Se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis en tant que Canadien: guide ultime

La vaccination contre la COVID-19 n’est pas aussi avancée au Canada par rapport aux États-Unis (ou par rapport aux ≈ 90 autres pays devant nous dans le classement de la population entièrement vaccinée). Alors nous on a décidé d’aller se faire vacciner gratuitement aux États-Unis au début avril parce qu’on ne voulait pas attendre à la fin septembre — c’était littéralement une demi-pandémie de plus — quand cette option est parfaitement permise et honnêtement assez simple.

Nous sommes arrivés aux États-Unis un vendredi soir et le lendemain matin on était entièrement vaccinés. Le vaccin est gratuit et le processus est bien simple… mais il y a beaucoup de choses à considérer et ce n’est certainement pas pour tout le monde.

Mais n’oublie pas qu’une seule dose d’un vaccin à deux doses ne sera pas acceptée dans la plupart des pays qui ont rouvert aux voyageurs vaccinés ou qui le feront bientôt, comme l’Union européenne au complet. Le comité fédéral ici au Canada recommande aussi d’éliminer toute quarantaine… pour ceux qui sont entièrement vaccinés.

Un «été à une dose» est franchement pas mal inutile pour un voyageur jeune et en santé d’un point de vue voyage… et avoir 2 doses, c’est évidemment mieux pour tout le monde et pas juste côté voyage. Et bien qu’un voyage aux États-Unis n’est pas aussi agréable qu’aller outre-mer… c’est évidemment mieux que pas de voyage.

Et ça donne un beau certificat officiel de vaccination de la CDC.

Donc ceci est un guide complet: voici tout ce que tu dois savoir sur comment se faire vacciner aux États-Unis en tant que Canadien.

 

Pourquoi on partage ce guide sur comment se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

On a partagé un aperçu de notre toute première expérience de tourisme médical le mois dernier, non pas pour encourager les gens à faire de même…

On l’a partagé simplement parce qu’on a un site web de voyage et partager du contenu sur nos voyages, c’est un peu ce qu’on fait. Surtout maintenant que les deals de vols pour lesquels Flytrippers est surtout connu ne sont pas très utiles pour la plupart des Canadiens (mais ils sont quand même sur notre site pour ceux qui les veulent).

Mais notre histoire a été très populaire et a même été couverte par Radio-Canada, The National Post, CTV News, Reuters et Le Nouvelliste.

Et beaucoup d’entre vous nous ont demandé plus de détails sur comment tout ça fonctionne.

Tu pourrais être intéressé par cette option en fonction de ta situation personnelle et on veut que tu aies toutes les informations afin que tu puisses examiner toutes les implications très attentivement. Je le répète encore une fois: il ne faut absolument pas voyager si l’on ne prend pas les précautions nécessaires, comme on le dit depuis de nombreux mois.

Car même si c’est très facile à faire, ce n’est pas pour tout le monde.

Donc, en tant que la ressource pour les voyageurs canadiens, on ajoute celui-ci à nos autres guides ultimes:

(Soit dit en passant, se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis n’est pas seulement réservé aux Canadiens: c’est également possible pour toutes les nationalités — à condition que tu sois autorisé à entrer aux États-Unis, bien sûr.)

 

Survol de l’obtention du vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

Voici d’abord une section résumé, je vais ensuite passer en revue chacun de ces points (incluant la liste souvent demandée des États où tu peux te faire vacciner gratuitement, bien sûr).

 

Base de comment se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

Les points clés sont:

  • Les vaccins contre la COVID-19 sont gratuits aux États-Unis
  • Tous les États américains vaccinent tous les adultes peu importe l’âge
  • De nombreux États américains vaccinent les non-résidents et les non-citoyens
  • La plupart des États américains permettent de choisir le vaccin à dose unique (ou la marque désirée) en ligne

 

Logistique de se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

C’est assez simple:

  • Le retour au Canada par la frontière terrestre ne nécessite pas de quarantaine à l’hôtel
  • Les vols vers les États-Unis ont toujours été autorisés (avec preuve d’un test antigène négatif depuis janvier)
  • Les vols aller-simples de courte distance ne coûtent que la moitié du prix d’un aller-retour (comme toujours)
  • Les tests de COVID-19 sont gratuits dans la plupart des États pour le retour au Canada (et les tests d’arrivée sont gratuits au Canada)

 

Instructions étape par étape

Voici exactement ce que tu dois faire si tu décides d’aller de l’avant et de te faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis:

