4 astuces pour rentrer au Canada si tu es pris à l’étranger

La crise du coronavirus a dégénéré plus vite que quoi que ce soit qu’on ait vu auparavant dans notre vie. Plusieurs Canadiens sont pris à l’étranger à cause de toutes les frontières qui ferment particulièrement, mais aussi à cause des nombreux vols qui sont annulés autour du monde avec cette pandémie qui frappe les compagnies aériennes extrêmement durement aussi.

C’était les deux plus grands risques qu’on t’avais dit en partageant les faits sur l’avertissement de voyage du Canada sur le coronavirus émis vendredi dernier, recommandant d’éviter tout voyage non-essentiel à l’international. Heureusement, plusieurs d’entre vous ont réussi à rentrer à la maison déjà, moi inclus.

Mais plusieurs Canadiens sont encore partout dans le monde.

Malheureusement, ça devient très difficile de trouver comment rentrer au Canada à ce point-ci si tu es encore pris à l’étranger, particulièrement à certains endroits fermés comme le Maroc.

On va te partager des exemples de façon de rentrer (à faire rapidement), mais surtout nos 4 astuces pour rentrer au Canada.

Nous ne sommes pas des experts en frontières et en restrictions d’entrée, tel que mentionné précédemment. On peut par contre partager nos astuces de pro de recherche de vols et d’assurances, et partager les faits actuels sur les restrictions d’entrée, mais ceux-ci changent littéralement chaque jour cette semaine.

Alors à cause de cela, suis surtout l’astuce #1 pour les meilleures chances de trouver comment rentrer au Canada rapidement!

 

1. Contacte l’assistance consulaire d’urgence

Si tu es encore pris à l’étranger et tu veux rentrer au Canada, à ce stade-ci, on te suggère fortement de débuter par entrer en contact avec l’assistance consulaire d’urgence du Canada… nous croyons que c’est important d’obtenir leur aide pour rentrer à la maison, malgré des témoignages de voyageurs qui les critique dans les médias.

Peut-être que ceux-ci ont des attentes irréalistes ou je ne sais pas trop, mais dans tous les cas, l’assistance consulaire d’urgence est dans la meilleure position pour à tout le moins connaître les plus récents développement à propos des frontières et des restrictions d’entrée (comme on l’a vu à propos des transits aux É-U et dans l’UE) et probablement d’être au courant des options de vols aussi, puisque tu n’es probablement pas le seul Canadien pris dans ce pays.

Ils peuvent également clarifier quels pays ont des restrictions d’entrée plus flexibles pour les transits seulement, s’il y a lieu.

Voici les coordonnées:

  • Courriel : sos@international.gc.ca
  • Téléphone : +1 613-996-8885
  • SMS : +1 613-209-1233

Le gouvernement canadien a également annoncé un programme de prêt d’urgence pour les Canadiens à l’étranger pour t’offrir un prêt de jusqu’à 5000$ pour couvrir tes besoins essentiels et t’aider à rentrer.

 

2. Contacte ta compagnie aérienne ou ton site de réservation

Si tu étais parti sur un billet aller-simple ou tu n’avais pas de retour réservé pour quelque raison que ce soit, cette astuce n’aide pas… mais pour les autres, c’est évidemment le meilleur endroit où commencer.

Si les gens qui n’ont pas de vol prévu dans les 3 prochains jours arrêtent de surcharger les lignes téléphoniques (tu peux partager notre graphique pour que plus de gens apprennent comment c’est néfaste — plusieurs ne le réalisent tout simplement pas) pour laisser ceux pris à l’étranger rejoindre le service à la clientère, ce serait ta meilleure option pour trouver un vol.

Les compagnies aériennes vont te laisser changer ton retour pour une date plus rapprochée sans frais de changement étant données les circonstances extraordinaires (du moins presque toutes le feront).

Mais ce n’est vrai que si:

  • tu réussis à les rejoindre
  • les vols ne sont pas déjà pleins
  • les vols ne sont pas annulés
  • tu ne transites pas dans des pays avec des restrictions d’entrée

Premièrement, si tu réussis à les rejoindre. Je viens de le mentionner. Alors essaie d’appeler et soit patient, mais aussi envoie un message à la compagnie sur Twitter et Facebook.

Deuxièmement, si les vols ne sont pas déjà pleins. C’est hors de ton contrôle, mais essaie de voir si la compagnie offre d’autres vols qui pourraient t’emmener au Canada via un autre pays qui n’a pas encore fermé ses frontières aux Canadiens. C’est probablement très limité à ce stade-ci, mais lis les astuces de recherches de vols ci-dessous.

Troisièmement, si les vols ne sont pas annulés. Même chose que l’enjeu précédent.

Finalement, si tu ne transites pas dans des pays avec des restrictions d’entrée. Par exemple, si tu reviens de quelque part plus loin, tu ne peux plus transiter dans bien des pays. Alors si ta compagnie aérienne passe par là, pas de chance. Les compagnies ne peuvent pas nécessairement t’aider là-dessus, comme elles ont des passagers de tout plein de pays et ce n’est pas parce qu’une frontière est fermée aux Canadiens qu’elle l’est aux autres nationalités (et vice-versa).

Tu peux lire la liste de restrictions par pays, mais garde en tête que ça change rapidement. C’est le risque dans tout ça: réserver un vol, et que les frontières ferment avant que tu partes.

Si tu es chanceux, la compagnie aérienne ou le site de réservation pourra te replacer sur un autre vol. Les chances que ça arrive baissent à tous les jours par contre.

Si ça ne fonctionne pas, rappelle-toi que le coût de ton vol de retour n’est peut-être pas perdu. Si la compagnie aérienne a annulé ton vol de retour, elle te doit un remboursement, en argent. Tu peux appliquer ce montant à l’achat d’un autre vol. Mais même si elle n’a pas annulé ton vol, la plupart offre à tout le moins un changement gratuit, donc tu aurais la valeur de ton billet en crédit-voyage pour un usage futur sur cette compagnie. Pas aussi intéressant, mais mieux que rien.

Bien sûr, ça veut dire que tu dois toujours te trouver un vol. Mais débutons par l’autre façon d’obtenir un remboursement d’abord.

 

3. Contacte ton assureur

Avant de trouver un vol, qui sera certainement cher, rappelons à tous qu’il y a un moyen facile de sauver de l’argent.

Certains ont peut-être une police d’assurance formelle qui couvre l’interruption de voyage (“Trip Interruption Insurance”).

Mais tout le monde aurait pu avoir cette assurance gratuitement avec une carte de crédit de voyage.

Si tu es pris à l’étranger maintenant et tu n’as pas payé ton vol avec une telle carte, ça ne t’aide aucunement en ce moment, mais c’est un excellent moment d’apprendre la leçon à la dure, comme ça tu ne l’oublieras certainement et tu ne te feras pas avoir la prochaine fois!!!

Si tu as payé ton vol avec une carte qui a l’assurance interruption, tu as possiblement 1500$ de couverture par personne qui te permet de t’acheter un vol aller-simple pour retourner à la maison. Appelle l’assureur pour vérifier.

C’est pourquoi on ne cesse de te répéter, depuis le tout début de Flytrippers en 2017, que payer un vol avec autre chose qu’une bonne carte de crédit de voyage est la plus grande erreur que tu peux faire, et en avoir une est la façon la plus facile de rendre ses voyages plus agréables. Il y en a pour tous les niveaux de revenus.

Non seulement ces cartes te donnent des centaines de dollars de voyages gratuits en les obtenant, mais plusieurs des bonnes t’offrent également plein d’assurances gratuites. J’utilise les différentes assurances à chaque année et je sauve des centaines de dollars! On va avoir plus de contenu sur comment ça fonctionne les cartes pendant cette pause forcée de voyages pour que tu puisses mettre ce temps à bon usage.

Meilleures cartes pour assurances annulation/interruption

Scotia Passport Visa Infinite
Meilleure pour revenus + de 60k$
171$ en voyages gratuits
(Points simples à utiliser)
6 accès aux lounges + 0% frais fX

Carte Or Scotia
Plus simple pour revenu – de 60k$
90$ en voyages gratuits
(Points Simples à utiliser)
5x points à l’épicerie + 0% frais fX

Scotia Momentum Visa Infinite
Meilleure pour «Cashback» (+60k$)

200$ en Crédit gratuit
(Remise spéciale 10% sur 2000$)

4% sur Épicerie & 2% sur Essence

American Express Or

Meilleure pour revenu de – de 60k$
240$ en voyages gratuits
(Points de compagnies aériennes)

Assurance interruption seulement

*des conditions s’appliquent

Ne manque pas notre article détaillé sur l’assurance interruption de voyage samedi.

En gros, comme un avertissement gouvernemental a été émis, tu es couvert pour acheter un aller-simple vers la maison, du moins pour une portion du montant.

Tu as besoin de l’autorisation de l’assureur. Une fois obtenue, tu achètes simplement un vol et tu gardes les documents qu’ils te demandent, et voilà! Tu retournes à la maison, et en bonus, tu accumules des points pour l’achat du billet! Envoie-leur les documents et laisse les assureurs s’occuper des détails et s’occuper de parler avec la compagnie aérienne.

Mais tu dois quand même te trouver un vol.

 

4. Cherche un vol vers la maison

Maintenant le bout le plus difficile.

On t’avait averti que ça arriverait samedi, et là les options sont de plus en plus rares. Et donc en tant que voyageurs à petit budget, ça nous fait de la peine, mais la plupart sont très chères. C’est frustrant, c’est l’offre et la demande. Les prix de billets d’avion sont toujours basés sur une chose seulement: combien les gens sont prêts à payer.

Si tu es pris à l’étranger, tu as probablement déjà utilisé un comparateur de prix pour faire une recherche de vols à partir de la ville où tu es vers la ville où tu veux aller. Sinon, va essayer ça en premier bien sûr.

Mais c’est une erreur commune, une qui est normale car c’est ce que la plupart des gens croit être la meilleure façon de chercher des vols.

Ce n’est pas le cas.

Alors voici comment utiliser des astuces de recherches de vols d’expert pour voir toute les possibilités et trouver une façon de rentrer à la maison.

La meilleure façon de voir tes options est d’utiliser un outil de recherche qui permet des recherches plus avancées.

Notre favori est Kiwi (tu peux voir tous nos outils de recherche de vols préférés, ceux qu’on utilise nous-même — toujours facilement accessibles dans notre menu du haut sous “outils”).

Premièrement, sélectionne “one-way” ou “aller-simple” selon ta langue de préférence.

 

Indique ton point de départ. Si c’est faisable de te déplacer à l’intérieur du pays, écris le pays et pas juste ta ville, pour te donner plus d’options (pas au Sri Lanka, mais dans les plus grands pays).

 

Pour ta destination, comme je disais, c’est important de ne pas écrire ta ville. Et même pas le Canada au complet. Du moins si tu es loin, dans les pays qui n’ont pas de vols directs vers le Canada.

(si tu veux être sûr qu’il n’y en a pas, ou si tu es dans les pays plus près, tu peux écrire “Canada” et faire les prochaines étapes, surtout celle pour voir les vols directs seulement)

Pourquoi ne pas écrire ta ville? C’est que c’est un peu la même logique que celle derrière notre technique des itinéraires multi-billets qui permet d’économiser pour les longues distances en temps normal: les recherches régulières sont trop restrictives.

Elles vont souvent te montrer uniquement les vols qui sont sur des compagnies aériennes qui ont des partenariats ensemble, ou avec des correspondances courtes “normales” que la plupart des gens est prêt à payer plus pour, etc.

Mais dans ce cas où il reste si peu d’options, ce que tu as besoin c’est de voir toutes les possibilités pour augmenter tes chances de trouver quelque chose qui fonctionne.

Et surtout, si tu cherches vers le Canada, tu n’auras aucun contrôle sur l’emplacement des escales, ce qui en temps normal est peu pertinent, mais c’est très important maintenant étant donné que plusieurs pays ont fermé leurs frontières aux étrangers.

Alors tu devrais chercher pour “anywhere”.

 

Ensuite sélectionne les 2 prochains jours pour voir ce qui est disponible.

 

Clique sur “Search”.

Maintenant, voici une étape additionnelle importante, considérant le fait que bien des frontières sont fermées.

Tu devrais exceptionnellement limiter ta recherche aux vols directs (nonstop flights) à partir du pays où tu es pris (tu ne devrais pas faire ça normalement si tu veux sauver de l’argent).

 

C’est pour t’assurer de contrôler où faire des escales, et ne pas acheter de vol que tu ne pourras pas prendre à cause de restrictions d’entrée dans le pays.

Dans ce cas-ci, j’utiliserais définitivement la carte des résultats, alors clique sur “Large Map” pour agrandir.

 

Le truc est donc de faire du essai-erreur, et faire beaucoup beaucoup de recherches manuelles pour trouver quelques chose qui fonctionne. Il n’y a pas vraiment d’autre moyen à ce stade-ci.

Commence à faire des recherches pour les deux prochains jours, mais si ça ne fonctionne pas avec nos exemples de la prochaine section, ressaye à nouveau pour une journée plus tard. Mais comme les règles de frontières changent rapidement, c’est important de comprendre que ceci est une astuce d’urgence pour revenir maintenant, pas pour réserver un vol dans une semaine!

Donc dans l’exemple actuel, à partir du Sri Lanka, il y a des vols ultra-chers vers Istanbul, et ensuite tu as des vols Istanbul-Montréal (ou Istanbul-Toronto). La Turquie n’a pas de restrictions d’entrée pour les Canadiens en ce moment.

Mais si tu ne veux pas vérifier chacune des villes dans les résultats, on a fait des recherches préliminaires pour te simplifier la vie.

Les voici, avec quelques exemples concrets dépendant d’où tu pars.

 

Bonus: exemples de façons de rentrer dépendant du pays

Espérons que tu ne sois pas passé directement à cette section-ci, car avec l’astuce détaillée sur les recherches ci-dessus, tu peux faire tes propres recherches pour rentrer à la maison. Avec les 3 autres astuces, tu seras dans la meilleure position pour trouver une solution pour ta situation particulière.

On a reçu beaucoup de vos messages à propos d’être pris dans un pays X ou Y, alors on ne peut pas faire la recherche détaillée pour chacun.

Mais voici quelques solutions possibles que tu devrais bien sûr revérifier puisque les choses changent rapidement.

J’ai indiqué des astuces spécifiques à chaque région.

Mais la version courte, c’est que ces 5 pays ont des aéroports majeurs, ont des vols directs vers le Canada et permettent encore aux Canadiens d’entrer en date d’aujourd’hui, alors ce sont tes meilleurs espoirs pour trouver des vols vers la maison, peu importe d’où tu es:

  • Royaume-Uni
  • Turquie
  • Japon
  • Hong Kong*
  • Mexique

*Hong Kong n’est pas un pays, mais a sa propre politique d’immigration

On a été en mesure de confirmer de bonnes nouvelles.

Ces 5 autres pays permettent les transits:

  • États-Unis
  • Union Européenne*
  • Singapour
  • Taïwan
  • Panama

*l’UE n’est pas un pays, mais plusieurs membres ont aboli leurs frontières internes

Prends en compte que même si ces pays n’interdisent pas l’entrée des Canadiens comme tel, ils l’interdisent si tu as été dans une région qui est durement touchée. À vérifier.

Si tu veux vérifier d’autres options que les résultats de recherche te donnent, rappelle-toi que tu peux lire la liste de restrictions par pays.

 

Australie

Débutons le plus loin possible. Le Japon n’a pas de restrictions. Il y a des vols Australie-Japon disponibles, et ensuite le Japon a encore quelques vols directs vers le Canada. Hong Kong est une autre option.

Singapour est une option de transit pour passer au Japon aussi, mais là-bas tu n’as pas le droit de sortir de la zone de transit (alors le fonctionnement avec des billets séparés par exemple serait à vérifier). Taïwan aussi.

Si tu n’as pas été en Europe, tu peux aussi passer par les États-Unis.

En dernier recours, Istanbul ou Londres sont des options, tout comme les autres pays de l’UE qui permettent des transits.

 

Asie de l’Est et du Sud-Est

Le Japon n’a pas de restrictions, et de là il y a encore quelques vols directs vers le Canada. Hong Kong est une autre option.

Singapour est une option de transit pour passer au Japon aussi, mais là-bas tu n’as pas le droit de sortir de la zone de transit (alors le fonctionnement avec des billets séparés par exemple serait à vérifier). Taïwan aussi.

Si tu n’as pas été en Europe, tu peux aussi passer par les États-Unis.

En dernier recours, Istanbul ou Londres sont des options, tout comme les autres pays de l’UE qui permettent des transits.

 

Asie du Sud et de l’Ouest

Istanbul pourrait être ton meilleur choix, tel que dans l’exemple de l’astuce #4. Sinon, via Londres possiblement, tout comme les autres pays de l’UE qui permettent des transits.

Tu peux aller dans l’autre sens via le Japon ou Hong Kong.

Singapour est une option de transit pour passer au Japon aussi, mais là-bas tu n’as pas le droit de sortir de la zone de transit (alors le fonctionnement avec des billets séparés par exemple serait à vérifier). Taïwan aussi.

 

Afrique

L’Afrique est bien connectée à Istanbul en général, donc c’est un bon choix, tel que dans l’exemple de l’astuce #4. Une lectrice a pu réserver du Sénégal à Montréal via Istanbul.

Londres, tout comme les autres pays de l’UE qui permettent des transits, seraient les autres options.

Par contre, si tu es au Maroc, comme plusieurs d’entres vous l’êtes, les vols vers la plupart des pays ont été bannis carrément, et il ne semble tout simplement plus y avoir d’options.

 

Europe

Le Royaume-Uni n’a pas de restrictions et a des vols vers le Canada. Sinon, via Istanbul est une option, tel que dans l’exemple de l’astuce #4. Tout comme les autres pays de l’UE qui permettent des transits.

Si tu étais déjà en Europe avant la fermeture des frontières externes, il y a encore des vols vers le Canada directement, dépendant d’où tu es.

Tu peux définitivement trouver un vol transatlantique en cherchant de “Europe” au complet à “Canada” au complet, mais ça implique de se rendre séparément d’où tu es vers la ville de départ du vol transatlantique. Ce n’est pas clair si c’est permis ou pas.

 

États-Unis

Pas vraiment un enjeu à ce stade-ci, il reste plein de vols. Mais ce ne sera plus le cas bientôt, puisque les compagnies aériennes réduisent leur capacité.

 

Caraïbes

Comme plusieurs se rendent dans cette région avec des forfaits vacances, ces vols sont tout à fait différents et ne fonctionnent pas du tout de la même manière, comme on te l’a dit souvent. C’est juste un monde entièrement différent, car ces compagnies aériennes sont ce qu’on appelle des “leisure airlines” et opèrent de manière complètement différente des compagnies aériennes régulières, et la plupart de nos nombreuses astuces de vols ne s’appliquent donc pas vraiment. Leur modèle d’affaires est vraiment très distinct.

Dans tous les cas, plusieurs compagnies aériennes offrent des “rescue flights” (vols de secours) qui ne sont pas nécessairement réservables en ligne, et c’est difficile de trouver des infos pour ça.

 

Mexique et Amérique centrale

Il y a encore des vols du Mexique vers le Canada, et c’est le cas de certains autres pays aussi. Mais sinon, au départ des autres pays, passer par le Mexique est une option, car le Mexique n’a pas encore de restrictions d’entrée.

La Panama est fermé aux étrangers, mais ça ne s’applique pas aux transits, donc voilà une autre option. Si tu n’as pas été en Europe, tu peux aussi passer par les États-Unis.

Certains pays sont pratiquement fermés, malheureusement il n’y a pas vraiment de moyens de rentrer actuellement.

 

Amérique du Sud

Certains pays ont des vols directs vers le Canada, mais sinon plusieurs en ont vers le Mexique, qui n’a pas de restrictions et qui a des vols vers le Canada.

La Panama est fermé aux étrangers, mais ça ne s’applique pas aux transits, donc voilà une autre option. Si tu n’as pas été en Europe, tu peux aussi passer par les États-Unis.

 

Tu veux recevoir en primeur notre contenu sur l’impact du coronavirus sur les voyageurs canadiens?




 

Sommaire

Voici quelques astuces pour t’aider à rentrer au Canada si tu es pris à l’étranger. L’assistance consulaire d’urgence va t’aider (spécialement avec les frontières et les restrictions d’entrée), ta compagnie aérienne pourrait possiblement te replacer sur un vol dépendant de quelques facteurs, ton assurance pourrait couvrir une partie de tes coûts, et avec ces astuces avancées de recherches de vols, tu peux te trouver un itinéraire vers la maison si tu fais plein de recherches.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 4 commentaires

  1. Jacques Hébert

    BRAVO! EXCELLENT SERVICE (vue les circonstances)

  2. Anne

    Notre fille et son copain sont actuellement en Equateur. Leur vol a été annulé à la dernière minute puisque ce pays a fermé les frontières à tous les autres pays. Aucun vol local ou international n’est autorisé. Aucun transport en commun ne fonctionne. Aucun covoiturage n’est autorisé. Les policiers sont dans les rues. La loi dit également qu’il est interdit de se promener sur les trottoirs ou dans les rues.

    J’ai contacté l’assistance consulaire d’urgence et l’agent m’a informé qu’étant donné l’interdiction, il est impossible de les rapatrier. La seule option proposée: demeurer en place jusqu’à ce que l’avis d’interdiction soit levée et se plier aux exigences des autorités.

    Heureusement, les propriétaires de l’hôtel où ils sont on décidé de les prendre en charge. Ils sont à Canoa, un petit village. Durant combien de temps, aucun prophète ne saurait le dire …

    1. En effet, on connait quelqu’un en Équateur également, il n’y a pas vraiment d’autre option malheureusement pour le moment :S

Laisser un commentaire