Comprendre les partenariats de compagnies aériennes: codeshares, joint ventures et alliances

Ce n’est pas parce que c’est écrit KLM comme compagnie aérienne quand tu réserves un vol que ton vol sera sur KLM. Les “codeshares”  sont quelque chose d’assez méconnu pour bien des voyageurs, encore plus que les alliances.

En plus des codeshares (partages de code en français, mais personne n’utilise ça heureusement), il y a aussi les joint ventures (coentreprises) et surtout, le plus important, les alliances. Ce sont tous des types de partenariats entre compagnies aériennes.

Ça peut sembler complexe mais ne t’en fait pas, même des gens qui voyagent souvent ne comprennent pas nécessairement tout ça.

Mais c’est assez simple pour ceux qui s’y connaissent et qui sont passionnés de l’industrie de l’aviation, alors je vais t’expliquer ça pour que tu saches ce que ces termes veulent dire et surtout ce que ça implique pour toi quand tu réserves des billets d’avion sur notre page de deals de vols pas chers ou en passant par nos outils de recherche de vols préférés.

 

Les codeshares

Les codeshares sont extrêmement fréquents et ça risque de t’arriver de voir ça en réservant, c’est tout à fait normal.

C’est simplement quand une compagnie aérienne vend des billets d’une autre compagnie. Ils font la mise en marché d’un vol opéré par une autre compagnie aérienne… mais ils le vendent sous leur propre nom, surtout à des fins de marketing.

 

Exemples de codeshares

Par exemple, lors du super deal vers l’Inde à 455$ aller-retour disponible en ce moment, les résultats affichent KLM + Air India comme compagnies aériennes… mais ça ne veut pas dire que ceux qui ont acheté le billet mettront les pieds dans un avion KLM.

 

Suffit de regarder l’itinéraire: Montréal – New York – Mumbai – New Delhi… évidemment qu’il n’y aura pas d’avion KLM, car KLM est la compagnie aérienne nationale néerlandaise et l’itinéraire ne passe aucunement par les Pays-Bas.

C’était un vol Delta en codeshare avec KLM. Un avion Delta, mais le billet était simplement vendu par KLM.

Ça peut porter à confusion quand on ne connaît pas ça, mais Flytrippers est justement là pour faire de toi un voyageur mieux informé!

Un dernier exemple encore plus évident: des vols Montréal-Toronto qui sont indiqués comme étant sur Air China et Asiana.

 

Bien sûr, les compagnies asiatiques Air China et Asiana Airlines n’ont pas de vols entre Montréal et Toronto. Asiana, un transporteur sud-coréen, n’est même pas présent au Canada du tout et Air China n’est même pas présent à Toronto.

Ce ne sont pas des bugs ou des erreurs. Donc, comment est-ce possible? Ce sont simplement des codeshares.

Tu peux le voir dans l’image ci-dessus c’est un peu plus évident que l’autre, c’est indiqué en-dessous des logos Air China/Asiana: “Opéré par Air Canada”. Ce n’est pas toujours indiqué, mais la plupart du temps oui.

C’est donc un avion Air Canada et un vol Air Canada. Air China et Asiana n’ont aucun rapport autre que pour l’achat.

Pour utiliser les termes des habitués, ça veut dire que le vol est sur du métal Air Canada (“on Air Canada metal”). C’est l’expression utilisée pour spécifier quelle compagnie opère physiquement le vol, car le même vol peut être vendu par une dizaine d’autres compagnies.

 

Qu’est-ce que ça veux dire?

Si tu achètes ce vol vendu sous le nom de Air China ou Asiana, une fois à l’aéroport, tu ne verrais absolument aucune différence comparativement à quelqu’un qui aurait acheté simplement le même vol Air Canada.

Pas de mention de Air China ou Asiana, c’est entièrement virtuel.

C’est important à comprendre, car même sur ta réservation, tu aurais des numéros de vols qui sont eux aussi virtuels. C’est-à-dire que le vol que tu vas prendre, dans un avion Air Canada, aura comme vrai numéro de vol AC 425 et AC 424 au retour. Mais ce n’est pas écrit ça nulle part sur ta réservation, tu as plutôt CA 7491 et OZ 6123.

 

C’est une des erreurs les plus communes qu’on voit, des voyageurs qui croient que leur vol est sur une compagnie X juste parce que c’est le nom qui était écrit. Il faut bien regarder.

Est-ce que ça change quoi que ce soit? Non, rien, tu prends le même vol. Et en achetant via notre outil de réservation pour comparer le prix et obtenir le billet le moins cher pour votre vol, le fait que ce soit vendu par Asiana au lieu d’Air Canada ne changera donc rien du tout.

À part le prix… qui est parfois moins cher en étant en codeshare, parfois non, c’est comme n’importe quel vol: ça dépend toujours de plein de facteurs (mais il faut toujours utiliser un comparateur et non pas simplement le site d’une seule compagnie aérienne évidemment, parce que ça c’est toujours plus cher).

Donc, tu peux accumuler des Miles Aeroplan au même titre que si tu avais réservé un vol Air Canada, tu fais ton check-in en ligne sur le site d’Air Canada et tu vas au comptoir Air Canada si tu aimes voyager avec des bagages. Même si c’est écrit Asiana et Air China. Ce sont les politiques d’Air Canada qui s’appliqueront évidemment (comme pour les bagages justement par exemple), car c’est un vol Air Canada.

C’est d’ailleurs pourquoi on ne t’indique pas la compagnie aérienne sur notre page de deals de vols pas chers, car les codeshares viennent un peu induire en erreur. Ça et puis aussi le fait qu’il y a souvent des fare wars, des guerres de prix, et que quand une compagnie fait un bon deal, d’autres les égalisent… et donc plusieurs compagnies peuvent offrir le même prix lors d’un deal.

 

Pourquoi ça existe et pourquoi c’est important pour sauver de l’argent

Comme je disais, c’est uniquement du marketing, pour que Asiana et Air China puisse vendre des destinations qu’ils ne desservent pas à leurs clientèles directement, sans avoir à les faire passer par des intermédiaires. Les compagnies aériennes n’aiment pas les sites de réservations en ligne, car ça leur coûte une commission.

Et plusieurs voyageurs veulent que voyager soit pratique (ce qui alimente le mythe que voyager coûte cher: c’est faux, c’est quand on veut que voyager soit pratique que ça peut être cher, comme on le répète souvent) et ne veulent pas avoir à acheter deux billets séparés: les compagnies aériennes veulent donc pouvoir vendre des billets vers toutes les destinations, même celles qu’elle ne desservent pas eux-mêmes.

C’est justement ce qui fait qu’en achetant des billets pour des destinations plus lointaines, notre technique des itinéraires multi-billets peut te faire sauver de l’argent, beaucoup d’argent.

Les sites de réservation vont combiner des compagnies aériennes pour toi: car certaines ont des ententes de codeshares ou elles ont des partenariats ensemble. Mais acheter un itinéraire sur deux billets séparés peut être moins cher souvent (particulièrement pour l’Europe), car comme ça tu ne te limiteras pas à des compagnies aériennes qui ont des partenariats ensemble, contrairement à tous les billets achetés en “un seul morceau” qui sont donc plus restrictifs (mais plus pratiques pour ceux qui préférent que voyager soit pratique plutôt que pas cher, car ce qui est pratique est toujours plus cher).

En d’autres mots, les sites de réservation et les sites de compagnies aériennes ne proposeront jamais un itinéraire avec un vol Air Canada qui connecte avec un vol British Airways par exemple, car ce sont des rivaux. Donc tu ne vois pas nécessairement le meilleur prix possible. D’où l’attrait de notre technique multi-billets, surtout avec la croissance des compagnies ultra low-cost, qui elles, ne sont dans aucune alliance et ont des partenariats limités (l’article sur les multi-billets sera d’ailleurs revampé et mis à jour bientôt).

 

Les joint ventures

Pour ce qui est des joint ventures (coentreprises), c’est simplement un partenariat encore plus intime entre deux compagnies aériennes. Les compagnies aériennes ont souvent des dizaines d’ententes de codeshares, mais beaucoup moins de joint ventures.

Essentiellement, c’est quand deux compagnies forment une filiale pour tous leurs vols entre deux marchés, qui leur appartient aux deux évidemment. Et elles partageront donc les coûts, les revenus et bien sûr les profits entre ces marchés.

C’est purement de la logistique qui ne touche que les compagnies aériennes: pour toi en tant que voyageur, tu ne verrais aucune différence entre le joint venture et les codeshares: les compagnies qui ont ces ententes de joint ventures feront simplement beaucoup plus de codeshares, c’est tout.

 

Les alliances

Ce type de partenariat est le plus important à comprendre. Pourquoi? Parce que c’est la clé pour maximiser le Travel Hacking.

J’y arrive, mais commençons par la différence entre un partenariat tout court et une alliance.

