Nouvel investisseur pour WOW air après l’échec du rachat par Icelandair

Plusieurs de nos lecteurs ont profité du deal de la semaine dernière vers l’Europe à 288$ aller-retour sur WOW air, une compagnie ultra low-cost. Comme ils ont été pas mal dans l’actualité dans les jours qui ont suivi cette vente Cyber Monday, voici ce qui en est de leur situation.

Si tu regardes notre page de deals de vols pas chers le moindrement fréquemment, tu sais qu’il y a très souvent des rabais vers l’Europe pour pas cher grâce à cette compagnie ultra low-cost (ULCC).

Alors que plusieurs croient que les compagnies aériennes ultra low-cost sont moins fiables, en fait dans toute l’histoire, jamais un ULCC n’avait fait faillite (ce sont toujours les compagnies aériennes régulières qui ne peuvent pas s’adapter aux ULCC justement qui font faillite).

C’était vrai jusqu’à cet automne en fait, quand Primera Air a déclaré faillite. Et là, plusieurs ont spéculé que WOW air pourrait faire la même chose alors regardons la situation.

Mise en contexte rapide

Non, ils ne feront probablement pas faillite. Du moins pas si le partenariat avec le nouvel investisseur se concrétise comme prévu. Je t’explique.

Ils éprouvent des problèmes de liquidités et le fait est que c’est un peu un cercle vicieux. WOW air aurait possiblement été correct, mais quand Primera a fait faillite, ça a fait peur aux gens qui croyaient que les autres ULCC allaient faire faillite et là les réservations ont baissé…

Quand les réservations baissent, WOW air a encore moins de liquidités. Et voyant que les réservations baissent et que la position financière est plus difficile, les prêteurs reserrent leurs conditions encore plus et rendent la situation encore plus précaire en termes de cashflow.

Des enjeux comme ça ne sont pas si rares, en fait dans ma carrière précédente en tant que consultant en stratégie d’affaires, on voyait souvent les enjeux de cashflow comme ça. Ce n’est pas tant que les choses vont si mal dans bien des cas, mais vraiment un calcul financier de pouvoir avoir assez d’argent dans les comptes pour financer les opérations (surtout quand on parle de millions comme en aviation).

Bref, je ne suis pas certain que les détails financiers t’intéressent tant que ça, alors disons simplement qu’en partie à cause de la croissance trop rapide, de la hausse des prix du carburant (une dépense énorme pour les compagnies aériennes) et de la peur générée par la faillite de Primera (et par leur propre situation financière aussi), WOW air éprouvait en effet des difficultés côté liquidités et financement.

Leurs revenus ont quand même augmenté de 31% pour la période se terminant le 30 septembre, mais les liquidités étaient problématiques. WOW air déclarait des profits en 2016, mais pas en 2017, quoique ce n’est pas du tout anormal pour une compagnie qui est en phase de croissance et de startup. Et ils ont cru très vite justement, un peu trop, c’est pourquoi ils ont décidé de se retirer de plusieurs marchés pas profitables (mais on sait de bonne source que Montréal est très rentable pour eux, ne t’inquiète pas).

Mais tout était supposé être réglé. WOW air avait annoncé son rachat par Icelandair, une compagnie traditionnelle rivale, pour solidifier sa position financière. C’était une excellente nouvelle qui sécurisait l’avenir de la compagnie.

Par contre, la semaine dernière Icelandair s’est retirée de la transaction.

Nouvel investisseur… encore meilleur

De nombreux médias partout dans le monde annonçait donc la fin de WOW air, et en effet sans investisseur, leur position aurait été difficile à redresser.

Mais comme n’importe quoi, il ne faut pas nécessairement toujours réagir sous le coup de l’émotion, et il faut regarder les faits. WOW air avait aussi dit être en discussion pour un plan B, une alternative pour le financement.

Bref, la nouvelle est tombée quelques heures après celle d’Icelandair… et elle est excellente. Indigo Partners, une firme américaine avec des parts importantes dans Wizz Air (ULCC majeur en Europe) et Frontier Airlines (ULCC majeur aux États-Unis), va investir dans WOW air.

Wizz et Frontier vont non seulement très bien, depuis qu’Indigo est là, ils ont même fait la plus grande commande d’avions neufs de l’histoire d’Airbus. Ce sont des pros du modèle ULCC, et les synergies sont définitivement très intéressantes. Beaucoup de belles opportunités.

Donc, l’avenir de WOW air ne m’inquiète pas personnellement, comme je n’étais pas inquiet suite à l’annonce de l’achat par Icelandair. Avec un partenaire, ils vont être corrects. 

D’ailleurs, le magazine Forbes titrait par rapport au revirement de situation que “WOW air has the last laugh” et en effet, comme partenaire, difficile de faire mieux que Indigo.

Par contre, il faut mentionner que c’est vrai que si cette transaction-là avorte aussi, ça peut être plus problématique. Je ne tente pas de minimiser, car c’est vrai. Mais, avec ce partenaire, ça leur donne un soutien formidable et si ça passe, ce n’est plus trop inquiétant comme situation.

Quoi faire pour se protéger

À date, il n’y aucune indication de cessation des opérations de WOW air et si la transaction est finalisée, tout risque d’être beau. Moi je serais à l’aise personnellement d’acheter des billets avec eux.

Donc si tu as des vols avec eux, je ne m’en ferais pas trop.

Par contre, comme ça ne donne absolument rien de toute façon de réserver des hôtels et des activités (ou quoi que ce soit en fait) trop d’avance quand tu voyages hors des périodes de pointe, je recommanderais de ne pas réserver quoi que ce soit avant que tu sois plus près de ton voyage.

Ou de réserver des trucs remboursables sans frais, comme c’est souvent le cas pour l’hébergement sur nos outils de recherche d’hôtels

C’est vraiment par abondance de précaution. Et parce que ça ne donne rien de réserver d’avance comme je dis. Ça te permettra de te sentir plus protégé dans tous les cas.

Et si jamais WOW air faisait faillite par malheur, comme c’est toujours le cas, ta carte de crédit te remboursera étant donné la situation, donc tu ne perdrais rien financièrement au moins.

Deux autres nouvelles

Tant qu’à être dans l’actualité, mentionnons brièvement deux autres nouvelles qui touchent les voyageurs.

Marriott hacké

Le Travel Hacking, c’est le nom donné à l’art de recevoir des centaines de dollars de voyages gratuits à chaque année grâce aux programmes de récompenses de voyage.

Et bien le terme a pris un autre sens récemment avec l’annonce par Marriott que leur système informatique a été hacké et que les informations personnelles de 500 millions de clients de leurs hôtels ont pu être compromises. 

Honnêtement, ce n’est pas vraiment de quoi s’en faire pour l’instant, si ça peut te concerner, jette un coup d’oeil au site spécial mis sur pied par Marriott. Tu peux t’inscrire à un service gratuit de protection appelé WebWatcher si tu crois avoir été victime du piratage (mais dans tous les cas ils vont t’aviser par courriel si tu es concerné).

Rachat d’Aeroplan finalisé

On t’a déjà parlé de l’incertitude autour d’Aeroplan et du rachat du programme par Air Canada, et bien la transaction est maintenant finalisée à toutes fins pratiques.

Ce que ça veut dire? En fait, comme je répète depuis le début, c’est encore trop tôt pour le savoir mais on sait que les Miles Aeroplan vont être transférés au nouveau programme Air Canada en 2020.

Sauf que ça ne veut rien dire tant qu’on ne sait pas la valuation du nouveau programme. Tous les Points et Miles dans le monde du Travel Hacking ont une valeur différente donc ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de dévaluation de tes Miles.

Personnellement, je continue de planifier de passer tous mes Miles Aeroplan avant juin 2020 (c’est encore vraiment loin), du moins jusqu’à avis contraire.

Et je continue de mettre la majorité de mes dépenses sur des cartes de crédit comme American Express qui permettent d’accumuler des Points qui se transfèrent en Aeroplan quand même, mais qui peuvent aussi être transférés en Avios comme plan B. Plus sécuritaire.

As-tu des questions? Pose-nous les dans les commentaires ci-dessous.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment c’est dans les lounges VIP d’aéroport

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Divulgation Travel Hacking: Flytrippers n’est pas un conseiller financier et ne peut d’aucune manière être considéré de la sorte. Nous vous exprimons des opinions personnelles pour vous informer sur le sujet, mais nous vous recommandons de faire vos vérifications personnelles pour vous assurer que le travel hacking est adéquat pour votre propre situation.

Crédit photo de couverture: Helmy oved, Wikimedia Commons

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Passionné de voyage, et de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion, il veut partager son expérience et vous aider à économiser sur vos voyages. En tant voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 41/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 10 Comments

  1. Bonjour! j’en comprends que l’article s’adresse plus à ceux qui ont déjà des billets d’achetés chez WOW air, mais est-ce que vous conseillez tout de même aux gens de ne pas en acheter avant d’en apprendre plus sur la situation de la compagnie? Car j’aimerais m’acheter des billets avec wow air pour bientôt, mais j’hésite puisqu’ils sont en période de transition… qu’en pensez-vous?

    1. Bonjour Élodie, ça dépend vraiment de ta tolérance au risque, mais dans le pire des cas, si tu ne réserves rien d’autre (de non-remboursable du moins) tu ne perdrais rien financièrement. Il y a le risque que ce soit cancellé si leur rachat avorte, mais moi personnellement je ne m’empêcherais pas de réserver, surtout si la différence de prix avec le prochain moins cher est énorme comme c’est souvent le cas!

  2. Merci pour la mise à niveau. Quoi dire avec la nouvelle carte de crédit RBC Black est-elle semblable à la Scotia Passport Visa Infinite, du côté pas de frais de 2.5% pour échanger des $ Cnd en $ U.S.D. ? et tant qu`a y être la recommandes tu ?
    Merci Andrew

    1. Bonjour Claude, non je ne la recommande vraiment pas. Premièrement, à cause de la règle numréo 1 de Travel Hacking: les primes de bienvenue. Je ne recommande jamais de commander une carte qui ne te paye pas pour la commander. La Scotia Visa te donne pas grand chose, mais elle donne au moins 121$ de voyages gratuits simplement en la commandant. La RBC non. La Scotia a plein d’assurances voyages gratuites car c’est une carte de voyage, la RBC non. La Scotia donne des accès aux lounges d’aéroport (seulement quelques-uns, mais mieux que zéro), la RBC non. La RBC c’est une carte en dollars US, ce n’est pas tout à fait pareil. Ça revient que non en effet tu ne paieras pas le 2.5% de frais au moins (comme la Scotia), mais c’est plus compliqué car tu dois payer ton solde en $US. Bref, la seule raison de prendre la RBC c’est si tu n’es pas éligible à la Scotia, dans ce cas oui au m oins tu ne paieras pas le 2.5% (mais il y a d’autres options aussi, on aura un article détaillé sous peu). En espérant que ça aide 🙂

  3. Toujours hyper intéressant.. Merci!

  4. merci pour votre aide precieuse,,je suis nouveau sur votre site et j aime bien ce dont je lis..merci
    richard b

  5. Juste un gros MERCI pour le partage de vos connaissances!! 🙂

Laisser un commentaire

×
×

Cart