You are currently viewing Précision par rapport à la période de grâce pour la nouvelle exigence du Canada pour voyager

Le gouvernement va exiger la vaccination obligatoire pour prendre tout vol au départ d’un aéroport canadien (s’il va vraiment de l’avant comme promis; faisant du Canada un des seuls pays au monde — peut-être même le seul — à empêcher les non-vaccinés de quitter le pays). Mais du 30 octobre au 29 novembre, il va y avoir une période de grâce qui permet de présenter un test PCR au lieu d’être vacciné.

Certains avaient peur que le test à lui seul ne soit pas suffisant, alors Flytrippers a vérifié auprès de Transports Canada.

 

Cause de la confusion

Comme on te l’a dit dans notre article sur la nouvelle exigence de voyage du Canada, c’était clair depuis le début que l’exigence de vaccination s’appliquerait à tout vol au départ d’un aéroport canadien.

C’est ce qu’on te dit depuis le jour 1. Mais plusieurs pensaient que ça s’appliquerait seulement aux vols domestiques, pour une raison que j’ignore. Pas si surprenant, presque personne ne comprend vraiment les règles, malheureusement.

Pourtant, pour une fois (c’est rare avec ce gouvernement), cette exigence-là était très claire depuis le début. Ils ont toujours dit que ce serait pour tous les vols.

(Est-ce que ça va vraiment être ça rendu le 30? Ça c’est un tout autre sujet…)

Mais la semaine passée, en annoncant la date d’entrée en vigueur, ils ont annoncé quelque chose de nouveau qui n’avait jamais été mentionné: une période de grâce d’un mois.

Ce qu’ils ont annoncé dans la conférence de presse était très clair: pendant un mois, au lieu d’être vacciné, il serait possible de prendre l’avion en montrant simplement une preuve de test PCR négatif de 72 heures.

Mais quand le site officiel du gouvernement a été mis à jour, il y avait cette tournure de phrase (l’emphase est la mienne):

Pour les voyageurs dont le processus de vaccination est en cours, il y aura une courte période de transition au cours de laquelle ils pourront voyager s’ils présentent une preuve de test moléculaire de dépistage de la COVID-19 valide effectué au cours des 72 heures précédant le voyage.

Ça a causé de la confusion chez certains de nos lecteurs, même s’il n’y a jamais été question de devoir prouver un processus de vaccination en cours.

Je te répète ce qu’on a écrit sur le sujet initialement:

On interprète cette phrase-là plus comme du marketing politique encore une fois: le gouvernement veut probablement avoir l’air de donner un exemption juste aux “gentils” qui se font vacciner et non pas aux “méchants” qui ne se font pas vacciner.

Punir les non-vaccinés permet de gagner beaucoup de points politiques de nos jours, presque autant que punir les voyageurs le permettait pendant la majeure partie de la pandémie. Alors punir les non-vaccinés qui veulent voyager? C’est doublement des points politiques à marquer, un vrai coup de circuit pour les politiciens!

 

Réponse de Transports Canada

Comme plusieurs étaient inquiets, Flytrippers a communiqué avec le service des relations médias de Transports Canada pour confirmer.

Ils nous ont rapidement et gentiment répondu et ont confirmé qu’effectivement, le test est tout ce qui va être requis pour profiter de l’exemption pendant la période de grâce.

Ils ont rephrasé l’expression (c’est ça qui aurait dû être sur le site du gouvernement, mais ça n’aurait pas assez fait peur aux non-vaccinés j’imagine):

Tous les voyageurs sont encouragés à se faire vacciner dès que possible car ils doivent être vaccinés pour voyager à partir du 30 novembre. Pour permettre aux voyageurs d’être complètement vaccinés avant cette date, il y aura une courte période de transition à partir du 30 octobre pendant laquelle ils pourront voyager s’ils peuvent présenter un test moléculaire COVID-19 valide dans les 72 heures précédant le voyage, au lieu de fournir une preuve de vaccination complète. Cette période de transition prendra fin le 30 novembre. Si tu n’as pas encore commencé le processus de vaccination, ou si tu ne le fais pas bientôt, les voyageurs risquent de ne pas pouvoir voyager à partir du 30 novembre. 

Bref, c’est simple: tu peux prendre l’avion en présentant un test jusqu’au 29 novembre inclusivement.

À partir du 30 novembre, si le gouvernement va vraiment de l’avant, tu pourrais être pris au Canada pour un bon bout.

 

Tu veux recevoir les mises à jour du coronavirus pour les voyageurs canadiens?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Il n’y a absolument de requis pour prendre l’avion jusqu’au 30 octobre (comme depuis le jour 1) et ceux qui ne sont pas vaccinés vont pouvoir prendre l’avion jusqu’au 29 novembre avec un test PCR 72 heures.

Que veux-tu savoir sur cette règle? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: terminal d’aéroport (crédit photo: Suganth)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 6 commentaires

  1. marie

    Bonjour , merci pour vos informations . Je voudrais savoir si d’autres test que le PCR sont acceptés , par exemple , le test anti-génique , ou d’autres ? merci de votre réponse .

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour non le Canada n’accepte pas le test rapide antigénique malheureusement.

  2. Josee

    Si nous quittons avant novembre pourra-t-on revenir en Avril même si la mesure tient toujours et n’étant pas vaccinés? Merci pour la réponse

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, la mesure est pour prendre un avion au départ d’un aéroport canadien. Il n’y a jamais eu de mention de changer quoi que ce soit aux règles d’entrée du Canada, rien du tout. Donc en théorie ça va. Il semble qu’il y ait moins de zone grise constitutionnellement vu que les Canadiens sont supposés de toujours avoir le droit d’entrer au Canada.

      Bon, avec ce gouvernement je ne serais pas prêt à dire que c’est 100% sûr, mais rien n’indique qu’il va ajuster les exigences d’entrée du Canada, logiquement ils l’auraient aussi mentionné dans l’annonce de cette mesure pour faire encore plus peur aux non-vaccinés. Ils ne l’ont pas fait.

  3. Anny

    Est-ce que vous croyez que le test PCR sera enlevé pour revenir au Canada pour les doubles vaccinés

    1. Andrew D'Amours

      C’est rare que je peux dire ça en réponse à une question sur les règles de voyage, mais je peux te garantir à 100% que ça va être enlevé. Sûr sûr sûr.

      La question c’est quand 😛 Personne ne le sait, mais on peut espérer que ça s’envient bientôt. Je crois qu’il y a des chances que ça parte cet automne, mais pour ça il faudrait que les gens comme toi, comme tous nos lecteurs et tous les voyageurs s’expriment sur les réseaux sociaux, dans la vraie vie et le disent clairement que cette exigence a assez duré.

      Tout ce que à quoi le gouvernement se fie pour ses règles de voyage depuis le début c’est l’opinion publique, alors tant qu’il n’aura pas l’impression que ça permet de gagner des points politiques d’enlever les exigences, il ne le fera pas :S

Leave a Reply