You are currently viewing 3 astuces pour (peut-être) augmenter tes chances d’éviter le test à l’arrivée au Canada

Presque 100% des voyageurs qui ont été ailleurs qu’aux États-Unis se font tester à l’arrivée au Canada et doivent s’isoler en attendant le résultat (je répète: seulement ceux qui ont été ailleurs qu’aux États-Unis; c’est ça La Science du Canada). Aller aux États-Unis est le seul moyen de garantir que tu ne vas pas avoir besoin de t’isoler au retout, mais il y a quelques astuces pour (peut-être) augmenter tes chances de l’éviter si tu vas ailleurs.

La semaine passée, je suis revenu de mon voyage en Amérique centrale.

Mais moi je n’ai pas été testé et donc je n’ai pas eu à m’isoler.

 

Contexte

J’avais intentionnellement essayé 3 astuces précises pour augmenter mes chances de ne pas être testé.

Pour pouvoir te les partager, pour ceux qui préfèrent éviter ces tests et cet isolement (moi je m’en fous un peu… après 5 quarantaines de 14 jours et plus de 20 tests, tu comprends que ce n’est pas un court isolement ou un Q-tip qui va m’empêcher de voyager😂).

Depuis le début, Flytrippers répète de toujours respecter toutes les règles et on continue bien sûr…

Mais si tu veux possiblement avoir moins de règles à respecter, on va certainement utiliser notre vaste expérience de voyages en pandémie pour t’aider (et on va avoir plein d’autres astuces du genre pour toi, comme par exemple comment aller n’importe où aux États-Unis sans test; abonne-toi à notre infolettre gratuite).

ATTENTION: Le seul moyen de t’assurer à 100% de ne pas avoir à t’isoler au retour de ton voyage, c’est d’aller aux États-Unis. Voyager aux États-Unis est super facile (je l’ai fait 5 fois depuis avril et j’y retourne ce mercredi) et c’est très agréable si tu veux une vie normale (mais sinon, choisis ton État attentivement ou bien va ailleurs).

Ça c’est garanti. Pour toute autre destination, c’est impossible de l’éviter avec certitude et il n’y a aucune garantie. Alors n’y va pas à moins de pouvoir te plier aux règles si tu te fais tester comme la vaste majorité des voyageurs.

Dernière chose: Contrairement à tout notre contenu objectif sur des règles claires, ici je ne fais que spéculer pour essayer de t’aider… aucune information officielle n’est fournie par le gouvernement ou qui que ce soit pour comprendre comment les voyageurs testés sont sélectionnés.

C’est peut-être vraiment 100% aléatoire et ces astuces sont donc possiblement complètement inutiles…

 

Rappel de la base des tests à l’arrivée

Je vais bientôt partager un guide ultime sur les tests à l’arrivée, mais en bref, pas mal tous les experts disent que c’est totalement absurde comme règle (je suis un des quelques-uns cités dans cet article de Radio-Canada sur le sujet, si ça t’intéresse).

Tous les voyageurs qui entrent au Canada doivent déjà fournir un test pré-départ valide (soit négatif datant de moins de 72 heures OU positif datant de 11 à 180 jours).

Après ça, en plus… à l’arrivée il y a un autre test pour ceux qui étaient déjà négatifs, selon 2 règles séparées:

  • Pour ceux qui ont été AILLEURS qu’aux États-Unis
    • Près de 100% des voyageurs testés
    • Isolement obligatoire en attendant les résultats
  • Pour ceux qui ont été SEULEMENT aux États-Unis
    • Plus près de 0% des voyageurs testés
    • PAS d’isolement obligatoire en attendant les résultats

Mais voici 3 astuces qui m’ont permis d’éviter le test à l’arrivée moi-même la semaine passée même si j’avais été ailleurs qu’aux États-Unis (et un bémol pour chaque astuce aussi).

Je répète: ça ne veut absolument PAS dire que toi aussi tu vas éviter les tests, mais ça pourrait peut-être augmenter tes chances tout simplement.

 

Astuce 1: Ne PAS se pré-enregistrer

J’avais déjà «teasé» cette astuce dans des articles précédents, mais là je l’ai mis en application et en tout cas ça a marché pour moi.

Le site du gouvernement te recommande de te pré-enregistrer en ligne pour ton test à l’arrivée. C’est 100% optionnel.

Juste pour être bien clair: remplir l’application ArriveCAN c’est obligatoire ça, ça n’a rien à voir. Complètement séparé. Le pré-enregistrement pour le test à l’arrivée lui n’est pas obligatoire du tout.

Personnellement, je crois que c’est beaucoup plus futé de PAS te pré-enregistrer, vu qu’ils ne testent pas 100% des voyageurs (mais peut-être que ça n’entre aucunement en compte dans la sélection, c’est très possible aussi).

Pourquoi ne pas se pré-enregistrer?

En te pré-enregistrant, tu leur rends la vie facile! Tu as déjà tout fait le travail pour eux et ils n’ont plus qu’à te tester. Ça semble logique de penser qu’ils vont sélectionner quelqu’un qui a tout rempli avant de sélectionner quelqu’un qui n’a pas rien rempli. Pour se sauver du temps.

Ces compagnies de dépistage sont payées au nombre de tests faits (plus d’un milliard de notre argent aussi, en passant). Donc ils veulent faire le plus de tests possibles, c’est clair. Ils veulent que ça aille vite (pour la partie «faire le test»… pas la partie «donner les résultats» évidemment).

Notre gouvernement fédéral incompétent n’a apparemment même pas mis de clause qui les force à donner des résultats dans un délai raisonnable, c’est pourquoi c’est plus long ici que même dans les pays en développement! Ils mettent toutes les ressources à tester le plus de gens possibles au lieu de mettre des ressources pour aussi donner les résultats rapidement. Ils s’en foutent de ça, ils veulent juste plus d’argent bien sûr donc il faut faire plus de tests, peu importe quand les résultats vont pouvoir être donnés.

Bref, j’ai l’impression que te pré-enregistrer va juste augmenter tes chances d’être sélectionné pour le test.

Cela dit, un bémol: si tu es sélectionné malgré tout, en n’ayant pas fait le pré-enregistrement, le processus va évidemment être plus long. Moi je préfère essayer d’éviter le test complètement quitte à devoir prendre quelques minutes de plus pour remplir le tout si je suis sélectionné, mais à toi de voir selon ta propre préférence.

 

Astuce 2: Avoir une correspondance domestique

J’ai pris mes billets d’avion avec mes points Aéroplan, donc j’aurais très bien pu revenir à Montréal directement. Mais j’ai volontairement choisi une escale relativement courte à Toronto avant (avoir l’accès gratuit aux lounges d’aéroport rend ça plus agréable, ne manque pas notre guide sur ça bientôt).

Je me suis dit qu’en ayant une correspondance un peu serrée à prendre, peut-être qu’il y aurait moins de chances que je me fasse sélectionner s’ils ne veulent pas que je manque ma correspondance.

En même temps, peut-être qu’ils s’en foutent royalement de toi et se foutent de ta correspondance. Peut-être qu’ils ne sont pas assez bien équippés pour prendre cette information en compte. Aussi, ils ont des kits d’autotests qu’ils peuvent donner pour faire à la maison qui peuvent facilement être donnés pendant une correspondance (j’en ai eu 2 fois quand c’était obligatoire pour tout le monde en 2021).

Dans tous les cas, quand je suis passé aux douanes dans l’aile des correspondances à Toronto (YYZ) lundi, le gentil douanier ne m’a rien dit ni demandé.

Par contre, j’ai une carte NEXUS aussi, peut-être que toutes ces astuces n’ont rien à voir et que c’est juste un privilège d’être un «voyageur digne de confiance»… peut-être que les membres NEXUS ne sont jamais testés! Qui sait!

Cela dit, un bémol: si tu es sélectionné malgré tout avec un autotest, les labos en charge des tests sont différents dans chaque province alors en n’ayant pris une correspondance, le délai pour recevoir tes résultats pourrait en fait être plus long, vu qu’il faut que tu le renvoies dans une autre province par exemple. Quoique par colis, envoyer quelque chose à Toronto n’est pas très long non plus. Encore une fois, à toi de voir si ce risque vaut la peine.

 

Astuce 3: Passer par les États-Unis

Selon les règles du gouvernement, ce n’est pas d’où tu arrives qui est important. C’est où tu as été dans les 14 jours avant. Donc j’aurais dû être testé vu que j’avais été en-dehors des États-Unis.

Par contre, je ne tiens pas en haute estime la capacité et l’efficacité des gouvernements comme tu l’a sûrement déjà remarqué (en partie à cause que j’ai suivi de très près tout ce qu’ils ont fait et en partie à cause de ma carrière précédente comme consultant en management).

Alors j’avais l’impression qu’arriver sur un vol de Miami allait sûrement augmenter mes chances de ne pas être testé… vu que ceux qui ont été juste aux États-Unis ne sont pas testés eux.

En d’autres mots, d’après moi si tu arrives d’un vol international (d’ailleurs qu’aux États-Unis), tu dois presqu’assurément être sélectionné. Mais en arrivant de Miami, peut-être que tu passes dans les craques du système…

Ça ne devrait pas… vu que l’application ArriveCAN a une question qui demande spécifiquement dans quels pays tu as été. Donc ils le savent que tu as été ailleurs.

Mais est-ce que c’est aussi bien géré que le courriel qu’on reçoit pour expliquer les règles d’isolement suite au test, qui arrive 3 jours après l’entrée au pays (même s’ils ont la date précise d’entrée dans ArriveCAN) et qui est pas mal inutile rendu à ce point-là? Et en fait, on pourrait dire… aussi bien géré que littéralement tout ce que le gouvernement a géré côté voyages depuis le début — des échecs successifs et indéniables?

Plausible.

Bref, surtout pour ceux qui voyagent au Mexique, en Amérique centrale, dans les Caraïbes ou en Amérique du Sud… passer par les États-Unis va en plus te sauver de l’argent sur ton billet d’avion! Une correspondance donne souvent des billets moins chers.

Et tu même peux faire comme moi et faire le test pré-départ exigé par le Canada gratuitement aux États-Unis si tu prends une escale assez longue, pour sauver encore une autre centaine de dollars à peu près sur ça. J’ai eu mon résultat en à peine une heure dimanche au Walgreens!

Je vais bientôt faire un article spécifiquement là-dessus pour t’expliquer ce que j’ai fait.

Ce n’est pas nécessairement faisable pour toutes les destinations évidemment, mais peut-être que même si c’est plus cher de passer par les États-Unis, tu vas aimer mieux payer et augmenter tes chances d’éviter le test.

Cela dit, un bémol: même en n’ayant pris une correspondance aux États-Unis, tu pourrais peut-être devoir faire le test quand même.

Tout ce que je sais, c’est que j’ai appliqué ces 3 astuces lundi et ça a fonctionné très bien pour moi: aucun test à l’arrivée. Si tu as voyagé récemment en évitant ce test toi aussi, n’hésite pas à partager ton témoignage dans les commentaires.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour savoir comment voyager pendant la pandémie?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Ces 3 astuces ne garantissent absolument PAS que tu vas éviter le test à l’arrivée au Canada; le seul moyen d’être sûr de l’éviter est de voyager aux États-Unis seulement. Mais les astuces peuvent possiblement augmenter tes chances de l’éviter, comme ça m’a permis de l’éviter moi-même au retour d’Amérique centrale la semaine passée.

Que veux-tu savoir sur comment éviter les tests à l’arrivée? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: la Floride vue des airs (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 14 commentaires

  1. christine

    Bonjour Andrew, j’ai bien lu et vous avez bien inscrit près de 0% ne sont pas tester……. vous seriez sûrement surpris du % de gens qui sont tester a leur retour des usa.
    merci et bonne journée

    1. Andrew D'Amours

      Non j’ai écris plus près du 0% que du 100%, alors que hors-USA c’est plus près de 100%. Juste pour expliquer que sur la proportion globale des dizaines de milliers de voyageurs par jour, c’est très différent entre USA et hors-USA. Il peut arriver qu’un avion complet arrivant des États-Unis soit testé si les testeurs se tournent les pouces, mais au global, tu as BEAUCOUP moins de chances que si tu as été ailleurs 🙂

  2. Kassandra

    On m’a dit que c’est une histoire de collant bleu avec un A dessus ? Certains on effacé le A (aléatoire?) de leur collant et ne se sont pas fait testés

    1. Andrew D'Amours

      Je ne sais pas comment fonctionnent les codes de couleur en fait, je vais ajouter ça à la liste de questions pour les relations médias de Santé Canada.

  3. Nathalie

    Je suis revenue du Mexique le 13 janvier. Je m’étais pré-enregistrée pour le test à l’arrivé et je n’ai pas eu de test à passer. (dans le 10% non testé).
    Ça a été plus long attendre mon lift que de passer les douanes et être à l’extérieur de l’aéroport.

    1. Andrew D'Amours

      Tu l’as échappée belle, dans ces dates-là les résultats prenaient pas mal de temps à revenir 😛

  4. Christine Sauvé

    Bonjour, j’ai une correction à vous apporter nous sommes 4 personnes qui sommes revenu de polk city Floride. Nous avons passé 1 mois a ma résidence et je vous confirme que sur 4 personnes 3 ont dû passer un test à l’aéroport de Montréal avec Dynacare a notre arrivée….donc c’est FAUX de dire que les gens qui arrivent seulement des états-unis ne SON PAS TESTER.
    Merci

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour si tu lis, on ne dit pas que les gens qui arrivent des États-Unis ne sont pas testées du tout, on connait très bien les règles. On dit que c’est loin d’être 100% des voyageurs contrairement aux autres destinations et on dit que la règle est différente: pas d’isolement en attente des résultats donc on s’en fout un peu de se faire tester si on a juste été aux USA 🙂

  5. Nathalie J Morin

    Retour de Floride en vol direct le 29 janvier, non-préenregistré pour le test et carte NEXUS

    Mon conjoint s’est fait tester (pas moi car j’avais eu la COVID) et en bonus, fouille des bagages pour nous deux.
    Il a reçu son résultat en un peu moins de 24hres.

    Difficile de savoir quels sont leurs critères pour choisir qui ils font tester ou pas.

  6. Marie-Claude lavoie

    Je suis revenue de Varadero le 10 janvier dernier d’un voyage de 14 jours, sans escale. Le douanier était très satisfait car nous avions déclaré avoir un surplus d’alcool. Il nous a dit avoir apprécié notre honnêteté. (Oui, c’est 2 bouteilles d’alcool sans avoir à payer, mais même avec 6 bouteilles je n’ai jamais payé. Nous voyageons avec un enfant de 10 ans, et 2 adultes. Nos amis étaient revenus quelques jours avant et ils semblent qu’ils ont testé automatiquement toutes les familles avec des enfants n’ayant pas eu leurs 2 doses depuis plus de 14 jours. Mon fils avait reçu ses 2 doses (à 3 semaines d’intervalle) avec un covid entre les 2 ! J’avais moi-même mes 3 doses. Alors le douanier nous a dit : je vois que vous avez fait vos devoirs. Vous êtes très peu à risque donc nous allons vous souhaiter un bon retour à la maison, sans quarantaine pour vous. Morale de cette histoire : faites vacciner vos enfants le plus vite possible !

  7. Chantal

    Vol cancun-toronto-ottawa avec un court escale a toronto. J’ai été choisi pour un test a toronto. Résultat 1 jour apres mon arrivé a ottawa.

  8. Caroline

    Je suis revenue du Mexique il y a une semaine et malheureusement, ce fut le contraire pour moi. J’ai ma Nexus, je n’étais pas pré-enregistrer et j’avais une connection à Toronto mais ils ont testé tout le monde. Pas bien bien grave mais bon, on espère que ça change bientôt.

    1. Andrew D'Amours

      Ouais donc c’est aussi probable que ça soit complètement et purement aléatoire 😛

Leave a Reply