Les frontières du Canada seront fermées aux non-Canadiens (excluant les Américains)

Le gouvernement canadien vient d’annoncer une fermeture des frontières aux étrangers. Comme on t’avait expliqué ce dimanche, ce n’était pas encore fait, car l’avertissement gouvernemental (comme celui émis vendredi) et les restrictions d’entrée n’ont rien à voir et sont deux choses complètement différentes, contrairement à ce que plusieurs pensent. Et on t’avait aussi dit que même si nos frontières étaient éventuellement fermées, ça ne s’appliquerait pas aux Canadiens… mais les annulations de vols qui en découleront rendront le retour au pays difficile.

J’en profite pour une mise au point et comme elle est pour ceux qui ne lisent pas à moitié, elle n’a donc pas le choix d’être dans le premier paragraphe?. Dans notre précédent article, on a expliqué les faits à propos de l’avertissement de voyage du gouvernement canadien pour COVID-19, car plein de gens ne comprennent clairement pas c’est quoi. Normal, c’est complexe et ça porte à confusion. C’est justement pourquoi on l’a expliqué en détail.

Le plus commun mythe, c’est que l’avertissement impliquait une interdiction quelconque, que ça impliquait de fermer les frontières, que ça impliquait une quarantaine obligatoire… ce n’est tout simplement pas le cas, et on veut que tout le monde sache les faits. Il y a déjà assez de désinformation comme ça. En bref, l’avertissement gouvernemental et les restrictions d’entrée, ce sont des choses complètement différentes.

Non, expliquer que l’avertissement et les restrictions d’entrée n’ont pas de lien n’est pas encourager qui que ce soit à faire quoi que ce soit : c’est expliquer les faits à propos de ce que l’avertissement est (et n’est pas).

Non, dire qu’il n’y a pas de quarantaine obligatoire imposée par le gouvernement fédéral (ni pour nous ni pour les gens arrivant des pays les plus touchés) ne veut pas dire qu’on trouve ça logique: c’est un fait 100% factuel qu’on te partage.

(Et le pire, c’est que j’ai écrit textuellement dans l’article que tu devrais faire une quarantaine, même si le gouvernement ne l’impose pas. Textuellement.)

Notre tout premier message sur le coronavirus qu’on a partagé samedi disait justement que bien que nous sommes des voyageurs et dépendons personnellement de l’industrie du voyage depuis qu’on se consacre à 100% à aider les Canadiens à voyager plus avec Flytrippers… il ne faut pas partir en voyage en ce moment.

C’est d’ailleurs le lien dans la toute première ligne en question sur l’avertissement de voyage (donc finalement, même écrire sur la première ligne ne garantit pas que les gens vont lire, mais enfin).

Mais ce n’est pas une raison de ne pas t’expliquer les faits sur comment ces détails fonctionnent, selon nous.

 

La fermeture des frontières du Canada à cause de la COVID-19

Comme mentionné, contrairement à plusieurs pays qui empêchaient au moins ceux qui arrivaient des régions dûrement touchées d’entrer au pays (ou qui leur imposait une quarantaine obligatoire), jusqu’à aujourd’hui le Canada ne faisait rien de cela.

L’avertissement de voyage officiel émis vendredi dernier ne changeait rien à ca. C’est un fait.

Aujourd’hui, le gouvernement a annoncé la fermeture des frontières.

Il avait déjà annoncé que les vols internationaux (excluant les États-Unis) seraient bientôt restreints aux 4 plus gros aéroports du Canada (Toronto, Vancouver, Montréal, Calgary). Cela entre quand même en vigueur mercredi, car aujourd’hui le gouvernement ne bannit pas les vols, mais bien les entrées. Encore: pas la même chose.

Pour la fermeture des frontières, les citoyens américains sont exclus “pour l’instant”.

Je reviens des États-Unis aujourd’hui moi-même, et après avoir passé les derniers 10 jours dans 4 villes, je suis à l’aise de prédire que la situation va dégénerer là-bas avant de s’améliorer. Je ne suis pas à l’aise de prédire que les frontières vont être fermées pour eux par contre, ce sera à suivre.

Je vais d’ailleurs partager un article sur les mesures auxquelles j’ai été subjecté en entrant au pays. Celles-ci ont été critiquées sévèrement dans les derniers jours.

Comme on t’avait expliqué, une fermeture de frontières ne s’applique pas aux résidents et citoyens canadiens. Ils ne peuvent pas décider de ne pas te laisser entrer, tu vis ici. Sauf si tu présentes des symptômes.

Par contre, l’autre chose qu’on t’avait dit est donc maintenant encore plus vraie : les vols pour revenir au pays seront de plus en plus rares, alors c’est ça le risque pour les Canadiens. Sans compter que plein d’autres pays ont aussi instauré des restrictions d’entrée (voici en rappel la liste complète des restrictions).

De l’aide sera apparemment fournie, à suivre. Dans tous les cas…

Si tu es à l’étranger en ce moment, lis nos astuces sur quoi faire. Je viens d’ajouter une section sur l’aide consulaire d’urgence. Plus de détails sur pour t’aider à trouver comment revenir à venir sous peu.

Si tu n’es pas en voyage en ce moment, c’est extrêmement important de faire ta part pour aider ceux qui le sont. Et c’est super simple, tu n’as pas besoin de rien faire : fais simplement juste ne pas appeler les sites de réservation, les compagnies aériennes ou les assureurs.

Si tu es ici et que ton vol n’est pas dans les 3 prochains jours, de grâce laisse ceux qui sont mal pris essayer de rejoindre les lignes de services à la clientèle, qui sont évidemment débordées.

Comme expliqué ce matin dans l’article 4 raisons d’attendre avant d’annuler tes voyages prévus en avril ou plus tard, tu nuis massivement aux voyageurs qui en ont le plus besoin, et ça ne te donne absolument rien en plus!

 

Sommaire

L’avertissement de voyage qui avait été émis était une chose. Ce n’était aucunement une interdiction et ça n’affectait aucunement nos frontières. Maintenant, le gouvernement a fermé les frontières pour les étrangers (sauf les Américains), et bien sûr ça ne s’applique pas aux Canadiens. Mais les vols pour revenir risquent de devenir très rares rapidement, c’est ça le problème pour les Canadiens, pas la fermeture de la frontière en tant que telle (pas la nôtre du moins).

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 61/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 10 commentaires

  1. Deborah

    Bonjour,
    Française, de Paris, je dois faire un séjour de 4 mois à Montreal à partir de la mi-octobre 2020.
    Pensez-vous que les restrictions seront levées à ce moment là pour les étrangers arrivant au canada ?
    on ma conseillé de partir en octobre avant la venue de virus d’hiver et d’une possible 2e vague en hiver ? qu’en pensez-vous ?

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, c’est malheureusement difficile à prévoir, le gouvernement ne laisse aucune indication :S Le 31 août la restriction actuelle expire, donc on devrait en savoir plus dans les 10 prochains jours 🙂

  2. Nathalie de Blois

    Le lien pour les astuces ne fonctionne pas. Sersit utike dansmon cas!

  3. Claire

    Je trouve que l’interdiction d’entrer au Canada à des Canadiens qui pourraient présenter des symptômes du Covid-19 n’est pas une preuve de soutien de la part de notre gouvernement. On devrait plutôt prévoir des infrastructures de quarantaine pour ces personnes ici même au Canada et ne pas les laisser dans un “no-man zone”.
    Ces personnes devraient pouvoir obtenir des soins de santé dans leur pays et ne pas être laissés à eux-mêmes seuls et sans support à l’étranger!
    Je pense entre autres aux centaines de snowbirds qui reviennent de la Floride et qui pourraient être interdits d’entrée à Lacolle????? C’est inhumain et inacceptable!

    1. Andrew D'Amours

      En effet, c’est très étrange. Ça m’a surpris, je ne pensais même pas que c’était possible. Mais en fait, des experts constitutionnels sont de ton avis, et ont déjà commencé à préparer une action légale pour faire tomber cette restriction qui serait anticonstitutionnelle. J’y fais allusion dans l’article d’aujourd’hui sur la fermeture de la frontière USA-Canada (https://flytrippers.com/fr/frontiere-canada-etats-unis-fermee-covid-19/)
      À suivre !

  4. virginie deus

    un français avec un visa jeune pro en vacance en floride pourra t’il revenir au quebec demain ?

    1. Andrew D'Amours

      C’est entré en vigueur à minuit le 18, j’espère qu’il a pu rentrer!

  5. Claudette Lacroix

    Je suis présentement au Mexique mon retour est prévu le 4 avril avec aeromexico
    Suite aux avertissements du gouvernement canadien j’ai acheté un nouveau billet pour le 23 mars, puis-je changer la date de mon premier billet du 4 avril et me faire rembourser celui du 23 mars?
    Merci
    Claudette Lacroix

Leave a Reply