Vous ne devriez JAMAIS mettre une photo de votre carte d’embarquement sur les réseaux sociaux

Même si tu es un voyageur expérimenté, il y a de bonnes chances que tu ne saches pas qu’une photo de ta carte d’embarquement ne devrait JAMAIS être mise sur les réseaux sociaux.

On le sait, quand on part en voyage, on est tout excité et c’est normal (surtout quand on a sauvé la moitié du prix en trouvant un rabais sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers) !

Par contre, le réflexe que plusieurs ont de prendre en photo leur carte d’embarquement et de l’afficher sur les réseaux sociaux, c’est définitivement à éviter.

D’ailleurs, c’est la même chose pour ceux qui laissent leur billet dans la pochette en avant de leur siège à la fin du vol, ou qui le laisse traîner quelque part au lieu de le jeter. Même une fois le vol terminé c’est à éviter, car ça pourrait être dangereux pour ton vol de retour, et même pire.

Voici pourquoi tu ne devrais jamais laisser personne voir ta carte d’embarquement.

Garde ton billet d’avion privé

À la base, c’est une question de confidentialité de tes informations personnelles. Ta carte d’embarquement révèle plein de choses qui pourraient te causer pas mal d’ennuis dans les mains de quelqu’un de plus ou moins déterminé.

C’est que ta carte d’embarquement contient le fameux numéro de confirmation (ou numéro de réservation) que chaque compagnie aérienne te donne lors de l’achat de billets, et combiné avec ton nom complet (également visible sur la carte d’embarquement évidemment), des gens mal intentionnés pourraient accéder à ton compte en ligne sur les sites des compagnies aériennes.

Laisser traîner sa carte d'embarquement
En passant, imprimez donc votre carte d’embarquement à la maison.

Dépendant des compagnies aériennes, il se peut que tout ce qu’ils puissent faire, c’est changer ton siège pour ton vol de retour. Bon, ça ne serait pas si grave ça.

LIRE AUSSI: Pourquoi vous ne devriez jamais payer pour choisir votre siège

Mais dans le pire des cas, ils pourraient même être capables de faire carrément annuler ton vol de retour (ou des futurs vols réservés avec la même compagnie) avec ces informations, car celles-ci suffisent à accéder à toutes les fonctions des sites de plusieurs compagnies aériennes.

Pire que ça, si tu es membre du programme de récompenses (ce que tu devrais définitivement faire pour entreprendre le travel hacking, qui permet d’accumuler des voyages gratuits comme jusqu’à 15 nuits d’hôtels gratuites avec la carte Marriott Bonvoy American Express qu’on t’a présentée hier), ton numéro de membre sera également imprimé et pourrait potentiellement compromettre ton compte de points et de miles.

Oui, avec toutes les informations sur la carte d’embarquement et une recherche rapide sur les médias sociaux et sur le web, il serait faisable de réinitialiser le mot de passe et dépenser les points et miles dûrement acquis par la personne qui a divulgué ses informations personnelles.

La plupart des compagnies aériennes majeures ont pris des mesures pour limiter ça (quoique certaines ne permettent même pas encore le check0in en ligne, misère) et je déteste quand les gens font peur aux autres pour rien, alors il ne faut pas capoter non plus… mais comme ça ne donne strictement rien de publier sa carte d’embarquement, ne prends pas de chances.

Et en passant, si tu ne savais pas tout ça, tu n’es pas le seul. Il y a plus de 100 000 photos publiques sur Instagram qui utilisent le hashtag #boardingpass, et qui dévoilent possiblement des informations qui en soi, ne sont peut-être pas si graves à dévoiler, mais qu’on te conseille quand même de garder privées!

VOIR AUSSI: Suis Flytrippers sur Instagram pour des photos inspirantes de voyage

La carte d’embarquement contient également un code à barres

Selon le site spécialisé KebsOnSecurity, qui a été un des premiers à lancer l’alerte aux voyageurs de ne pas publier leur carte d’embarquement, ce code à barre divulgue pas mal d’informations.

Voici le cas illustré par le site, qui a utilisé un lecteur de code à barres disponible gratuitement sur Internet.

ne jeter pas votre carte d'embarquement
Crédit Photo: KrebsOnSecurity

L’expert consulté a donc pu prendre le numéro de membre Star Alliance du passager, son nom et se connecter sur le site de Lufthansa (le transporteur aérien allemand). En plus d’avoir accès à son historique de vol, il avait accès aux futurs vols et pouvait les annuler directement sur le site en quelques clics, causant des maux de tête énormes au passager.

Certaines autres compagnies se servent du numéro de membre comme nom d’utilisateur et comme façon d’accéder au compte… et celui-ci est imprimé sur la carte d’embarquement…

Sommaire

Il ne faut pas avoir peur de tout et en faire tout un plat, car probablement qu’il ne t’arriverait rien de tout ça. Mais dans ce cas particulier, si quelqu’un de mal intentionné devait aller annuler ton vol de retour, les problèmes causés seraient énormes. N’oublie pas que les compagnies aériennes n’ont pas de politiques très pratiques du côté des annulations et changements, donc ça serait tout un casse-tête.

Bref, ne prends pas de chances et assure-toi simplement de ne pas afficher ta carte d’embarquement publiquement et de jeter ton billet à la maison. C’est pas mal plus simple.

Le savais-tu? Dis-nous le dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous voulez voir seulement les astuces?
Cliquez ici pour aller à la page de toutes les astuces
Vous aimerez sûrement cet article:
La carte qui vous montre les exigences de visas de tous les pays

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 41/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Laisser un commentaire

×
×

Cart