  • Sélectionne un État américain pour obtenir le vaccin contre la COVID-19
  • Prends rendez-vous pour un vaccin
  • Réserve un test de COVID-19 pour retourner au Canada
  • Réserve ton voyage
  • Retourne au Canada
  • Fais ta quarantaine de 14 jours (chez toi ou avec l’hôtel si tu arrives par avion)

 

Considérations éthiques de se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

Chacun devrait décider par soi-même comme on dit toujours, mais on était à l’aise de le faire d’un point de vue éthique parce que:

  • Les États-Unis ont beaucoup de vaccins et chacun de leurs résidents qui en veut un peut déjà facilement en obtenir un
  • S’ils ne voulaient pas que les non-résidents se fassent vacciner, ils ne laisseraient pas les non-résidents se faire vacciner
  • Ça peut être à faible risque pour toi en prenant des précautions, en gardant tes distances et en restant à l’extérieur*
  • C’est en fait un risque très faible pour les autres ici en faisant une quarantaine à la maison pendant 14 jours (pas de risque d’éclosion)

(*Mais il existe de nombreux autres types de risques pour toi, on te recommande de télécharger notre «checklist» gratuite pour les voyages en pandémie afin de les examiner attentivement.)

 

Raisons d’envisager de se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

Voici les raisons que beaucoup considéreraient comme bonnes pour obtenir le vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis:

 

Raisons de ne pas se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

D’un autre côté, voici quelques raisons de ne pas aller se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis:

  • Ne pas avoir l’intention de voyager à l’étranger avant de recevoir les deux doses ici de toute façon
  • Ne pas vouloir dépenser d’argent pour un voyage dans un pays cher (et à la place le garder pour deux fois plus longtemps dans un pays moins cher plus tard)
  • Ne pas être prêt à prendre des précautions aux États-Unis, malgré leurs taux d’infection plus faibles qu’ici
  • Ne pas être prêt à se mettre en quarantaine dans un hôtel pendant les premiers jours (en cas de retour en avion)
  • Ne pas vouloir se mettre en quarantaine pendant 14 jours à la maison (en avion et à la frontière terrestre)
  • Ne pas avoir confiance que le Canada va rendre plus simple la reconnaissance d’un certificat de vaccination américain (ça ne devrait pas être un enjeu)

 

Coût de se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

Juste pour être très clair, parce que beaucoup ne nous ont pas cru quand nous leur avons dit: la vaccination contre la COVID-19 est totalement gratuite aux États-Unis (ou plutôt: financée par les contribuables… rien n’est gratuit dans la vie).

Aucun paiement ni carte d’assurance n’est requis. Oui, vraiment: aux États-Unis, le pays des visites d’hôpital à 50 000$.

Alors les seuls coût sont ceux que tu dois payer pour ton voyage. Je partage nos conseils pour les minimiser dans la section étape par étape ci-dessous.

 

Liste des États américains où les Canadiens peuvent se faire vacciner contre la COVID-19

Cette liste est valable en date du 12 juin.

À ce stade, je serais surpris que des États décident soudainement de restreindre l’admissibilité (ça semble être le contraire: de nouveaux États éliminent leurs exigences de résidence, comme la Floride et New York par exemple) mais ce n’est pas impossible.

Vérifie donc le site web officiel de l’État si tu décides d’y aller plus tard; nous avons inclus des liens pratiques.

C’est juste le lien pour les règles, mais il y a un autre lien pour trouver un rendez-vous à la grandeur du pays: plus de détails dans la section étape par étape, parce qu’il faut utiliser un VPN).

Nous t’aidons également à décider quel État choisir dans les instructions étape par étape ci-dessous.

Voici la liste des États américains où les Canadiens peuvent se faire vacciner quel que soit leur âge ou leur lieu de résidence (tu peux trier le tableau en ordre alphabétique avec les flèches):

ÉtatLienDestinations populaires
FloridadetailsMiami, Tampa, Orlando
CaliforniadetailsLos Angeles, San Francisco
ArizonadetailsPhoenix, Tucson
NevadadetailsLas Vegas, Reno
ColoradodetailsDenver
LouisianadetailsNew Orleans
TexasdetailsDallas, Houston, Austin
MichigandetailsDetroit
TennesseedetailsNashville, Memphis
OhiodetailsCleveland
New MexicodetailsAlbuquerque
South CarolinadetailsMyrtle Beach, Hilton Head
VirginiadetailsVirginia Beach
AlabamadetailsMobile
IndianadetailsIndianapolis
IowadetailsDes Moines
AlaskadetailsAnchorage, Fairbanks
IdahodetailsBoise
KansasdetailsWichita
MainedetailsPortland, Acadia
MarylanddetailsBaltimore, Annapolis
MinnesotadetailsMinneapolis
New HampshiredetailsWhite Mountains
New YorkdetailsNew York City, Niagara Falls
North DakotadetailsFargo
PennsylvaniadetailsPhiladelphia, Pittsburgh
South DakotadetailsMount Rushmore
VermontdetailsBurlington

Ça vaut la peine de t’assurer que le comté spécifique (ou même le fournisseur) n’a pas des règles spéciales, lis attentivement.

 

Options de vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

Aux États-Unis, tu as la liberté de choisir le type de vaccin que tu préfères. Ça peut être fait très facilement pendant le processus de réservation pour les rendez-vous pour les vaccins, comme je te le montrerai dans les instructions étape par étape ci-dessous.

Choisir ton vaccin te permet:

  • D’obtenir le vaccin à dose unique si tu veux en finir (c’est ce que nous avons fait)
  • D’obtenir le bon pour terminer ta vaccination avec le même que tu as déjà
  • De rechercher l’efficacité et d’autres détails spécifiques si tu le souhaites

Alors que le Canada a approuvé 4 vaccins, les États-Unis n’en ont approuvé que 3.

Ceux-ci sont:

  • Pfizer-BioNTech
  • Moderna
  • Janssen (Johnson & Johnson)

Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARNm (la plus récente technologie) qui nécessitent 2 doses (AstraZeneca / COVISHIELD n’est pas approuvé aux États-Unis, mais nécessite également 2 doses et n’est pas un vaccin à ARNm).

Johnson & Johnson ne nécessite qu’une seule dose (et n’est pas un vaccin à ARNm). C’est celui que nous avons sélectionné.

Ce n’est pas une recommandation médicale; nous sommes des experts du voyage, pas des experts médicaux.

Nous l’avons choisi simplement parce que nous ne voulions pas y rester 3 semaines et nous voulions être complètement vaccinés. Personnellement, on n’a pas pris en compte le moindre élément médical dans notre décision de sélectionner un type de vaccin car, dans notre propre situation, la COVID-19 n’est factuellement pas un très gros risque pour nous du tout selon les statistiques et les données.

Comme toujours, considère ta propre situation personnelle. Mais pour ce que ça vaut, les experts disent que tout vaccin disponible est un bon vaccin, alors nous on était à l’aise de choisir le plus pratique personnellement parce qu’on fait confiance aux experts.

On voulait surtout que le vaccin simplifie nos voyages comme je l’expliquerai ci-dessous, et avoir une seule dose d’un vaccin à deux doses n’est pas considéré comme suffisant par les pays qui ont rouvert aux voyageurs vaccinés sans restrictions (mais en passant, de nombreux autres pays sont déjà ouverts sans aucune obligation de vaccination).

Et si tu as lu jusqu’à ce point, je suppose que tu crois aux vaccins. Mais je vais quand même le dire: certains semblent s’inquiéter que le développement du vaccin ait été «précipité», mais garde à l’esprit qu’il n’y avait jamais eu de situation aussi critique qui ait conduit à investir autant de ressources dans le développement d’un vaccin.

 

Règles d’entrée aux États-Unis pour obtenir le vaccin contre la COVID-19 (et/ou pour voyager pour les loisirs)

Les Canadiens ont toujours été autorisés à entrer aux États-Unis par avion (tu ne peux pas entrer par voie terrestre, bien que tu puisses bien sûr toujours revenir au Canada par voie terrestre).

La seule restriction que les États-Unis ont par avion concerne ceux qui ont séjourné dans l’espace Schengen européen, au Royaume-Uni, en Irlande, en Inde, en Chine, au Brésil, en Iran ou en Afrique du Sud au cours des 14 jours précédents.

En d’autres termes, les États-Unis n’ont aucune restriction fondée sur la nationalité. C’est assez logique en fait, donc en plus de se concentrer sur l’obtention rapide de vaccins, les États-Unis ont obtenu au moins une autre chose en termes de réponse à la COVID-19: fonder les restrictions sur la science et les faits, soit les taux d’infection où se trouvait le voyageur… pas d’où vient son livret magique.

(La plupart des pays basent des restrictions sur ton passeport même si tu étais complètement ailleurs, ce qui n’a absolument aucun sens… et puis tu as le Canada qui restreint simplement toutes les nationalités, même celles où les taux d’infection sont en fait 10 fois plus bas qu’ici au Canada et même celles qui sont complètement vaccinées.)

Enfin, en ce qui concerne les exigences de vol vers les États-Unis, peu d’États américains ont des exigences de quarantaine; aucun de ceux de la liste n’en ont.