 

Partenariats tout court vs alliances

Il y a trois grandes alliances internationales de compagnies aériennes, soit Star Alliance, SkyTeam et Oneworld. C’est intéressant à savoir, car c’est ce qui explique les codeshares en grande partie: Asiana, Air China et Air Canada sont toutes des compagnies aériennes partenaires via l’alliance Star Alliance (qui est d’ailleurs la plus grande des trois).

Et un partenariat alors, c’est quoi? La différence c’est que les partenariats sont individuels et au cas par cas. Chaque compagnie aérienne peut conclure de ces petites ententes avec d’autres compagnies. Mais en étant membre d’une alliance, ils ont par défaut des ententes obligatoirement avec tous les autres membres de l’alliance.

Par exemple, WestJet et Delta font du codeshare et auront bientôt un joint venture, mais WestJet ne se joint pas à l’alliance SkyTeam de Delta (du moins pas pour l’instant). WestJet ont plutôt des partenariats individuels avec plusieurs compagnies aériennes, dont Delta. Air Canada est dans Star Alliance, mais ils ont un partenariat avec Cathay Pacific individuellement (qui est membre de Oneworld)… en plus de ses dizaines de partenariats avec les autres membres de Star Alliance.

Être dans une alliance ensemble ne garantit pas non plus que deux compagnies aériennes auront des codeshares ensemble (qu’ils vendront des billets sous leur nom sur l’autre compagnie). La plupart du temps c’est le cas, mais pas toujours. Ça veut simplement dire que tu peux utiliser tes Miles pour voyager sur la compagnie de l’alliance et le statut élite de ceux qui en ont un sera reconnu par le partenaire.

 

Les alliances et le Travel Hacking

Les alliances et les partenariats, c’est particulièrement utile dans le monde du Travel Hacking, car c’est ce qui te permet de maximiser tes voyages gratuits.

C’est qu’une des choses de base que bien des gens ne comprennent pas du Travel Hacking: que les Points d’une certaine compagnie aérienne peuvent être utilisés sur toutes les compagnies aériennes membres de l’alliance à laquelle la compagnie aérienne fait partie.

En fait, c’est même presque toujours plus avantageux de les utiliser avec les partenaires. Utiliser les Miles Aeroplan d’Air Canada sur Air Canada est très mauvais à cause des surcharges qu’Air Canada impose, mais sur United: aucune surcharge. Utiliser les Points Avios de British Airways sur British Airways est très mauvais à cause des surcharges que British Airways impose, mais sur American Airlines: aucune surcharge.

Bref, ce sont ces trucs de pro qui sont un peu complexes, mais qui peuvent rapporter très gros quand on les connaît.

Notre section Travel Hacking revampée s’en vient, on met un peu plus de temps pour que ce soit absolument merveilleux, autant pour les débutants qui veulent s’y mettre et apprendre comment obtenir des centaines de dollars de voyages gratuits comme on le fait depuis des années que pour les gens qui s’y connaissent déjà.

Abonne-toi à notre nouvelle infolettre gratuite de Travel Hacking et tu seras le premier à y avoir un accès exclusif. Et l’attente en vaudra la peine.

 

Sommaire

Bref, voilà un survol des alliances, codeshares et coentreprises. Tu devrais maintenant mieux comprendre les partenariats entre compagnies aériennes.

 

As-tu des questions sur les partenariats? Dites-nous le dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Un truc de pro pour ne pas payer pour la sélection de sièges

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: avion

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 45/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 4 Comments

  1. Bonjour, j’ai 50 000 points Avios et j’aimerais les maximiser. Quelle est la meilleurs facon de les utiliser? je suis prêt à partir des Étas-Unis. Est-ce que je dois me créer un compte AA et voir les disponibilités? merci

  2. Dites-vous qu’on peut acheter, sur le site de United, des billets United en payant avec des miles Aeroplan? Je croyais qu’on ne pouvait qu’utiliser leur programme de fidélité (MileagePlus)…

    Pour un vol de United qui serait offert sur le site d’Aeroplan, c’est évident qu’on peut acheter avec les miles avec Aeroplan, mais lorsqu’une liaison est offerte par Air Canada, les autre membres Star Alliance qui ont aussi cette même liaison ne sont alors pas offerts sur Aeroplan…

    1. Vous pouvez vous créer un compte United pour aller voir la disponibilité sur leur site, et si il y a des sièges United disponibles au niveau “Saver Award” sur leur propre site, vous pouvez les avoir avec Aeroplan mais en passant par le téléphone seulement malheureusement!

Laisser un commentaire

×
×

Cart