’Amérique latine de Plattsburgh) dont on ne vous a jamais parlé, c’est que les ULCC ne chargent jamais de surplus pour un aller-simple.

Leur modèle d’affaires est toujours extrêmement transparent, vous savez toujours ce que vous payez. Et bien encore pour les aller-simples, vous voyez le prix exact de l’aller et du retour, et si vous achetez l’aller seulement, c’est le même prix qui était écrit.

Donc, ce sont vraiment des compagnies qui vont ressortir souvent en premier lorsque vous cherchez des aller-simples sur notre outil de recherche de vols, car leurs prix sont souvent moins chers.

Si ils ne vont pas où vous vous voulez aller, utilisez la technique multi-billets pour vous rendre où vous voulez pas cher. Par exemple, vous voulez partir en aller-simple à Prague? Ce sera 500$ et plus de Montréal. Mais il y a des aller-simples à 200$ vers Berlin, et des vols Berlin-Prague pour 50$… faites le calcul.

 

2. Essayez simplement de modifier une aubaine en aller-simple

Ce ne sont pas toutes les compagnies aériennes régulières qui chargent plus cher pour les aller-simples. Et plusieurs compagnies le font dans certains cas, et dans d’autres cas non. Comme je vous le répète souvent, il n’y a aucune règle absolue dans le monde du voyage, chaque situation est différente.

Suffit donc de faire un peu de recherches. Par exemple, si vous trouvez un super deal pour la Californie sur notre page (comme aujourd’hui à 325$ pour Los Angeles), mais que vous voulez un aller-simple, cliquez sur l’aubaine qui a la date de départ désirée et modifiez manuellement la recherche pour devenir un aller-simple comme ci-dessous.

 

Parfois ça va vous sortir le prix qui est la moitié du prix de l’aller-retour. Ou en fait, toujours un peu plus que la moitié, car dans tout aller-retour de Montréal, la moitié au départ de Montréal est toujours un peu plus chère que l’autre moitié (merci aux taxes canadiennes qui font que nous sommes 130ième sur 138 pays pour le prix des billets d’avion).

Mais parfois, le prix sera presque aussi élevé pour l’aller-simple que pour l’aller-retour qui part la même date.

Dans tous les cas, ça vaut les quelques minutes d’effort pour la recherche.

 

3. Utilisez notre outil de recherche avancé

Si l’aubaine ne fonctionne pas, vous devriez utiliser notre outil avancé de recherche de vols qui sert justement aux situations particulières et hors de l’ordinaire (comme les aller-simples). L’article avec les instructions détaillées est ici.

Il vous permettra de trouver les dates les moins chères pour votre aller-simple (et même les destinations les moins chères car par exemple si vous allez en Floride, ça ne change pas grand chose d’atterrir à Miami ou Fort Lauderdale et la différence de prix peut être importante).

Vous pouvez également utiliser la fonction de recherche «multi-city» pour vous faire un itinéraire qui contient plusieurs aller-simples. Attention, encore là, pas de formule magique, des fois c’est mieux, des fois non. Parfois c’est plus économique d’acheter trois aller-simples comme je disais plus haut. Bref, testez le pour comparer et en avoir le cœur net (et surtout pour potentiellement économiser).

Les vols «open jaw» sont aussi une façon d’économiser (et pas la même chose qu’un vol multi-destinations, même si c’est la même fonction de recherche pour les trouver). Le prochain article de cette série-ci sera d’ailleurs sur les vols «open-jaw», mais en attendant, sachez qu’un «open-jaw», c’est quand vous atterrissez à un aéroport X et vous repartez d’un aéroport Y.

 

4. Achetez l’aubaine aller-retour, parfois c’est moins cher!

Et oui! Particulièrement quand on vous repère des ventes-éclair à 499$ aller-retour pour l’Asie, ça revient simplement moins cher d’acheter l’aller-retour que l’aller-simple! Cette vente revient tous les mois ou presque, donc abonnez-vous à notre infolettre aujourd’hui pour qu’on vous avertisse dès que la prochaine est en vigueur.

Pendant cette vente, les aller-retours à 499$ sont moins chers que bien des aller-simples que les gens achètent vers l’Asie (souvent à 600$-700$), alors pourquoi se casser la tête? Utilisez la technique du «throwaway ticketing».

Achetez l’aller-retour à 499$ qui part une date qui vous convient et jetez le retour aux poubelles. Attention de ne jamais faire le contraire par contre. Vous ne pouvez pas acheter un aller-retour et n’utiliser que le retour. Jamais. Un article détaillé là-dessus s’en vient, mais en attendant, sachez que vous pouvez le faire sans problème si vous utilisez l’aller, mais vous ne pouvez pas faire la même chose dans le sens contraire. Ne l’essayez pas.

 

Sommaire

Bref, voilà quelques trucs pour éviter que vous ayez à faire comme certains qui nous ont écrit qui ont payé plus cher pour l’aller-simple que ce qu’on repère comme aubaine d’aller-retour!

Comme toujours, faire des recherches c’est le meilleur moyen d’économiser, c’est moins clé-en-main que nos aubaines régulières toutes crues dans le bec, mais on espère que ces conseils vous aideront.

Quel devrait être le prochain article de la série “comment économiser sur les vols qui ne sont pas sur la page d’aubaines” ? Avez-vous des questions sur les aller-simples?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous aimerez sûrement cet article:
La MEILLEURE astuce: comment avoir l’hôtel et les repas gratuits lors d’un retard

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

 

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 4 Comments

  1. Bonjour,
    J’aime beaucoup lire votre blog, il me donne le goût de partir en voyage. Cependant, j’habite en Ontario, est-il possible de convertir les départs de Toronto en bénéficiant de rabais?
    Munie d’un billet d’aller simple , est-ce que je risquerai d’être bloquée au check-in . Certain agent pourrait-il m’obliger à acheter un billet de retour suivant les règles canadiennes?
    C’était l’information que m’a donné un agent de voyage.
    Merci

    1. Bonjour, je ne suis pas certain de comprendre votre question. On a aussi une page avec les aubaines de Toronto si ça t’intéresse (https://flytrippers.com/toronto.html).
      Pour les aller-simples, le Canada n’a aucune règle, mais certains pays étrangers demandent une preuve de sortie oui. Mais pas tous les pays.

  2. I tried booking an open jaw ticket with Wow Air and it is impossible. You must book two one way tickets and the one way tickets are more expensive than a return ticket. For example, advertized price of a return ticket from YUL to CDG was 219$ for the outgoing and 219$ for the incoming and the same for a return ticket from YUL to DUB but when I tried to book YUL to CDG on the outgoing and DUB to YUL on the incoming the price was not 438$ it was much higher. YOu can not book an open jaw with Wow ; therefore, you must book two one ways and Wow does charge more for a one way than a return.

    1. Hello, they aren’t charging more actually, the price was most likely different for the DUB-YUL segment. If you had booked YUL-CDG and CDG-YUL the price would not have changed, they do not charge more for the same one-way compared to roundtrips.

Laisser un commentaire

×
×

Cart