Il n’y a donc qu’une seule exigence: fournir la preuve d’un test COVID-19 négatif effectué dans les 3 jours précédents (ce n’est pas 72 heures comme au Canada: ça peut être dans les 3 jours calendrier avant le jour du vol).

Heureusement, contrairement au Canada, ils ne nécessitent pas de tests PCR — les États-Unis acceptent les tests antigéniques («antigen»):

  • Tu obtiens les résultats en 15 minutes
  • Ils sont moins chers
  • Ils ne sont pas aussi invasifs

J’aurai bientôt un article plus détaillé sur les tests COVID-19, car il s’agissait de mes toutes premières expériences (aucun des 7 pays qu’on a visités ou traversés pendant l’été et l’automne ne nécessitait de tests — mais maintenant, la plupart des pays le font).

 

Instructions étape par étape pour obtenir le vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

Pour ceux qui veulent le guide étape par étape, le voici.

  • Sélectionne un État américain pour obtenir le vaccin contre la COVID-19
  • Prends rendez-vous pour un vaccin
  • Réserve un test de COVID-19 pour retourner au Canada
  • Réserve ton voyage
  • Retourne au Canada
  • Fais ta quarantaine de 14 jours (chez toi ou avec l’hôtel si tu arrives par avion)

 

Sélectionne un État américain pour obtenir le vaccin contre la COVID-19

Au cas où tu voudrais de l’aide pour choisir dans la liste ci-dessus.

Les facteurs à considérer comprennent:

  • Le coût du voyage
  • Où tu veux voyager
  • La disponibilité du vaccin

Premièrement, le coût.

Commençons par les vols. Nous sommes experts dans la recherche de deals de vols, mais ce sont rarement des deals de dernière minute (contrairement au mythe très répandu). Je suppose que tu voudrais te faire vacciner plus rapidement que plus tard, sinon tu attendrais simplement ici. Consulte donc notre page de deals de vols pour ta ville, mais tu devras probablement effectuer une recherche manuellement.

Tu peux utiliser Kiwi pour rechercher ta ville de départ et saisir «United States» comme destination. Ça te montrera les villes les moins chères où prendre l’avion pour tes dates. Bien sûr, ajoute toujours une plage de dates avec au moins un ou deux jours avant et après tes dates réelles pour trouver les vols les moins chers, car les prix varient considérablement d’un jour à l’autre.

Exemple de résultats (crédit image: Kiwi)

 

Si tu souhaites retourner par voie terrestre pour ne pas avoir à te mettre en quarantaine dans un hôtel lors du retour, tu devras d’abord décider où entrer au Canada. Je n’entrerai pas du tout là-dedans, parce que le guide ultime sur l’entrée au Canada par voie terrestre est très complet.

Sache simplement que tu devras rechercher tes 2 vols en aller-simple. Ne t’inquiète pas, sur les vols courte distance, il n’y a pas de prime à payer pour un aller-simple… c’est tout simplement la moitié du prix par rapport au prix aller-retour.

Si tu as des points Avios ou des points Aéroplan, tu peux les utiliser pour payer moins que 10 000 points pour aller aux États-Unis. On a payé 11 000 Avios + 68$ de taxes pour se rendre à Dallas par exemple.

 

Notre réservation Avios vers Dallas (crédit image: Avios)

 

Montréal-Miami est disponible la semaine prochaine pour 10 000 points + 113$.

Bas prix vers Miami (crédit image: Aéroplan)

 

Dernière astuce de pro: les tests sont gratuits à l’aéroport de Toronto-Pearson (YYZ)… donc si tu peux avoir une longue escale là pour le même prix (ou même 100$ de plus, les tests antigène coûtent 149 à YUL), c’est rentable!

Un grand avantage de la vaccination aux États-Unis est que tu peux facilement réserver ton rendez-vous en ligne avant même d’acheter un billet d’avion pour t’assurer de ne pas y aller pour rien (c’est ce qu’on a fait).

Cependant, on a payé notre billet d’avion avec des points d’un programme de récompenses à prix fixe (ce qui signifie qu’il offre une valeur démesurée et une valeur illimitée). Mais les vols à la dernière minute payés en argent sont presque toujours plus chers, alors pense à réserver à l’avance auprès des transporteurs aériens qui ont des politiques de changement gratuit si tu n’as pas encore découvert le monde merveilleux des récompenses-voyage.

Ensuite, où tu veux voyager.

Si tu as envie d’aller à Miami (qui peut te blâmer; Miami c’est génial), peut-être que ça ne te dérange pas de payer 50$ de plus pour un vol. Alors, tiens-en compte.

Si tu souhaites réduire le coût total de ce voyage, vérifie les prix de l’hébergement pour tes dates pour comparer: les voyages d’agrément sont revenus à 100% des niveaux pré-pandémie aux États-Unis, donc certains endroits sont complètement remplis et très chers, assure-toi de vérifier avant de réserver un vol (idem pour les voitures de location si tu en veux une; il y a une «rental car apocalypse» en cours aux États-Unis).

Enfin, une fois que tu as décidé, assure-toi d’obtenir un rendez-vous pour un vaccin dans cette ville avant de réserver quoi que ce soit bien sûr.

 

Prends rendez-vous pour un vaccin

Le processus est extrêmement simple et très facile avec leur outil de planification en ligne appelé Vaccine Finder (un VPN est nécessaire pour simuler un emplacement aux États-Unis, on utilise et recommande NordVPN). Vaccine Spotter est une autre alternative.

Vue de la carte (crédit de l’image: Vaccine Finder)

 

Il y avait de nombreuses options dans des Walmart, pharmacies, cliniques et autres endroits. Tu peux tous les voir sur la carte, avec des filtres utiles. L’outil te permet également de sélectionner spécifiquement le type de vaccin que tu préfères.

Il te suffit de suivre les instructions et de prendre rendez-vous en ligne en quelques clics.

Certains fournisseurs exigent une adresse aux États-Unis pour remplir le formulaire. Ça ne change rien aux règles de l’État concernant la disponibilité des vaccins pour les non-résidents.

Là où nous sommes allés au Texas, l’outil de prise de rendez-vous nécessitait une adresse aux États-Unis et nous avons simplement mis l’adresse de l’hôtel Marriott où on séjournait gratuitement avec des points. Ça n’a pas du tout été un problème pour obtenir le vaccin sans résidence américaine, tel qu’autorisé.

 

Réserve un test COVID-19 pour retourner au Canada

Les tests antigéniques rapides ne sont PAS acceptés. Seulement des tests moléculaires… mais ça ne signifie pas que tu dois passer un test PCR.

Il existe une autre alternative: les tests NAAT. Ils sont acceptés pour entrer au Canada. C’est assez méconnu.

Ils sont offerts gratuitement dans les pharmacies Walgreens à travers le pays, indépendamment de la résidence et de la citoyenneté (Walgreens les appelle les tests «Rapid ID NOW» — encore une fois, assure-toi qu’il ne s’agit PAS d’un test d’antigène).

J’en ai fait un moi-même hier. Ils sont moins invasifs et tu obtiens les résultats en 24 heures (j’ai eu le mien en 1 heure en fait).

Les tests PCR gratuits sont également largement disponibles, tout dépend vraiment de l’État.

J’ai couvert la réservation d’un test PCR gratuit dans mon article sur le retour au Canada par voie terrestre et comme je l’ai dit, j’aurai bientôt un guide détaillé sur les tests de dépistage de la COVID-19.

 

Réserve ton voyage

Une fois que tout est aligné (rendez-vous pour le vaccin, prix du vol / hôtel / voiture, rendez-vous pour le test COVID-19, itinéraire pour le retour), tu peux tout réserver.

Comme toujours, on apprécie si tu utilises les liens dans l’onglet «Outils» de notre menu principal pour réserver n’importe quel voyage, à coût nul pour toi.

 

Retourne au Canada

Encore une fois, si l’arnaque inefficace de la quarantaine à l’hôtel ne te dérange pas, il est très simple de rentrer à la maison en avion.

Sinon, j’ai donné un niveau de détail extrême sur comment retourner gratuitement par voie terrestre et faire la quarantaine à la maison, alors consulte ça.

 

Quarantaine de 14 jours (à domicile … ou avec séjour à l’hôtel si tu reviens en avion)

Assez simple. Suis les règles.

 

Exemple concret de comment obtenir le vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

Si tu veux un compte-rendu détaillé de notre propre exemple concret, tu peux lire mon article sur comment on a planifié et réservé tout notre voyage de vaccination en avril.

 

Getting Vaccinated For Free In The USA: Our First Impressions
Nous en train d’être vaccinés (crédit photo: Flytrippers)

 

Considérations éthiques pour obtenir le vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

Sur le plan éthique, c’est assez simple pour nous. Voici pourquoi.

 

Ça ne prive personne de vaccins

Les États en question vaccinent tous les adultes, quel que soit leur âge, car c’est ainsi que leurs responsables de la santé publique ont décidé de procéder. Faites confiance aux experts, non?

Ce n’est pas comme si nous prenions un vaccin qui allait être envoyé à une personne vulnérable là-bas: ils ont beaucoup plus de vaccins que nous et les personnes vulnérables sont déjà vaccinées. Leur offre de vaccins dépasse largement la demande, c’est un fait bien documenté. Tous ceux qui en voulaient un ont pu l’obtenir pendant des semaines, voire des mois. Ils font tirer litéralement des millions pour que le monde se fasse vacciner.

En bref… s’ils ne voulaient pas que les jeunes se fassent vacciner, ils ne permettraient tout simplement pas aux jeunes de se faire vacciner.

 

Ils vaccinent tout le monde

Ils vaccinent également les non-résidents parce que, assez logiquement, leurs experts veulent que quiconque se trouve dans leur État soit protégé et ne transmette pas la COVID-19 à d’autres personnes dans leur État. Faites confiance aux experts.

Si tu passes quelques semaines dans leur État, il est encore plus facile de justifier moralement de prendre leur vaccin, mais même si tu ne le fais pas… ce n’est pas une zone grise, c’est autorisé à 100%.

Encore une fois… s’ils ne voulaient pas que les non-résidents soient vaccinés, ils ne permettraient tout simplement pas aux non-résidents de se faire vacciner.

 

Ça peut être à faible risque pour toi

Il va sans dire qu’en étant prudent, les voyages peuvent se faire en toute sécurité. Et une assurance voyage médicale COVID-19 est également disponible.

Si tu maintiens ta distanciation physique et fais des activités de plein air (qui sont autorisées même ici où les taux d’infection sont pires qu’aux États-Unis…), voyager n’est en fait pas plus risqué.

Si tu n’es pas à l’aise avec l’un des risques mentionnés dans notre liste de contrôle gratuite sur les voyages en pandémie, reste simplement à la maison.

 

C’est à faible risque pour les autres

Tant de gens ne semblent vraiment pas comprendre le but d’un confinement, alors j’ai fait une vidéo à ce sujet… mais en bref, un confinement consiste à réduire les contacts là où il y a un niveau élevé de transmission communautaire.

Si tu vas ailleurs, tu supprimes tous les contacts ici. Le confinement ici est complètement hors de propos…

Car en te mettant en quarantaine pendant 14 jours au retour, il n’y a aucun risque pour les autres ici. Il n’y a littéralement aucun risque de provoquer une éclosion si tu suis les règles.

 

Raisons d’obtenir le vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis

Le fait est que les Américains auront sûrement un été normal avec beaucoup de voyages (ils ont déjà commencé il y a longtemps). Voyager n’est peut-être pas la chose la plus importante au monde pour toi, mais nous sommes un site web de voyage après tout, c’est donc de ça dont nous parlons.

Mais parce que notre gouvernement fédéral a concentré son temps, ses efforts et ses ressources sur des mesures inefficaces comme la mise en quarantaine à l’hôtel pour calmer les voyages au lieu de se faire vacciner plus rapidement — ce qui est littéralement la chose la plus importante pour sauver des vies et revenir à la normale — les Canadiens auront certainement plus de difficulté à voyager à l’étranger cet été que nos voisins du sud.

C’était inacceptable pour nous, en tant que voyageurs passionnés qui veulent explorer chaque partie de notre belle planète (et avaient des voyages prévus dès le mois de mai). Je suis heureux d’avoir pu visiter la belle Ouzbékistan encore plus en toute sécurité pour les autres que si je l’avais fait sans être vacciné.

Quoi qu’il en soit, voici quelques bonnes raisons de se faire vacciner aux États-Unis.

 

Si tu veux que ce cauchemar se termine plus vite

On pense évidemment que ces vaccins sont sûrs, donc si parler de notre propre vaccination peut aider, c’est formidable… même si on ne dira jamais à personne quoi faire (sur quelque sujet que ce soit).

En bref… les vaccins sont ce qui mettra fin plus rapidement à tout ce cauchemar. Tu peux saisir cette opportunité pour te faire vacciner maintenant et accélérer le processus. Tu ferais ta part encore plus que ceux qui attendent ici, car tu obtiendrais le vaccin plus rapidement et à nos frais.

 

Si tu veux protéger les autres

Encore une fois, plus vite tu es entièrement vacciné, plus vite tu protèges les autres. Pour la plupart des groupes d’âge, tu serais en fait entièrement vacciné plus rapidement si tu te rends aux États-Unis.

 

Si tu veux laisser plus de vaccins canadiens à d’autres Canadiens

En tirant parti des vaccins américains pour lesquels ils ont du mal à trouver des bras, tu contribues au processus de vaccination canadien.

Il y aura plus de vaccins pour les Canadiens une fois que ton tour sera arrivé ici, car tu l’auras déjà reçu.

 

Si tu souhaites être entièrement vacciné pour voyager

Il va sans dire qu’être vacciné simplifiera les voyageurs internationaux au moins pour le reste de 2021 et peut-être même 2022 (même si de nombreux pays ne l’exigeront pas nécessairement; par exemple, la Grèce a annoncé qu’elle rouvrirait bientôt à toutes les nationalités, indépendamment du statut vaccinal).

Que tu sois d’accord avec la nécessité ou non des vaccins, le fait demeure que certains pays en auront besoin (comme ils en ont déjà besoin depuis de nombreuses années).

Malheureusement, à l’heure actuelle, tous les pays n’ont pas supprimé les exigences en matière de dépistage ou de quarantaine pour ceux qui sont vaccinés (le Canada ne l’a certainement pas fait). Mais on espère que ce n’est qu’une question de temps pour que les gouvernements suivent les données scientifiques à ce sujet et que le Canada suive les recommandations de son propre comité.

Donc, encore une fois, être vacciné rendra probablement les voyages plus simples (et moins chers) en évitant certaines exigences (on espère que la quarantaine de 14 jours au Canada sera supprimée pour les voyageurs vaccinés lorsque la règle actuelle expirera le 21 juin).

Personnellement, je ne manque aucune des activités que je n’ai pas faites depuis mars 2020 (je reste principalement à la maison en dehors de mes voyages parce qu’encore une fois, c’est ICI où les contacts ont dû être réduits), mais les voyages me manquent et je suis prêt à revenir à un rythme plus normal avec plus de voyages et plus d’options de destinations. Peut-être que tu l’es aussi, ça a duré assez longtemps, non?

 

Si tu es à l’aise avec les risques impliqués

C’est important, alors on le redira, même si on l’a dit mille fois depuis l’été dernier: ne voyage pas si tu ne vas pas prendre de précautions.

Ne voyage pas si tu n’es pas à l’aise avec les risques impliqués… mais ne suppose pas que tout le monde est dans la même situation. Beaucoup sont plus que confortables avec les risques impliqués.

 

Si tu as une assurance voyage qui couvre la COVID-19 ET d’autres risques

L’assurance voyage médicale était un must avant la COIVID-19.

Il est tout simplement irresponsable de risquer une facture de 50 000$ pour un accident stupide alors que presque toutes les bonnes cartes de crédit de voyage offrent une assurance voyage gratuite en plus de te donner des centaines de dollars de voyages gratuits en prime de bienvenue…

Mais toutes ne fonctionnent pas depuis le début de la pandémie de COVID-19, alors assure-toi d’obtenir un plan bon marché pour être assuré à la fois pour la COVID-19 et tous les autres risques, car de nombreux assureurs couvrent la COVID-19 depuis juillet 2020.

 

Si tu veux passer du temps là où la situation est meilleure

Plus égoïstement, peut-être que tu veux prendre l’occasion de profiter d’un voyage aussi, bien sûr.

Voyager aux États-Unis n’est certainement pas notre option préférée (on préfère toujours le choc culturel de voyager à l’étranger), mais c’est infiniment mieux que de rester à la maison à coup sûr (littéralement n’importe où…). Surtout si tu es comme nous et vis dans l’endroit le plus confiné.

On mentirait si on disait que ce n’était pas amusant d’être quelque part où la situation du coronavirus va mieux qu’ici!

Être capable de faire autre chose que de travailler à l’intérieur tout le temps. Ils nous ont même laissé sortir à toute heure de la journée, ce qui était littéralement illégal au Québec il y a quelques jours.

 

Si tu as un site web de voyage et que tu as repensé ta vie autour du voyage

D’accord, celle-ci était juste pour nous, mais je pourrais aussi bien la partager.

Bien que cette pandémie ait évidemment eu de nombreuses autres répercussions plus importantes, nous sommes un site web de voyage et nous parlons de voyage.

Et n’avoir fait que 2 voyages l’année dernière n’a pas été amusant en tant que voyageurs passionnés qui ont littéralement repensé toute notre vie autour du voyage.

Par exemple, l’autre cofondateur de Flytrippers, Kevin, était un digital nomad visitant d’innombrables nouveaux endroits à plein temps pendant environ 2 ans. Et même moi, j’avais fait 12 voyages internationaux en 2019 seulement. Ça nous a donc vraiment manqué de voyager.

Après une pause bien trop longue depuis notre voyage en Europe en novembre (notre plus long séjour au Canada depuis le lancement de Flytrippers il y a 4 ans), Kevin était prêt à redevenir un digital nomad à plein temps et je voulais voyager en Ouzbékistan en mai .

Plus important encore, nous avons un voyage épique à Fidji et dans quelques autres pays insulaires du Pacifique réservés pour août. Je voulais être sûr d’être vacciné au cas où ils en auraient besoin (s’ils rouvrent, il semble probable qu’ils le feraient, étant donné que ces îles très vulnérables et isolées ont adopté une approche très stricte pour voyager).

 

Raisons de ne pas se faire vacciner contre la COVID-19 aux États-Unis

D’un autre côté, voici quelques raisons de ne pas se faire vacciner aux États-Unis.

 

Ne pas avoir l’intention de voyager à l’étranger avant de recevoir les deux doses ici de toute façon

Si, pour une raison quelconque, tu ne souhaites pas voyager à l’étranger cet été, tu pourrais aussi bien attendre.

 

Ne pas vouloir dépenser de l’argent pour un voyage dans un pays cher (et plutôt le garder pour deux fois plus longtemps dans un pays moins cher plus tard)

Nous sommes des voyageurs à petit budget: savoir si le coût en vaut la peine pour éviter l’attente, c’est ce qui nous a le plus fait hésiter à nous faire vacciner aux États-Unis.

Ce voyage de vaccination coûtera au minimum quelques centaines de dollars même en utilisant des récompenses voyage… le même budget nous donnerait évidemment 3 fois plus de semaines de voyage dans des pays abordables (les 40 où 30$C par jour suffisent).

J’ai dépensé bien moins de 30$C par jour en Ouzbékistan, c’est évidemment la meilleure façon de voyager plus souvent.

 

Ne pas vouloir prendre de précautions aux États-Unis, malgré que leurs taux d’infection soient plus bas qu’ici

Oui, la plupart des États américains ont des taux d’infection inférieurs à ceux du Canada depuis un certain temps, mais ça ne signifie pas que tu ne devrais pas prendre de précautions.

 

Ne pas être à l’aise là où toutes les restrictions ont été levées pendant des mois dans de nombreux cas

Il est en fait encore plus important de prendre des précautions, parce que dans de nombreux États américains, tout a rouvert sans aucune restriction. De grands événements avec des dizaines de milliers de personnes même à l’intérieur, chaque entreprise à 100% de sa capacité… si ça te donne une forme d’anxiété, tu ne devrais pas y aller.

 

Ne pas vouloir se mettre en quarantaine dans un hôtel pendant les premiers jours (en cas de retour en avion)

Si tu reviens en avion, les règles sont nullesmais ce sont les règles. Si tu n’as pas 1 000$ à dépenser pour un séjour d’une journée dans un hôtel d’aéroport, retourne par voie terrestre ou reste chez toi.

 

Ne pas vouloir se mettre en quarantaine pendant 14 jours à la maison (en cas de retour par voie terrestre ou aérienne)

Pour le moment, même être vacciné ne te dispense pas d’une quarantaine de 14 jours. Une fois les règles modifiées, nous serons les premiers à nous réjouir. Mais jusque-là, tu dois suivre les règles.

 

Ne pas faire confiance au Canada pour simplifier la reconnaissance d’un certificat de vaccination américain (ça ne devrait pas être un problème)

Avec autant de Canadiens qui se sont fait vacciner aux États-Unis, je pense qu’il est prudent de supposer que même le gouvernement trouvera un moyen de reconnaître et de certifier de manière assez efficace la vaccination. Je suppose que ça dépend de ton point de vue sur l’efficacité du gouvernement en général.

Mais c’est un problème province par province, et jusqu’à ce qu’ils présentent tous un plan clair pour reconnaître les certifications de vaccination aux États-Unis, c’est un risque qui existe et nous voulons nous assurer que nous avons partagé tous les risques possibles à prendre en compte.

Au Québec, le gouvernement vient de mettre en place un moyen pour prendre rendez-vous pour faire reconnaître le certificat américain. Je suppose que d’autres provinces le feront aussi rapidement, si ce n’est pas déjà fait.

 

Tu veux recevoir toutes les mises à jour sur la COVID-19 pour les voyageurs canadiens?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Obtenir le vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis est en fait très facile pour les Canadiens, à condition que tu sois prêt à franchir quelques obstacles, à dépenser quelques dollars, à prendre des précautions et à suivre les règles lors du retour. Mais ce n’est pas pour tout le monde et j’espère que ce guide t’a aidé à prendre une décision éclairée.

Que voudrais-tu savoir sur la vaccination aux États-Unis? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Hollywood, Floride (crédit photo: Zachary Kadolph)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply