You are currently viewing L’exigence d’entrée des États-Unis va presque assurément être éliminée bientôt

Même si les vaccins aident évidemment pour la sévérité du virus, tout le monde qui a le moindrement su garder un esprit critique sait depuis longtemps qu’ils n’empêchent évidemment pas la transmission et l’infection. Toutes les données le disent clairement depuis très longtemps. Le gouvernement fédéral des États-Unis vient de s’en rendre compte (vaut mieux tard que jamais, comme pour le gouvernement canadien par exemple).

Ça fait des mois et des mois que même les médias traditionnels sont remplis de témoignages d’experts de la santé publique qui disent que le fait d’avoir encore des règles de voyage reliées au statut de vaccination relève plus de la science politique que de la vraie science.

Surtout avec la définition de vaccination des États-Unis (et du Canada), c’est-à-dire juste 2 doses de vaccins (ou même juste 1 dose de Johnson & Johnson). Surtout que les doses ont été obtenues il y a bien plus qu’un an dans le cas de la quasi-totalité des Américains vaccinés.

Tout ce qui touche aux règles de voyage n’a jamais été basé sur la science depuis le début, alors ce n’est rien de surprenant…

Mais ça va presque assurément changer très bientôt aux États-Unis au moins — même si les Canadiens non vaccinés contournent déjà leur exigence facilement depuis très longtemps.

 

Changement majeur aux États-Unis

Plus tôt ce mois-ci, le CDC américain, l’agence de santé publique fédérale des États-Unis, a adopté officiellement la même position que celle pour laquelle les «complotistes» se font vilifier depuis longtemps.

(Le terme «complotiste» est appliqué si libéralement cest temps-ci que ça dévalue le terme, c’est le principe de crier au loup: à force d’utiliser le même terme pour tous ceux qui osent simplement questionner les «experts» — «experts» qui se sont avérés à avoir tort très très très souvent — que pour les idiots qui pensent que la Terre est plate, ça fait juste en sorte de légitimiser davantage les idiots qui pensent que la Terre est plate, parce que le terme ne veut plus rien dire…)

Bref, le CDC dit maintenant que ça n’a pas de sens d’avoir des recommandations séparées selon le statut de vaccination. Surprise.

(L’OMS le dit depuis des mois et Flytrippers aussi, parce que ça fait longtemps que c’est évident pour ceux qui sont rationnels et qui regardent les faits au lieu d’aveuglément croire que les gouvernements sont toujours dignes de confiance🤷)

Le CDC dit aussi que ça n’a pas de sens de tester des gens qui ne sont pas malades, en passant. Et que l’isolement n’est plus requis même pour ceux qui ont été exposés au virus.

Sommaire des changements du CDC (crédit image: National Public Radio)

 

L’impact sur les règles de voyage des États-Unis

Mais bon, le fait que le CDC s’est rendu compte que Flytrippers avait raison n’est pas vraiment pertinent.

Ce qui est important, c’est l’impact de cette nouvelle politique pour les voyageurs qui veulent aller aux États-Unis!

Le communiqué de presse officiel de l’annonce du CDC se termine par cette phrase (l’emphase est la mienne):

Dans les semaines à venir, le CDC va travailler à aligner les documents de recommandations autonomes, tels que ceux concernant les établissements de santé, les lieux de rassemblement à haut risque de transmission et les voyages avec la mise à jour d’aujourd’hui.

En bref, ils disent que les règles de voyage ne sont pas alignées avec les nouvelles recommandations générales. Et les «règles de voyage» ça veut dire l’exigence de vaccination, parce que c’est tout ce qui reste là-bas: il n’y a même plus de masque en avion comme dans la plupart des pays européens (je peux te confirmer qu’encore moins de passagers en portaient sur mon vol domestique lundi soir — moins que 10% — comparativement au mois d’avril).

Donc dans les «semaines à venir», ils vont travailler à aligner les règles de voyage avec les nouvelles recommandations. Et donc ils vont presque assurément éliminer l’exigence de vaccination pour les voyageurs étrangers.

La logique ça serait ça: ils disent qu’avoir des règles basées sur la vaccination n’a pas de sens et ils disent qu’ils vont revoir les règles de voyages. 

C’est à 99% sûr que l’exigence de vaccination va donc être éliminé.

Mais on va dire presque assurément parce que suivre la logique, ce n’est pas quelque chose que les gouvernement américain a fait du tout pour les règles de voyage!

(Jusqu’en 2021, tu ne pouvais pas entrer aux États-Unis si tu avais été en Europe, mais si tu avais été ailleurs c’était correct — même si le virus était rendu littéralement partout depuis des mois 🤡! Et tu pouvais entrer par voie aérienne, mais pas par voie terrestre, comme si le virus voyait la différence 🤡!)

Bref, c’est un des rares gouvernements qui a concurrencé le Canada en termes d’absurdité.

Prendre des semaines pour mettre à jour les règles de voyage, ça démontre aussi très bien le manque d’efficacité des appareils étatiques. Des semaines pour ajouter quelque chose peut être justifié pour être prêt, mais pas pour enlever quelque chose: ça ne devrait pas prendre de temps, c’est facile d’enlever quelque chose. Tu l’enlèves; fin.

Le CDC a dit qu’avoir des règles différentes basé sur le statut vaccinal n’a pas de sens: combien d’heures de travail bureaucratique inutile est-ce que ça prend pour réaliser que donc avoir des règles de voyage différentes basé sur le statut vaccinal est tout aussi stupide? Ça devrait prendre 1 jour, mais ça va bientôt faire 1 mois…

Même plusieurs compagnies de croisières, qui exigeaient toutes la vaccination jusqu’à la semaine dernière juste pour bien paraître en suivant la recommandation du CDC, n’ont même pas pris une journée complète à éliminer l’exigence irrationnelle après la mise à jour du CDC (bon, au moins quelques-unes ont éliminé l’exigence mais on n’a pas vraiment vérifié pour chacune parce qu’on ne veut pas promouvoir les croisières — on préfère encourager les voyages authentiques plus enrichissants et qui sont plus bénéfiques pour tous).

Avec le gouvernement, c’est toujours plus long évidemment.

 

L’impact sur les règles extrémistes du Canada

Une fois l’exigence de vaccination des États-Unis éliminée, le Canada va se retrouver encore plus isolé sur la scène internationale avec ses règles extrémistes. Eh oui, c’est littéralement la définition d’«extrémiste» quand pas mal tous les pays développés ont tout éliminé.

Même l’Australie, qui était à peu près les plus déterminés à arrêter le coronavirus (allant jusqu’à tuer les chiens par balle dans les refuges pour réduire les contacts 🤡!) fait partie des 80+ pays qui ont éliminé toutes les règles pour tous les voyageurs

C’est ce que les experts de l’Organisation mondiale de la santé recommandent depuis maintenant plus de 7 mois, en passant… mais le Canada suit les experts juste quand ça fait son affaire.

Imagine! Quand même l’Australie en est revenu, là tu sais que c’est vraiment dépassé le temps d’en revenir….

Alors peut-être que quand les États-Unis vont enlever l’exigence de vaccination, le Canada va faire la même chose avec son exigence qui est exactement pareille (les Canadiens ont toujours été exemptés de l’exigence de vaccination pour entrer au Canada évidemment). 

Et peut-être que le Canada va éliminer la terriblement stupide quarantaine de 14 jours que tous les voyageurs non-vaccinés doivent faire, même ceux qui testent négatif à 3 (!!!) tests de COVID-19!

(Rappelons-nous que les règles d’entrée du Canada étaient là pour réduire l’entrée du virus et que le virus est déjà partout — et surtout que littéralement tous les gouvernements provinciaux s’en foutent pas mal de tout ça maintenant…)

Mais bon, comme j’ai dit, ça fait aussi des mois que la quasi-totalité des pays d’Europe n’ont plus d’exigence de masque en avion et le Canada est bien à l’aise d’être extrémiste là-dessus pour rassurer les Covidanxieux et/ou ceux qui ne connaissent clairement rien à la qualité de l’air dans les avions.

Je vais le répéter si tu l’as manqué parce que c’est important: avoir une exigence de masque en avion est évidemment complètement absurde quand toutes les exigences de masques sont levées dans les autres espaces intérieurs. Du moins quand on se fie aux faits et à la science — la qualité de l’air est meilleure dans les avions que dans tous les espaces intérieurs au sol — et non pas aux sentiments de peur irrationnelle.

Le Canada risque d’avoir les masques en avion jusqu’en 2023 lui, sinon plus. Tu peux les éviter en partant d’un aéroport américain de l’autre côté de la frontière comme je l’ai fait ce weekend (à condition d’aller vers un pays qui n’en exige pas non plus bien sûr).

Ton billet d’avion pourrait même être moins cher de là-bas et ça va être moins le chaos dans ces aéroports-là (le Canada est proche d’être #1 au monde pour ça selon les données; tu peux remercier notre cher gouvernement fédéral pour ça aussi évidemment)!

Plus les transporteurs aériens canadiens perdent des clients à cause de ça, plus il y a de chances qu’ils fassent finalement ce que les transporteurs internationaux ont fait il y a des mois: crier haut et fort les faits à propos de la qualité de l’air publiquement pour que le gouvernement bouge enfin. Parce que pour les politiciens, tout ce qui a jamais importé — et tout ce qui va toujours importé — c’est l’opinion publique.

(Mais les transporteurs canadiens sont les plus gênés de critiquer — pas pour rien qu’on a encore parmi les mesures lesplus extrêmes. Les critiques du Saint-Gouvernement n’ont pas été tolérées du tout au Canada comparativement à ailleurs. Et surtout, nos transporteurs aiment mieux ne pas trop se mettre à dos le gouvernement qui leur a fait cadeau d’une réglementation de droits des passagers molasse qui les protège eux plus qu’elle protège les passagers — abonne-toi à notre infolettre gratuite pour ne pas manquer nos astuces là-dessus bientôt!)

Donc je ne parierais pas sur le fait que les allègements à venir aux États-Unis vont mener le Canada à faire la même chose, considérant à quel point le gouvernement a aimé marquer des points politiques en punissant les méchants non-vaccinés.

 

Rappel des règles des États-Unis et des règles en général

Un rappel important pour ceux qui l’ont oublié, la pandémie existe encore malheureusement en termes de règles de voyage. 

Les États-Unis ne font pas partie des 80+ pays qui ont tout éliminé toutes les règles pour tous les voyageurs. Et le Canada non plus, donc même si tu choisis d’aller dans un des pays qui en sont enfin revenus de tout ça, il reste des règles pour ton retour.

Par contre, les États-Unis et le Canada font au moins partie des 189 pays ouverts sans test d’entrée, du moins pour la majorité des Canadiens — ceux qui sont vaccinés selon la définition initiale jamais mise à jour.

Mais les États-Unis n’ont jamais éliminé leur exigence de vaccination (qui s’applique aux 18 ans et plus seulement en passant).

L’exigence des États-Unis porte à confusion vu que comme on te le dit depuis des mois, par voie terrestre, très peu de douaniers vérifient la preuve (ils ne m’ont rien demandé du tout dimanche par exemple). Donc plein de voyageurs non-vaccinés y vont depuis très longtemps malgré l’exigence.

Tu peux lire notre guide ultime sur comment voyager aux États-Unis pour tous les détails. Il va toujours être gardé à jour.

J’en profite pour rappeler un autre truc de base qu’on répète depuis des mois, soit qu’il existe juste 2 ensembles de règles à vérifier pour n’importe quel voyage, c’est simple de même:

  • Les règles d’entrée des pays où tu vas
  • Les règles d’entrée du Canada

Aucune autre règle n’existe, donc une fois entré aux États-Unis, personne n’a besoin de quoi que ce soit pour prendre un vol domestique (comme dans tous les pays du monde).

Donc cette exigence d’être vacciné pour entrer aux États-Unis, appliquée à la lettre par voie aérienne et pas tant par voie terrestre, c’est ce qui pourrait changer.

 

Tu veux recevoir plus de contenu sur les règles de voyages pandémiques ?

Abonne-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

L’agence de santé publique des États-Unis a réalisé qu’avoir des recommandations séparées selon le statut de vaccination n’avait aucun sens. Ce sont donc sûrement des complotistes. Blagues à part, ils disent qu’ils vont aligner les règles de voyage avec ces nouvelles recommandations dans les «prochaines semaines».

Que veux-tu savoir sur cette la fin de l’exigence d’entrée des États-Unis? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Big Sur, Californie (crédit photo: Spencer Davis) 

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 10 commentaires

  1. Odette

    j’aimerais aller aux usa dès le 6 oct ; pas de vaccin pour moi donc : je dois attendre la décision du CDC pour être dans la légalité . Je suis abonnée à vos infolettres et attend impatiemment vos nouvelles .

    Merci d’exister !

    1. Andrew D'Amours

      Ça ne devrait pas tarder en théorie, mais le 6 octobre c’est très bientôt. À noter que la proclamation présidentielle d’exigence de vaccination américaine n’est pas une loi comme telle, mais bon, c’est une règle à tout le moins.
      Merci à toi de nous suivre, on va en parler dès que quelque chose change du côté américain.

      1. Karine

        Bonjour Andrew,
        toujours rien du côté des usa ? même pas une rumeur de quoi là lolll

      2. Andrew D'Amours

        Non malheureusement, mais dès que ça change on va en parler bien sûr 🙂
        Entrer par voie terrestre reste une option possible et de plus en plus encline à fonctionner plus le temps avance par contre.

  2. Mélanie

    Bonjour Andrew! Avons-nous un update de ce côté ? 🤞🤞

  3. Angie

    Merci beaucoup pour votre article.Ca me donne l’ espoir que peut être notre,,bon” gouvernement fédéral va enlever enfin la carantaine de 14 jours,que n’a aucun sens.

  4. Martine

    Merci beaucoup Andrews pour le magnifique travail que vous faites. Je suis tellement contente de lire ces bonnes nouvelles!!!💖💖

Leave a Reply