Interdiction des vols (directs) de l’Inde et du Pakistan vers le Canada

Le gouvernement du Canada voulait arrêter les variants il y a quelques mois, ils ont donc… forcé les voyageurs non-essentiels à passer 1-3 jours dans un hôtel au lieu d’à la maison (mais n’ont rien changé au fait que 81% des centaines de milliers qui entrent au Canada chaque semaine sont exempts de faire la moindre quarantaine). Et ils ont suspendu les vols directs vers… les Caraïbes et le Mexique (mais pas des endroits d’où les variants émergeaient). Cette fois, ils interdisent les vols vers l’Inde et le Pakistan.

Les variants sont bien entrés au Canada. C’est presque comme si la quarantaine à l’hôtel était complètement inefficace, comme on le dit depuis le début…

(Notre article détaillé à ce sujet sera publié demain—avec notre guide ultime sur l’entrée au Canada par voie terrestre sans quarantaine à l’hôtel, comme je l’ai fait lundi.)

Mais pour une fois, le gouvernment a au moins pris une décision basée sur des données! Par contre, pour être clair: cette interdiction de vol ne change rien à propos de qui peut (ou ne peut pas) entrer au Canada.

Voici les détails.

 

Interdiction des vols de l’Inde vers le Canada – détails

On a aussi mis à jour notre guide ultime des règles de voyages internationaux du Canada pour la COVID-19.

Voici ce qui a été annoncé hier à propos des vols de l’Inde et du Pakistan:

  • les vols directs sont interdits
  • pour une durée de 30 jours
  • l’entrée en vigueur était hier soir
  • les règles d’entrée au Canada ne changent pas
  • ajout d’une règle de test spéciale pour les vols indirects

Plusieurs ont de la difficulté à comprendre les règles qui semblent complexes, mais c’est assez simple: ceux qui partent de l’Inde et du Pakistan et qui avaient le droit d’entrer au Canada hier ont encore le droit d’entrer au Canada aujourd’hui.

Ils n’ont juste plus de vols directs, alors ils doivent transiter par un autre pays (comme les Canadiens peuvent se rendre au Mexique et dans les Caraïbes via les États-Unis). Voir ci-dessous.

Par contre, il y a une nouvelle règle spéciale: ceux qui arrivent de l’Inde et du Pakistan devront faire faire leur test PCR dans le pays de transit (pas en Inde ou au Pakistan). C’est une toute nouvelle règle qui est unique à ces 2 pays.

En d’autres mots, malgré l’interdiction des vols de l’Inde vers le Canada:

  • Tous les Canadiens peuvent toujours entrer au Canada, même s’ils se trouvent actuellement en Inde et au Pakistan
  • Les voyageurs essentiels (ou avec exemption) de l’Inde et du Pakistan sont toujours autorisés à entrer au Canada
  • Les voyageurs non-essentiels de l’Inde et du Pakistan ne sont toujours pas autorisés à entrer au Canada

Les interdictions de vol rendent l’entrée dans un pays plus compliquée sur le plan logistique, oui… mais elles ne changent rien aux règles d’entrée. J’ai inclus une section avec plus de détails sur ça si tu veux comprendre davantage.

 

Interdiction des vols de l’Inde vers le Canada – motivation

Le gouvernement fédéral ne se base clairement pas sur des données pour prendre ses décisions reliées aux voyages (voir le «travel-shaming» du début de l’année et les chiffres qui n’ont jamais justifié une quarantaine à l’hôtel qui ne change rien).

Mais cette fois-ci ils l’ont enfin fait!

Depuis que tous les passagers se font tester en arrivant en février (oui, ça leur a pris 11 mois pour mettre en place cette règle très de base…), seulement 1,8% des passagers testent positif.

Pour comparaison, hier 6,1% des non-voyageurs testés au Canada ont testé positif (et 3,1% de tous les Canadiens ont déjà testé positif).

Eh bien, malgré qu’ils représentaient seulement 20% des passagers, ceux qui arrivaient d’Inde représentaient 50% de tous les tests positifs.

En d’autres mots, en excluant les passagers arrivant de l’Inde, environ 1,1% seulement des passagers arrivant au Canada testent positif.

En interdisant les vols de l’Inde, le Canada suit l’exemple de nombreux autres pays qui ont pris cette mesure ces derniers jours. Si seulement le Canada pouvait suivre leur exemple en adoptant une approche fondée sur les données qui prend en compte la situation du coronavirus dans les autres pays au lieu d’une approche «one-size-fits-all»… car de nombreux autres pays ont une liste de pays sécuritaires d’où tu peux revenir avec des règles moins sévères.

