You are currently viewing Exclusivité Flytrippers: Le seul transporteur aérien à (officiellement) ne pas exiger de masque sur les vols au départ du Canada

Dans plusieurs pays où le masque n’est plus exigé dans aucun lieu intérieur, l’exigence de masque dans les avions a aussi été éliminée — ce qui est rationnel, tout à fait logique et basé sur la science. Mais l’exigence de masque en avion demeure en place au Canada (et va sûrement demeurer encore longtemps si on se fie au passé). 

Mais un transporteur aérien spécifique, lui, n’impose pas l’exigence du Canada à bord de certains de ses vols — et on te dit lequel dans quelques secondes! 

(D’autres transporteurs le permettent peut-être aussi officieusement, par contre… peut-être que la prise de position de celui-ci va en inspirer d’autres, surtout les transporteurs américains qui étaient les plus anti-masques et qui volent beaucoup vers le Canada!)

Donc le transporteur aérien qui n’oblige pas les masques en est un à éviter si tu n’es pas encore à l’aise de voyager sans masque, même si la qualité d’air à bord des avions est factuellement meilleure que dans tous les espaces intérieurs au sol et que ça n’a pas de sens logique d’éviter un avion sans exigence de masque si tu n’évites pas les autres espaces intérieurs sans exigence de masque.

Ou bien, c’est un transporteur aérien à privilégier si tu veux voyager le sourire à l’air comme si on était en 2019, comme j’ai personnellement aimé le faire aux États-Unis en avril et en France en mai.

Voici les détails.

 

Le transporteur aérien sans exigence de masque au Canada

La version courte, c’est que tu peux voyager sur le transporteur aérien KLM (Royal Dutch Airlines) au départ du Canada vers Amsterdam (AMS) aux Pays-Bas sans aucun masque (dans cette direction-là seulement).

Un B787 de KLM (crédit photo: KLM

 

C’est pour le moins surprenant.

Ce n’est pas surprenant de pouvoir voyager sans masque en avion en tant que tel, évidemment: aux États-Unis et dans presque toute l’Europe, le masque n’est plus exigé en avion (ni nulle part en fait).

(Je le répète, parce que plusieurs ne savent pas ces faits: c’est complètement irrationnel d’exiger un masque dans l’avion pour des vols entre 2 destinations où les masques ne sont plus exigés dans les bars, restaurants, cinémas, arénas, salles de spectacles, bureaux et salles de cours intérieurs bondés, comme on a déjà expliqué. Zéro science là-dedans, juste de l’émotivité irrationnelle: la qualité de l’air dans les avions est exceptionnellement bonne, meilleure que dans tous les édifices au sol!)

Ce qui est surprenant, c’est que dans ces pays qui ont éliminé l’exigence, tu peux voyager le sourire à l’air seulement sur les vols:

  • Domestiques vers d’autres aéroports du pays
  • Internationaux vers d’autres pays qui n’ont pas d’exigence de masque en avion

Par exemple, British Airways n’exige pas de masques sur les vols entre le Royaume-Uni et la France (dans les 2 sens), vu que la France et le Royaume-Uni n’ont plus d’exigence de masque en avion.

Mais British Airways exige un masque sur les vols entre le Royaume-Uni et le Canada (dans les 2 sens), vu que le Canada a une exigence fédérale de masque en avion qui est censée s’appliquer aux vols EN DIRECTION et AU DÉPART du Canada.

Par contre, KLM a une approche très différente.

 

L’exigence de masque sur KLM

Selon ce que le département de relations médias de KLM a confirmé à Flytrippers, sur les vols au départ du Canada, le transporteur porte-étendard néerlandais n’exige pas le port du masque obligatoire. Ils ne font que le recommander.

Par contre, pour les vols au départ d’Amsterdam vers le Canada, le masque est obligatoire puisqu’ils appliquent l’exigence fédérale du Canada dans cette direction-là.

Pour être bien clair :

  • Vol Canada-Amsterdam: masque pas obligatoire
  • Vol Amsterdam-Canada: masque obligatoire

(Pour ceux qui voudraient s’assurer d’un vol aller-retour entièrement sans masque, j’ai mis une section là-dessus à la fin de cet article.)

Je ne suis pas certain que ce que KLM fait est vraiment permis (ça me semble être quelque chose que notre cher gouvernement canadien n’aimerait pas trop) et je ne voudrais surtout pas qu’ils soient dans le trouble pour leur politique de masque, parce qu’on est évidemment de l’avis que ça a assez duré les masques obligatoires, considérant toutes les données qu’on a sur le virus.

Mais Flytrippers est là pour t’informer sur tes options, parce qu’au cœur de notre mission de t’aider à voyager plus pour moins, il y a la notion que c’est bien sûr tellement plus facile de voyager pour pas cher quand on est bien informé. Et c’est vital d’être bien informé pour voyager en pandémie, si tu veux éviter les mauvaises surprises.

Flytrippers recommande aussi depuis toujours de respecter toutes les règles! À toi de décider si tu es à l’aise de respecter celles du transporteur aérien au lieu de celles du Canada…

Peut-être que c’est en fait logique que la règle qui s’applique soit celle du pays où tu atterris. Je n’ai pas assez étudié l’aspect juridique pour commenter.

D’ailleurs, on avait abordé brièvement les règles pour les vols entre 2 pays qui ont des règles de masques différentes

Depuis, on a reçu encore plus de témoignages de voyageurs. Les transporteurs américains aussi n’imposent parfois pas l’exigence de masque au départ du Canada, même s’ils disent que oui officiellement. Ça semble être souvent les règles de la destination qui sont appliquées en pratique, c’était mon cas aussi pour mon vol vers la France qui était sans masque (mais pas à partir du Canada). Partage tes expériences dans les commentaires.

Par contre, sois assuré que les transporteurs aériens canadiens, eux, ont encore très peur et l’imposent toujours eux, peu importe la destination… donc, choisis en conséquence.

 

Plus d’infos sur KLM

Le transporteur aérien des Pays-Bas, membre de l’alliance de transporteurs aériens SkyTeam, est le plus vieux transporteur aérien au monde qui opère encore sous son nom original.

KLM dessert présentement les 5 aéroports les plus fréquentés au Canada à partir de son unique hub à Amsterdam:

  • Montréal, Québec (YUL)
  • Toronto, Ontario (YYZ)
  • Vancouver, Colombie-Britannique (YVR)
  • Calgary, Alberta (YYC)
  • Edmonton, Alberta (YEG)

Par contre, KLM est loin d’être un transporteur aérien abordable honnêtement. Il est reconnu pour son bon service et se positionne plus dans le haut de la gamme, disons.

Sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers, on repère très régulièrement des vols entre Montréal et l’Europe pour 400$ ou 500$ aller-retour (pour la plupart des voyageurs, c’est pas mal plus intéressant que la Côte-Nord au même prix, n’en déplaise à certains).

Les moins chers sur KLM semblent tourner autour de 800$ aller-retour. Donc ça fait un peu cher juste pour éviter le masque en avion. 

C’est pas mal plus avantageux de partir de Boston et d’aller en Europe pour 500$C aller-retour sans masque disons, surtout à plusieurs personnes qui voyagent ensemble.

À noter que depuis pas si longtemps, les points American Express peuvent maintenant être transférés au programme Flying Blue pour obtenir des vols de récompenses sur KLM (et Air France). Mais dans la plupart des cas, ce n’est pas un super usage des points Amex qui sont si précieux. Ne manque pas notre guide détaillé sur le meilleur programme de récompenses au Canada très bientôt.

 

Comment voyager entièrement sans masque

Si tu attends après le Canada pour enlever l’exigence de masque en avion, peut-être que ça va être long…

Tu peux très facilement éviter d’avoir à mettre un masque en avion pour un voyage aux États-Unis ou vers la liste de pays qui n’exigent plus le masque eux aussi (qui va s’allonger évidemment). 

Tu dois simplement traverser la frontière terrestre et prendre l’avion au départ d’un aéroport américain comme Plattsburgh ou Burlington.

En plus, ça va aussi t’éviter d’avoir à faire un test pour entrer aux États-Unis (même s’ils coûtent aussi peu que 17$ ou 25$ au Québec, on dirait que plusieurs veulent plus éviter ça que moi avec mes 30 tests à date).

Dans mon cas personnel, le masque fait faire de la rosacée à ma copine, donc elle voulait être sûre de ne pas avoir à en porter un sur notre vol transatlantique pour notre voyage en Europe cet été (et je suis bien tanné moi-même évidemment, comme tu l’as sûrement déduit de mes 6 voyages aux États-Unis depuis novembre pour vivre une vie normale). 

Donc, j’avais déjà réservé depuis longtemps nos vols Boston-Londres pour être sûr d’avoir une option sans masque si le Canada garde ça jusqu’en 2023 comme c’est bien possible, vu que je me doutais que l’exigence de masque serait éliminée rapidement par les Américains, qui ne voudraient pas se faire «out-freedomé» par ceux contre qui ils ont fait leur révolution.

J’ai réservé avec mes points Aéroplan, donc c’est annulable gratuitement si jamais le Canada enlève son exigence et que je veux partir du Canada directement. L’annulation gratuite, c’est vraiment un des meilleurs avantages des points Aéroplan (en plus du fait que ça donne des vols gratuits, évidemment).

Alors bref, en partant des États-Unis, ça va te donner plus d’options de voyage sans masque pour les 2 directions, pas juste pour un aller sur KLM.

 

Tu veux recevoir toutes les mises à jour du coronavirus pour les voyageurs?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Si tu tiens à tout prix à voyager sans masque, KLM est apparemment le seul transporteur aérien qui n’exige pas le masque au départ du Canada. Même si c’est seulement dans une direction (Canada-Amsterdam, et non l’inverse) et que les vols sont plus chers, au moins tu as l’option. Sinon, tu peux toujours traverser la frontière terrestre (sans test) et partir des États-Unis!

Que veux-tu savoir à propos des masques en avion? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Deventer, Pays-Bas (crédit photo: Bart Ros)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply