You are currently viewing Pourquoi on envisage d’aller aux États-Unis pour se faire vacciner ce week-end

On envisage de se rendre aux États-Unis pour se faire vacciner ce week-end pour éliminer le risque de rendre malades d’autres personnes plus vulnérables… et, bien sûr, pour rendre les voyages à l’étranger encore plus faciles. On s’est dit qu’on pourrait partager notre processus de réflexion sur cet autre nouvel aspect du monde du voyage, comme on l’a souvent fait depuis le début de la pandémie.

On n’est même pas sûr que ça fonctionne, alors en tant qu’experts du voyage et ressource de voyage pour les Canadiens, on va peut-être aller vérifier par nous-mêmes — tout comme on voulait tester les voyages pendant la pandémie l’été dernier pour informer et partager nos conseils avec ceux qui voyagent.

Ce n’est certainement pas pour tout le monde, mais c’est très tentant dans notre situation particulière (et les préoccupations éthiques ne sont certainement pas la raison pour laquelle on hésite).

 

Comment l’échec des vaccins au Canada nous motive?

L’approvisionnement en vaccins est littéralement LA chose la plus importante sur laquelle notre gouvernement fédéral aurait dû concentrer ses efforts et ses ressources. Tu sais, LA chose qui sauve des vies.

Au lieu de cela, ils ont perdu du temps et des ressources à mettre en œuvre un programme de quarantaine à l’hôtel stupide et inefficace. Je ne vais pas répéter ici pourquoi il s’agit d’une mauvaise mesure, mais je vais en faire un article sous peu avec les données les plus à jour… parce que clairement encore beaucoup de gens croient au contraire, malgré les faits.

(Oui la pandémie existe et est très sérieuse bien sûr… mais ça ne change rien au fait qu’au moins 81% des centaines de milliers de personnes qui entrent au Canada à chaque semaine encore aujourd’hui sont complètement exempts de toute quarantaine, selon les chiffres gouvernmentaux. Et ça ne change rien au fait que comme la quasi-totalité des gens qui doivent faire la quarantaine à l’hôtel peuvent retourner chez eux après une journée, ils peuvent encore très rapidement ignorer la quarantaine de 14 jours comme avant.)

La réalité est que la campagne de vaccination du Canada est un échec embarrassant et objectivement, ce n’est même pas débattable. Même des premiers ministres provinciaux le disent. C’est de ça que les médias devraient parler, mais le gouvernement était bien heureux de changer le sujet en blâmant les voyageurs (même si les voyageurs ont représenté 0,5% de toutes les infections de COVID-19 au Canada pendant le pire des 6 derniers mois).

Quoi qu’il en soit, tous les Américains seront vaccinés d’ici mai et ils auront tous un bel été normal — y compris beaucoup de voyages (le PDG de United Airlines a dit que «la demande pour les vols domestiques pour les loisirs est presque entièrement revenue à la normale» alors que l’organisme de santé publique américain recommende maintenant les voyages pour ceux qui sont vaccinés).

Les Canadiens n’auront probablement pas un été normal… mais nous on envisage de prendre des mesures pour ne pas être (davantage) pénalisés par l’échec du gouvernement fédéral.

 

Comment les Canadiens peuvent se faire vacciner aux États-Unis?

En bref, il existe actuellement quelques États américains qui:

  • vaccinent tous les adultes
  • vaccinent des non-résidents

Et logistiquement:

  • le retour au Canada par voie terrestre ne nécessite pas de quarantaine à l’hôtel (nous aurons un article détaillé sur ça bientôt)
  • les vols aller-simples de courte distance ne coûtent que la moitié du prix d’un aller-retour (comme toujours)

Alors c’est très tentant de se rendre là-bas pour obtenir le vaccin gratuit tout de suite, pour nous du moins.

D’autant plus qu’il y a un outil de planification en ligne simple (VPN requis) pour réserver un rendez-vous gratuit pour un vaccin (dans les Walmarts, les pharmacies et les autres endroits). Il nous permet également de sélectionner le vaccin Johnson & Johnson (Janssen). C’est celui qui ne nécessite qu’une seule dose au lieu de deux — beaucoup plus pratique pour les Canadiens qui s’y rendent pour moins d’un mois.

Nous avons lu des témoignages de Canadiens qui ont dit que cela a fonctionné pour eux, mais nous aimons tester les choses nous-mêmes pour te donner les meilleures informations.

De plus, plusieurs États américains proches de la frontière canadienne (comme New York, le Michigan, Washington, etc.) semblent avoir des pharmacies offrant également des tests PCR gratuits, ce qui rend beaucoup plus abordable le retour au Canada sans aucun frais supplémentaires (en entrant à la frontière terrestre avec une preuve de test qui aura été gratuit).

Le voyage implique certainement certains frais évidemment, contrairement à attendre le vaccin gratuitement ici au Canada. Mais qui sait à quel point ce sera lent (le gouvernement fédéral qui prône toujours la transparence refuse catégoriquement de publier des contrats de vaccins depuis des mois maintenant).

Le gouvernement dit qu’il faudra jusqu’à la fin septembre. C’est presque une demi-pandémie plus tard que les États-Unis…

Et au moins, le tout nous ferait un voyage supplémentaire, car on va pouvoir visiter de nouveaux endroits pour quelques semaines pendant qu’on est là pour le vaccin.

 

Pourquoi se faire vacciner maintenant?

Il y a plusieurs raisons…

 

On veut que ce cauchemar prenne fin

On croit évidemment que les vaccins sont sécuritaires, alors si parler de notre propre vaccination peut aider, tant mieux… même si on ne dira jamais à qui que ce soit de faire quoi que ce soit (sur quelque sujet que ce soit).

En bref… la vaccination va permettre de mettre fin à tout ce cauchemar plus rapidement. Nous on pourrait saisir cette opportunité de se faire vacciner maintenant et d’accélérer le processus. On pourrait faire notre part, à nos frais. Ça va faire plus de vaccins pour les Canadiens.

Et plus égoïstement, on va simplement en profiter pour nous aussi bien sûr.

Un voyage aux États-Unis n’est certainement pas notre option préférée (nous préférons toujours le dépaysement de voyager à l’étranger), mais c’est infiniment mieux que de rester à la maison. D’autant plus que nous vivons dans l’endroit le plus confiné.

On mentirait si on disait que ne sera pas amusant d’être dans un endroit où la situation du coronavirus va mieux qu’ici!

De pouvoir faire autre chose que de travailler à l’intérieur tout le temps. Ils nous laissent même marcher dehors à toute heure de la journée!

 

On veut voyager

Bien que cette pandémie ait évidemment eu de nombreuses autres répercussions plus importantes, on est un site de voyages et on parle de voyages.

Et n’avoir fait que 2 voyages dans la dernière année n’a pas été très agréable en tant que voyageurs passionnés qui ont littéralement conçu leurs vies autour du voyage.

Par exemple, l’autre cofondateur de Flytrippers, Kevin, était un digital nomad qui pouvait visiter d’innombrables nouveaux endroits à temps plein depuis environ 2 ans. Et même moi, j’avais fait 12 voyages internationaux en 2019 seulement. Alors, ça nous manque vraiment de voyager.

Après une pause bien trop longue depuis notre voyage en Europe en novembre (notre plus long séjour au Canada depuis le lancement de Flytrippers il y a 4 ans), Kevin est prêt à redevenir un digital nomad à temps plein et j’espère voyager au Moyen-Orient en mai.

Nous avons un voyage épique aux îles Fidji et dans quelques autres îles du Pacifique réservé pour le mois d’août et je veux être sûr d’être vacciné au cas où ce serait exigé (ça semble probable si ça ouvre, étant donné que ces îles très vulnérables et isolées ont pris une approche très stricte par rapport aux voyages).

 

On veut simplifier nos autres voyages de 2021

Justement, il va sans dire qu’être vacciné simplifiera les voyages internationaux au moins pour le reste de 2021 (même si de nombreux pays ne l’exigeront pas nécessairement; par exemple, la Grèce a annoncé qu’elle rouvrirait en mai à toutes les nationalités, quel que soit le statut de vaccination).

Que tu sois d’accord ou non avec le fait d’exiger la vaccination pour voyager, il n’en reste pas moins que certains pays vont le faire (comme ils exigent plein d’autres vaccins depuis de nombreuses années).

Malheureusement, à l’heure actuelle, ce ne sont pas tous les pays qui ont supprimé les exigences en matière de dépistage ou de quarantaine pour ceux qui sont vaccinés (le Canada ne l’a certainement pas fait). Mais on espère que ce n’est qu’une question de temps pour que les gouvernements suivent les données scientifiques à ce sujet quand encore plus de données seront obtenues.

Donc, encore une fois, être vacciné rendra probablement les voyages plus simples (et moins chers) en permettant d’éviter certaines exigences (on peut espérer que la quarantaine de 14 jours au Canada sera supprimée pour les voyageurs vaccinés lorsque la règle actuelle expirera le 21 avril, ou sinon au 21 mai peut-être).

Je ne m’ennuie pas de la moindre activité que je n’ai pas pu faire depuis mars 2020 (puisque je reste principalement à la maison sauf pour mes voyages), mais les voyages me manquent et je suis prêt à revenir à un rythme plus normal avec plus de voyages et plus d’options de destinations. Et puisque certains États américains permettent aux Canadiens de se faire vacciner… pourquoi pas?

 

Est-ce éthique de se faire vacciner aux États-Unis maintenant?

Nous sommes très à l’aise d’aller aux États-Unis pour se faire vacciner maintenant, d’un point de vue éthique.

Ce n’est certainement pas ce qui nous fait hésiter. On est des voyageurs à petit budget: si le coût en vaut la peine pour éviter l’attente, c’est ça qu’on évalue. Ce voyage de vaccination coûtera au moins quelques centaines de dollars, même en utilisant des récompenses-voyage… le même budget nous donnerait évidemment le triple de semaines de voyage dans les pays abordables — dans mon cas, il y a aussi le fait que je suis en train de faire construire une maison alors je me sens assez mal de laisser ma copine s’occuper de tout ça.

Mais éthiquement, c’est assez simple pour nous.

 

Notre âge

Les États en question vaccinent tous les adultes, quel que soit leur âge, car c’est ainsi que leurs responsables de la santé publique ont décidé de procéder. Il faut faire confiance aux experts, non? Ce n’est pas comme si on prenait un vaccin qui allait être administré à une personne vulnérable là-bas: ils ont beaucoup plus de vaccins que nous et les personnes vulnérables sont déjà vaccinées.

En bref… s’ils ne voulaient pas que les jeunes se fassent vacciner, ils ne permettraient tout simplement pas aux jeunes de se faire vacciner.

 

Notre statut d’étranger

Ils vaccinent également les non-résidents parce que, assez logiquement, leurs experts veulent que quiconque qui se trouve dans leur État soit protégé et ne transmette pas la COVID-19 aux autres personnes dans leur État. Faire confiance aux experts. On va passer quelques semaines dans leur État, donc on est à l’aide de prendre leur vaccin. Ce n’est pas une zone grise, ça semble autorisé à 100%.

Encore une fois… s’ils ne voulaient pas que les non-résidents se fassent vaccinés, ils ne permettraient tout simplement pas aux non-résidents de se faire vacciner.

 

Notre voyage

Il va sans dire qu’en faisant attention, c’est possible de voyager en toute sécurité (et on a également une assurance-voyage médicale pour la COVID-19). Et dans mon cas, en me mettant en quarantaine pendant 14 jours au retour, il n’y a aucun risque pour les autres ici.

Et comme je serai vacciné, quand je reviendrai ici au Canada je serai aussi moins un danger pour les autres que tous ceux qui ne sont pas vaccinés… même si je voyage (ce qui était déjà le cas de toute façon, car je respectais la quarantaine, qui ne met personne en danger).

 

Où aux États-Unis on se ferait vacciner?

Pour ce que ça vaut, à première vue, il y a 3 États américains qui répondent aux 2 exigences de vaccination dans la partie sud du pays (ça fait plusieurs années qu’on n’a pas eu à endurer une aussi longue période de climat froid dans l’horrible hiver québécois; autant aller où c’est plus chaud puisqu’on doit y aller en avion de toute façon).

Les 3 États sont:

  • l’Arizona
  • le Texas
  • la Louisiane

 

Choisir une destination

J’ai déjà visité les deux grandes villes de la Louisiane (La Nouvelle-Orléans et Baton Rouge) 5 et 4 fois, donc j’ai éliminé celui-là (c’est déjà assez plate d’avoir pu visiter juste 2 nouveaux pays dans la dernière année, je veux au moins visiter de nouvelles villes).

Je suis également déjà allé plusieurs fois en Arizona et au Texas (c’est peu surprenant vu que j’ai visité 46 des 50 États) mais le Texas est immense et je n’ai jamais visité sa plus grande région métropolitaine (Dallas)… qui se trouve aussi à être à 2 heures de route de l’un des 4 États que je n’ai pas visités (Oklahoma).

Oh, et Dallas a des vols directs de Montréal pour seulement 11 000 points Avios et 68$ en taxes. Et Dallas a des hôtels Marriott de catégorie 1 en banlieue pour aussi peu que 25 000 points pour 5 nuits (ce n’est pas aussi attrayant que Bali, bien sûr, mais on a assez de points Marriott de toute façon).

Soit dit en passant, ces deux devises de récompenses sont listées dans notre fichier-ressource gratuit sur les programmes de récompenses essentiels pour les voyageurs canadiens; tu devrais le télécharger.

(C’est facile d’obtenir des dizaines de milliers de points avec les primes de bienvenue: les points Avios peuvent être obtenus en transférant des points à partir de la carte Mastercard HSBC World Elite, de la carte Platine d’American Express ou de la carte Or avec primes American Express par exemple — et les points Marriott sont plus faciles que jamais à obtenir avec les offres actuelles les plus élevées jamais vues sur la carte Marriott Bonvoy American Express et la carte Cobalt American Express.)

 

La situation au Texas

Alors on penche vers le Texas, où la situation va mieux qu’ici en termes de taux d’infection… même s’ils ne semblent pas prendre beaucoup de précautions à en juger par leur stade de baseball 100% plein.

Ce n’est pas l’idéal. Mais ça fait 4 semaines que leur gouverneur a rouvert l’État à 100% et enlevé l’exigence des masques… et leurs cas n’ont fait que diminuer quand même. Ils ont moins de cas par habitant que là où je vis. J’aime l’expression anglaise «facts don’t care about your feelings»… alors ces données me rassurent.

Je veux encore être prudent, car on est considéré comme complètement vacciné seulement 2 semaines après l’injection.

Lors de notre voyage en Europe et en Turquie l’été dernier et l’automne dernier, on a choisi de visiter 4 pays où la situation allait mieux qu’ici… mais ces pays prenaient également au sérieux les mesures de distanciation et d’hygiène.

Ce n’est probablement pas le cas au Texas. Que des étrangers comme nous soient d’accord ou non, le Texas laisse tout le monde décider d’exiger un masque ou pas. Je vais être libre de porter le mien et je vais le faire.

Mais de toute façon, le but de ce voyage-ci ce serait vraiment de se faire vacciner et de faire un «work retreat». Ou profiter du temps chaud en plein air à l’extérieur, bien distancés.

Donc, comme:

  • je serai très prudent pendant 2 semaines comme je l’ai fait lors de voyages précédents
  • mon niveau de risque de complications est faible basé sur la science puisque:
    • je suis jeune
    • je n’ai aucun problème de santé
    • je n’ai pas de surpoids

… je suis personnellement à l’aise de voyager en fonction de ma propre situation. Je connais évidemment bien tous les autres risques existants.

 

Et après?

J’avais un engagement préalable ce matin pour ma maison justement, donc je peux partir à partir de demain… on va donc décider aujourd’hui d’aller de l’avant ou non avec le voyage (être «relax» et réserver à la dernière minute est la nouvelle réalité du voyage comme on te l’a dit l’été dernier).

On te partagera plus de détails sur comment ça se passe si on y va, mais on penche certainement vers le oui.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour voyager plus, peu importe quand tu seras prêt?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

On envisage de se rendre aux États-Unis pour obtenir le vaccin et de passer quelques semaines où la situation du coronavirus va mieux qu’ici. L’échec de l’approvisionnement en vaccins de notre gouvernement fédéral est si énorme que pour se faire vacciner ici, il faudrait une demi-pandémie de plus qu’aux États-Unis en termes de temps, alors… pourquoi pas?

Qu’aimerais-tu savoir sur la vaccination aux États-Unis? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Lake Mineral Wells State Park (crédit photo: Texas State Parks)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 4 commentaires

  1. Djabir

    Bonjour, je suis déjà en Arizona depuis 4 jours pour le travail et je reparte dans 5 jours au Kenya pour une autre mission de 2 semaine minimum, avant de rentrer au Québec. Par contre, je voulais savoir si je suis autorisé à me vacciner ici en Arizona autant que résident permanent au Canada ? Si oui, est ce qu’elle sera reconnue à mon retour au Canada et rentrera facilement dans mon dossier de vaccination chez Santé-Canada ? Car si par chance j’aurai ma deuxième dose ici et qu’elle sera accepté par Santé-Canada, j’éviterai la quarantaine au retour à Montréal vers mi-juillet.
    Merci d’avance

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour oui c’est permis en Arizona et c’est reconnu au Canada tant que tu gardes la preuve officielle du CDC (et à condition de revenir 14 jours après la dernière dose au moins).

  2. GDeziel

    Bonjour. Nous envisageons d’aller aux USA à la fin de juin 2021. Par contre, plusieurs état comme la Californie exige une quarantaine de 7 à 14 jours en arrivant. Savez-vous si cela est exigé en Arizona ou au Texas ? Notre billet d’avion est juste un allée est pour Los Angeles et nous devrons l’annuler ou le changer. Nous espérons pouvoir avoir aussi notre 2e dose de Moderna aux USA car au Québec tout est très cahotique actuellement et nous voulons prendre de l’air. Merci

    1. Andrew D'Amours

      Aucune quarantaine exigée dans presque tous les États, incluant Californie, Arizona et Texas. La seule restriction en Californie est sur les congrès de plus de 5000 personnes, et ça va être levé le 15 juin. Au Texas, au début avril quand je suis allé le stade de baseball était rempli à capacité et il y avait un tournoi de volleyball avec 500 équipes. Dire que tout ça c’est fini là-bas serait un euphémisme!
      Voici un article détaillé sur la vaccination aux États-Unis 🙂
      https://flytrippers.com/fr/se-faire-vacciner-covid-19-etats-unis/

Leave a Reply