 

Interdiction des vols de l’Inde vers le Canada – alternatives

Le fait est que, avec la nouvelle règle spéciale pour le test PCR, l’interdiction de vol de l’Inde vers le Canada rend les voyages plus complexes et plus chers. Mais ça ne les rend certainement pas impossibles.

Il y a des alternatives de vols avec juste un arrêt (et qui coûtent bien moins que 1000$) qui permet à ceux qui sont présentement en Inde et au Pakistan d’entrer au Canada…

Par exemple, Istanbul (IST) est un hub majeur qui s’est démarqué depuis l’an passé en offrant des tests PCR abordables et rapides à l’aéroport directement, pour seulement 250 TRY (38$C).

Plusieurs pays européens permettent aussi les transits à l’aéroport et ont des options de tests.

Bref, tant que ceux qui voyagent de l’Inde et du Pakistan ont le droit d’entrer au Canada (citoyens, résidents et exceptions) et sont en mesure de faire faire un test PCR à leur aéroport de transit, ils peuvent facilement entrer au Canada.

 

Interdiction des vols de l’Inde vers le Canada – ce que ça veut dire

Okay, pardonne les caractères gras excessifs et le ton un peu direct mais je vais essayer d’être aussi clair que possible afin que plus de gens puissent enfin déchiffrer comment tout cela fonctionne! N’hésite pas à poser toute question dans les commentaires pour nous aider à aider tout le monde à comprendre.

Allons-y:

Le fait qu’il y ait des vols entre deux pays ou non n’a absolument rien à voir avec le fait que les citoyens puissent entrer ou non.

Rien du tout!

Ce sont 2 choses complètement distinctes et sans rapport:

  • Ce n’est pas parce qu’il y a des vols vers un pays que tu peux entrer
  • Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de vols vers un pays que tu ne peux pas entrer

Pour te donner un exemple concret, les vols directs du Canada vers la France n’ont jamais cessé, même en mars 2020. Pourtant, les voyageurs canadiens n’étaient pas autorisés à entrer en France et les voyageurs français n’étaient pas autorisés à entrer au Canada.

Les vols Montréal-Paris sont toujours en service aujourd’hui. Les voyageurs canadiens ne peuvent toujours pas entrer en France. Les voyageurs français ne peuvent toujours pas entrer au Canada. Il y a des vols, mais tu ne peux pas entrer.

Les vols et les règles d’entrée:

Complètement.

Entièrement.

Sans rapport.

Tout cela peut être mêlant, mais ce n’est pas si compliqué:

  • les vols sont une chose
  • si tu peux entrer dans un pays ou non c’est une autre chose

Assez simple quand on le sait, non?

 

Fermetures de frontières vs restrictions d’entrée vs interdictions de vol

Je vais essayer une autre approche dans ma mission de rendre les voyageurs canadiens plus informés sur cet aspect du voyage: définissons les 3 termes qui sont largement utilisés.

Oh et d’ailleurs… pourquoi est-il important de comprendre comment tout cela fonctionne? Ce n’est pas seulement que démystifier de fausses informations est important.

C’est que peu importe quand tu seras prêt à voyager, certaines de ces mesures seront certainement encore en place dans certains pays. Il y a 193 pays (et encore plus qui ne sont pas reconnus par l’ONU) et ils font chacun leurs propres règles. Et certains seront sûrement plus lents à supprimer toutes les restrictions que d’autres.

Il est donc bon d’être informé, d’autant plus que c’est en fait plus facile que ça en a l’air si tu prends 5 minutes pour comprendre.

Il y 3 termes sont toujours utilisés pour parler des mesures liées aux voyages:

  • Fermetures de frontières («border closures»)
  • Restrictions d’entrée («entry restrictions»)
  • Interdictions de vols («flight bans»)

 

Fermetures de frontières

C’est l’expression que tout le monde aime utiliser et probablement la plus fréquemment utilisée… et c’est celle qui ne veut pas vraiment rien dire de concret.

Aucune de nos frontières sont fermées. Nous avons des agents à chaque point d’entrée (à la frontière terrestre et dans les aéroports) et beaucoup de gens entrent. C’est très ouvert pour plusieurs voyageurs: des millions de personnes sont entrées depuis mars selon l’Agence des services frontaliers du Canada.

Ce que beaucoup appellent des fermetures de frontières, ce sont des fermetures de frontières pour certains types de voyageurs, alors ce sont donc en fait… des restrictions d’entrée.

 

Restrictions d’entrée

C’est la mesure qui existe réellement. Une restriction d’entrée (ou interdiction d’entrée) empêche certaines nationalités d’entrer dans le pays (ou ça peut être basé sur d’autres critères; on aura un article détaillé rien que sur les restrictions d’entrée).

Les restrictions d’entrée s’appliquent rarement à tous les voyageurs, car il y a souvent des exceptions pour les voyageurs essentiels de cette nationalité. Mais ceux qui voyagent pour le plaisir sont pas mal toujours inclus lorsqu’il y a une restriction d’entrée pour une nationalité.

Concrètement:

  • le Canada impose une restriction d’entrée aux Américains
  • le Canada impose une restriction d’entrée distincte aux étrangers non-Américains
  • le Canada n’impose pas de restriction d’entrée à de nombreux étrangers qui ont de la famille au Canada
  • le Canada n’impose pas de restriction d’entrée à de nombreux voyageurs essentiels et camionneurs
  • le Canada n’a jamais eu de restrictions pour les voyageurs canadiens

Toutes nos frontières sont «ouvertes» pour accueillir ceux qui ne sont pas visés par les restrictions d’entrée (comme TOUS les Canadiens et de nombreux non-Canadiens).

La plus grande partie de la confusion entourant toutes ces mesures vient probablement du fait que beaucoup ne comprennent pas que les Canadiens sont toujours autorisés à entrer au Canada, peu importe d’où ils arrivent ou comment ils arrivent.

Il y a tellement de gens qui pensent qu’une «frontière fermée» s’applique à tout le monde (le monde du voyage en a toujours été un avec de nombreux mythes). Bref, la frontière du Canada n’est fermée qu’aux étrangers qui veulent entrer pour des voyages d’agrément ou de loisir.

La seule chose qui détermine si tu peux entrer dans un pays, c’est si ce pays a une restriction d’entrée qui te vise. C’est tout. Cela n’a rien à voir avec quoi que ce soit d’autre, surtout pas si des vols sont permis ou offerts entre les pays.

C’est pourquoi de nombreux Canadiens ont voyagé depuis l’été dernier: de nombreux pays n’ont pas de restrictions d’entrée pour les Canadiens, et le retour au Canada n’est surtout pas banni pour les Canadiens (tant que tu peux trouver un vol, ce qui est un sujet complètement distinct).

 

Interdictions de vol

Une interdiction de vol c’est lorsqu’un pays restreint les vols en provenance d’autres pays. Et je répète: même si les vols sont interdits, cela ne signifie pas que tu ne peux pas voyager de ce pays vers le Canada: tu dois simplement le faire via un autre pays… tant que tu n’es pas visé par une restriction d’entrée.

Je ne peux même pas commencer à compter le nombre de personnes qui pensaient que le Canada avait une interdiction de vol depuis mars. Il n’y en a jamais eu avant la brève interdiction de vol du Royaume-Uni en décembre. Certains pays en avaient, mais pas le Canada.

Une question très fréquemment posée à ce sujet est: pourquoi y a-t-il des vols (par exemple ces mêmes vols Montréal-Paris) si les voyageurs canadiens ne peuvent pas entrer en France et les voyageurs français ne peuvent pas entrer au Canada?

Simple: il y a des voyageurs étrangers essentiels, des Canadiens qui reviennent au Canada, des Français qui reviennent en France, des voyageurs français qui ont de la famille au Canada qui peuvent entrer au Canada et même du cargo parfois.

Donc, comme nous le disons depuis des mois, le fait qu’il y ait des vols ou non n’est pas pertinent. La seule chose qui importe, c’est de savoir s’il y a une restriction d’entrée.

C’est simple quand tu regardes ça comme ça. Il n’y a qu’une seule chose qui détermine si tu peux voyager, c’est la restriction d’entrée. Tout le reste c’est par rapport à si tu devrais voyager.

 

Tu veux recevoir toutes nos mises à jour du coronavirus pour les voyageurs canadiens?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Le Canada a maintenant une interdiction de vols pour l’Inde et le Pakistan. Les vols directs ne sont plus permis, mais ça ne change rien aux règles d’entrée du Canada. Ceux qui se trouvent en Inde et au Pakistan peuvent transiter via un autre pays pour se rendre au Canada, tant qu’ils obtiennent un test PCR dans le pays tier (et qu’ils avaient le droit d’entrer au Canada déjà, bien sûr).

Que penses-tu de l’interdiction des vols de l’Inde vers le Canada? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Taj Mahal (crédit photo: Sylwia Bartyzel)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply